Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 15: Tout ce qu’il faudra surveiller samedi et dimanche

Qui va rejoindre les Packers, 49ers, Saints et Texans en playoffs cette semaine ? Les premiers candidats à la qualification sont les Patriots puisque les hommes de Bill Belichick ont leur destin en main. Une victoire contre les Broncos et ils valideront leur billet pour les phases finales.

L’affiche entre l’équipe de Tom Brady et celle de Tim Tebow sera forcément un des moments phares du week-end. D’autres oppositions seront à ne pas manquer comme celle qui réunira Steelers et 49ers lundi soir. Pittsburgh peut se qualifier pour les playoffs en cas de victoire et d’une défaite de certains adversaires directs au classement.

Possibilité de qualification aussi pour les Ravens. Joe Flacco et ses coéquipiers vont devoir se défaire des Chargers et espérer là aussi une défaite d’un adversaire direct pour être assuré de jouer les playoffs.

Pour d’autres équipes, ce week-end n’est qu’un nouveau virage à ne pas rater pour rester bien placé dans la course. Ça sera notamment le cas pour les Cowboys, Giants, Bears, Raiders, Titans, Bengals, Lions, Jets et Chargers.

Tout ça et le reste, voici tout ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h20
Tampa Bay Buccaneers (4-9) – Dallas Cowboys (7-6) – Victoire de Dallas 31-15. Lire le résumé du match
31e défense en terme de points encaissés et 26e attaque de la ligue pour les points marqués, les Buccaneers restent sur une série de sept défaites consécutives. Les Cowboys auront l’avantage dans les airs avec Tony Romo et le quatuor Dez Bryant-Miles Austin-Jason Witten-Laurent Robinson. Tampa sera plus dangereux au sol avec LeGarrette Blount. Alors que l’attaque de Dallas avait trouvé son équilibre grâce au rookie DeMarco Murray, ce dernier a terminé sa saison pour une blessure. Felix Jones a la pression pour prendre le relais. Les Cowboys sont les plus solides des deux côtés du terrain mais ils sont toujours capable de perdre n’importe quel match.

Après avoir repris les commandes de la NFC Est, Eli Manning et les Giants vont tenter de confirmer face aux Redskins.

Coup d’envoi dimanche à 19h
New York Giants (7-6) – Washington Redskins (4-9)
Après avoir repris la tête de la division la semaine dernière, les Giants ont l’occasion de se rapprocher encore un peu plus des playoffs. Même si les Redskins peuvent perturber les quarterbacks grâce à leur pass rush, les Giants peuvent faire la même chose. Ils ont surtout l’avantage d’avoir un quarterback qui joue une saison digne d’un MVP. Car avec Rex Grossman, Washington ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre. Le left tackle titulaire Trent Williams sera absent pour cause de suspension, ce qui va encore faciliter la tâche de Justin Tuck et Jason Pierre-Paul. Si Ahmad Bradshaw revient à 100%, les Giants seront encore plus dur à arrêter. Comme les Cowboys, les Giants peuvent toujours trouver un moyen de se tirer une balle dans le pied. Mais sur le papier, ce match est largement dans leurs cordes.

Indianapolis Colts (0-13) – Tennessee Titans (7-6)
Les Titans abordent ce match dans l’incertitude au poste de quarterback. Matt Hasselbeck est touché au mollet et Jake Locker pourrait donc débuter son premier match NFL. Malgré l’incertitude, Tennessee a absolument besoin d’une victoire pour rester dans la course à une place de wildcard en playoffs. Indianapolis est aux abois dans à peu près tous les domaines et le jeu plus physique des Titans devrait donc faire la différence. Chris Johnson aura une nouvelle chance de briller face à une des plus mauvaises défenses au sol de la ligue. Dan Orlovsky s’est avéré meilleur que Curtis Painter ces dernières semaines. Ça sera quand même probablement insuffisant pour rester dans le match.

Chicago Bears (7-6) – Seattle Seahawks (6-7)
Avec Caleb Hanie et Marion Barber aux manettes, les Bears vont encore avoir beaucoup de mal à trouver le chemin de la end zone. Sur l’ensemble des deux derniers matchs, Chicago n’a marqué qu’un total de 16 points. Les Seahawks ont en plus une bonne défense et un Marshawn Lynch en feu pour faire avancer l’attaque. L’homme aux Skittles fera face aux linebackers des Bears qui ont bien limité le jeu au sol des Broncos la semaine dernière. Mais rien ne semble l’arrêter en ce moment. Les jeunes receveurs de Seattle commencent en plus à progresser. Chicago sera donc l’outsider de ce match.

Houston Texans (10-3) – Carolina Panthers (4-9)
Maintenant qu’ils sont assuré de participer aux playoffs, les Texans ont l’occasion d’aller chercher une des deux premières tête de série et la semaine de repos qui va avec. Pour y arriver, il va falloir commencer par dominer les Panthers. Le jeu au sol de Houston devrait encore être un gros avantage. Si, malgré l’absence du coordinateur défensif Wade Phillips, les Texans arrivent à mettre la pression sur Cam Newton, alors l’issue s’annoncera bien. Attention quand même à un éventuel petit relâchement consécutif à la joie de la qualification en playoffs et à une attaque des Panthers toujours capable d’actions explosives à tout moment. Newton et ses coéquipiers doivent surtout apprendre à conclure les matchs. Ils ont pris la mauvaise habitude de prendre l’avantage pour mieux se faire remonter.

Kansas City Chiefs (5-8) – Green Bay Packers (13-0)
Une victoire et les Packers seront assurés du meilleur bilan de la NFL. Pas vraiment besoin de rappeler que l’attaque de Green Bay prendre le meilleur sur n’importe quelle défense. Celle de Romeo Crennel se défend bien mais aura-t-elle eu le temps de se préparer correctement vu que le coordinateur défensif vient d’être promu à la place de Todd Haley ? Les Chiefs auront en plus beaucoup de mal à suivre le rythme puisque leur attaque est toujours mal à point. Crennel pourrait même tester le rookie Ricky Stanzi. En clair : ca n’est pas gagné.

Après plusieurs semaines compliquées, Andy Dalton et les Bengals sont toujours dans la course. Pour y rester, il faut gagner.

Saints Louis Rams (2-11) – Cincinnati Bengals (7-6)
Les Bengals n’ont gagné qu’un seul de leurs cinq derniers matchs mais ils sont toujours en course pour les playoffs. Ils n’ont simplement plus le droit à l’erreur. Bonne nouvelle pour eux, les Rams sont aussi médiocre en attaque qu’en défense cette saison. Il pourraient en plus etre privés de Sam Bradford. Saint Louis ne devrait donc pas poser beaucoup de problèmes à la bonne défense de Cincinnati. En attaque, Andy Dalton et A.J. Green ne devrait pas avoir trop de mal non plus à aller chercher les points suffisants à la victoire.

Minnesota Vikings (2-11) – New Orleans Saints (10-3)
Drew Brees va pouvoir poursuivre sa course au record de yards à la passe sur une saison détenu par Dan Marino face à des Vikings faibles dans les airs. Si Adrian Peterson est de retour, les Vikings pourront essayer de s’appuyer sur une bonne dose de course pour réduire le temps de jeu de Brees. Mais New Orleans paraît quand même beaucoup trop difficile à suivre pour une équipe de Minnesota qui ne sait même pas encore si c’est Joe Webb ou Christian Ponder qui tiendra le poste de quarterback. Les Saints ont peiné la semaine dernière en extérieur mais ils sont beaucoup plus difficiles à contrôler dans un dome. Leur défense fait en plus partie de celles qui autorisent des yards mais réalisent les actions décisives pour plier les matchs.

Buffalo Bills (5-8) – Miami Dolphins (4-9)
Ces deux équipes sont bien en mal en point et jouent surtout pour sauver l’honneur. Miami a présenté un visage séduisant pendant plusieurs semaines avant de s’écrouler la semaine dernière et de précipiter la fin du régime Sparano. La défense est en théorie capable de limiter Ryan Fitzpatrick, surtout que ce dernier peine à retrouver son niveau pré-signature de contrat. Matt Moore et Reggie Bush devraient par contre avoir moins de soucis avec l’escouade défensive des Bills.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (7-6) – Detroit Lions (8-5)
Ces deux équipes sont les plus pénalisées de la ligue. Le facteur « nerfs » ne sera donc pas à négliger dans cette rencontre ou il ne serait pas étonnant de voir un joueur craquer ou s’énerver. Cela sera un bon test pour Ndamukong Suh, de retour après sa suspension de deux matchs. Les blessures ont ralenti le jeu au sol de ces deux équipes. L’avantage des Lions, c’est qu’ils disposent d’un quarterback et de receveurs beaucoup plus performants. Detroit doit gagner pour garder son destin en main. Les Raiders n’ont quasiment pas le droit à l’erreur puisqu’ils ont déjà un match de retard sur les Broncos dans leur division.

Coup d’envoi dimanche à 22h15
Philadelphia Eagles (5-8) – New York Jets (8-5)
Les hommes de Rex Ryan ont encore leur destin en main mais attention aux Eagles. Philadelphie n’a plus rien à gagner mais a le potentiel de bien embêter les prétendants aux playoffs qu’ils vont encore affronter. Michael Vick et les siens ont démolit la belle série des Dolphins la semaine dernière. Ils ont toujours énormément d’armes dynamiques en attaque. La bonne nouvelle pour les Jets c’est que leur jeu au sol semble à nouveau fonctionner et que c’est justement le point faible des Eagles. La défense de Rex Ryan a aussi le potentiel pour provoquer quelques erreurs décisives de Vick.

Tom Brady et les Patriots vont tenter de mettre un frein à la Tebow-mania.

Denver Broncos (8-5) – New England Patriots (10-3)
Opposition de style entre Tom Brady et Tim Tebow. D’un côté, un des passeurs les plus prolifiques de ces dernières années. De l’autre, un quarterback à la mécanique qui doit encore progresser à la passe mais qui trouve toujours un moyen de gagner. La défense des Patriots est statistiquement meilleure au sol mais elle reste relativement un gruyère. Denver va donc tenter de s’accrocher jusqu’à la fin du match avec une bonne dose de course et tenter ensuite un nouvel exploit. La défense menée par le rookie Von Miller va encore une fois avoir un rôle capital. Ça sera à elle d’empêcher les Patriots de creuser trop rapidement un écart insurmontable. Si Denver laisse Brady et son escouade prendre le large trop vite, la belle série des Broncos pourrait s’achever à 6 victoires.

Arizona Cardinals (6-7) – Cleveland Browns (4-9)
La commotion de Kevin Kolb pourrait permettre à John Skelton de débuter un nouveau match. Les Cardinals jouent de manière plutôt solide ces dernières semaines et Larry Fitzgerald leur donne à lui seul une chance de victoire face à une équipe de Cleveland qui propose toujours aussi peu d’arguments en attaque. Étant donné que Cleveland défend plutôt bien aussi, il pourrait y avoir peu de points dans ce match.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
San Diego Chargers (6-7) – Baltimore Ravens (10-3)
San Diego a retrouvé la vie ces deux dernières semaine. L’équipe de Norv Turner peut-elle créer l’exploit et garder un petit espoir d’atteindre les playoffs ? Même avec Philip Rivers et Vincent Jackson de retour à un bon niveau, ça ne sera pas simple face à une défense des Ravens hyper solide. Baltimore a en plus toutes les armes offensives pour s’imposer. Ray Rice sera forcément la principale menace. Même Lee Evans sera enfin sur le terrain aux côtés de Torrey Smith et Anquan Boldin. Baltimore est dans la course à une des deux premières places de la conférence, synonyme de semaine de repos en playoffs.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
San Francisco 49ers (10-3) – Pittsburgh Steelers (10-3)
Si les statistiques ne mentent pas, il n’y aura pas beaucoup de points dans ce match entre les deux équipes qui encaissent le moins de points de toute la ligue. En attaque, les deux escouades auront des tactiques différentes pour tenter de trouver la end zone. San Francisco se reposera encore sur l’efficacité au sol de Frank Gore et la capacité d’Alex Smith a ne pas perdre le ballon. Les Steelers compteront sur leur jeu de passe disposant de davantage de cibles. L’expérience et le nombre d’armes sont du côté de Pittsburgh. Reste à voir si Ben Roethlisberger ne sera pas trop gêné par sa cheville douloureuse. Un nouveau gros test pour les Niners. Les deux équipes se battent pour gagner une des deux premières tête de série de leur conférence synonyme de semaine de repos en playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET1.92pariez1.6MIN
23-Nov à 23:30DAL1.85pariez1.65
24-Nov à 3:30WAS1.23pariez3NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une