Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés 0

NFL Semaine 17 : les scores et résumés – Baltimore et Seattle à la trappe !

Les playoffs NFL se joueront sans les Ravens et Seahawks.

NFL Semaine 17 : les scores et résumés – Baltimore et Seattle à la trappe !

Coup d’envoi dimanche à 22h25

Atlanta Falcons (10-6) — Carolina Panthers (11-5) : 20-10

Baltimore Ravens (9-7) — Cincinnati Bengals (7-9) : 27-31

Le choc ! Bien partis pour se qualifier en playoffs à la veille de cette dernière semaine de saison régulière, les Baltimore Ravens ont été surpris à la toute dernière minute par les rivals des Bengals. Sur une passe plein centre d’Andy Dalton (23/44, 242 yards, 3 TD), c’est Tyler Boyd qui aura pris de vitesse le backfield défensif du Maryland pour faire taire le M&T Bank Stadium avec un touchdown à 53 secondes de la fin.

Cette élimination, les joueurs de John Harbaugh la payent à cause d’un début de match totalement manqué où Cincinnati mène jusqu’à 17-3, avec deux touchdowns du tight end Tyler Kroft. Un retour de fumble de 89 yards permet même à Darqueze Dennard d’alourdir la marque au retour des vestiaires (10-24).

Mais à l’image du touchdown tout en vivacité d’Alex Collins (78 yards TD), Baltimore ne s’en laisse pas compter et finit par égaliser à 24-24 avant de prendre l’avantage sur un field goal de Justin Tucker (27-24). Tout cela avant l’action crève-coeur de Tyler Boyd.

Pour la probable dernière de Marvin Lewis, les Bengals finissent la tête haute et s’offrent surtout le scalp d’un rival de division qui les avait humilié au match aller. Pour Baltimore, une remise en question s’impose sûrement en interne, avec une nouvelle campagne de playoffs manqué.

Miami Dolphins (6-10) —  Buffalo Bills (9-7) : 16-22

Historique ! 18 ans plus tard, les Buffalo Bills renouent enfin avec les playoffs, dès la première année de Sean McDermott à sa tête. Sur le terrain de Miami, la mission n’était pas simple pour les coéquipiers de Tyrod Taylor (19/27, 204 yards, TD), qui ne tarde pas à ouvrir le score sur un touchdown à la passe vers Nick O’Leary.

En face, ça coince pour les Floridiens qui perdent rapidement Jay Cutler au poste de quarterback, pour l’entrée du jeune David Fales (29/42, 265 yards, TD, INT). Les Bills en profitent pour creuser l’écart peu à peu, au point d’envoyer Kyle Williams au touchdown sur une position Goal Line.

A 19-0, les visiteurs sont en roue libre mais ont le malheur de perdre LeSean McCoy sur blessure. Pendant ce temps, Miami finit par réagir avec deux touchdowns coup sur coup, dont l’un qui conduira à une bagarre et l’expulsion du running back Kenyan Drake. Les joueurs d’Adam Gase auront même une ultime occasion à la dernière minute sur un onside kick récupéré. Mais comme Cutler, à l’aller, Fales concède une interception grossière pour sceller le résultat.

Aidé par le résultat de Baltimore, Buffalo récupère le dernier spot des playoffs AFC, et défiera les Jacksonville Jaguars en tour de wild-card.

Los Angeles Rams (11-5) — San Francisco 49ers (6-10) : 13-34

Les Rams ont décidé de laisser leurs titulaires au repos, et ils ont payé le prix fort. Limités à 251 yards en attaque, ils ont rapidement été débordés par des 49ers qui continuent de surfer sur une belle fin de saison. Marquise Goodwin (2 rec, 28 yards, 1 TD) et Carlos Hyde (15 courses, 90 yards, 2 TDs) ont trouvé la end zone en première mi-temps pour permettre à leur équipe de mener 20-6 à la pause.

Hyde a doublé la mise dans le troisième quart pour porter la marque à 27-6, avant le coup de grâce d’Aldrick Robinson sur une passe de Jimmy Garoppolo (20/33, 292 yards, 2 TDs, 2 int) dans le dernier quart. C’est Lance Dunbar qui a sauvé l’honneur pour LA. Sean Mannion (20/34, 169 yards) n’a pas pu faire grand chose pour aider une attaque bien contenue.

Los Angeles Chargers (9-7) — Oakland Raiders (6-10) : 30-10

L’effort aura été vain. Mais les Los Angeles Chargers ont fait bonne impression pour leur dernière de la saison 2017. Dans la course aux playoffs AFC, Philip Rivers (28/37, 387 yards, 3 TD) a été en feu pour envoyer coup sur coup Tyrell Williams, Travis Benjamin et Keenan Allen dans l’en-but adverse. Ce dernier termine d’ailleurs la partie avec deux touchdowns à son actif, après avoir recouvert un fumble de Melvin Gordon.

Pour les Raiders, il était temps que la saison se termine, avec de nouvelles pertes de balle fâcheuses pour Derek Carr (19/28, 243 yards, TD, INT) auteur d’un fumble perdu et d’une interception. Une performance fatale à Jack del Rio, qui a pris la porte quelques minutes à peine après la fin de la rencontre.

Denver Broncos (5-11) —  Kansas City Chiefs (10-6) : 24-27

Final à suspense pour la première de Patrick Mahomes (22/35, 284 yards, 1 int). À un peu moins de trois minutes de la fin, les Broncos de Paxton Lynch (21/31, 254 yards, 2 TDs, 2 int) ont égalisé avec un touchdown de Demaryius Thomas (6 rec, 57 yards, 1 TD) sur une 4e & 4 yards ! Mais Kansas City a répondu avec un drive méthodique, marqué par quatre passes complétées du rookie, et finalement le field goal d’Harrison Butker à la dernière seconde pour la victoire.

Les Chiefs semblaient avoir l’avantage lorsqu’ils ont abordé le dernier quart avant l’avantage 24 à 10 suite à un fumble de Lynch retourné pour un fumble. De faire penser à Andy Reid qu’il pouvait mettre Mahomes au repos. Mais la défense de Denver a répondu en forçant un fumble de Tyler Bray et en le retournant pour un touchdown. C’est après un nouveau stop défensif que Lynch et Thomas ont égalisé. Les rouges ont alors fait revenir Mahomes pour le dernier drive, et la victoire.

Tennessee Titans (9-7) — Jacksonville Jaguars (10-6) : 15-10

Les amateurs de grosse attaque n’ont pas vraiment été servis du côté de Nashville. Le seul touchdown offensif du match, signé Derrick Henry (117 yards, TD), pour Tennessee, aura finalement été décisif.

Pour le reste, peu de choses à se mettre sous la dent, notamment pour Jacksonville, où Blake Bortles aura été en dessous de tout, avec une fiche de 15/34, 158 yards et 2 interceptions. Pourtant, les Floridiens y auront cru jusqu’au bout, grâce encore à leur défense. Yannick Ngakoue a en effet relancé le suspense dans le dernier quart sur une erreur de communication entre Marcus Mariota et son running back, transformée en touchdown défensif de 67 yards.

L’ancienne star d’Oregon n’aura d’ailleurs fait guère mieux que son homologue à la passe (12/21, 134 yards, TD). Seul son jeu au sol a fait la différence en fin de match et a assuré à Tennessee son ticket pour les playoffs AFC. Une qualification qui pourrait sauver Mike Mularkey en vue de la saison prochaine.

Tampa Bay Buccaneers (5-11) — New Orleans Saints (11-5) : 31-24

Jameis Winston (28/51, 363 yards, 1 TD, 3 int) a peut-être sauvé le poste de Dirk Koetter en trouvant Chris Godwin (7 rec, 111 yards, 1 TD) pour le touchdown de la gagne à 15 secondes de la fin. Malgré un match ou il a encore eu du déchet, le quarterback de Tampa n’a en tout cas pas lâché.

Après l’ouverture du score de Peyton Barber (17 courses, 71 yards, 1 TD) sur le premier drive du match pour Tampa, un doublé d’Alvin Kamara (9 courses, 44 yards, 1 TD), d’abord sur un retour de kickoff de 108 yards puis au sol a semblé mettre New Orleans sur orbite. Mais les visiteurs ne se sont finalement jamais vraiment détachés, et Winston, au sol, a arraché un touchdown avant la pause pour revenir à un point, à cause de l’extra point manqué (13-14).

Après un touchdown et un field goal de chaque côté, c’est donc au bout du suspense que Goodwin a fait la différence.

Les Saints sont quand même qualifiés pour les playoffs, et ils profitent de la défaite des Panthers pour gagner la division NFC Sud.

Seattle Seahawks (9-7) — Arizona Cardinals (8-8) : 24-26

Éliminé par la victoire des Falcons, Seattle sort par la petite porte. Malgré une fiche chaotique de Drew Stanton (15/34, 145 yards, 1 TD, 1 int) et moins de yards gagnés pour les Cardinals, ce sont bien les joueurs d’Arizona qui se sont imposés. Un field goal de Phil Dawson à 2mn25 du terme les a remis devant pour de bon, car Blair Walsh a manqué le coup de pied de la gagne de 48 yards pour les Seahawks à 37 secondes de la fin du match.

Très laborieux en attaque, les Seahawks ont marqué leur premier touchdown sur un retour de kickoff de 99 yards signé Tyler Lockett. Mais ils ont tout de même atteint la pause menés 20 à 7. C’est un doublé de Doug Baldwin (4 rec, 90 yards, 2 TDs) et un coup de pied de Walsh qui leur ont permis de passer devant au début du dernier quart. Mais malgré un stop défensif dans la foulée, Russell Wilson (18/29, 221 yards, 2 TDs) n’a pas réussi à mener son équipe à de nouveaux points, alors que les Cardinals ont réussi à insister au sol pour mettre Dawson en place pour la gagne.

Coup d’envoi dimanche à 19h00

New England Patriots (13-3) — New York Jets (5-11) : 26-6

New York Giants (3-13) — Washington Redskins (7-9) : 18 -10

Eli Manning (10/28, 132, 1 TD, 1 int) a rendu une vilaine fiche, mais il a pour une fois reçu l’aide du jeu au sol, puisqu’Orleans Darkwa (20 courses, 154 yards, 1 TD) et Wayne Gallman (15 courses, 89 yards) ont porté l’attaque. Sous cette impulsion, New York a rapidement pris l’avantage 14-0 dans le premier quart. Washington a eu un sursaut avec une course de Kirk Cousins (20/37, 158 yards, 3 interceptions) pour réduire le score (14-7). Mais ensuite, plus rien.

Limités à 197 yards et 1/13 sur les troisièmes tentatives, les hommes de la capitale n’ont pas existé dans une fin de match bien terne, marquée par les punts et les interceptions, ou seulement quelques field goals sont venus illustrer le tableau des scores.

Minnesota Vikings (13-3) — Chicago Bears (5-11) : 23-10

Les Vikings ont fait leur boulot, en imposant leur volonté en attaque, tout en détruisant le jeu au sol adverse, pour limiter les Bears à 201 petits yards au total. Mitch Trubisky (20/36, 178 yards) n’a pas perdu de ballon, mais il n’y avait pas grand chose à faire face à une telle défense.

Latavius Murray (20 courses, 111 yards, 2 TDs) a aidé à imposer le jeu au sol, avec l’aide de Jerid McKinnon (12 courses, 44 yards). Case Keenum (21/29, 189 yards, 1 TD) a rendu son habituelle copie propre.

Murray a justement marqué les deux premiers touchdowns du match (14-0). Bryce Callahan a marqué le seul touchdown des Bears sur un retour de punt (14-7), mais l’éclaircie a été de courte durée, avec un safety concédé dans la foulée (16-7). Stefon Diggs (6 rec, 65 yards, 1 TD) a définitivement fait la différence avec un touchdown dans le troisième quart. Complètement muselé, Chicago ne pouvait pas revenir.

Detroit Lions (9-7) – Green Bay Packers (7-9) : 35-11

Eliminés des playoffs la semaine passée, les Detroit Lions ont fait preuve d’orgueil au moment de rencontrer les Packers de Brett Hundley (14/24, 172 yards, TD, 2 INT). Si les joueurs du Wisconsin sont les premiers à frapper, sur un field goal de Mason Crosby, la réplique des locaux ne tarde pas avec un 20-0 enchaîné grâce aux deux premiers touchdowns à la passe de Matthew Stafford (20/29, 323 yards, 3 TD).

Dépassé, Green Bay ne peut pas spécialement s’en remettre à son quarterback remplaçant, intercepté par Jarrad Davis puis Darius Slay. Comme la semaine dernière, à Cincinnati, Ezekiel Ansah s’en donne également à coeur joie avec trois sacks pour stopper les velléités adverses.
Golden Tate (104 yards) se charge en puissance d’assurer définitivement le succès des siens (35-11), dans un match qui pourrait être le dernier de Jim Caldwell à la tête de Detroit, si les dernières rumeurs disent vrai. Pour les Packers, c’est une saison plus que compliquée sans Aaron Rodgers qui se termine enfin. Avec Mike McCarthy et Dom Capers ?

Indianapolis Colts (4-12) – Houston Texans (4-12) : 22-13

Non, les Indianapolis Colts ne finiront pas derniers de l’AFC Sud. Les (futurs-ex ?) joueurs de Chuck Pagano ont pris le dessus sur les Texans (22-13) grâce à une deuxième période sans-faute.
L’avantage à la pause est pourtant pour Houston, avec une connexion efficace entre TJ Yates (14/24, 137 yards, INT) et Chris Thompson (54 yards), pour un score de 13 à 7 à la pause pour les hommes de Bill O’Brien.

La machine s’enraille cependant au retour des vestiaires. Le jeu au sol d’Indy s’enhardit et ce n’est pas un hasard si dans le sillage de Frank Gore (100 yards), Marlon Mack s’en va inscrire son touchdown personnel, pour redonner la main aux siens. Dans la foulée, Hassan Ridgeway plaque TJ Yates dans son en-but pour creuser l’écart (16-13).

Une action coup de massue qui finira par faire sombrer petit à petit les Texans, le jeu au sol et Alfred Blue (39 yards, TD) ne trouvant jamais le rythme. Victoire finale 22 à 16 avec deux nouveaux coups de pied concluants d’Adam Vinatieri. Suffisant pour offrir une probable belle sortie à Chuck Pagano …

Pittsburgh Steelers (13-3) — Cleveland Browns (0-16) : 28-24

Les Browns ont failli éviter la saison blanche. Mais raté. Ils ont du s’incliner face à un grand JuJu Smith-Schuster (9 rec, 143 yards, 1 TD). En plus de son show dans les airs, le receveur de Pittsburgh a tué le match avec un retour de kickoff de 96 yards pour un touchdown dans le troisième quart (28-21).

Cleveland a réduit l’écart avec un field goal de 51 yards (28-24), mais les tentatives suivantes ont débouché sur deux interceptions de DeShone Kizer (16/30, 314 yards, 2 TDs, 1 int) et un échec sur 4e et 2 yards.

Les Steelers ont rapidement pris l’avantage dans ce match avec des touchdowns de Darius Heyward-Bey (1 course, 29 yards, 1 TD) et une réception de Smith-Schuster (14-0). Duke Johnson (6 courses, 75 yards) et Rashard Higgins (3 courses, 68 yards, 2 TDs) ont tout de même permis à Cleveland de marquer deux fois, pour atteindre la pause menés 21-14. Car Stevan Ridley (17 courses, 80 yards, 1 TD) a aussi profité de son temps de jeu pour marquer. Higgins a même mis les deux équipes à égalité, avant que Smith-Schuster ne fasse la différence pour de bon avec son retour de coup de pied longue distance.

Philadelphia Eagles (13-3) — Dallas Cowboys (9-7) : 0-6

On a connu mieux pour célébrer la fin d’année. Il ne reste que 12 minutes à jouer dans le 4ème quart temps lorsque Dak Prescott (17/30, 179 yards, 1 TD) trouve Butler sur une passe de 20 yards pour marquer les 6 premiers et uniques points d’une partie bien triste.

Nick Foles (4/11, 39 yards, 1 int) n’aura finalement joué que le premier quart temps et ne s’est toujours pas montré convaincant en lançant notamment une horrible interception. Philly met au repos la plupart de ses titulaires au début du second quart temps, et laisse les commandes de l’attaque à Nate Sudfeld (19/23, 134 yards), qui n’est pas parvenu à rendre les Eagles menaçants. Du côté de Dallas, l’attaque est tout aussi moribonde. Dak Prescott est imprécis et Ezekiel Elliott (103 yards en 27 courses) est contenu en première mi-temps.

Les deux équipes bouclent les 3 premiers quarts temps sans inscrire le moindre point, une première depuis 2007.

Il faut donc attendre le premier drive du 4ème quart temps pour voir les Cowboys inscrire le seul et unique touchdown de la partie. Mais l’extra point est manqué par Bailey, et Dallas ne compte que 6 points d’avance, ce qui sera largement suffisant pour tenir jusqu’à la fin du match. Le kicker des Cowboys, aurait pu marquer 3 points supplémentaires, mais il va encore manquer un coup de pied à 23 secondes du terme.

Philadelphie, qui n’avait rien a perdre au début de la rencontre reste premier de la conférence NFC, mais part en semaine de repos avec peu de certitudes en attaque. Les Cowboys quant a eux finissent la saison sur une note douce-amère, avec une victoire qui n’a pas beaucoup de saveur tant le match était pénible.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
28-Sep à 2:20 LAR 1.3 pariez 2.85 MIN
30-Sep à 19:00 ATL 1.33 pariez 2.7 CIN
30-Sep à 19:00 CHI 1.55 pariez 2.1 TB
30-Sep à 19:00 DAL 1.5 pariez 2.2 DET

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une