Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés 0

Steelers – Jaguars (42-45) : le coup de force de Jacksonville !

Leonard Fournette a pris son envol pour faire tomber les Pittsburgh Steelers.

Steelers – Jaguars (42-45) : le coup de force de Jacksonville !

14 janvier 2018 19 h 05 min
vs
42
PIT(#2)
45
JAC(#3)

Pittsburgh Steelers – Jacksonville Jaguars : 42-45

Une deuxième maison ! Déjà vainqueurs à Pittsburgh, en saison régulière, les Jacksonville Jaguars ont remis le couvert en demi-finales de conférence AFC, du côté du Heinz Field (42-45). Leonard Fournette a été inarrêtable dans les secteurs et les moments chauds, avec 99 yards et 3 touchdowns au sol.

Le moment clé : le touchdown de Tommy Bohanon à la réception

En début de dernier quart, les Jacksonville Jaguars ne sont pas hyper sereins. Après avoir vu Antonio Brown réaliser un catch de folie, pour ramener les locaux à 28-35 au tableau d’affichage, les joueurs de Doug Marrone vont réaliser un jeu plein d’audace pour calmer l’ambiance. Après une belle course après réception de T.J. Yeldon, Blake Bortles (14/26, 214 yards, TD) feinte l’arrière-garde des Steelers avec une Play Action et un petit lob astucieux pour transpercer le dernier rideau, vers son fullback Tommy Bohanon. Les Jags prennent une avance de +14 (28-42) à quatre petites minutes de la fin.

Le film du match

Les Pittsburgh Steelers regretteront longtemps d’être rentrés trop tard dans leur rencontre. Dès la première série de leur adversaire, les joueurs de Mike Tomlin sont surpris par une réception longue distance de Ben Koyack et un touchdown en position Goal Line de Leonard Fournette (0-7).

Les choses se gâtent très vite pour les Steelers, avec une interception pour Ben Roethlisberger et la blessure rapide du tackle Marcus Gilbert. Les visiteurs capitalisent sur ces éléments pour driver les Pennsylvaniens et inscrire deux nouveaux touchdowns au sol, signés Fournette et Yeldon (0-21).

S’en suit une partie de ping-pong où chaque attaque se rendra coup pour coup. Les Jags ont beau faire des jeux défensifs, comme un touchdown de Telvin Smith et un turnover on downs provoqué par A.J. Bouye, Pittsbugh recolle systématiquement à un petit touchdown, à 21-28, 28-35 et 35-42.

Moins de deux minutes à jouer et les Steelers tentent un onside kick qui n’atteindra pas les dix yards. Une aubaine pour Jacksonville, qui profite de la pénalité de Tyler Matakevich pour planter un field goal synonyme de victoire finale. La réduction de l’écart, signé JuJu Smith-Schuster n’y changera rien …

Le MVP : Telvin Smith

Si Leonard Fournette a été indispensable pour valider les bonnes périodes offensives de Jacksonville, Telvin Smith ne se sera pas privé d’enfoncer le clou défensivement. Meilleur plaqueur de sa franchise, avec 16 stops, il est aussi auteur du seul touchdown défensif, inscrit sur un retour de fumble après un sack de Yannick Ngakoué. Le linebacker s’était déjà offert le luxe d’inscrire un touchdown au Heinz Field, en octobre dernier, mais cette fois sur une interception.

Le flop : le backfield défensif des Steelers

Tout n’a pas vraiment tourné rond au sein de l’escouade de Keith Butler. En plus d’un front seven incapable de mettre une seule fois Blake Bortles au sol, le backfield défensif a été copieusement dépassé sur les quelques chandelles du quarterback floridien. Parmi les actions les plus symptomatiques, on notera cette réception profondeur de Keelan Cole, sous les yeux hagards d’Artie Burns, juste avant le troisième touchdown personnel de Leonard Fournette. La naïveté sur le touchdown de Tommy Bohanon est tout aussi coupable et une remise en question sera nécessaire à l’intersaison pour certains des membres du secondary (Mike Mitchell ?).

La stat : 562

C’est le nombre de yards enregistré par l’attaque de Pittsburgh. Longtemps à la traîne au tableau d’affichage, les Steelers ont dû se résoudre à user du jeu aérien pour se refaire une santé. Résultat : 469 yards et 5 touchdowns pour le seul Ben Roethlisberger, dans ce qui pourrait être sa dernière sortie dans la ligue. Le retour de blessure d’Antonio Brown a également permis aux siens d’y croire jusqu’au bout, avec 132 yards et 2 touchdowns abolsument fous en fond de end-zone. Le’Veon Bell (88 yards), Martavis Bryant (78 yards) et JuJu Smith-Schuster se sont aussi offerts une réception en terre promise.

La suite

Direction New England pour Jacksonville, pour la première finale de conférence des Jaguars depuis 1999. A l’époque, le head coach était un certain … Tom Coughlin, vice-président de la franchise depuis cette saison.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une