Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Minnesota Vikings New Orleans Saints Résumés 0

Vikings – Saints (29-24) : et la lumière vint de Stefon Diggs

Largement dominateurs en première période, complètement dépassés en deuxième, les Vikings sortent vainqueurs grâce à un touchdown miraculeux de Stefon Diggs à la dernière seconde.

Vikings – Saints (29-24) : et la lumière vint de Stefon Diggs

14 janvier 2018 22 h 40 min
vs
29
MIN(#2)
24
NO(#4)

Minnesota Vikings – New Orleans Saints : 29-24

Tout semblait perdu pour Minnesota. Après avoir largement mené en première mi-temps, les blessures, les oublis défensifs et des Saints complètements transformés ont eu raison de l’avance des Vikings. Mais alors qu’il ne reste que 10 secondes, Case Keenum trouve Stefon Diggs pour une réception incroyable. Profitant d’une terrible erreur du défenseur, le receveur file au touchdown et offre une victoire complètement inespérée aux Vikings.

Le moment clé : le touchdown victorieux de Stefon Diggs

Jusqu’à 10 secondes de la fin du match, ce paragraphe aurait du concerner le punt bloqué par les Saints dans le quatrième quart-temps. Mais Case Keenum et Stefon Diggs en ont décidé autrement. Alors qu’il n’y a plus que 10 secondes à jouer, les Vikings sont menés d’un petit point, 24-23. Les Saints viennent de marquer un field goal pour repasser devant et le chrono défile, défile, sans que les Vikings n’arrivent à progresser. Dans une ultime tentative, tout le monde imagine Keenum viser un partenaire en bord de terrain pour sortir des limites et offrir une ultime chance, difficile, au kicker Kai Forbath. L’improbable se produit alors : Diggs réceptionne le ballon, le safety Marcus Williams manque complètement son plaquage, et Diggs n’a plus qu’à filer au touchdown de la victoire.

Le film du match

Les Vikings ne perdent pas de temps dans ce match: dès le premier drive, Jerrick McKinnon court 14 yards pour rentrer dans la end-zone. 7-0 d’entrée de jeu. Puis, grâce à un field goal de Forbath, l’avance passe à 10-0. Après trois drives et seulement une première tentative obtenue, Drew Brees se fait intercepter pour la première fois. Parfait pour les Vikings qui retrouvent la end-zone avec une course de Latavius Murray et qui mènent 17-0. Derrière, Brees est à nouveau intercepté. Rien ne réussit aux Saints puisque sur la possession suivante, ils sont à distance pour un field goal mais Brees se fait sacker et le coup de pied de 58 yards est manqué par Will Lutz. Les Vikings tentent un field goal de 49 yards en moins d’une minute mais celui-ci est également raté et les deux équipes repartent aux vestiaires sur le score de 17-0.

La mi-temps s’avère plus que bénéfique pour les Saints. Non seulement ils bloquent l’avancée des Vikings grâce à un sack sur Keenum qui met Forbath hors de position pour un field goal. Puis ils inscrivent leurs premiers points du match après un drive conclu sur un touchdown capté par Michael Thomas. Minnesota mène toujours 17-7. Mais à peine Case Keenum remet-il la main sur le ballon qu’il envoie une passe plus qu’hasardeuse directement dans les mains du défenseur des Saints Marcus Williams. Idéal pour les Saints et Drew Brees qui relance Michael Thomas dans la end-zone au début du dernier quart-temps. Et les Vikings ne mènent plus que 17-14 …

Minnesota s’offre alors un peu d’air grâce à un field goal de Forbath (20-14). Mais, plus intéressant, sur ce drive, Sean Payton tente deux challenges, tous les deux refusés par les arbitres, retirant deux précieux temps-morts aux Saints. La défense de New Orleans continue malgré tout de malmener Minnesota, forçant un beau punt bloqué qui offre une position idéale à Drew Brees à 5 minutes de la fin.

Position idéale convertie en un touchdown pour Alvin Kamara. Et les Saints prennent la tête pour la première fois du match 21-20. Les Vikings inscrivent un field goal inespéré en 90 secondes, mais ils laissent une dernière possession à New Orleans qui reprend l’avantage d’un petit point au pied. Menés 24-23 dans la dernière minute, les Vikings réalisent l’exploit de revenir sur le touchdown de Diggs. Fin de match épique pour les Vikings et terriblement frustrante pour les Saints qui ont même du revenir sur le terrain pour « jouer » l’extra-point.

Le MVP : Case Keenum

Difficile de départager Keenum de Diggs tant leur impact sur ce match avec cette dernière action en fait les MVPs incontournables. Mais, au delà de ce jeu désormais inscrit au panthéon de la franchise, Keenum a été plus que propre dans ce match. Sans avoir des statistiques exceptionnelles (25/40, 318 yards, 1 TD, 1 int), ses décisions ont rarement été mauvaises et il a réussi à éviter plusieurs fois les pertes de balles quand il prenait une grosse pression de la défense adverse. Pas forcément aidé par le jeu au sol en deuxième période, il n’a jamais craqué, excepté sur l’interception lancée un petit peu au hasard.

Le flop : les challenges ratés de Sean Payton

Dans le dernier quart, Sean Payton semble complètement avoir perdu ses moyens depuis le bord du terrain. Le coach des Saints, sentant peut-être le vent tourner, a décidé de challenger coup sur coup deux décisions arbitrales qui paraissaient difficilement contestables. En ratant ainsi les deux challenges, il a coûté deux temps-morts à son équipe qui auraient pu être bien utiles en fin de match.

Marcus Williams, coupable de l’erreur qui offre la victoire aux Vikings, pourrait être un flop tentant de prime abord. Mais le reste de son match est plus que correct, il réussit même une interception qui relance son équipe plus tôt dans la rencontre. Et il n’est encore qu’un rookie. Il ne refera sûrement plus cette erreur.

La stat : 7

Mike Zimmer, le coach des Vikings, avait perdu ses sept premiers matches de playoffs à la tête d’une équipe ou en tant que coordinateur. Depuis 2000, il a perdu deux matches avec les Cowboys, quatre avec les Bengals et un avec les Vikings. Pour finalement remporter le 8e match de sa carrière de coach NFL face aux Saints. Une attente qui en valait la peine.

La suite

Les Vikings vont se déplacer à Philadelphie pour affronter les Eagles en finale de conférence NFC. Mais ils pourraient bien revenir à Minneapolis s’ils venaient à l’emporter lors de ce match, le Super Bowl se jouant dans le Minnesota cette année. Ils deviendraient alors la première équipe de l’histoire à jouer la finale à domicile.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une