Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

De la NBA à la NFL

De la NBA à la NFL – Leçon 11: Les 49ers sont les Bulls

Alors que les fans NBA ont eu la joie de voir leur lockout se terminer, Touchdown Actu continue quand même de leur présenter notre ligue à nous le temps que la leur reparte (et plus s’ils le souhaitent). Pour faciliter la transition, cher fan NBA, nous te proposons une série d’articles permettant de passer doucement d’une ligue à l’autre en faisant des parallèles entre leurs différents éléments communs. Les articles seront publiés le lundi et le vendredi. Bienvenue dans le monde merveilleux de la NFL ! Leçon numéro 11: Les San Francisco 49ers

Commençons déjà par le plus évident: la couleur des maillots. Les maillots rouges sont intimement liés à ces deux équipes, même si d’autres en portent aussi (les Atlanta Hawks en NBA ou les Kansas City Chiefs en NFL, par exemple). Les fans ont tellement été habitués depuis des années à regarder des highlights et à y voir les plus belles actions teintées du rouge des Bulls ou des 49ers que, forcement, dans l’inconscient collectif, on ne peut y échapper.

Mais si San Francisco ou les Bulls ont trusté les highlights, c’est aussi qu’ils avaient les joueurs pour le faire.

Walsh et Montana, l'image de la gagne dans les 80's

Les Bulls ont eu celui que tout le monde s’accorde à qualifier de G.O.A.T (Greatest Of All-Time) en la personne de Michael Jordan. Les 49ers ont eu la chance de voir évoluer sous leurs couleurs un ovni en la personne de Jerry Rice, le receveur de la grande équipe des années 80. Si sa place comme « meilleur joueur de tous les temps » est plus sujette à la critique que celle de Jordan, Rice est de toute façon l’un des trois meilleurs, et indiscutablement le meilleur à sa position.

Tout comme MJ, Rice avait d’abord un physique d’airain lui ayant permis de durer 20 saisons et détenant actuellement toutes sortes de records plus difficiles à atteindre les uns que les autres. Plus grand nombre de réceptions dans l’histoire (1549), plus grand nombre de yards gagnés (22895), plus grand nombre de touchdowns en réceptions (197), le receveur au numero 80 était tout simplement un monstre offensif.

Et tout comme Jordan a réalisé le triplé deux fois avec deux équipes sensiblement différentes, Rice a la particularité d’avoir gagné ses titres avec Joe Montana (Superbowl XXIII et XXIV en 1988 et 1989), un des meilleurs quarterbacks de l’histoire, mais aussi avec Steve Young (Superbowl XXIX en 1994), un autre Hall-of-Famer qui faisait banquette au début de sa carrière avant de prendre les rênes de la franchise à la suite de Montana, obligeant même ce dernier à aller finir sa carrière chez les Chiefs de Kansas City. Quels que furent les coéquipiers de Jerry Rice, les 49ers ont gagné des titres.

Mais encore plus que des accomplissement individuels réalisés par de très grands joueurs, l’équipe des 49ers reposait aussi sur un vrai système de jeu, révolutionnaire : la « West Coast Offense ».
Tout comme Phil Jackson et ses Bulls ont mis en place et fait vaincre le fameux système du « Triangle », les 49ers de Bill Walsh, l’entraineur des trois premiers titres, ont réalisé leurs prouesses au sein de ce système développé par Walsh à la fin des années 60.

Ce système de passes courtes effectuées par un quarterback assez mobile distribuant le jeu aux quatre coins du terrain, et mettant la passe au cœur même du système de jeu avant même la course, est toujours en vigueur dans bien des équipes actuelles, comme chez les champions actuels, les Green Bay Packers.

Enfin, les 49ers, tout comme les Bulls, ont mis quelques années à se remettre du succès rencontré les années précédentes. Chicago a quelquefois aligné des équipes assez pathétiques entre 1999 et 2004 et c’est exactement ce qui s’est passé pour l’équipe des 49ers depuis 2004 et le départ de Terrell Owens, le successeur présumé de Rice qui n’a jamais amené de nouveau titre à la franchise californienne.

Néanmoins, à l’image de Bulls faisant maintenant partie des équipes les plus en vue de la NBA avec le MVP Rose à leur tête, les 49ers sont cette année revenus dans la lumière, grâce au coaching de Jim Harbaugh, à leur running-back Franck Gore mais aussi au jeu plus simple et dépouillé de leur quarterback Alex Smith. Ils se sont même qualifiés pour les playoffs pour la première fois en 9 ans.

On dit que les légendes ne meurent jamais, les Bulls et les 49ers en sont les exemples mêmes…

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une