Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

0

MVP, coach… Les choix de la rédaction TDActu pour les trophées de fin de saison

Voici les lauréats de la saison 2017 en NFL !

MVP, coach… Les choix de la rédaction TDActu pour les trophées de fin de saison

Ce samedi, les NFL Honors vont permettre de distinguer ceux qui ont marqué la saison NFL qui touche à sa fin.

Dans la rédaction de TDActu aussi, le vote a eu lieu. Voici les grands vainqueurs !

MVP : Tom Brady (QB, New England Patriots) – 15 votes

À 40 ans, on peut être dans son canapé, à regarder les jeunes jouer. À 40 ans, on peut traîner sa carcasse sur un terrain, en refusant de voir la fin arriver. À 40 ans, on peut être blessé, fatigué et nostalgique d’un glorieux passé. À 40 ans, on peut aussi évoluer au niveau d’un MVP, en repoussant les effets du temps. (Jonathan Pham)

La réponse aurait pu être différente si Carson Wentz ne s’était pas blessé avant la fin de la saison. Mais avec des « si » Tom Brady aurait peut-être remporté ce trophée l’an dernier s’il n’avait pas manqué les quatre premiers matchs de 2016. Cette année en tout cas le quarterback de New England a de nouveau livré une saison impressionnante (32 TDs, 8 INTs, 4 577 yards et une évaluation 102,8). À l’image d’un LeBron James dans un autre sport, il a rendu l’exceptionnel presque normal. Il n’aura en tout cas pas volé ce trophée s’il le remportait de nouveau cette saison. (Lucas Vola)

Ce n’est certainement pas la meilleure saison statistique de « TB12 ». Mais comme toujours, le quarterback des Pats a su maintenir le bâteau à flot quand il tanguait. C’était le cas en début de saison, quand la défense de Foxborough encaissait un nombre de points record. C’était aussi le cas à Pittsburgh, lors du match le plus important de saison régulière et contre Jacksonville, en finale de conférence américaine. (Gregory Richard)

Le meilleur tout simplement. TB répond présent quand il le faut, et n’est jamais pris a défaut. A 40 ans, il ne signe pas sa meilleur saison, mais son niveau de jeu au dessus de la mêlée. Mention spécial a Carson Wentz qui aurait pû/dû remporter la distinction si son satané genou avait tenu. (Loïc Goyet)

Très franchement, il faudrait mettre Aaron Donald cette position, mais Tom Brady a été le meilleur quarterback cette saison et le fait qu’il réalise ce genre de performance à 40 ans lui donne le droit de recevoir ce trophée qu’il n’a probablement pas suffisamment reçu durant sa carrière exceptionnelle. (Kevin Zermatten)

Ont aussi reçu des votes : Carson Wentz (1), Todd Gurley (1)

Coach de l’année : Sean McVay (Los Angeles Rams) – 8 votes

Comme chaque année, beaucoup de techniciens auraient pu prétendre à ce trophée. Bill Belichick, comme tout les ans, Mike Zimmer, ou encore Doug Pederson qui a amené son équipe jusqu’au top de la conférence NFC. Mais priorité à l’homme qui est à l’origine du plus gros différentiel de victoires pour son équipe. Les Rams avaient terminé la saison 2016 avec seulement 4 victoires, ils en ont enregistré 11 cette année. Avec une première place de la NFC Ouest en prime. Une performance d’autant plus méritante quand on sait que Sean McVay en est à sa première année à la tête d’une équipe de NFL. Il a donné vie à cette attaque de Los Angeles, fait progresser Jared Goff de manière incroyable et amélioré une défense déjà très dangereuse. Il va falloir compter sur les Rams dans les années à venir. (Lucas Vola)

La transformation qu’il a opérée à Los Angeles est sidérante. (Raoul Villeroy)

Il récupère une bonne équipe qui n’a jamais brillé récemment. Leur redonne de la confiance et un plan de jeu et les ramène en playoffs. Largement suffisant pour emporter le titre pour Sean McVay. (Nelson Caignard)

Ont aussi reçu des votes : Doug Pederson (3), Mike Zimmer (3), Bill Belichick (2), Doug Marrone (1)

Joueur offensif de l’année : Todd Gurley (Los Angeles Rams) – 11 votes

Près de 2100 yards cumulés et un total de 19 touchdowns. Si les Rams sont passés de la pire attaque de la ligue à l’une des plus explosives, il y est pour beaucoup. (Axel Perrichet)

Littéralement innarrêtable, Todd Gurley est un choix logique. Relancé par l’arrivée de Sean McVay, Gurley s’est illustré dans tout les domaines cette saison. Véritable facteur X d’une des meilleures équipes de la NFL cette saison, Gurley aura marché sur toutes les défenses qu’il aura croisé. (Kevin Renaudet)

Ont aussi reçu des votes : Antonio Brown (3), Carson Wentz (2), Le’Veon Bell (1)

Joueur défensif de l’année : Calais Campbell (Jacksonville Jaguars) – 10 votes

Arrivé à Jacksonville durant l’intersaison, Calais Campbell a complètement changé la culture défensive des Jaguars. Outre ses statistiques impressionnantes (67 plaquages, 14,5 sacks, 3 fumbles forcés), le vétéran de 31 ans a apporté un vrai leadership et beaucoup d’expérience à la franchise floridienne. Résultat, Jacksonville a terminé deuxième de la NFL au nombre de yards accordés et de points encaissés, et a retrouvé les playoffs pour la première fois depuis 2007. (Nicolas Meichel)

J’aurais presque donné ce prix à la défense des Jaguars tant elle m’a impressionné cette saison. Campbell, Ngakoue, Jack Ramsey, cette défense de Jacksonville a une sacrée gueule. Mais Campbell a changé le visage de la ligne défensive des Jaguars, il a réussi à rendre ses coéquipiers meilleurs et de transformer Jacksonville en Sacksonville. (Romain Therasse)

Ont aussi reçu des votes : Aaron Donald (3), Chandler Jones (2), Cameron Jordan (2), Harrison Smith (1)

Rookie offensif de l’année : Alvin Kamara (New Orleans Saints) – 15 votes

Le running back des Chiefs Kareem Hunt ne démérite pas, mais Alvin Kamara a été trop impressionnant pour ne pas être récompensé. Il a même fait plusieurs fois la différence au sein des équipes spéciales. Au total, il a quand même terminé la saison avec 1 901 yards (troisième en NFL) et 14 touchdowns ! (Raphael Masmejean)

Il a apporté un équilibre dans l’attaque de la Nouvelle Orléans. En plus, avec ses bonnes mains, il offre une solution supplémentaire à Drew Brees. Vous rajoutez à cela qu’il est l’un des meilleurs retourneurs de coup de pied de la NFL. Les Saints ont tiré le gros lot avec l’ancien de Tennessee. (Grégoire Lefevre)

Ont aussi reçu des votes : Kareem Hunt (2)

Rookie défensif de l’année : Marshon Lattimore (New Orleans Saints) – 11 votes

La cuvée des rookies des Saints est impressionnante avec Marshon Lattimore et Alvin Kamara. Le cornerback drafté au premier tour par New Orleans est vite devenu le leader des defensive backs. Il est même devenu un shutdown corner s’occupant du meilleur receveur adverse lors de chaque rencontre. Il a compilé 52 plaquages, 5 interceptions et 1 fumble forcé. (Mehdi Julien)

Il est fini le temps où les Saints étaient la pire défense de la ligue. Marshon Lattimore a transcendé le backfield défensif des Saints. Résultat, quand les Saints allient un bon jeu défensif à Drew Brees ils récupèrent leur trône de maître de la NFC Sud. (Elliott Sentenac)

Ont aussi reçu des votes : Tre’Davious White (5), Reuben Foster (1)

Comeback de l’année : Keenan Allen (Los Angeles Chargers) – 10 votes

De retour sur les terrains suite à une grave blessure au genou lors du premier match de la saison dernière, il est monté en régime au fil des semaines pour permettre aux Chargers de terminer en boulet de canon, en échouant aux portes des séries finales avec une seule défaite sur les 7 derniers matches. Il a réalisé la première saison complète de sa carrière et sa meilleure du point de vue statistique depuis sa saison rookie en finissant 3ème meilleur receveur en terme de yards et à la clé une sélection pour le Pro Bowl. (Sebastien Polomeni)

Ont aussi reçu des votes : Rob Gronkowski (2), Todd Gurley (1), Case Keenum (1)

Tous les votes de la rédaction

MVP Coach Joueur offensif Joueur défensif Rookie offensif Rookie défensif Comeback
Gregoire Brady Mcvay Gurley Campbell Kamara Lattimore Allen
Elliott Gurley McVay Brown Jordan/Campbell Kamara Lattimore Allen
Nelson Brady McVay Wentz Jones Kamara White Gronk
Loïc Brady Pederson Gurley Donald Kamara White Allen
Gregory Brady Zimmer Wentz Jones Kamara White Gurley
Sebastien Brady Zimmer Gurley Campbell Kamara Lattimore Allen
Jonathan Brady Marrone Brown Campbell kamara Lattimore Allen
Kevin Z Brady Belichick Bell Donald Kamara Lattimore
Lucas Brady McVay Gurley Campbell Kamara Lattimore Gronk
Kevin R Brady Pederson Gurley Jordan Kamara Foster
Mehdi Brady Pederson Gurley Campbell Kamara Lattimore Allen
Raphael Brady Belichick Gurley Donald Kamara White
Nicolas M Brady McVay Gurley Campbell Kamara Lattimore Allen
Axel Brady Zimmer Gurley Smith Kamara Lattimore Keenum
Romain Wentz McVay Gurley Campbell Hunt Lattimore Allen
Raoul Brady McVay Brown Campbell Kamara White Allen
Alain Brady McVay Gurley Campbell Hunt Lattimore Allen

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une