Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

NFL Scouting Combine 2018 : le bilan de la 1ère journée

Saquon Barkley a été le grand bonhomme de ce premier jour d’atelier.

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine Draft. Lors de la première journée, ce sont les linemen offensifs, les running backs et les joueurs d’équipes spéciales qui réalisent les différents exercices devant les coaches et les recruteurs des franchises NFL. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ? C’est l’occasion pour TouchdownActu de faire un premier point sur ces joueurs qui sont l’avenir de la NFL.

L’homme du jour

Saquon Barkley, RB, Penn State
Est-il le Myles Garrett de 2018 ? Saquon Barkley semblait être le meilleur joueur du plateau avant son arrivée à Indianapolis. Et force est de constater qu’il n’a pas vraiment déçu les observateurs. Le Nittany Lion a confirmé son savant mélange de puissance et d’agilité : 29 répétitions au développé couché (avec des barres de 100 kilos), soit plus que 80% des linemen offensifs, un temps canon de 4.40 sur le sprint, malgré son gabarit (106 kilos), une belle détente sur le saut vertical (1m04) et une impressionnante fluidité sur les ateliers, notamment sur ses déplacements et son aptitude de receveur. Si un quarterback n’est pas pris comme premier choix de la draft, Saquon Barkley devrait être l’heureux élu.

La déception

Orlando Brown, OT, Oklahoma
Rarement un prospect attendu dans le top 20 de la draft aura autant paru à côté de son sujet. Ancien obèse devenu athlète émérite de la Big 12, Orlando Brown s’est retransformé en joueur penaud lors d’une prestation qui devrait lui coûter (au mieux) le premier tour de la draft. Un sprint de tortue sur 40 yards (5.85, plus mauvais temps, à trois dixièmes de l’avant-dernier), et des appuis maladroits qui font sérieusement douter sur sa capacité à devenir tackle chez les pros. Problème : même sa puissance interroge pour le poste de guard, avec seulement 14 répétitions sur le développé couché (et oui, plus mauvais bilan du jour ) ! Le Pro Day d’Oklahoma, prévu le 14 mars prochain, devra rapidement gommer sa performance abyssale …

Orlando Brown a semblé perdu tout au long de la journée.

En hausse

Nick Chubb, RB, Georgia
Il a de quoi maudire Saquon Barkley. Car sans le coureur de Penn State, Nick Chubb aurait été l’une des vedettes du jour. Le Géorgien a réussi son pari en participant à l’ensemble des ateliers, de manière satisfaisante, malgré les questions sur sa fragilité. De plus, il réalise le co-record sur le développé couché avec Barkley (29) et aligne un temps de 4.52 sur 40 yards malgré son profil plus trapu. Des prestations qui ont rappelé ses plus belles heures de 2014.

Nyheim Hines, RB, NC State
Avec son profil longiligne, Hines n’est pas forcément attendu comme un top prospect au poste de coureur. Mais son explosivité n’est plus à démontrer, comme en atteste son temps de 4.38 sur le sprint, le meilleur temps de la position. Véritable bombe, le polyvalent joueur du Wolfpack est une option qui peut aussi briller sur retour de coup de pied, et il n’a pas manqué de le rappeler aux scouts NFL.

Kolton Miller, OT, UCLA
Longtemps en retrait par rapport au trio McGlinchey-Williams-Brown, Kolton Miller a bien prouvé qu’il pouvait devenir le tackle numéro 1 de cette classe très homogène. Après une fin de saison canon avec UCLA, le Bruin a fait usage d’un athlétisme insoupçonné, étant l’un des rares linemen à passer sous la barre des 5 secondes sur 40 yards, avec un temps de réaction assez bluffant sur 10 yards (1.67). N’oublions pas son saut en longueur mesuré à 3 mètres, ce qui en fait le recordman des joueurs de ligne, et du même coup, le plus explosif. L’agilité démontré pendant les ateliers lui a un peu plus conféré un rôle de lineman écarté dans la ligue et une place au premier tour aux yeux de beaucoup de franchises.

Kolton Miller s’est peut-être envolé vers le premier tour.

Will Hernandez, G, UTEP
Solide cette saison, malgré le piètre exercice des Miners, Will Hernandez est en train de réussir haut la main son processus de draft. Après un Senior Bowl qui a marqué les esprits, le guard en a remis une couche ce vendredi, avec une rapidité d’exécution étonnante pour un lineman d’un tel gabarit (148 kilos sur la balance). Outre les entrainements privés avec les franchises, le joueur d’El-Paso n’a plus qu’à finaliser un bon Pro Day le 28 mars pour devenir un joueur du premier tour.

Desmond Harrison, OL, West Georgia
Renvoyé de Texas, pour des problèmes extra-sportifs, Desmond Harrison serait sans doute plus en vue sans un comportement jugé néfaste. Sur le terrain, le joueur de West Georgia a en tout cas fait cocher beaucoup de cases en sa faveur, de par son explosivité, ses appuis et son aisance sur les déplacements. Il décroche au passage un temps de 4.75 sur le sprint, meilleur temps de sa classe. Initialement pressenti comme un guard, le talentueux lineman a largement de quoi passer tackle à l’échelon supérieur.

En baisse

Ronald Jones, RB, USC
Dans une classe de coureurs qui s’annonce très disputée, Ronald Jones a perdu malgré lui de précieux points. Le Californien a été victime d’une douleur aux ischios pendant le sprint de 40 yards et a dû jeter l’éponge pour la suite de la journée, se contentant du saut vertical, à 91 centimètres, une assez bonne marque en somme. L’incertitude autour de ses aptitudes devrait le faire reculer dans les boards, d’autant que le coureur trainait cette blessure depuis plusieurs semaines, et l’a donc aggravé à Indianapolis. Son Pro Day du 21 mars aura donc une importance toute particulière.

Le mystère

Billy Price, C, Ohio State
Doucement mais sûrement, Billy Price est en train de perdre son statut de meilleur centre de cette draft. Déjà mis en difficulté par le bon rendement de James Daniels (Iowa), le Buckeye a dû annuler précocement sa semaine de compétition, avec une déchirure au pectoral lors du développé couché. Si le joueur a lui-même décrit cette blessure comme mineure, cet événement fâcheux pourrait lui coûter une sélection dès le jeudi soir, avec la bonne performance d’un certain nombre de linemen. Pour ne rien arranger, sa participation au Pro Day d’Ohio State, le 22 mars, reste assez hypothétique. Cela pourrait donner à Price des allures de pari lors de la prochaine draft.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.1 pariez 1.55 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.25 pariez 3.1 BUF
21-Oct à 19:00 JAX 1.38 pariez 2.5 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une