Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

NFL Scouting Combine 2018 : le bilan de la 2e journée

Lamar Jackson s’est focalisé sur le jeu aérien ce samedi.

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine Draft. Lors de la première journée, ce sont les linemen offensifs, les running backs et les joueurs d’équipes spéciales qui réalisent les différents exercices devant les coaches et les recruteurs des franchises NFL. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ? C’est l’occasion pour TouchdownActu de faire un premier point sur ces joueurs qui sont l’avenir de la NFL.

L’homme du jour

Mike Gesicki, TE, Penn State
Surprise ! A l’heure des ateliers censés mettre en lumière les quarterbacks et les receveurs, c’est bien un tight end qui a fait tourner les têtes ce samedi. Avec un temps de 4.54 secondes sur le sprint, Mike Gesicki a été d’assez loin le tight end le plus rapide de sa classe. Mais au-delà de sa rapidité, la star de Penn State (encore une !) a fait étalage d’un athlétisme jamais vu depuis Vernon Davis en 2006. 1m04 sur le saut vertical, un saut en longueur mesuré à 3 mètres et des ateliers qui ont fini d’en faire un prétendant crédible à la fin du premier tour.

La déception

Josh Rosen, QB, UCLA
En soi, le combine de Josh Rosen n’a pas été cataclysmique. Mais au lendemain de la décision de Sam Darnold de ne pas lancer avant le Pro Day, le quarterback de UCLA n’a pas vraiment épaté la galerie. Pas mal d’irrégularité et un manque de justesse sur certains lancers a priori dans ses cordes. Avec un tel rendement sans pression défensive, les questions risquent de se poser sur la solidité de son bras dans les moments chauds.

En hausse

Josh Allen, QB, Wyoming
Contrairement à Rosen, Josh Allen s’est montré particulièrement appliqué dans cette journée. Le produit de Wyoming a démontré la puissance de son bras avec des lancers atteignant 70 yards, et ses déplacements ont été assez fluides dans l’ensemble. Tout n’est pas parfait, mais dans une classe de quarterbacks relativement homogène, le Combine pourrait avoir un rôle décisif en vue de la draft.

D.J. Chark, WR, LSU
Le talent des receveurs d’LSU n’est plus vraiment à démontrer à l’échelon supérieur. Et D.J. Chark pourrait devenir le prochain spécimen de Baton Rouge. Avec son temps de 4.34 sur 40 yards, le receveur de poche a placé les bases d’une journée plus que satisfaisante, avec des mains fiables et une vraie explosivité.

D.J. Chark a encore brillé durant le Combine.

Christian Kirk, WR, Texas A&M
Doucement mais sûrement, Christian Kirk s’affirme comme un receveur extrêmement complet. Costaud (20 répétitions sur le développé couché) et rapide (4.47 sur le sprint), il a fait preuve d’une certaine aisance sur les tracés qu’il a eu à effectuer. Peu de critiques à émettre également sur le Gauntlet, où ses mains ont guère tremblé.

Antonio Callaway, WR, Florida
Sans un comportement douteux hors des terrains, Antonio Callaway serait sans doute un prétendant au premier tour de la draft. Il n’a pas manqué de le rappeler lors d’une journée réussie, qui l’a vu décrocher le troisième meilleur temps sur sprint (4.41) et se montrer hyper explosif, via les ateliers ou le saut en longueur (3,04 mètres). Les scouts les moins rigides ont sûrement coché son nom ce samedi.

Tre’Quan Smith, WR, UCF
A l’instar de Mike Gesicki, Tre’Quan Smith a surpris beaucoup d’observateurs, avec un athlétisme qui était jusque-là sous-évalué. Son saut en longueur à 3,07 mètres et ses bons changements de direction sur le « 3-cone drill » pourrait à terme le placer dans les trois premiers tours de la draft.

En baisse

Luke Falk, QB, Washington State
Déjà en retrait par rapport à d’autres quarterbacks de la classe, Luke Falk peine à se retirer cette étiquette de joueur de système. Avec des lancers plus qu’approximatifs, le Cougar a clairement déçu et va devoir se reprendre, sous peine d’attendre le samedi pour être drafté.

Journée à vite oublier pour Luke Falk !

Jordan Lasley, WR, UCLA
Contrairement à Kolton Miller, vendredi, UCLA n’a pas vraiment vu ses prospects briller dans ce deuxième jour. Attendu comme une possible menace profonde en NFL, Jordan Lasley n’a pas marqué les esprits sur 40 yards (4.50), pas plus qu’il n’a rassuré dans le Gauntlet concernant les drops, sa principale lacune à l’heure actuelle.

Le mystère

Lamar Jackson, QB, Louisville
Il l’a précisé à ses détracteurs : il entend jouer quarterback en NFL. Lamar Jackson a d’ailleurs esquivé le sprint pour se focaliser sur les ateliers de lancer. Bien lui en a pris puisqu’à défaut de marquer des points, il n’en a pas vraiment perdu avec des lancers irréguliers mais assez propres. Son Pro Day du 29 mars vaudra cher aux yeux de certaines franchises intéressées qui voudront sans doute jauger un peu plus son degré d’athlétisme pour l’échelon supérieur.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une