Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

NFL Scouting Combine 2018 : le bilan de la 4e journée

Direction le top 10 pour Derwin James ?

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine Draft. Lors de la première journée, ce sont les linemen offensifs, les running backs et les joueurs d’équipes spéciales qui réalisent les différents exercices devant les coaches et les recruteurs des franchises NFL. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ? C’est l’occasion pour TouchdownActu de faire un premier point sur ces joueurs qui sont l’avenir de la NFL.

L’homme du jour

Derwin James, DB, Florida State

L’homme à tout faire des Seminoles s’est-il offert une place dans le top 10 ? Peu d’observateurs doutaient de son athlétisme, mais Derwin James n’a pas manqué de rappeler qu’il était aussi solide que polyvalent. Au-delà de son temps de 4.47 sur le sprint, et son saut en longueur de 3,35 mètres, le Floridien a charmé durant les ateliers, avec des bonnes mains, qui poussent les scouts à considérer un passage en cornerback à l’échelon supérieur.

La déception

Josh Jackson, CB, Iowa

La vitesse était une des principales zones d’ombre le concernant, et il n’a pas impressionné dans ce domaine, avec un temps correct de 4.56 sur 40 yards. Mais là où Jackson a sans doute perdu beaucoup de points, c’est sur la gestion des ateliers et des consignes. Le Hawkeye a semblé parfois perdu et a souvent été rappelé à l’ordre par les coaches. La discipline, un paramètre essentiel dans la rigoriste NFL.

En hausse

Jaire Alexander, CB, Louisville

Jaire Alexander va bien, merci pour lui ! Après une saison 2017 gangrénée par les blessures, le joueur de Louisville a rappelé qu’il n’avait rien perdu de ses formidables aptitudes physiques. Supersonique (4.38 sur le sprint), hyper agile (avec des temps canon sur les ateliers) et doté de mains fiables, le défenseur serait à coup sûr un premier tour de draft, s’il n’était pas une bombe à retardement d’un point de vue santé.

Tony Brown, CB, Alabama

La position de nickelback est devenue cruciale en NFL, et Tony Brown pourrait être l’un des plus prolifiques candidats du poste. Outre son sprint en 4.35, il s’est montré à l’aise sur les ateliers avec un jeu de jambe et une capacité de déplacement qui pourrait faire des dégâts dans le slot. Dans un premier temps ?

Donte Jackson, CB, LSU

Irrégulier cette saison, Donte Jackson n’en demeure pas moins un phénomène athlétique non négligeable. Certes, il n’a pas battu le record de John Ross sur 40 yards, avec sa marque de 4.32, co-meilleur temps du jour. Mais là n’était sans doute pas le plus important, tant « DJ » s’est montré costaud sur les ateliers avec sa dextérité habituelle. Avec les prestations de Josh Jackson et Mike Hughes (voir ci-dessous), il devrait un peu plus jouer des coudes dans l’optique du premier tour.

Justin Reid, S, Stanford

Tout comme son frère Eric, Justin Reid met toutes les chances de son côté pour faire parti des 32 premiers joueurs sélectionnés lors de la draft. Le polyvalent défenseur a détonné de par son agilité et son explosivité, avec 92 centimètres sur le saut vertical et 3,29 mètres sur le saut en longueur. Ses mains ont un peu tremblé, mais sa rapidité (4.40 sur le sprint) et ses changements de direction ont rassuré sur sa capacité à devenir un bon safety chez les pros.

Un sprint qui a coûté cher à Mike Hughes.

En baisse

Mike Hughes, CB, UCF

Il a soufflé le chaud et le froid durant les ateliers auxquels il a participé. Mais c’est bien le sprint qui l’a sans doute le plus desservi. En soit, un temps de 4.53 reste excellent, sauf quand on est un cornerback de petite taille valorisé pour sa vitesse et sa qualité de retour.

Tarvarus McFadden, CB, Florida State

Parlant de vitesse, Tarvarus McFadden a perdu très gros sur son sprint, avec un temps de 4.67, l’un des pires de la journée. Avec une prestation somme toute quelconque sur les ateliers, il n’est pas parvenu à compenser son manque de rapidité aux yeux des scouts. Le premier tour de draft s’éloigne inexorablement pour le Seminole.

Le mystère

Troy Apke, S, Penn State

« WHO. THE. HELL ? » Souvent dans l’ombre de Marcus Allen, au centre du backfield de Penn State, Troy Akpe a réalisé un petit festival ce lundi, avec des ateliers totalement réussis, le tout après un sprint de 4.40, un temps canon pour un joueur de 93 kilos. Nul doute que ses vidéos et surtout son Pro Day du 20 mars prochain sera très suivi.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une