Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire

Les All-Stars Teams : Chicago Bears

Mike Singletary, Richard Dent, Steve McMichael … Pionniers défensifs de Chicago !

Chaque mercredi, pendant l’intersaison, Touchdown Actu vous propose une immersion dans l’histoire de la Ligue, avec la sélection des 53 meilleurs joueurs de chaque équipe. Quelle franchise a attiré le plus de talents ? Qui seraient les titulaires de ces escouades d’envergure ? Focus cette semaine sur la franchise des Bears, créée dès 1920 dans l’Illinois.

LE ROSTER
(* Hall of Famer)

QB : Jay Cutler (2009-2016), Sid Luckman * (1939-1950), Jim McMahon (1982-1988)
RB : Matt Forte (2008-2015), Walter Payton * (1975-1987), Gale Sayers * (1965-1971)
FB : Bronko Nagurski * (1930-1937)
WR : Curtis Conway (1993-1999), Devin Hester (2006-2013), Harlon Hill (1954-1961), Ken Kavanaugh (1940-1941, 1945-1950), Johnny Morris (1958-1967)
TE : Mike Ditka * (1961-1966), Emery Moorehead (1981-1988)
OT : George Connor * (1948-1955), Jimbo Covert (1983-1991), Ed Healey * (1923-1927), Keith Van Horne (1981-1993), Joe Stydahar * (1936-1942, 1945-1946)
G : Mark Bortz (1983-1994), Dan Fortman * (1936-1943), Stan Jones * (1954-1965), George Musso * (1933-1944)
C : Jay Hilgenberg (1981-1991), Olin Kreutz (1998-2010), Clyde Turner * (1940-1952)

DE : Doug Atkins * (1955-1966), Richard Dent * (1983-1993), Bill Hewitt * (1932-1936), Julius Peppers (2010-2013)
DT : Dan Hampton * (1979-1990), Tommie Harris (2004-2010), Steve McMichael (1981-1993), William Perry (1985-1993)
LB : Lance Briggs (2003-2014), Dick Butkus * (1965-1973), Joe Fortunato (1955-1966), Bill George * (1952-1965), Mike Singletary * (1981-1992), Brian Urlacher * (2000-2012), Otis Wilson (1980-1987)
CB : Bennie McRae (1962-1970), Mike Richardson (1983-1988), Charles Tillman (2003-2014), Donnell Woolford (1989-1997)
S : Mike Brown (2000-2008), Mark Carrier (1990-1996), Dave Duerson (1983-1989), Gary Fencik (1976-1987), Richie Petitbon (1959-1968)

K : Robbie Gould (2005-2015)
P : Brad Maynard (2001-2010)
LS : Patrick Mannelly (1998-2013)

George Halas, LA figure emblématique des Chicago Bears.

LE COACH
George Halas
Résumer le rôle de George Halas à Chicago relève presque d’une mission. Mais si beaucoup connaissent son implication en tant que propriétaire, ses nombreux passages réussis comme entraîneur/joueur sont un peu plus discrets. Initialement passionné de base-ball, celui que l’on surnommera « Mr. Everything » va devenir presque par hasard une figure emblématique du football américain. Au début des années 20, il rejoint la société d’agro-alimentaire Staley dans la ville de Decatur, dans l’Illinois. A cette occasion, il prend les commandes des Decatur Staleys, équipe d’entreprise rapidement inscrite en NFL. Mais le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Halas ne tarde pas à être promu patron de Staley, en raison des résultats difficiles de la société. C’est donc en tant que propriétaire/coach/receveur/defensive end que l’intéressé choisit de relocaliser la franchise à Chicago, d’abord sous le nom de Staleys puis sous celui de Bears. Son premier mandat durera dix ans et lui permettra de remporter et partager le titre NFL en 1921. Après un interlude pour gérer les affaires courantes de sa société, Halas reprend du service en 1933 avec trois nouveau titres. Chicago reviendra sur le toit de la ligue en 1946 et 1963 avant le retrait du « Papa Bear » à l’année 1967. Son bilan : 318 victoires pour 148 défaites. Un ratio qui, s’il est à relativiser par l’opposition et le style de jeu de l’époque, en fait bien sûr le coach le plus titré de l’histoire des Bears. Malheureusement pour lui, il s’éteint en 1983 et rate de peu le retour au sommet de sa franchise, lors du Super Bowl XX.

LES TITULAIRES
(entre parenthèses, le nombre de matches joués)

LE POINT FORT
Comme pour Carolina, les Bears ont toujours mis un point d’honneur à faire de leur deuxième rideau défensif une force majeure. Voir ne serait-ce que Lance Briggs, Bill George ou Joe Fortunato en backups de luxe aurait de quoi faire tourner la tête pour les coureurs adverses …

LE POINT FAIBLE
Si le front seven est largement dissuasif, le backfield défensif laisse un peu plus à désirer. Notamment le poste de cornerback qui a, paradoxalement, vu peu de joueurs élite dans une franchise réputée pour sa défense de fer. Les inconvénients d’une formation très souvent basée sur le run stop.

LA PERIODE DOREE
Rarement un champion NFL aura autant marqué les esprits que les Chicago Bears de 1985. Outre sa domination sans partage, lors du Super Bowl XX, face aux New England Patriots, la bande de Mike Ditka a été symbolisé par une défense tout bonnement monstrueuse. Fruit de la créativité du coordinateur défensif Buddy Ryan, père de Rex et Rob, les Richard Dent, Dan Hampton, Mike Singletary, Otis Wilson, Wilber Marshall et bien d’autres auront été les cauchemars de nombreuses attaques, à l’exception des Miami Dolphins, seule équipe à les avoir fait chuter. Résumer Chicago à sa défense serait toutefois mensonger car avec Walter Payton, l’un des meilleurs coureurs de l’histoire de la ligue, les Bears se sont montrés compétitifs des deux côtés du ballon. La franchise s’est enfin distingué par des personnages haut en couleur, parfaitement mis en valeur dans le clip « Super Bowl Shuffle », chanson interprétée par les membres de l’équipe eux-mêmes. Le départ de Buddy Ryan vers Philadelphie causera doucement mais sûrement le déclin de cette défense et le retour de Chicago dans le rang à la fin des années 80.

(Par ordre d’interprète : Walter Payton, Willie Gault, Mike Singletary, Jim McMahon, Otis Wilson, Steve Fuller, Mike Richardson, Richard Dent, Gary Fencik et William Perry. Les plus observateurs auront remarqué Leslie Frazier (21) en arrière-plan)

LES CANDIDATS CREDIBLES
Dans une équipe clairement en reconstruction, difficile d’énumérer un nombre impressionnant de candidats All-Star. Les plus fringants en attaque seraient sans nul doute le coureur Jordan Howard et le guard Kyle Long. Le pass rusher en chef de cette franchise, Leonard Floyd, ne ferait pas pâle figure dans cette escouade.

PROCHAINE ALL-STARS TEAM
21 mars : Cincinnati Bengals

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une