Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 15

Il est temps que l’année se termine pour Rodgers, tant le niveau de jeu de ses poursuivants aurait pu mettre sa probable couronne en péril.

1. Aaron Rodgers (-) Quarterback – Green Bay Packers (13-0) / 4360 yards à 68,1% de réussite – 40 touchdowns pour 6 interceptions
La saison 2011 ne sera donc pas parfaite pour Green Bay qui n’avait pas encore perdu de l’année civile 2011. De plus, la défense de Kansas City, sous l’influence de leur nouveau coach Romeo Crennel, a donné l’impression de révéler aux adversaires la méthode pour battre les Packers, consistant à controler la balle pour que le probable MVP ne mette les pieds sur le terrain que le moins possible.
Ce fut un match plutôt bizarre à Arrowhead pour Rodgers puisque ses chiffres sont anormalement bas (17/35 à 48,6% de réussite pour 1 touchdown), les passes « tombées » par ses receveurs n’ayant sûrement pas aidé ce bilan.
Malgré tout, cette défaite pourrait faire les affaires de Mc Carthy qui n’a plus à se soucier de courir apres le 16-0 parfait. Les Packers peuvent maintenant se concentrer sur leur véritable but: le « back-to-back ».

Drew Brees peut être félicité par son coach. Il réalisé le match presque parfait.

2. Drew Brees (-) Quarterback – New Orleans Saints (11-3) / 4780 yards à 71,5% de réussite – 37 touchdowns pour 11 interceptions
Voici maintenant 16 touchdowns de suite de lancés pour le quarterback des Saints depuis sa dernière interception contre Tampa Bay en semaine 9. Il a aussi realisé un match presque parfait, lançant 5 touchdowns à 80% de réussite (32/40). La défense de Minnesota est faible mais le quarterback joue actuellement à un niveau sensationnel.
Le leader charismatique de la franchise de La Nouvelle-Orleans n’est d’ailleurs plus qu’à 304 yards du record de yards sur une saison, détenu par Dan Marino. Nul doute qu’il l’atteindra, peut-être même dès le match de ce week-end contre Atlanta.
Si le titre de MVP était décerné seulement sur les 10 dernières semaines, la victoire probable de Rodgers n’aurait pas été un fait aussi certain.

3. Tom Brady (-) Quarterback – New England Patriots (11-3) / 4593 yards à 66,2% de réussite – 33 touchdowns pour 11 interceptions
Le match contre les Broncos était attendu par toute l’Amérique et, comme il le fait depuis 10 ans, Brady a délivré une performance de choix avec 67,6% de réussite (23/34) et 2 touchdowns lancés, mais aussi un touchdown à la course, chose rare pour lui.
Le MVP en titre ne se concentre plus trop sur ce titre de MVP mais préfèrerait enfin ajouter une 4ème bague de champion, sa dernière ayant été remportée il y a maintenant 6 ans. Avec des armes offensives comme Gronkowski, Welker ou Hernandez, l’equipe de Belichick ne sera pas loin du compte, pour peu que la défense redresse un peu la barre. Le Californien de naissance, comme Rodgers, aura en tout cas fait tout son possible pour placer son équipe dans les meilleures dispositions

4. Ben Roethlisberger (-) Quarterback – Pittsburgh Steelers (10-4) / 3856 yards à 63,6% de réussite – 21 touchdowns pour 14 interceptions
On laissera le bénéfice du doute à Big Ben pour ce match joué sur un pied. Néanmoins, il descendra forcement au classement si les Steelers ne parvenaient à gagner ce week-end contre St-Louis alors que, dans le même temps, les Ravens voudront se rattraper contre les Browns.
C’est donc plus sur la saison accomplie jusqu’ici que sur ce match raté (56,8% de réussite, 0 touchdown pour 3 interceptions, 2 fumbles) que Roethlisberger garde sa 4ème place.

5. Arian Foster (+1) Running-back – Houston Texans (10-4) / 1066 yards à la course pour 9 touchdowns – 601 yards en réceptions pour 2 touchdowns
Une défaite sans grande conséquence pour les Texans contre les Panthers mais Foster, avec ses 109 yards et son touchdown, est plutôt à mettre du côté des choses positives bien que, pour la deuxième fois de suite, il ait perdu un fumble.
Le running-back reste sans aucun doute le meilleur joueur d’une des meilleures équipes de la Ligue, malgré leurs nombreuses blessures, cela vaut bien une 5ème place.

6. Terrell Suggs (+1) Outside Linebacker – Baltimore Ravens (10-4) / 13 sacks – 60 plaquages – 2 interceptions
Un très petit match pour le leader des Ravens lors de la déculottée à San Diego. Néanmoins, les Ravens sont toujours en tête de la division Nord de l’AFC et auront l’occasion peut-être de se qualifier pour les playoffs des ce samedi face à Cleveland.
Connaissant l’histoire belliqueuse entre les deux franchises, cela devrait être une belle bataille et le numéro 55 doit déjà avoir en tête quelques plans pour contrer la mobilité de Seneca Wallace

7. Tim Tebow (-2 ) Quarterback – Denver Broncos (8-6) / 1484 yards à 48,6% de réussite – 11 touchdowns pour 2 interceptions, 517 yards a la course pour 3 touchdowns.
La magie a disparu à Mile High, telle l’électricité dans le vieux stade de San Francisco. Une fois passé le premier quart-temps, le quarterback des Broncos n’a pu enchainer face à une défense des Patriots pourtant amputée de Carter, leur meilleur sackeur.
L’ex Gator a bien rejoué son numéro de quarterback coureur (en marquant 2 touchdowns et en amassant 93 yards) mais c’est dans les airs, point faible de cette défense de New England, qu’il n’a rien pu faire, contrairement aux matches précédents où il avait pu trouver ses receveurs.
Avec 11/22 à la passe (et 0 touchdown), il est presque impossible de battre les Patriots, ce match nous l’a encore demontré.

Tony Romo était inarrêtable en première mi-temps ce week-end.

8. Tony Romo (Nouvel Entrant) Quarterback – Dallas Cowboys (8-6) / (3895 yards à 65,6% de réussite – 29 touchdowns pour 9 interceptions)
Entree remarquée et méritée du quarterback des Cowboys qui joue actuellement le meilleur football de sa carrière. Avec la blessure de Murray, c’est à lui de porter les Cowboys en playoffs et, avec une victoire d’avance sur les Giants, c’est ce qu’il est en train de faire.
Ses 3 touchdowns pour 3 receveurs différents en une mi-temps ont bien aidé l’equipe de Jason Garrett puisqu’ils ont ainsi remisé au placard toute velléité de la part des Bucs et ont permis aux Cowboys de controler ensuite le match en alimentant Felix Jones à la course.
C’est le plan de jeu idéal pour cette équipe des Cowboys ultra-talentueuse mais dont l’inconstance lui a joué des tours les années précédentes. Est-ce la fin de la malediction et est-ce que les Cowboys vont enfin remporter un match de playoffs pour la deuxième fois depuis 1996 (la première ayant eu lieu la saison dernière contre les Eagles) ?

9. Rob Gronkowski (-1 ) Tight-End – New England Patriots (10-3) / 1088 yards en réceptions pour 15 touchdowns – 2 yards à la course pour 1 touchdown
Le meilleur tight-end de la NFL a laissé la vedette (seulement 53 yards) à son collègue Hernandez lors du match ultra-médiatisé entre les Patriots et les Broncos. Cela n’enlève rien à sa saison extraordinaire et on pourrait presque parier que Bill Belichick va le récompenser pour son altruisme dès samedi contre Miami en appelant plus de passes pour lui. Ou bien le maitre du bluff voudrait-il faire un peu oublier sa meilleure arme et la ressortir pour les playoffs ?

10. Marshawn Lynch  (Nouvel Entrant)  Running-back – Seattle Seahawks (7-7) / (1011 yards à la course pour 11 touchdowns – 183 yards en réceptions pour 1 touchdown)
Si les Seahawks sont encore en course pour une place en playoffs (par le biais d’une Wild-Card puisque la division Ouest de la NFC est depuis bien longtemps acquise aux 49ers), ils le doivent en grande partie à celui que l’on surnomme « Beast Mode » du côoté d’Emerald City.
L’ex-Bill est sur une lancée incroyable de 10 matches avec au moins un touchdown marqué (11 à la course et 1 en réception) et si les Seahawks arrivent à se qualifier en 6ème position, rencontrant ainsi le 3ème, cela pourrait nous offrir une superbe revanche du premier tour de playoffs de la saison dernière entre Seattle et La Nouvelle-Orleans.
Les Saints en tremblent déjà, comme l’avait fait la Terre en janvier dernier…

Mentions Honorables:

Eli Manning (4362 yards à 61,6% de réussite – 25 touchdowns pour 15 interceptions) a totalement manqué son rendez-vous contre les Redskins, lançant 3 interceptions et retombant dans ses travers.
Ray Rice (1086 yards à la course pour 10 touchdowns – 648 yards en réceptions pour 2 touchdowns) a sorti un petit match (57 yards) contre San Diego et les Ravens ont eu de la chance que les 49ers corrigent les Steelers.
Frank Gore (1119 yards a la course pour 7 touchdowns – 101 yards en réceptions) a joue son rôle de régulateur à la course en accumulant 65 yards et 1 touchdown. Rien de très flashy mais le travail a été fait.
Michael Turner (1129 yards à la course pour 9 touchdowns – 132 yards en réceptions) a pu dérouler contre de pauvres Jaguars. 61 yards et 1 touchdown plus loin, Atlanta est en bonne posture pour se qualifier en playoffs.
Wes Welker (1380 yards en réception pour 9 touchdowns) a, comme Gronkowski, laissé Hernandez briller devant son ancien coéquipier de l’Université de Florida.
Calvin Johnson (1335 yards en reception pour 14 touchdowns) s’est enfin réveillé. Apres 5 matches où il n’aura capté qu’un petit touchdown, Megatron a sorti un match monumental (214 yards pour 2 touchdowns), en plus d’avoir été là pour recevoir la passe gagnante de Stafford.
LeSean McCoy (1274 yards à la course pour 17 touchdowns, 305 yards en réceptions pour 3 touchdowns) fait une saison magnifique et a anéanti les Jets à lui tout seul (102 yards et 3 touchdowns). Si les Eagles parviennent miraculeusement en playoffs, ils pourront éléver une statue a la gloire de leur running-back et celui-ci pourra prétendre à une place dans ce Top 10.

Comme de coutume, voici les 2 classements de chroniqueurs américains:

Mike Sando (ESPN):
1) Rodgers
2) Brees
3) Brady
4) Calvin Johnson
5) Ryan
6) Romo
7) Foster
8) Stafford
9) Rivers
10) Justin Smith

Eli Kaberon (Pro Football Weekly):
1) Rodgers
2) Brees
3) Brady
4) Manning
5) Romo
6) Roethlisberger
7) Foster
8) Suggs
9) Tebow
10) Calvin Johson

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une