Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2018

Fiches NFL Draft 2018 : Ronnie Harrison – Safety

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 26, 27 et 28 avril prochains à Dallas.

Ronnie Harrison – Safety – 21 ans – Junior – Alabama

Taille : 1m91
Poids : 97 kilos
Position estimée dans la draft : 1er-2e tour

Stats 2017 : 14 matches, 74 plaquages, dont 4 et demi pour perte, 2 sacks et demi, 4 passes défendues, 3 interceptions

Comparaison NFL : D.J. Swearinger

Élevé au biberon Florida State, du côté de Tallahassee, c’est pourtant chez le rival Alabama que Ronnie Harrison a fait ses classes. Pour deux titres nationaux en trois ans et un impact non négligeable au sein du backfield défensif.

Pour devenir un titulaire indiscutable du Crimson Tide, le floridien a pu compter sur un gabarit taillé pour la NFL et un physique intimidant. Mais c’est bien son intelligence de jeu qui en a fait un pion essentiel de Nick Saban. Aussi puissant que rapide, Harrison a une capacité de lecture insoupçonnée qui l’a rendu extrêmement dangereux sur les phases de couvertures.

Une fois le jeu et la cible identifiés, le safety joue de son sens de l’anticipation, de ses longs bras et de sa détente pour couper les trajectoires voire mieux. Certes, son manque de fluidité sur les changements de direction peut l’exposer face à des receveurs plus vifs et adeptes des tracés, mais celui qui a connu pas mal de systèmes défensifs à ‘Bama sera un atout précieux pour défendre en homme à homme contre les tight ends.

Principalement free safety à Tuscaloosa, Harrison n’en demeure pas moins intéressant au moment de renforcer la boite. Gros cogneur, il sait aussi jouer de sa vitesse pour surprendre les linemen et blitzer le quarterback. Sa grosse lacune dans ce secteur reste sa technique de plaquage. Car à trop vouloir « coucher » son adversaire, le numéro 15 ne s’applique pas toujours et néglige ses membres supérieurs et son centre de gravité.

Comme pour le plaquage, le défenseur peut paraitre relativement irrégulier sur ses interventions, stoppant net un coureur et se faisant naïvement griller sur l’action suivante. Mais le travail ne semble pas dantesque pour perfectionner ses défauts de concentration et sa capacité à terminer les jeux.

En somme, Harrison est un prospect plus qu’intrigant, taillé comme un strong safety mais étonnement athlétique au sein du backfield défensif. Son aptitude à couvrir les tight ends pourrait rapidement en faire un titulaire, mais le doute subsiste sur sa capacité à être un free safety sur trois tentatives. Special teamer émérite, le defensive back ne manquera d’améliorer sa technique de plaquage dans ce secteur.

Points forts :
– Physique et rapide
– Lecture et anticipation
– Couverture

Points faibles :
– Technique de plaquage
– Fluidité relative
– Irrégularité

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une