Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Declarations Tennessee Titans 0

[histoire] Pourquoi Jake Locker a quitté le football et pourquoi cela ne lui manque pas

[histoire] Pourquoi Jake Locker a quitté le football et pourquoi cela ne lui manque pas

C’est une histoire racontée par Greg Bishop, journaliste pour Sport Illustrated. L’histoire de Jake Locker. Quatre ans après avoir été sélectionné en huitième position de la draft 2011 par les Tennessee Titans, le quarterback arrête de jouer et dit à son agent de n’écouter aucune offre de retour.

Ce ne sont pas ses performances en dent de scie ou ses blessures à répétition qui ont mis fin à son désir de jouer, c’était une prise de conscience grandissante qu’il voulait autre chose dans sa vie.

« Tous les entraîneurs pour lesquels j’ai joué ont dit, ce sont les priorités : foi, famille, football. Mais personne ne vit vraiment comme ça. Personne. Jake ne s’est pas retiré. Il a mis famille et religion en premier », explique son ami Matt Hasselbeck. « C’est de cette manière que je juge les gens maintenant : si tu n’aimes pas Jake Locker, je ne pense pas que je puisse t’aimer. »

Pour comprendre cette histoire, il faut remonter au début de la gloire de Jake Locker.

JAKE 3 : 16

Né dans l’état de Washington, Loker a joué pour le lycée de Ferndale. Ayant réussi à mener son équipe à une saison de 14 victoires et 0 défaite, il est recruté par la prestigieuse université de Washington. Lors de son année freshman, Locker réussit à mener les Huskies vers la victoire contre Syracuse. Après cet exploit, les supporters ont commencé à créer des t-shirts le comparant à Jésus Christ, allant jusqu’à inscrire son nom dans les versets bibliques, JAKE 3 : 16.

Lors de sa deuxième année universitaire, il boit de l’alcool pour la première fois. Cette première consommation en devient une plus régulière, souvent les week ends après les matches, allant parfois jusqu’au black-out. Si ses anciens coéquipiers et entraîneurs ne décrivent ces activités que comme « typiques »  pour un étudiant, pour Jake cela cache autre chose. C’est sa façon à lui de ne plus être «JAKE 3 : 16» durant quelques heures.

Sa rencontre avec Matt Hasselbeck

Jake Locker est donc drafté haut par les Tennessee Titans, qui signent tout de même le quarterback vétéran Matt Hasselbeck comme assurance.

« Quand Jake sera prêt, il jouera » expliquent les coachs à Hasselbeck.  « Jusque-là, gagne juste des matches. Tu n’as pas besoin de devenir son mentor. »

Hasselbeck devient quand même son mentor et remarque vite quelque chose de différent chez son coéquipier. Dans le monde des superstars de la NFL, Jake Locker préfére la simplicité.

« Il n’était pas motivé par les choses qui motivent généralement les gens » raconte Hasselbeck.

Le début d’un nouveau chapitre de sa vie

Alors que Locker met de plus en plus en avant Jésus dans sa vie, Hasselbeck l’invite à participer à une conférence de sensibilisation pour les athlètes. C’est au crépuscule de cette conférence qu’il décide de se faire baptiser, lui et sa femme Lauren.

« Ce moment » explique Locker, « c’est la raison pour laquelle je peux m’assoir aujourd’hui et dire que je suis extrêmement heureux ».

C’est ainsi qu’il commence à se poser de plus en plus de questions sur le football. Il se rend vite compte que cela est devenu bien plus que son travail, c’est devenu une « addiction ». Il pese le pour et le contre, et se rend compte qu’il n’y a plus d’équilibre dans sa vie. Il déteste toutes ces interactions avec les médias et comment ces derniers veulent transformer ses réponses pour qu’il ait l’air plus « corporate ». Il fait l’erreur de lire tout ce qu’on écrit sur lui, en bien après les victoires, mais aussi en mal après les défaites. Tout cela ne fait dire à Jake Locker plus qu’une seule chose : il montre l’image d’un quarterback star qui ne correspond pas à qui il est réellement.

« Je ne veux pas dire qu’il était un imposteur » raconte Camron Hann, agent de Locker, «mais tout le monde pensait que sa vie était parfaite. Et je pense qu’il ne s’est jamais vraiment senti épanoui.»

La blessure qui a tout « changé »

Lorsque Locker quitte les terrains de football, beaucoup pensent que c’était à cause de ses blessures à répétition. C’était en fait tout autre chose. Après n’avoir joué que 11 matches lors de la saison 2012, et seulement 7 lors de la sasion 2013, le quarterback finit par se faire opérer. Et ce temps passé loin des terrains lui permet de se rendre compte de ce qui est réellement important à ses yeux. Il prie quotidiennement, en général pour son futur, et plus il le fait, plus il se rend compte que le football devient insignifiant.

Pourtant, pour la saison 2014 il décide se concentrer uniquement sur le football et de mettre ses problèmes personnels de côté . Durant cette intersaison, les Titans annoncent ne pas vouloir activer l’option de la cinquième année sur le contrat de Locker. Cela ne perturbe en rien le quaterback, qui gagne sa place de titulaire durant l’été. Mieux, durant le match d’ouverture, il mène les siens à la victoire 26 à 10 contre les Kansas City Chiefs. Mais cela ne va pas durer et Locker est envoyé sur le banc avant le début du mois d’octobre. Il termine finalement la saison une nouvelle fois blessé. Il se rend alors compte d’une chose évidente : il aime le football mais il aime encore plus sa famille et Jésus.

La fin d’une histoire pas comme les autres

Il décide alors de raccrocher les crampons.

« Je n’ai plus le désir nécessaire pour pratiquer ce sport pour gagner ma vie », explique-t-il. « Continuer serait injuste pour la prochaine équipe avec laquelle j’aurais signé. Je réalise que cette décision va surprendre beaucoup de monde, mais je sais dans mon coeur que c’est la bonne décision et je suis impatient de passer plus de temps avec ma famille et m’intéresser à d’autres choses. »

Il aurait pris la même décision s’il avait joué pour les Patriots et gagné Super Bowl après Super Bowl. Il finit par faire promettre à son agent de rester en contact à la seule condition que ce dernier ne l’appelle jamais à propos d’une quelconque offre de retour. Son agent raconte d’ailleurs avoir reçu plusieurs offres mais avoir tenu sa promesse, ne prévenant jamais Locker de ces propositions.

Depuis, Jake Locker est retourné chez lui à Ferndale, avec toute sa famille. Pour sa première année loin de la lumière, il s’est attelé à rénover la maison de ses grands-parents et a arrêté de boire. Il n’a pas beaucoup regardé la NFL mais il n’a pas totalement coupé sa relation avec le football. Aujourd’hui il coach les quarterbacks à son ancien lycée et aide le développement de nombreux athlètes locaux.

C’est ainsi que se termine l’histoire NFL de Jake Locker, un joueur propulsé superstar alors qu’il n’a jamais eu le désir de le devenir.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu