Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

FAQ du FOOT 0

La FAQ du FOOT – Les tracés des receveurs

La FAQ du FOOT – Les tracés des receveurs

Le football américain est un sport extrêmement tactique. Chaque action est méticuleusement préparée et chaque joueur sait exactement ce qu’il doit faire. Lorsqu’il s’agit d’un jeu de passe, les receveurs (WR) doivent réaliser ce que l’on appelle un tracé, ou route en anglais.

Un tracé est donc une trajectoire de course prédéfinie que doit effectuer le receveur pour se démarquer et ainsi pouvoir réceptionner la balle que lance le quarterback. Il existe différents tracés de base utilisés par toutes les équipes. Ces tracés peuvent être consignés sur un schéma que l’on appelle « l’arbre des tracés » ou « tree route » en anglais. Chaque tracé porte un nom et un numéro. S’il existe de nombreuses variantes, on pourrait représenter un arbre des tracés classique comme ceci :

Pour plus de simplicité, on attribue souvent un numéro pair aux tracés qui se courent vers l’intérieur du terrain et un numéro impair aux tracés qui finissent vers la ligne de touche. Ce schéma ne vous parait pas clair ? Pas de panique, reprenons les dans l’ordre.

Tracé 1 : Quick Out / Flat

Quick Out
Le tracé numéro 1 est un tracé très rapide qui doit permettre au receveur de gagner quelques yards. Le receveur court quelques yards avant de se diriger vers la ligne de touche et de capter le ballon.

Tracé 2 : Slant

Slant route

Le tracé favori d’Odell Beckham Jr. Le receveur réalise 2 ou 3 pas verticalement avant de se diriger en diagonale à l’intérieur du terrain. Bien que très court, ce tracé peut permettre de gagner beaucoup de terrain s’il est bien réalisé et dans le bon timing. Le quarterback doit impérativement lancer le cuir avant que le receveur n’atteigne les linebackers à l’intérieur du terrain qui ne manqueraient pas de l’accueillir comme il se doit.

Tracé 3 : Come Back

Come Back Route

Le tracé Come Back a souvent pour objectif d’aller chercher un first down. Pour cela, le receveur doit faire croire à son défenseur direct qu’il réalise un tracé long type Seam ou Fade. Une fois qu’il a dépassé la ligne de first down de quelques yards, le receveur s’arrête soudainement et reviens en arrière en se dirigeant vers la ligne de touche pour attraper le cuir.

Tracé 4 : Curl / Hitch / Stop

Curl Route

Ce tracé est dans le principe assez similaire au précédent. Le receveur doit faire croire à un jeu long à son défenseur avant de s’arrêter soudainement et de revenir de deux ou trois pas vers son quarterback. Remarquez sur l’animation ci-dessus comme Odell Beckham fait croire au jeu long en prenant l’extérieur du défenseur, avant de planter et de revenir chercher le ballon vers Eli Manning.

Tracé 5 : Out / Square Out

Square Out Route

Ce tracé est comparable au numéro 1, à l’exception près qu’il ne se joue pas aussi vite. Le receveur va parcourir une plus grande distance avant de réaliser son changement de direction à 90° vers la ligne de touche.

Tracé 6 : In / Square In

Square In Route

Le tracé In est l’exact symétrique du tracé numéro 5. Une fois la réception réalisée, le receveur doit bien sécuriser la balle car il va se retrouver très vite dans le trafic et a plus de chance de subir un gros placage que sur un tracé extérieur.

Tracé 7 : Corner

Corner Route

Avec ce nouveau tracé, nous entrons dans la catégorie des jeux longs. Sur le tracé Corner, comme son nom l’indique, le receveur va finir sa course dans le « coin » du terrain. Après une phase de course verticale, ce dernier effectue son cut et se dirige en diagonale vers l’extérieur du terrain. Ce tracé est souvent réalisé par le receveur Slot ou par le Tight End.

Tracé 8 : Post

Post Route

A l’opposé du Corner Route, le receveur va viser le poteau d’embut plutôt que de viser le coin du terrain. C’est donc un tracé intérieur long, très efficace contre la cover 2 puisque le receveur doit en théorie attraper le ballon exactement dans l’interzone, entre les deux Safeties.

Tracé 9 : Seam / Fade / Go

Fade Route

Les tracés Seam et Fade sont les tracés le plus longs en football américain. Sur un Seam, le receveur va simplement aller tout droit voir légèrement intérieur. La Fade est une variante puisque s’il va aussi très profond, le receveur est supposé opérer une légère déviation en se rapprochant du bord de touche et en prenant l’extérieur de son défenseur. Si la passe est parfaite, elle doit arriver sur l’épaule extérieure du receveur, le long de la touche, afin de rendre l’interception impossible. Le gif ci-dessus étant un excellent exemple de passe parfaitement placée par Andrew Luck suite à un bon tracé du receveur qui prend bien l’extérieur de son défenseur direct : le cornerback ne peut absolument pas intervenir.

Les tracés doubles

Une fois que vous connaissez ces tracés de base, il est possible de les composer pour créer des tracés doubles. L’un des plus connus étant le Post Corner. Le receveur réalise un premier cut à l’intérieur comme sur un tracé post, mais va finalement effectuer un deuxième changement de direction pour finir sur un tracé corner.

Stop&Go Route

Autre exemple, les tracés « Go » avec par exemple le Stop&Go que l’on a déjà pu décrypter dans le Tableau Noir #2. Odell Beckham s’arrête pour feinter le tracé Stop, puis repart (go) vers le fond du terrain en clouant son défenseur sur place.

Notes générales

Les dessin des tracés que l’on a vu en tout début d’article sur l’arbre des tracés n’est que théorique. Prenons le tracé 3 Curl par exemple, il est rare de voir un receveur courir parfaitement droit puis faire l’exact changement de direction qui est prévu. Le but du receveur est de sortir son défenseur de son axe et dans le cas idéal de l’obliger à tourner les hanches dans la mauvaise direction avant de faire son cut (revenez sur le tracé 5 un peu plus haut, Antonio Brown vous offre un parfait exemple).

Un autre grand principe lorsque l’on est receveur est de toujours aller vers le ballon. Si l’on prend encore en exemple le tracé Curl, le receveur ne doit pas simplement se retourner et attendre que le ballon arrive. Il doit vraiment revenir vers son quarterback pour éloigner au maximum le défenseur de la balle. Le corps de l’attaquant sert alors de mur entre le ballon et le cornerback pour éviter toute intervention de celui-ci et attraper le cuir dans de bonnes conditions.

Finalement, notons l’importance des habitudes entre un quarteback et son receveur. A force d’entrainement, un quarterback va connaître les habitudes de ce dernier, sa vitesse, ses feintes, les timings. Des duos qui durent dans le temps sont souvent gage de réussite. Payton Manning & Marvin Harrison, Joe Montana & Jerry Rice ou encore Tom Brady & Randy Moss en sont de bons exemples.

D’autres tracés existent mais n’ont pas été présentés ici pour simplifier la compréhension. Vous pouvez ainsi vous renseigner sur les wheel, dig, split, smash, drag, swing, shoot…

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Déc à 23:30 TEN 1.15 pariez 4 WAS
23-Déc à 3:20 LAC 1.38 pariez 2.5 BAL
23-Déc à 20:00 CAR 1.6 pariez 2 ATL
23-Déc à 20:00 CLE 1.22 pariez 3.35 CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une