Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire Houston Texans

Les All-Stars Teams : Houston Texans

J.J. Watt et Jadeveon Clowney, fers de lance de la défense texane.

Chaque mercredi, pendant l’intersaison, Touchdown Actu vous propose une immersion dans l’histoire de la Ligue, avec la sélection des 53 meilleurs joueurs de chaque équipe. Quelle franchise a attiré le plus de talents ? Qui seraient les titulaires de ces escouades d’envergure ? Focus cette semaine sur la franchise des Texans, créée à Houston en 2002.

LE ROSTER
(* Hall of Famer)

QB : David Carr (2002-2006), Matt Schaub (2007-2013)
RB : Arian Foster (2009-2015), Steve Slaton (2008-2011), Domanick Williams (2003-2006)
FB : Vonta Leach (2006-2010)
WR : DeAndre Hopkins (depuis 2013), Andre Johnson (2003-2014), Jacoby Jones (2007-2011), Jerome Mathis (2005-2007), Kevin Walter (2006-2012)
TE : Owen Daniels (2006-2013)
OT : Duane Brown (2008-2017), Derek Newton (2011-2017), Wade Smith (2010-2013), Eric Winston (2006-2011)
G : Mike Brisiel (2006-2011), Brandon Brooks (2012-2015), Chester Pitts (2002-2010), Zach Wiegert (2003-2006), Fred Weary (2002-2008)
C : Ben Jones (2012-2015), Steve McKinney (2002-2007), Chris Myers (2008-2014)

DE : Jadeveon Clowney (depuis 2014), Whitney Mercilus (depuis 2012), Brooks Reed (2011-2014), J.J. Watt (depuis 2011), Mario Williams (2006-2011)
DT : Jared Crick (2012-2015), Amobi Okoye (2007-2010), Seth Payne (2002-2006), Antonio Smith (2009-2013), Gary Walker (2002-2005), Vince Wilfork (2015-2016)
LB : Brian Cushing (2009-2017), Morlon Greenwood (2005-2008), Jay Foreman (2002-2004), Bernardrick McKinney (depuis 2015), DeMeco Ryans (2006-2011), Jamie Sharper (2002-2004), Kailee Wong (2002-2006)
CB : Marcus Coleman (2002-2005), Aaron Glenn (2002-2005), Kareem Jackson (depuis 2010), Johnathan Joseph (depuis 2011), Dunta Robinson (2004-2009)
S : C.C. Brown (2005-2008), Danieal Manning (2011-2013), Glover Quin (2009-2012)

K : Kris Brown (2002-2009)
P : Shane Lechler (depuis 2013)
LS/ST : Jon Weeks (depuis 2010)

Gary Kubiak, head coach texan de 2006 à 2013.

LE COACH
Gary Kubiak

La compétition n’aura pas été féroce, aucun coach n’ayant obtenu un bilan positif à la tête des Texans jusque-là. Pourtant, Gary Kubiak aura bel et bien fait franchir un cap à la toute nouvelle franchise à la fin des années 2000. Quand il débarque à Houston, la franchise est au point mort après quatre années quelconques menées par Dom Capers. L’ancien coordinateur des 49ers commence par remettre l’attaque d’aplomb avec le renfort du remplaçant de Michael Vick à Atlanta, un certain Matt Schaub. C’est aussi et surtout l’arrivée de Mario Williams qui va donner plus de consistance à un défense trop souvent exposée. En 2007, les Texans réalisent leur première saison à huit victoires. Deux ans, leur première fiche positive n’est pas synonyme de playoffs. La phase finale, la franchise de Bob McNair la découvrira en 2011 et 2012 avant une rechute causée par les blessures et fatale à son technicien. En 8 saisons dans le Sud des Etats-Unis, Kubiak aura enregistré un bilan de 61 victoires pour 64 défaites, et un ratio de deux défaites pour autant de succès au cours du mois de janvier.

LES TITULAIRES
(entre parenthèses, le nombre de matches joués)

LE POINT FORT
En 16 ans d’histoire, les Texans ont obtenu à trois reprises le premier choix de la draft. Si un quarterback a été sélectionné, en 2002, les deux autres solutions ont été des pass rushers. Houston a souvent bien considéré son front seven, notamment sous la coupe du coordinateur défensif Wade Phillips, pour lui permettre de franchir un cap et d’atteindre les playoffs relativement souvent depuis 2011 (quasiment une année sur deux).

LE POINT FAIBLE
Qui dit 16 ans d’historique, dit forcément postes assez creux au sein du roster. Et si David Carr, bust majeur de la draft 2002, fait partie du roster, c’est parce que le poste de quarterback a souvent été une déception. Charge à Deshaun Watson de faire vite oublier ce triste état de fait. Le backfield offensif s’est aussi très peu mis en évidence, si on met de côté les belles années d’Arian Foster. Enfin, défensivement, le backfield défensif, et surtout le poste de safety, a souvent été un point faible de l’escouade texane.

David Carr, symbole des prestations moroses des quarterbacks locaux.

LA PERIODE DOREE
En progression depuis son arrivée à la tête des Texans, Gary Kubiak tente un coup de poker au printemps 2011 pour faire franchir un cap aux siens : il engage l’ancien head coach de Dallas, Wade Phillips, comme nouveau coordinateur défensif. Révolution à Houston, avec un nouveau système 3-4 implanté, et l’arrivée de nouvelles recrues prometteuses comme Johnathan Joseph et les rookies J.J. Watt et Brooks Reed. Cette injonction de talents permet à Houston de s’inviter en playoffs dès la saison suivante. Au premier tour, le Reliant Stadium voit même Cincinnati chuter face à ses protégés. Le tour suivant sera moins glorieux avec une élimination aux mains des Baltimore Ravens. Bis repetita en 2012. Houston décroche une place en phase finale, est de nouveau le bourreau des Bengals, mais se casse cette fois sur New England lors des demi-finales AFC. La fenêtre de tir est passée pour Houston, qui empilera les blessures la saison suivante, dont celle de son maître à jouer Matt Schaub, signifiant la fin d’un cycle en 2013, et le début d’un nouveau sous l’ère Bill O’Brien. Bien construit défensivement, les Texans capitalisent tout de même là-dessus pour revenir assez vite en playoffs en 2015 et même se requalifier en demi-finales de conférence dès 2016. Prochain objectif pour l’équipe : décrocher la première finale de conf’ de l’histoire des Texans. Sera-ce avec O’Brien aux commandes ?

LES CANDIDATS CREDIBLES
Neuf joueurs actuels figurent déjà dans l’équipe All-Stars. Cela réduit forcément les autres possibilités : Deshaun Watson est forcément à même de voir figurer son nom très prochainement. Avec un peu plus de régularité, Lamar Miller ne devrait pas avoir de mal non plus à s’inviter dans l’escouade. Prometteur, le centre Nick Martin a tout intérêt à poursuivre sur sa lancée actuelle.

PROCHAINE ALL-STARS TEAM
9 mai : Indianapolis Colts.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Déc à 20:00CAR2.85pariez1.3SEA
15 Déc à 20:00CIN4pariez1.15NE
15 Déc à 20:00DET2.6pariez1.35TB
15 Déc à 20:00GB1.38pariez2.5CHI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une