Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Petit dej 0

Le petit dej’ : Terrell Owens court toujours (vite), Terrelle Pryor attendu au tournant

Toute l’actualité NFL du mardi 19 juin 2018.

Le petit dej’ : Terrell Owens court toujours (vite), Terrelle Pryor attendu au tournant

Terrell Owens court toujours

À 44 ans, Terrell Owens continue de se maintenir en forme, histoire de donner un peu de crédibilité à ses appels du pied réguliers vers la NFL. Lundi, il a réussi un courir un 40 yards en 4,43 secondes. Un chrono qui aurait fait de lui le quatrième receveur le plus rapide lors du dernier combine. Petite nuance tout de même, puisqu’il a couru sur une piste, alors que les candidats à la Draft le font sur une pelouse, forcément moins rapide. Selon le journaliste Bucky Brooks (NFL Network), les recruteurs NFL ajouteraient 0,08 seconde à ce temps à cause de la différence de surface. Autre précision, le temps d’Owens a été mesuré à la main.

Mauvaises fréquentations ?

Au moment où Owens a couru son 40 yards, Julio Jones (WR, Falcons) était avec lui. Orlando Ledbetter, journaliste qui suit les Falcons, a expliqué à ESPN Radio Charlotte que cela ne fait pas forcément le bonheur de la franchise.

« Le fait qu’il se balade avec Terrell Owens met les dirigeants mal à l’aise », explique notre confrère.

Un malaise qui se pose en fait dans la continuité des demandes de Jones, qui veut un ajustement de son contrat, et qui a décidé de ne pas se présenter tant que cela ne sera pas fait.

Terrelle Pryor attendu par ses anciens coéquipiers

L’an dernier il était membre des Washington Redskins, Terell Pryor s’était permis des réceptions à une main devant ses partenaires de la défense des Redskins lors des sessions d’entrainement d’été. Une petite provocation qui n’a pas été oubliée… Cette année, alors que les Jets s’entraineront trois jours avec les Skins à partir du 12 aout avant de les affronter le 16, le receveur, désormais membre du Gang Green, est prévenu.

« Ce sera spécial dehors », a déclaré le linebacker Zach Brown à Inside the Locker Room. « Les gars l’auront à l’œil. On peut poser nos mains sur lui maintenant. »

Avant de prévenir.

« Jay [Gruden] n’est plus là pour le protéger »

Blessures

– The Price is Right ! Billy Price (C, Bengals) a tweeté qu’il est pleinement apte au football après une déchirure pectorale partielle. Bonne nouvelle pour les Bengals qui ont fait du jeune lineman leur premier choix de draft 2018, et qui auront besoin de lui à son plein potentiel pour renforcer leur ligne offensive anémique en 2017.

Delvin Breaux de retour au Canada

Bon avec les Saints en 2015 et 2016, Delvin Breaux (CB) a depuis été gêné par les blessures. Il va tenter de se relancer en CFL, où il a signé avec les Hamilton Tiger-Cats. C’est ce qu’annonce 3DownNation. Le cornerback connait bien cette équipe puisque c’est là qu’il évoluait avant de rejoindre New Orleans et la NFL. Il avait même été élu All-Star en 2014.

Cam Newton doit apprendre à se contenter de peu

Le coach des quarterbacks des Panthers envisage un Cam Newton (QB, Panthers) plus régulier et précis l’an prochain. Une version « optimisée ».

« Avec lui, sur chaque jeu, nous voulons qu’il ait un plan et qu’il suive ce plan. », a déclaré Scott Turner à Albert Breer de SI.com. « Et qu’il sache qu’un check down c’est OK ».

« Beaucoup des problèmes de Cam viennent du fait qu’il est si talentueux qu’il pense qu’il peut faire fonctionner chaque jeu. En retenant la balle trop longtemps il se fait parfois frapper ou transforme le jeu en gain négatif. Parfois il n’y a rien, donc on check down, et on passe au jeu suivant. En prenant des décisions rapides, en libérant la balle, c’est ainsi qu’il s’améliorera, et la régularité viendra. »

Mais que les fans se rassurent, Superman ne devrait pas sortir transformé de ses fondamentaux de MVP.

« Nous n’essayons pas de le changer en quelque chose qu’il n’est pas. Nous voulons qu’il soit la meilleure version de lui-même .»

RGIII prend Lamar Jackson sous son aile

Entre le vétéran Joe Flacco et le rookie Lamar Jackson, Robert Griffin III essaie d’assurer son poste au sein de l’effectif des Baltimore Ravens. Mais ça ne l’empêche pas de prendre part au développement du jeune débutant.

« J’essaie de l’encadrer le plus possible » a-t-il ainsi déclaré à SI.com, « pour qu’il soit prêt au moment de s’envoler. […] Je sens qu’il me fait vraiment confiance et qu’il croit ce que je lui dis. Je crois que ça l’a rendu meilleur joueur en peu de temps ».

Le profil des deux joueurs est assez comparable, et RGIII dispose déjà d’une riche expérience au sein de la ligue.

Jon Ryan ne s’avoue pas vaincu

À Seattle depuis 2008, Jon Ryan (P, Seahawks) ne va pas se laisser abattre parce que la franchise a sélectionné Michael Dickson, un autre punter, au cinquième tour de la dernière Draft. Visiblement proche du manager général John Schneider, il l’a déjà prévenu qu’il compte bien lui faire regretter son choix.

« Il avait une attitude qui disait presque, « Désolé, mais je devais le faire » », raconte Ryan au sujet de Schneider à The Athletic. « Et je lui ai dit, « Ne t’excuse pas ! Ne t’excuse pas. » C’est le business. Si tous les joueurs pouvaient choisir qui sera dans leur équipe chaque année, nous aurions toujours l’équipe qui a gagné le Super Bowl il y a cinq ans. »

« Si tu me laisse une chance, je vais me battre comme un fou, plus dur que tu n’a jamais vu. Je t’adore. J’ai beaucoup de respect pour toi. Mais d’une manière ou d’une autre, je vais faire passer ton choix pour une erreur. »

Les punters sont aussi des joueurs. Les punters sont aussi des compétiteurs.

Kenny Golladay, futur monstre ?

Kenny Golladay (WR, Lions) a déjà montré un aperçu de son potentiel la saison dernière avec 28 réceptions, 477 yards et 3 touchdowns. Entre cette première campagne et de bons entrainements de printemps, le jeune receveur a déjà convaincu son coéquipier Golden Tate (WR).

« J’ai vu des réceptions folles. Des réceptions vraiment folles », raconte Tate à MLive.com. « Kenny est toujours un jeunes gars qui s’adapte, mais il avance à un très bon rythme. S’il peut garder la mentalité qu’il a, qu’il étudie et qu’il essaye d’être meilleur chaque jour, je vous le dit, ce gars peut être dominant. Il peut être un receveur numéro un. »

Dennis Green honoré par les Vikings

Les Minnesota Vikings honoreront la mémoire et la carrière de Dennis Green en l’intronisant dans leur Ring of Honor le 23 septembre prochain. La franchise l’a annoncé sur son site officiel ce lundi. Le coach, décédé en juillet 2016, avait mené la franchise entre 1992 et 2001, période durant laquelle l’équipe se qualifia huit fois en playoffs, deux fois en Finale NFC, et établit le record de points marqués en une saison.

LeGarrette Blount fait admirer son coffre à bijoux

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
28-Sep à 2:20 LAR 1.3 pariez 2.85 MIN
30-Sep à 19:00 ATL 1.35 pariez 2.6 CIN
30-Sep à 19:00 CHI 1.55 pariez 2.1 TB
30-Sep à 19:00 DAL 1.5 pariez 2.2 DET

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une