Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Denver Broncos Histoire

Field Advisor : le Broncos Stadium at Mile High des Denver Broncos

Nouvelle structure, rénovation, future implantation… qu’importe l’avancée du projet, le stade demeure l’élément de base pour chaque franchise. Il représente à la fois un véritable moyen de pression auprès des municipalités et une extraordinaire machine à cash pour les équipes. Au cours de ce tour d’horizon, TDActu vous propose de découvrir les spécificités de chaque enceinte. Dans un premier temps, place aux stades actuels accueillant une franchise à temps complet tout au long de la saison.

Direction cette semaine les rocheuses du Colorado pour découvrir le Broncos Stadium at Mile High de Denver. 

 

Broncos Stadium at Mile High, le football soulève des montagnes

Représentant la personnalité des habitants du Colorado, le centre sportif de Mile High honore les traditions uniques et spéciales du Mile High Stadium initial, l’un des stades les plus célèbres de la ligue. Il abrite, en plus des rencontres des Broncos, les matchs à domicile de la franchise des Outlaws en LaCrosse depuis 2006; il a également été le terrain de jeu des Colorado Rapids en MLS entre 2001 et 2006. Anciennement Invesco Field at Mile High et Sports Authority Field at Mile High, il est situé non loin du premier Mile High Stadium.

Le stade se trouve juste à l’extérieur du centre-ville, facilement accessible le long de l’Interstate 25, près de Colfax Avenue, 17th Avenue et Federal Boulevard, une artère majeure de Denver. Sa construction a marqué l’achèvement d’un programme de 6 ans de mise à niveau des sites sportifs de la ville, qui a vu la sortie de terre du Coors Field pour les rencontres de baseball et du Pepsi Center pour celles de basket et de hockey.

Son profil supérieur unique, composé d’une façade extérieure ondulée, faite d’acier, de verre et d’aluminium, reflète les montagnes rocheuses à l’Ouest et le centre-ville de Denver à l’Est. Communément appelé Mile High, il doit son surnom à l’altitude de la ville de 5 280 pieds (plus de 1 600m) au-dessus du niveau de la mer. Un panneau est placé à l’entrée des vestiaires pour rappeler le fait et souhaiter la bienvenue aux joueurs adverses.

Photo: The Denver Channel.com.

Alors que les opinions sur l’altitude peuvent varier, cela reste l’une des caractéristiques les plus reconnues de tous les sites sportifs du pays. Pour les équipes visiteuses, arriver à une altitude de 1 600m pour jouer un match de football présente de nombreux défis physiques et mentaux qui font toujours partie du plan de match. Le corps humain fonctionne avec une efficacité maximale au niveau de la mer, où la concentration d’oxygène est de 20,9%. Plus vous grimpez, plus ce pourcentage est faible. Pour les athlètes qui subissent un changement d’altitude, l’environnement du Broncos Stadium peut être difficile à gérer.

Ainsi, l’ancien Safety Ryan Clark se voyait désactiver par précaution à chaque fois qu’il se rendait à Denver. En 2007, au cours d’une rencontre opposant Denver et Pittsburgh, Clark a développé une douleur intense sur son côté gauche et a du être transporté à l’hôpital. Après examens, il s’est avéré que l’ ex-Steeler avait subi un infarctus splénique (l’apport d’oxygène à la rate est interrompu, conduisant à un infarctus partiel ou complet de l’organe) en raison d’un trait drépanocytaire (anomalie génétique qui peut affecter les globules rouges), dont il souffrait depuis son enfance. Il s’agit là d’un risque inhérent à la haute altitude. Sa rate et sa vésicule biliaire lui ont été enlevées, mettant fin à sa saison. Alors que Clark a finalement pu retrouver la santé, revenir au football et être autoriser à rejouer en altitude sans complications, sa franchise ne voulait plus prendre de risques et préférait le laisser sur le bord du terrain pour ces rencontres.

La surélévation du terrain possède quelques atouts, notamment elle permet d’aider les kickers dans leurs tentatives. La densité de l’air étant moins dense à Denver, la pression exercée sur le ballon au moment du coup de pied est moindre et permet au cuir de voyager plus loin avec une puissance de tir équivalente. Ainsi, 3 des 5 plus longs field goals de l’histoire ont été réussis à Mile High (1er, Matt Prater de 64 yards en 2013; 3ème, Jason Elam de 63 yards en 1998; 4ème, Sebastian Janikowski de 63 yards en 2011). En Aout 2017, Brandon McManus a réussi une tentative de 78 yards lors du training camp des Broncos, ce qui lui aurait permis de battre le record de près de 9m si cela avait eu lieu en compétition officielle.

 

Le stade

Positionnée dans le quartier de Sun Valley, l’enceinte offre une vue imprenable aux 76 125 spectateurs répartis sur cinq niveaux de sièges, dont 8 800 places VIP et 144 suites de luxe. Ouvert pour le début de la saison 2001, le stade en forme de fer à cheval ouvert vers le Sud, ne comprend que deux places supplémentaires par rapport au Mile High Stadium précédent mais réparties sur une surface deux fois plus grande (549 000m2); il reste l’un des plus grands du pays en terme de capacité d’accueil. Le lieu est entouré de quelques 10 000 places de stationnement dans les alentours.

Ressemblant volontairement à l’ancien stade, il est plus confortable, spacieux, doté d’équipements à la fine pointe de la technologie à la fois pour les joueurs et les supporters. Il est caractérisé par la proximité des sièges par rapport au terrain en gazon naturel, bien que leurs inclinaisons diffèrent en fonction du positionnement en tribune basse ou haute.

En partie inférieure, il y a beaucoup d’espace pour les jambes mais un pas de siège court, ce qui peut rendre la visibilité réduite derrière une personne de grande taille. A l’inverse, l’inclinaison de la tribune supérieure plonge pour former un profil ondulé; elle est raide avec une vue dégagée sur le terrain mais propose peu de places pour les pieds. Toujours dans cette partie, des sièges de couleur bleu, blanc et orange forment le logo de la franchise sur le côté Nord du stade qui est surplombé par deux panneaux vidéos. Un écran vidéo surdimensionné prend également position au-dessus de la tribune Sud.

Photo: The Denver Channel.com.

Les marches et contremarches sont en acier permettant aux fans de faire beaucoup de bruit pendant les rencontres, notamment ceux de la tribune Sud qui se trouvent juste au-dessus du vestiaire visiteur. Le piétinement du métal, principalement sur les actions défensives importantes, crée un effet de bourdonnement dans tout le stade, comparable au même rugissement assourdissant qui caractérisait le vieux Mile High Stadium.

Photo: Flickr.com.

La construction

Denver a commencé à jouer en 1960 au Bears Stadium, puis il a été élargi et rebaptisé Mile High Stadium, pour rester la maison des Broncos pendant quatre décennies. Mile High Stadium était aimé par les fans qui y ont vu jouer de nombreuses grandes équipes, il était difficile pour eux d’imaginer que l’équipe allait déménager. Cependant, à la fin du XXème siècle, le propriétaire, Pat Bowlen, voulait un nouveau stade doté des mêmes équipements modernes que les nouveaux stades des autres franchises afin de rester compétitif dans la ligue. Le vieillissant Mile High Stadium était considéré comme dépassé, surtout en termes d’installations haut de gamme. Compte tenu de la dynamique du design des stades modernes et des impératifs financiers des sports professionnels dans les années 1990, le besoin d’un nouveau site était évident.

Mais avant qu’un nouveau stade puisse être construit, les électeurs des six comtés de la région de Denver devaient approuver le financement du projet. Celui-ci serait composé en très grande partie d’argent public provenant de l’augmentation d’une taxe de vente déjà en place, 25% étant à la charge de Pat Bowlen.

Ce partage était controversé et les adversaires du stade ont décrit l’installation proposée comme faisant la part belle aux entreprises et aux VIP. Ils notent que Bowlen aurait le contrôle sur la quasi-totalité des revenus de l’installation, qui comprendrait au minimum 100 suites de luxe et 8 500 sièges haut de gamme. Ils ont insisté sur le fait que les retombées économiques seraient moindre pour les contribuables, au vue du faible nombre d’années restant sur le bail qui lie la municipalité à la franchise, celui-ci devait initialement se terminer en 2018.

Mile High Stadium original (Photo: Wikipédia).

Malgré cela, le 3 novembre 1998, les électeurs ont approuvé le plan pour bâtir un nouveau stade. Situé sur 34 hectares dans la Central Platte Valley, le nouveau complexe devait être achevé en 2001 et serait à proximité du Pepsi Center, du parc d’attractions Elitch Gardens et de l’aquarium Ocean Journey. Le vieux Mile High et la McNichols Sports Arena à proximité seraient rasés. La construction a débuté le 17 aout 1999. Lors de la dernière saison au Mile High en 2000, les spectateurs pouvaient observer l’avancée du chantier du nouveau stade voisin.

D’un point de vue architectural, le projet a été remporté par la firme HTNB basée à Kansas City, en association avec Fentress Bradburn Architects et Burtram Bruton Architects implantés localement. Conçu dans la forme traditionnelle d’un fer à cheval rappelant ceux des broncos, avec un design futuriste, il a tout de même conservé les traits notables de l’ancien stade mais traités de façon plus moderne en conservant les South Stands, la Rocky Mountain Thunder ou bien Bucky. Ainsi le nouveau stade assura une place de choix à Denver alors que le football professionnel s’apprêtait à rentrer dans le XXIème siècle; il a été présenté comme un lieu fabuleux pour l’équipe, au confort douillet pour les fans, sans oublier l’histoire de Mile High Stadium.

Dans l’ancien stade, la tribune South Stands regroupait les fans les plus fidèles et bruyants de l’équipe. Situés directement au-dessus des vestiaires visiteurs, les spectateurs tapaient violemment du pied sur le sol en métal afin d’intimider les joueurs en créant une ambiance assourdissante. Lors de la nouvelle construction, les dirigeants ont respecté cette tradition en conservant la même configuration. Rocky Mountain Thunder représente cette clameur métallique qui s’élève des tribunes. Du côté Sud du stade se trouve l’énorme tableau vidéo, visible de n’importe quel endroit, surmonté d’une réplique d’un cheval sauvage blanc (un bronco) debout sur ses pattes arrières. Prénommée Bucky, cette statue a été modelée selon Trigger, le cheval dans les films de Roy Rodgers. Elle mesure plus de 8m de haut pour 725kgs.

Bucky trônant au-dessus du panneau d’affichage (Photo: Flickr).

La partie construction de l’appel d’offre initial était à la charge de Turner/Empire/Alvarado Construction qui s’est efforcé d’employer des centaines de concepteurs professionnels, d’ingénieurs et d’ouvriers originaires de Colorado. La construction a été réalisée en deux ans pour un montant légèrement supérieur à 400 millions de dollars, le nouvel édifice se trouvant à quelques mètres au Sud du Mile High Stadium. Les Broncos ont démarré une nouvelle ère en 2001 lorsqu’ils ont pris possession de leur nouveau bâtiment, palais moderne aux multiples sources de revenus.

La firme HNTB et le comité du stade (Stadium Management Company qui gère le Metropolitan Football Stadium District, a été crée lors de la mise en oeuvre de l’édifice pour s’occuper de toutes les affaires inhérentes au stade) veulent que les fans une fois sur place, obtiennent «l’expérience Mile High», un mélange d ‘«intimité et intimidation» dans lequel ils seront près du terrain pour donner de la voix et créeront un climat qui désarçonnera l’équipe adverse.

Photo : Ticket Club.

Les sièges seraient plus larges, avec des accoudoirs et à proximité du terrain pour maintenir l’image du 12ème homme ; les halls seraient deux fois plus grands, faciles d’accès pour les personnes handicapées et il y aurait plus de stands de restauration et merchandising.
L’aire de jeu serait en gazon naturel, la façade recouverte de verre et d’acier pour conserver le facteur intimidation; avec des pierres sur les murs, à la fois fausses et réelles, pour transmettre «la rudesse des montagnes rocheuses».
Le stade a également  été prévu pour de nombreux autres évènements comme des concerts, courses auto-moto ou encore des rodéos. Pour une compétition de plus grande envergure, la capacité pourrait être portée à 85 000 places en ajoutant des sièges supplémentaires.

L’ouverture au public eu lieu le 11 aout 2001, à l’occasion du concert à guichets fermés des Eagles devant plus de 55 000 personnes. Le spectacle a été suivi d’un gigantesque feu d’artifice, l’un des plus grands jamais organisés au Colorado. La première rencontre de football se déroula le 25 aout avec une victoire en présaison 31 à 24 face aux Saints. L’inauguration officielle s’est tenu le 10 septembre au cours d’une cérémonie d’avant-match où étaient présentes d’anciennes gloires comme John Elway, Steve Atwater, Billy Thompson, Floyd Little, Dennis Smith. Ce tout premier match officiel a vu la victoire des joueurs locaux 31-20 face aux Giants.

Controverse(s) sur le naming

Tout comme l’ancien, le nouveau stade de Denver a été rapidement surnommé Mile High, en raison de son altitude. Un accord sur les droits d’appellation est entré en vigueur dès son ouverture, l’entreprise Invesco, spécialisée dans la gestion d’actifs, ayant payé 120 millions de dollars pour une décennie pour voir son nom associé au bâtiment.

Beaucoup de fans ont été scandalisés que le nouveau stade n’aie pas été appelé comme son prédécesseur et se sont opposés à un nom d’entreprise. Le Denver Post a également contribué à alimenter la polémique en refusant pendant une longue période, d’utiliser le nom de la firme dans ses articles tout en continuant à l’appeler volontairement Mile High Stadium. Pour calmer les esprits et préserver l’histoire de la franchise, le terme « Mile High » a été ajouté au patronyme commercial afin de devenir Invesco Field at Mile High.

Le 16 aout 2011, la chaîne de magasins de sports Sports Authority basés à Englewood dans le Colorado, a rachèté les droits de dénomination de l’enceinte avec effets immédiats. L’entente porte sur une durée de 25 ans, une somme de 150 millions de dollars est déboursée pour renommer le stade Sports Authority Field at Mile High.

En avril 2016, Sports Authority est proche de la faillite et se trouve dans l’obligation de vendre ses actifs faute d’accord avec ses créanciers. La chaîne a officiellement perdu ses droits de dénomination en aout après une décision de justice qui les a cédé aux Broncos eux-mêmes contre une somme légèrement inférieure à 4 millions de dollars. Malgré la liquidation et la fermeture de son sponsor, le logo rouge de l’enseigne a continué d’orner la façade pendant encore deux ans en raison d’obstacles réglementaires et d’accords préalables signés pour l’organisation d’évènements pendant cette période.

Photo: Sports Authority Field at Mile High.com.

Toujours en 2016, plusieurs législateurs de l’état du Colorado, dont l’ancien maire de Denver Wellington Webb, ont tenté de faire adopter une loi qui maintiendrait en permanence le terme « Mile High », quelque soit les accords commerciaux ultérieurs signés.

« Avec la faillite imminente de Sports Authority, il est temps de préserver une tradition Mile High en gardant en permanence son utilisation dans toute nouvelle dénomination du stade. Les contribuables ne demandent pas grand-chose aux Broncos de Denver, et préserver l’histoire et la tradition de ce nom est important pour les fans partout dans le monde. » Dan Pabon, membre de la chambre des représentants du Colorado.

La mesure prévoyait en plus l’augmentation du nombre des membres du conseil d’administration du Metropolitan Football Stadium District (M.F.S.D), passant de 9 à 11. Cependant, un projet de loi solide n’a jamais pu sortir du comité de consultation spécialement constitué pour l’occasion, même s’il y avait un soutien bi-partisan en son sein.

Photo : Ollie Neglerio.

En janvier 2018, les Broncos ont annoncé la suppression progressive de la signalisation extérieure avec l’ancienne dénomination. Le 20 juin, le changement de nom de l’enceinte a été approuvé par la M.F.S.D, suite à une demande de l’équipe.Temporairement, le stade sera rebaptisé Broncos Stadium at Mile High, les recherches se poursuivent pour trouver un nouveau partenariat satisfaisant pour le long terme, en adéquation avec l’image de marque de la franchise et de la NFL (des offres de compagnies locales de marijuana ont été refusées).

« Nous avons eu de nombreuses conversations productives et nous sommes confiants que nous identifierons le bon partenaire, ce qui est essentiel pour l’amélioration continue de notre stade. » Mac Freeman, directeur commercial des Broncos.

Cette prochaine alliance est indispensable à l’entité publique propriétaire du stade, les revenus des droits de dénomination aidant en majeure partie à payer l’entretien et les améliorations futures du stade, qui devraient coûter environ 300 millions de dollars sur les 30 prochaines années.

Le démontage de l’enseigne (Photo: Denver CBS Local.com).

Les rénovations

Le 21 décembre 2012, les Broncos annoncent la première rénovation majeure de l’histoire du stade. Les travaux ont débuté au début de l’année suivante pour pouvoir se terminer à temps pour les trois coups de la saison suivante. Le projet d’une valeur de plus de 32 millions de dollars, coût partagé par la franchise et le M.F.S.D, concernera des éléments visant à améliorer l’expérience des fans.

Ainsi, les écrans vidéos ont été remplacés par de nouveaux modèles à LED, dernière génération, Haute Définition et bien plus grand (notamment celui de la tribune Sud, trois plus imposant). Les rubans vidéos entourant les tribunes ont également été changés et le système audio amélioré.

Le nouvel écran géant de la tribune Sud (Photo: Sports Video Group).

Les autres parties du projet ont concerné les mises à niveau et les rénovations d’usage pour prolonger la durée de vie de l’installation pour fournir aux spectateurs le meilleur moment possible. Les halls d’entrées ont subi une seconde jeunesse, les fenêtres des suites ont été remplacées et tous les écrans ou télévisons sont passés en Haute Définition. Le rêve ultime était de permettre à la ville de Denver de prétendre à l’organisation d’un Super Bowl dans les années à venir en ayant quelque chose à proposer au comité d’attribution lorsque celui-ci considérera la ville comme un hôte possible, jusqu’à ce jour sans succès.

« Ce sont des améliorations qui profiteront à tous ceux qui sont présents.Ce n’est pas vraiment lié à l’offre du Super Bowl mais plus de proposer aux fans la meilleure expérience possible aujourd’hui et demain ». Andy Gorchov, directeur général du stade.

Fait amusant, il a été révélé que pendant la période de travaux, un entrepreneur aurait enterré quelque part sous le terrain près de la ligne des 50 yards, un maillot des Chiefs floqué au nom de Neil Smith (ancien jour de Kansas City parti chez le rival de division pour y remporter deux bagues à la fin des années 1990) dans le but de porter malchance à l’équipe des rocheuses. La tunique n’a jamais été (re)trouvée et « la malédiction » n’a pas vraiment fonctionné, les Broncos gagneront le titre deux ans plus tard.

Photo : Ilight Technologies.

Au cours de l’intersaison 2015, la franchise a entamé une importante rénovation du terrain pour offrir la surface de jeu la plus sécuritaire et la meilleure possible pour les joueurs. Le nouveau gazon Kentucky Bluegrass, 100% naturel, remplacera le mélange synthétique qui était utilisé depuis son ouverture. Il a été inauguré pour l’ouverture de la saison de LaCrosse, le 3 mai 2015, au cours d’une rencontre entre Denver et Charlotte.

Dernièrement, les Broncos et les autorités locales ont entamé des démarches afin d’aménager les terrains de stationnement Sud. Pendant plusieurs années, ces terrains deviendraient une zone à usage mixte qui servirait de quartier de divertissement en proposant bars, restaurants et autres distractions. Si le concept devient réalité, le développement pourrait servir à apporter une activité économique dans la région tout au long de l’année et offrir une source de revenus supplémentaire pour financer l’entretien futur et la modernisation du stade. Selon le Denver Post, la période de travaux se déroulerait en plusieurs étapes au cours des sept à dix prochaines années.

Des développements similaires ont déjà pris forme en NFL à Foxborough avec le Patriot Place ou Green Bay et son TitleTown. D’autres projets sont en cours: le nouveau stade de Los Angeles, qui accueillera les Rams et les Chargers, devrait ancrer une expansion  tentaculaire, et les Jaguars envisageraient la construction d’un quartier de divertissements près de chez eux.

Ambiance et traditions

Dans l’ensemble, les fans des Broncos sont l’une des bases les plus passionnées et présentes de la ligue. Une très large majorité des rencontres depuis son ouverture se sont jouées à guichets fermés, prolongeant le succès de l’ancien stade. Selon la tradition, le speaker du stade donnera l’affluence officielle finale à chaque match, y compris le nombre de billets inutilisés; en réponse, le public sifflera les non-présents en poussant le fameux « boo », classique des publics Nord-Américains.

Pendant le match, il y a de nombreux chants et acclamations qui sont entendus. Lorsque Denver gagne un first down, l’annonceur commencera sa phrase par « and that’s another Denver… » avant que la foule ne lui réponde « first down! ». Un autre bien connu intervient quand l’adversaire du jour laisse tomber un ballon sur une passe ou rate une réception. Prenons l’exemple d’une opposition face aux Chargers,  l’animateur annoncera  » Phillip Rivers pass intended for Antonio Gates is…. » (la passe de Phillip Rivers destinée à Antonio Gates est…), en réponse le public hurlera « IN! COM! PLET! », suivi du jingle bien connu « wah! wah! wah! »

Pendant les premières années, les fans d’un côté du stade lançait « Go » avant que ceux à l’opposé ne répondent « Broncos »pendant plusieurs minutes pour faire monter la température. Cette tradition empruntée au Mile High Stadium n’a malheureusement pas duré très longtemps.

Enfin, une autre pièce du folklore local intervient lorsque les spectateurs reproduisent le Mile High Thunder, un bruit sourd comme le tonnerre, en frappant leurs pieds sur le sol métallique du stade qui a était reproduit à l’identique de l’ancien stade afin de préserver cette caractéristique acoustique unique. Elle intervient en grande partie dans la tribune Sud et dans la partie supérieure du bâtiment.

Photo : Photo : The Gridiron Fields Database.

Évènements organisés

. En NCAA, le Rocky Mountain Showdown qui oppose une fois par an les universités de Colorado et Colorado State.
. En High-School, les finales du championnat d’état du Colorado.
. En Major League LaCrosse (MLL), domicile des Outlaws de Denver depuis 2006. All Star Game de MLL le 23 juillet 2005.
. En soccer, maison des Colorado Rapids en MLS entre 2001 et 2006. Deux matchs de la Gold Cup 2013. Match international entre les Etats-Unis et le Mexique en 2002. Rencontre opposant Manchester United et l’A.S Rome dans le cadre le l’International Champions Cup le 26 juillet 2014.
. En Rugby, match amical entre la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre le 23 juin 2018.
. Finale du championnat du monde de fanfares en 2004 et plusieurs autres finales au niveau local et national.
. Plusieurs concerts et festivals de musique.
. Le discours de Barack Obama à l’investiture du parti Démocrate pour l’élection présidentielle devant 84 000 personnes, le 28 aout 2008.

Comment s’y rendre?

En voiture: en provenance du Sud, prendre l’Interstate-25 North et sortir à 17th Avenue (sortie 210c). En provenance du Nord, prendre l’Interstate-25 South, sortir à 23rd Avenue ou Colfax Avenue, continuer sur Federal Boulevard North et tourner à droite sur Dick Connor Avenue. Dans les deux cas, suivre les panneaux gris indiquant le stade. Le stade dispose d’aires de dépose-minute/ramassage pour les utilisateurs d’Uber ou taxi.
Au niveau du stationnement, les places dans les terrains du stade sont principalement réservées aux détenteurs d’abonnement pour la saison avec des permis pré-vendus. Pour ceux qui n’en disposeraient pas, des parcs de stationnement sont situés à côté de la zone du stade. Le Pepsi Center et le Campus Auraria, tous deux situés à l’Est de l’I-25, bénéficient de plus de places disponibles pour les matchs. Le prix moyen pour une place s’élève entre 15 et 20$ et ces emplacements se trouvent à 15 minutes à pied du stade.

En transports en commun: les navettes BroncosRide transportent les fans des parcs relais vers le stade. Les tarifs aller-retour sont de 4,50 $ à 10,00 $ selon le point de départ. Les départs s’effectuent 2h30 avant le coup d’envoi des matchs en week-end, 2h pour les rencontres en semaine. Les spectateurs peuvent emprunter les navettes fédérales qui s’arrêtent à Lincoln High School et aux arrêts d’autobus le long de Federal Boulevard. Elles fonctionnent toutes les trois à cinq minutes, en commençant deux heures avant le coup d’envoi, et jusqu’à 10 minutes après l’engagement. Le service reprend après le match, le dernier bus partant 45 minutes après le coup de sifflet final.

Sur le réseau public RTD, le lieu est desservi par le métro urbain qui offre un accès direct. Les lignes C, E ou W s’arrêtent à la station Mile High, à 10 minutes de marche. Les fans peuvent également prendre les lignes D ou H, descendre aux stations « I-25 and Broadway », « Alameda » ou « 10th and Osage » pour récupérer les lignes C ou E. Enfin, la gare Decatur-Federal de la West Corridor Line est une autre option qui est également à 10 minutes à pied du stade.
L’enceinte est également accessible en utilisant le service de navette-trolley (Denver Trolley) qui fonctionne pendant toute la saison à chaque rencontre.

A pied ou en vélo: Peut être le moyen le plus agréable et le plus simple pour arriver. Facilement accessible depuis le sentier South Platte du système de pistes cyclables de Denver, le stade dispose de plus de 300 supports à vélos sur le site. Le « garage à vélos »est adjacent au parking J et à l’extérieur de la porte 4 . Il n’y a aucun frais pour l’utilisation qui fonctionne sous forme de dons qui iront à Denver Bike Sharing, une organisation à but non lucratif.

Photo : Stadium Parking Guides.

Fun Facts

L’une des spécificités du lieu n’est pas à l’intérieur des tribunes mais plutôt à l’extérieur de l’enceinte. Quatre projets artistiques sont situés autour du stade et leur intégration a été un élément important pour améliorer le site. Le processus de sélection de ces projets a débuté en 1999 lorsque le Metropolitan Football Stadium District a nommé un comité de neuf membres, le Public Art Advisory Committee (PAAC), pour gérer et superviser la sélection de quatre propositions qui seront construites sur chaque côté du stade.
Le PAAC cherchait une large représentation d’artistes locaux, régionaux et nationaux pour soumettre des propositions propres au site.

Plus de 263 idées ont été reçues et examinées pour finalement être réduites à 11 finalistes avant de sélectionner les 4 lauréats:
. Pass Through the Land (1): Situé à l’Est du stade, il représente de gros rochers à sommet plat, disposés en anneaux concentriques dans une plantation d’Aspen représentant les plateaux du Colorado. À l’entrée du bosquet se trouvent cinq tours avec des disques qui captent la lumière et créent des carillons. Le jour du match, des milliers de fans profitent de la place et prendre du bon temps.
. Field Equipment (2): Il englobe sept sculptures individuelles sur le côté Ouest du stade, apparaissant comme un hommage aux différents comtés de l’agglomération de Denver dont les résidents ont aidé à financer la construction du stade.
. Variations Pigskin (3): Trois nouvelles sculptures des artistes du Massachusetts Ralph Helmick et Stuart Schecter ont été ajoutées au Nord du stade en 2004. La série de trois oeuvres faite en grès et bronze du Colorado, individuellement intitulées Sisyphus, Buster et Lilliputia, suggère le sport, le défi, l’effort, le contrôle et la conquête.
. Les Broncos (4): Cadeau du propriétaire des Broncos Pat Bowlen et de la famille Bowlen aux habitants du Colorado, ils ont été créés à Florence en Italie par le sculpteur Sergio Benvenuti. L’entité comprend cinq broncos, une jument et un poulain qui remontent en furie un ruisseau de montagne vers le stade. La sculpture incorpore plus de 150 tonnes de blocs de Navajo Moss du Colorado dans un bassin de forme irrégulière où circule 3 200L d’eau / minute.

Photo : Sports Authority Field at Mile High.com.

Le stade dispose de nombreuses commodités, y compris le Noble Energy Sports Legends Mall qui propose un certains nombres d’activités et de divertissements avant le match pour les spectateurs de tout âges. Le Hall of Fame des sports du Colorado, situé juste à l’intérieur de la porte 1 sur le côté Ouest du stade, où les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur les souvenirs des athlètes passés et présents du Colorado; il a ouvert ses portes en 2001, il est également disponible à la location pour les événements privés. La « Ring of Fame Plaza » à l’extérieur, côté Sud du stade, il comprend 24 monuments en acier à l’effigie des personnes intronisées au Hall of Fame des Broncos.

Photo : Mile High Report.

La boutique officielle de l’équipe également au niveau de la tribune Sud, est accessible depuis l’extérieur avant l’ouverture des portes puis uniquement de l’intérieur après cela. Un mur, composé de tous les casques des différents programmes de football de High-School de l’état et les maillots représentant les champions de chaque année, est érigé au niveau principal, près de la porte d’entrée n°8. Le « Mile High Monument », petite aire de jeu située dans le parking J du stade, il est la réplique au 1/8 du Mile High original et présente les moments importants de l’histoire de cette enceinte au travers de panneaux commémoratifs.

Le Mile High Monument. (Photo : Sign & Digital Graphics).

A l’intérieur, l’atmosphère est forte et électrique. Au cours de l’avant-match, le ballon arrive par les airs, via quatre ou cinq parachutistes qui atterrissent vers la ligne des 20 yards avant d’effectuer un sprint jusque dans la End-Zone. L’un d’eux est équipé d’une caméra embarquée et l’image est retransmise sur l’écran géant du stade où l’on voit se rapprocher la pelouse au fur et à mesure de la descente. Envie de surprendre une personne en particulier? La franchise vous offre la possibilité de faire passer un message sur l’écran géant, cela va d’une déclaration pour un anniversaire (125$) à la missive plus personnelle (200$ pour 12 mots maximum).

Au sein des tribunes, de nombreux espaces de divertissements ou restaurations sont disponibles: Le Bud Light Rooftop (sur les hauteurs du bâtiment, côtés Est et Ouest, qui offrent des espaces lounges et de superbes vues à tous les spectateurs munis de billets pour le match) ou le Mountain Village (espace d’avant-match gratuit où se côtoie fans, cheerleaders, anciens joueurs et la mascotte Miles). Le Mile High Crossbar (avec les poteaux de l’ancien stade),  la Tavern Mile High, les 50 Yards Bars (dans les tribunes Est et Ouest) sont d’autres lieux de rencontres entre supporters. Le Ring of Fame honorant les grandes personnalités de la franchise a été transféré dans le Broncos Stadium, les noms ont été réorganisés pour séparer les intronisés qui ont servi l’équipe avant l’arrivée de Pat Bowlen, de ceux pendant sa propriété. Le changement le plus notable a été le déplacement du nom de John Elway au centre de l’ anneau, situé directement entre les poteaux de but de la zone Nord. Des visites guidées individuelles ou collectives sont ouvertes au public pour des tours durant entre 75 et 90 minutes; niveau tarification, compter entre 17 et 22$ par personne (gratuit pour les enfants de moins de 6 ans, 12$ par personne pour les groupes d’au moins 25 personnes).

Les fans peuvent trouver une grande variété de nourriture. Outre les hamburgers, hot-dogs, nachos et pizzas, certaines offres uniques comprennent différents styles de cheesesteaks, burritos et frites à l’ail. Il y a aussi des produits santé autour du stade, sans gluten et végétariens, pour les fans soucieux de leur santé. Une offre de bières artisanales étendue est à disposition, elle inclut la bière blonde de Breckenridge Brewery qui est brassée exclusivement pour les Broncos et vendue uniquement au stade.

Sources : Denver Broncos, Info-Stades, Stadium DB, Stadiums of Pro Football, Stadium Journey, Football Stadium Digest, Football Ballparks, Pro Football Reference, Thrillist, Sports Pro Media, Go Banking Rates.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu