Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dossiers Seattle Seahawks 0

Hommage à la Legion of Boom, qui fait désormais partie du passé

2011-2017. R.I.P.

Hommage à la Legion of Boom, qui fait désormais partie du passé

La Legion of Boom n’est plus qu’un souvenir.

Durant l’intersaison, les Seahawks ont fait le ménage dans leur effectif et ont décidé de tourner la plus belle page de leur histoire. Richard Sherman a été coupé, Michael Bennett a été transféré, et Kam Chancellor a pris sa retraite. Ces joueurs-là, ils ont fait partie d’une escouade défensive redoutable qui a terrorisé les attaques NFL à partir de 2011.

Here Comes the BOOM !

Nous sommes le dimanche 23 décembre 2012. Noël approche à grands pas et la saison régulière touche bientôt à sa fin. Ce jour-là, les Seattle Seahawks (9-5) accueillent les San Francisco 49ers (10-3-1) au CenturyLink Field, dans le cadre de la semaine 16. La rencontre est attendue étant donné qu’elle oppose deux équipes rivales en primetime.

Les locaux mènent 14-0 à quelques secondes de la fin du premier quart-temps. Les Californiens tentent de réagir. Ils sont sur la ligne des 20 yards adverse, avec un troisième down à jouer. Colin Kaepernick envoie une passe vers son tight end Vernon Davis près de la end zone. La suite ? Elle est interdite aux âmes sensibles. Davis attrape le ballon dans un premier temps, mais le safety de Seattle Kam Chancellor arrive en bombe et détruit littéralement le joueur des 49ers, qui relâche le cuir. Le hit est monstrueux. MON-STRU-EUX ! La violence est telle que les arbitres jettent leurs mouchoirs jaunes pour dureté excessive, alors que le plaquage est tout à fait légal sur le plan du règlement puisqu’il est réalisé au niveau de la poitrine avec l’épaule en avant.

S’il y a bien une action qui symbolise la Legion of Boom, c’est celle-ci. Pendant des années, la défense de Seattle a dominé la ligue grâce à une ligne arrière exceptionnelle, mais aussi un pass rush redoutable. A la base, le surnom de LOB représente surtout le trio composé des safeties Kam Chancellor et Earl Thomas, ainsi que du cornerback Richard Sherman. Ces derniers ne pouvaient cependant pas évoluer à leur meilleur niveau sans des bons linebackers et des joueurs performants sur la ligne défensive.

Une domination incontestable

La Legion of Boom a véritablement vu le jour lors de la saison 2011. C’est cette année-là que Chancellor, Thomas et Sherman ont commencé à jouer ensemble. A l’époque, les deux premiers étaient dans leur campagne sophomore tandis que le troisième était rookie. Malgré leur jeunesse et leur inexpérience, ils ont rapidement réussi à trouver leurs automatismes, jusqu’à devenir la meilleure ligne arrière de la NFL. L’impact physique de Bam Bam Kam. La lecture du jeu d’ET III. Les qualités de couverture et la grande gueule de Richard. Bref, un cocktail explosif et redoutable. Ce trio a été au cœur de la domination de Seattle au cours de la décennie actuelle. Ensemble, ils ont combiné 14 sélections au Pro Bowl et six sélections dans la première équipe All-Pro.

Entre 2012 et 2016, la défense des Seahawks s’est régulièrement retrouvée en tête des différentes catégories statistiques. Sur ces cinq saisons, ils ont terminé premiers au nombre de points encaissés à quatre reprises. Ils ont également fini deux fois au sommet de la ligue au nombre de yards concédés, et une fois au nombre de turnovers provoqués. En moyenne, Seattle a accordé seulement 16,2 points et 291,5 yards par match sur cette période ! Autrement dit, les hommes de Pete Carroll ont régné sur la NFL et ont maltraité les attaques adverses, le tout à une époque où les règles ont favorisé le jeu offensif, le jeu aérien et la sécurité des joueurs.

Grâce à sa solidité défensive, la franchise de l’Etat de Washington a enchaîné les qualifications en Playoffs et a participé deux fois au Super Bowl, pour un titre de champion. On se rappelle encore de ce carnage face aux Denver Broncos de Peyton Manning en février 2014, quand Seattle a gagné 43-8 face à l’attaque la plus explosive de tous les temps. On se rappelle aussi de cette défaite cruelle contre les New England Patriots de Tom Brady un an plus tard, quand Carroll a décidé de ne pas faire courir Marshawn Lynch dans les dernières secondes…

Un avant et un après LOB

Outre les chiffres et le palmarès, la Legion of Boom restera aussi dans l’histoire pour ce qu’elle représente. Dureté, violence, intimidation, trashtalking, agressivité, caractère, intelligence défensive. Tous ces mots riment avec LOB. L’interview épique de Richard Sherman, après son big play face aux 49ers qui a permis aux Seahawks de remporter la NFC en 2013, regroupe un peu tout ça. On le sait, le cornerback n’a jamais eu la langue dans sa poche, sur le terrain comme en dehors d’ailleurs. Il était un peu la voix de l’équipe. Il s’est attaqué plusieurs fois au boss de la NFL Roger Goodell tout en parlant des problèmes de société. Il ne faut pas oublier non plus que des gars comme Sherman et Chancellor sont arrivés dans la ligue avec un esprit revanchard et la volonté de prouver quelque chose, eux qui ont été sélectionnés seulement au cinquième tour de la Draft. Enfin, le fait d’avoir eu un coach comme Pete Carroll, qui est proche de ses joueurs mais qui n’hésite pas à laisser de la liberté à ces derniers, a permis d’exploiter pleinement le potentiel de chacun.

Sans aucun doute, on peut dire que la Legion of Boom a marqué la NFL de son empreinte. Il y a incontestablement un avant et un après LOB, et pas qu’à Seattle. Au sein d’une ligue tournée vers l’attaque, les Seahawks ont montré qu’une grosse défense pouvait tout détruire sur son passage, en flirtant souvent avec les limites. A leur manière, ils ont révolutionné le jeu. La Legion of Boom, c’est surtout ça, un groupe qui est allé à contre-courant et qui n’a pas fait dans le politiquement correct.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.42 pariez 2.4 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une