Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 1 : Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche (19h)

Le premier dimanche de la saison n’a pas manqué d’action et de belles performances dès la première série de matchs. Premier gros événement, la victoire des Texans sur les Colts. Matt Schaub et ses coéquipiers montrent tout de suite qu’il faudra compter sur eux cette saison. Les Patriots aussi ont montré qu’ils sont toujours des prétendants au titre. Une catégorie à laquelle espère se joindre les Giants et les Titans qui ont bien commencé leur saison. Ce qu’il faut retenir de ces matchs et des autres qui ont eu lieu en début de soirée, c’est ici que ça se passe.

Malgré tous ses efforts, Peyton Manning n'a pas pu empêcher la défaite des siens.

Houston Texans – Indianapolis Colts : 34 – 24
Les Texans ont réussi à battre les Colts ! Et le plus étonnant, c’est surtout que ca n’est pas sur son jeu dans les airs que Houston s’est principalement reposé. C’est Arian Foster qui a fait la différence grâce à une exceptionnelle performance au sol : 33 courses, 231 yards et 3 touchdowns. En comparaison, les prestations de Matt Schaub (9/17, 107 yards, 1 TD, 1 int) et Andre Johnson (3 réceptions, 33 yards) semblent bien légères.
Les Colts ont fait tout le contraire en ne se reposant quasiment que sur la passe. Peyton Manning a eu énormément de travail (40/57, 433, 3 TD) et il l’a bien fait. Mais Foster était simplement inarrêtable en deuxième mi-temps et il a permis à son équipe de garder l’avance obtenue en début de match. La course aux playoffs des Texans est lancée de la plus belle des manières.

Buffalo Bills – Miami Dolphins : 10 – 15
Seulement 166 yards au total pour une attaque des Bills qui a peine face à la bonne défense des Dolphins menée par un bon Carlos Dansby (8 plaquages, 1 sack). Avec seulement 6 yards en… 7 courses, le rookie CJ Spiller n’a pas apporté l’étincelle espérée. Fred Jackson (4 courses, 19 yards) et Marshawn Lynch (3 courses, 13 yards) ont fait ) peine mieux. Trent Edwards n’a pas fait de faute (18/34, 139 yards, 1 touchdown) mais comme souvent il n’a pas gagné beaucoup de yards par rapport à son nombre de passes. Les Dolphins ont fait à peine mieux en attaque. Ronnie Brown a inscrit le seul touchdown de l’équipe. Le reste des points est venu sur des field goal et un safety. Pour son premier match officiel avec les Dolphins, Brandon Marshall a capté 8 ballons pour 53 yards.

Jacksonville Jaguars – Denver Broncos : 24 – 17

Même s’il a été acclamé par les fans (adversaires ce soir) de sa Floride natale, Tim Tebow n’a pas fait d’étincelles pour ses débuts en NFL. Deux courses et autant de yards gagnés pour l’ancien de Florida. Les deux équipes se sont suivi de près pendant tous le match. Les Jags’ ont ouvert les hostilités avec un touchdown. Les Broncos ont répondu avec un touchdown. A chaque fois que Jacksonville a marqué, Denver a répondu. Jusqu’à 8 minutes de la fin lorsque David Garrard (16/21, 3 TD) a trouvé Kassim Osgood pour le touchdown de la gagne. Maurice Jones-Drew a rassuré sur ses possibilités physiques avec un match à 23 courses pour 98 yards et 3 réceptions pour 15 yards. Brandon Lloyd a été le joueur le plus en vue du coté de Denver avec 117 yards en 5 réceptions.

Wes Welker a prouvé que sa blessure au genou n'est déjà plus qu'un mauvais souvenir.

New England Patriots – Cincinnati Bengals : 38 – 24
Un accident de voiture ? Quel accident de voiture ? Tom Brady va très bien (25/35, 258 yards, 3 TD). Une blessure au genou ? Quelle blessure au genou ? Wes Welker est bien de retour (8 réceptions, 64 yards, 2 TD). Les deux hommes ont mené le départ canon des Patriots qui se sont vite retrouvés détachés 24 à 0 après un touchdown défensif de Gary Guyton suite à une interception.  Les Bengals de Carson Palmer (34/50, 345, 2 TD, 1 INT) et Ochocinco (12 rec, 159 yards, 1 TD) sont bien revenus mais trop tard. Terrell Owens n’a pas chômé non plus avec 53 yards gagnés en 7 réceptions. A noter chez les Patriots l’émergence du seconde année Brandon Tate avec 4 réceptions et 36 yards ce soir.

Pittsburgh Steelers – Atlanta Falcons : 15 – 9 (après prolongation)
La première soirée des Steelers sans Ben Roethlisberger a été très difficile. Incapables de progresser en attaque, les Steelers ont aussi fermé les portes en défense. Résultat : un match fermé jusqu’aux derniers instants et une course de 50 yards de Rashard Mendenhall qui a donné la victoire à Pittsburgh en prolongation. Les noirs et jaune auraient pu boucler le match plus tôt mais Jeff Reed a manqué un field goal de 40 yards à 43 secondes de la fin du temps réglementaire. La position favorable de Reed était notamment due à une interception de Troy Polamalu quelques instants plus tôt. Dennis Dixon (18/26, 236 yards, 1 int) n’a pas été toujours serein et les Steelers se sont surtout reposés sur Rashard Mendenhall (22 courses, 120 yards, 1 TD) pour progresser. Pour les Falcons, si Roddy White (13 réc, 111 yards) est une satisfaction, Michael Turner (19 courses, 42 yards) est plutôt une déception. Matt Ryan (27/44, 252 yards, 1 int) regrettera sûrement l’interception de Polamalu alors qu’il avait l’occasion de mener son équipe à un drive de la victoire.

Tennessee Titans – Oakland Raiders : 38 – 13

Il y a des soirs ou tout fonctionne. C’était un de ces soirs pour Tennessee. Vince Young : 13/17, 154 yards, 2 TD. Chris Johnson : 27 courses, 142 yards, 2 TD. Pour la défense : 4 sacks, 1 interception, 1 fumble récupéré. Les Raiders ont marqué les 3 premiers points du match mais ils en ont encaissé 24 de suite après et n’ont jamais inquiété les Titans. La bonne nouvelle pour les Raiders, c’est la belle soirée de Darren McFadden (18 courses, 95 yards et 6 réceptions pour 55 yards et 1 TD) qui semble enfin devenir le running back explosif que les Raiders pensaient avoir Drafté au premier tour de la Draft il y a 2 ans.

Matt Stafford le bras en écharpe, c'est déjà une mauvaise nouvelle pour les Lions.

Chicago Bears – Detroit Lions : 19 – 14
Sale soirée pour Detroit. Non seulement les Lions ont perdu Matt Stafford sur une blessure à l’épaule au cours du deuxième quart temps, mais, en plus, il vont peut-être avoir l’impression de s’être fait voler le match. A 25 secondes de la fin, sur une longue passe, Calvin Johnson semble avoir capté le ballon dans la end zone et être retombé en possession du ballon avant de le relacher. Mais les arbitres ne vont finalement pas accorder le touchdown. Le problème, c’est que Johnson a tenu le ballon à une main dans sa chute et qu’il s’est appuyé dessus en fin de descente. Une décision très très litigieuse qui laissera un goût amer aux Lions. Les Bears ont quand même fait de belles choses pour aller chercher la victoire. Jay Cutler (23/35, 372 yards, 2 TD, 1 int) a été relativement efficace mais c’est surtout un Matt Forte retrouvé (17 courses, 50 yards et 7 réceptions pour 151 yards et 2 TD) qui a porté son équipe vers le succès.

New York Giants – Carolina Panthers : 31 – 18
Eli Manning a lancé trois interceptions. Ca serait catastrophique s’il n’avait pas compensé avec 3 passes de Touchdown. A chaque fois, c’est Hakeem Nicks (4 réc, 75 yards, 3 TD) qui était à la réception de ces passes. Le trois était le chiffre du jour puisque c’est aussi le nombre d’interceptions lancées par Matt Moore (14/33, 182 yards, 1 TD, 3 int). Le jeu au sol des Panthers, qui faisait référence ces deux dernières années, a été très limité avec 62 yards pour DeAngelo Williams et seulement 12 yards pour Jonathan Stewart. Les Panthers ont bien tenu le rythme en première mi-temps mais ils ont lâché prise offensivement en au retour des vestaires ou leurs seuls points sont arrivés sur un safety. Matt Moore a complètement explosé dans le dernier quart ou il a été intercepté sur deux séries consécutives avant de perdre le ballon sur un fumble sur la série suivante. Après un nouveau fumble, récupéré celui là, sur le snap suivant, Moore a laissé sa place à Jimmy Clausen pour les dernières actions offensives des Panthers.

Tampa Bay Buccaneers – Cleveland Brows : 17 – 14
Les fans des Browns ont espéré pendant un peu moins de deux quart temps. Et puis Jake Delhomme est redevenu Jake Delhomme. Il s’est donc mis à lancer des interceptions. La première, juste avant la mi-temps, a placé les Bucs’ à trois yards de la ligne pour un touchdown facile qui leur a permis de revenir à 4 points. Josh Freeman (17/28, 182 yards, 2 TD, 1 int) a ensuite mené les siens vers la end zone pour la seconde fois pour passer devant dans le dernier quart-temps. Sur le drive suivant, Delhomme (20/37, 227 yards, 1 TD, 2 int) a continué sa décomposition en lancant 2 passes incomplètes et une nouvelle interception. Les Bucs’ n’ont pas aggravé le score mais il n’en avaient pas besoin. Les derniers drives des Browns n’ont rien donné à part une pluie de passes qui n’ont pas trouvé preneur.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une