Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Field Advisor Histoire New Orleans Saints

Field Advisor : le Mercedes-Benz Superdome des New Orleans Saints

Nouvelle structure, rénovation, future implantation… qu’importe l’avancée du projet, le stade demeure l’élément de base pour chaque franchise. Il représente à la fois un véritable moyen de pression auprès des municipalités et une extraordinaire machine à cash pour les équipes. Au cours de ce tour d’horizon, TDActu vous propose de découvrir les spécificités de chaque enceinte. Dans un premier temps, place aux stades actuels accueillant une franchise à temps complet tout au long de la saison.

Direction cette semaine les bords du Mississippi pour découvrir le Mercedes-Benz Superdome de la Nouvelle Orleans.

 

Mercedes-Benz Superdome, le dôme donne le tempo

Inscrit au registre national des lieux historiques en 2016, le Mercedes-Benz Superdome est situé dans le quartier central des affaires (CBD) de la Nouvelle Orleans, avec peu d’attractions touristiques. Cependant, la plupart des lieux emblématiques de la ville sont à 3km du site: Bourbon Street, Jackson Square, Garden District et le Mississippi Riverfront. En raison de sa taille et de son emplacement dans l’une des principales destinations touristiques des États-Unis, le Superdome accueille régulièrement de grands événements sportifs, dont le Super Bowl , la finale nationale universitaire et le Final Four NCAA en basket.

Son cadre en acier lamellaire à anneaux multiples couvre une étendue de 5,3 hectares. Le dôme de 83 mètres de hauteur pour 210 mètres de diamètre, fait de lui l’une des plus grandes salles de sport et de divertissement du pays et représente la plus grande structure à dôme fixe dans le monde. Adjacent au Smoothie King Center des Pelicans en NBA, il est une icône de l’horizon de la Nouvelle Orleans, une place particulière dans l’histoire de la ville qui a façonné le sport depuis près de quatre décennies.

La statue Rebirth (Photo: Stadium Journey).

Construit à l’origine en 1975 sur le modèle de l’Astrodome de Houston, il a par la suite donné le ton à tous les stades de football en forme de dôme qui l’ont suivi. Malgré son âge, il n’en demeure pas moins l’un des lieux les plus fréquentés, performants et uniques de la NFL, qui n’a aucune raison d’être remplacé. Il est perçu comme un symbole de la résurgence de la Nouvelle Orleans après l’ouragan Katrina.

En 2005, le Superdome a attiré l’attention internationale lorsqu’il hébergeait plus de 30 000 personnes cherchant refuge après le passage de l’ouragan. Le bâtiment a subi d’importants dégâts à la suite de la tempête, notamment au niveau de la toiture avec des problèmes d’infiltration d’eau, et a été fermé pendant plusieurs mois par la suite. Les dommages de plus de 185 millions de dollars ont contraint les Saints à disputer l’intégralité de leurs rencontres à domicile de la saison 2005 à l’Alamodome de San Antonio ou au Tiger Stadium de Baton Rouge. Il a finalement été décidé que l’édifice serait entièrement rénové et réouvert à temps pour le match d’ouverture le 25 septembre 2006.
Après une année d’interruption, le Louisiana Superdome est redevenu la maison des Saints. Il a contribué de manière significative au renouveau de la franchise et la ville où l’avantage du terrain prend tout son sens pour les joueurs locaux, le public poussant son équipe pour ne faire qu’une seule entité et intimider l’adversaire.

Pour couronner la renaissance du stade, une seconde phase de rénovations de 336 millions de dollars s’est achevée en 2011. L’installation a été rebaptisée Mercedes-Benz Superdome suite à l’accord de 10 ans signé avec la branche américaine de la firme automobile.

 

Le stade

Quand les législateurs ont voté pour approuver la construction du Superdome dans les années 1970, ils avaient deux préoccupations concernant l’emplacement. Tout d’abord, pour des raisons de sécurité, il fallait être assez loin du Mississippi pour éviter les inondations fréquentes. Leur deuxième souci était d’être facilement accessible aux fans. Cette préoccupation est survenue car le Tulane Stadium, premier stade des Saints, était entouré de rues résidentielles étroites bloquant la circulation.

Le site final sélectionné s’est avéré très accessible, puisqu’il se trouve juste à la sortie des Interstate 10 et Highway 90. La zone entourant le stade peut accueillir plus de 20 000 voitures, elle est desservie par le tramway et le réseau de transport local. Le stade est également assez proche de nombreux grands hôtels, ce qui en fait l’un des stades les plus faciles d’accès à pied de la NFL. La zone immédiate entourant le stade est élevée bien au-dessus des rues environnantes en raison des problèmes d’inondation. Pour faciliter l’accès aux personnes handicapées, des rampes ont été installées.

Photo: Stadiafile.

Plus de 73 000 sièges multicolores répartis sur trois niveaux entourent l’ensemble du terrain synthétique Speed S5-UM qui a remplacé le Mardi Grass d’origine. Chaque siège est d’une couleur différente de son voisin pour donner l’impression de tribunes remplies. Plusieurs tableaux d’affichage vidéo sont situés à l’intérieur du Superdome. Il se tient sur un terrain de 28 hectares avec une superficie intérieure de 25 000m2 et refroidi par 9 000 tonnes cubiques d’air conditionné.

Le stade dispose de 153 suites de luxe disposées sur deux niveaux, 2 salons VIP de part et d’autre des lignes de touche (au niveau de la ligne des 50 yards), et 4 autres salles VIP qui peuvent être utilisées pour une variété d’occasions. Sur le plan extérieur, la façade est composée de panneaux anodisés en bronze clair sur mesure. L’aluminium utilisé a fait l’objet de recherches spécifiques, développé et testé pour le projet. Le système d’éclairage extérieur à LED, activé en octobre 2011, dispose de plus de 26 000 ampoules réparties dans 288 luminaires. Il est capable de reproduire tous les types d’éclairage via un programme personnalisable. Lorsqu’il fonctionne en une seule couleur, il ne consomme que 10 kilowatts par seconde, soit l’ équivalent d’une petite maison. Le système a remporté le prix « Excellence in Design » 2012 du Live Design Magazine, l’un des principaux magazines de design.

Sa durabilité, sa résilience et son histoirique sportif sont inégalées. Bien qu’il existe de multiples configurations pour les concerts ou d’autres événements, il y a une capacité d’accueil de 73 208 places assises pour les rencontres des Saints, 67 500 pour le Final Four NCAA de basket, 83 000 pour un concert. Pour le football, le nombre maximum de places assises est en général de 74 295.

Photo: Charlie Riedel.

La construction

Au milieu des années 1960, l’homme d’affaires de la Nouvelle Orleans Dave Dixon a tenté de convaincre la NFL d’accorder une franchise pour sa ville. Après avoir accueilli plusieurs matchs d’exhibition au Tulane Stadium pendant les orages d’été typiques de la région, Dixon a été informé par le commissionnaire de l’époque, Pete Rozelle, que la ligue n’installerait jamais une équipe à la Nouvelle-Orleans sans un stade couvert. Dixon a ensuite gagné le soutien du gouverneur de Louisiane, John McKeithen. Ensemble, ils ont visité l’Astrodome de Houston, convaincus qu’un tel stade pourrait être une excellente solution pour la Nouvelle Orleans, avec sa capacité à organiser divers événements de grande envergure. McKeithen voulait le même type d’édifice pour sa ville mais de plus grande carrure.

La vision de Dixon est devenue rapidement une réalité. Après beaucoup de discussions et de planifications, la législature de Louisiane a adopté un projet de loi permettant la construction du stade le 8 novembre 1966; sept jours plus tard, la NFL a octroyé la 25ème franchise de football professionnel à la ville. Les plans ont été élaborés en 1967 par le cabinet d’architecture local Curtis and Davis Associated. Le dôme devait parcourir plus de 210 mètres et atteindre 83 mètres à son apogée, il a été conçu pour être un stade multi-fonctionnel capable de recevoir des rencontres de football, baseball et basket, avec des salles de réunion qui pourraient être louées pour différentes raisons. Dixon a songé à organiser côte à côte et en simultané, des matchs de football de High-School, en suggérant une surface synthétique blanche. Huber, Hunt and Nichols, Blount Joint Venture ont été choisis pour la construction.

La construction de Superdome (Photo: Cha ching and thangs).

La première pelletée de terre a eu lieu le 11 août 1971 et la construction a duré quatre ans. Sur le terrain, il s’est avéré beaucoup plus difficile d’avoir un dôme aussi grand que prévu initialement, obligeant le budget a augmenté trois fois. Tout le monde espérait que le stade serait prêt à temps pour la saison 1972, avec un coût final de 46 millions de dollars. Au lieu de cela, en raison de retards politiques, la construction ne s’est achevée qu’en août 1975, sept mois après la date prévue du Super Bowl IX sur place, ce qui a contraint à la délocalisation du match au Tulane Stadium dans le froid et sous la pluie. Compte tenu de l’inflation, des retards dans la construction et de l’augmentation des coûts de transport causé par la crise pétrolière de 1973 , le prix final du stade a grimpé à 134 millions de dollars. Une enquête a même été menée sur d’éventuelles irrégularités financières par les autorités de l’état. L’installation a ouvert ses portes le 3 août 1975 et le premier match de football a eu lieu le 9 août au cours d’une rencontre de pré-saison entre Saints et Oilers (défaite 13-7). Guère plus de succès pour le premier match officiel avec une nouvelle défaite 21-0 face aux Bengals le 28 septembre.

Pendant les travaux, divers individus se sont amusés à reproduire le bâtiment en miniature de façon excentrique: l’un était en sucre, un autre en pennies. Le modèle en pennies construit avec 2 697 pièces de monnaie par Norman J.Kleintz a voyagé à l’exposition bicentennial de Philadelphie en 1976 et a été offert en avril 1974 au conseil de gestion du Superdome, le Louisiana Stadium and Exposition District (LSED).  L’objectif principal du conseil est de planifier, financer, construire, développer, entretenir et exploiter les installations situées dans le district pour des événements d’intérêt public comme le Superdome ou le Smoothie King Center.

A l’origine, la surface de jeu en gazon artificiel a été produite et développée par Monsanto spécifiquement pour le Superdome et nommée Mardi Grass. Monsanto a également produit la première surface de jeu artificielle pour le sport, le redoutable AstroTurf. De l’extérieur, il ressemblait à un vaisseau spatial massif en raison de sa taille imposante.
Le Superdome a également eu une capacité fluctuante au cours du temps. Une première période a vu le nombre de ses sièges diminuer, passant de 74 452 places pour son ouverture à 64 992 en 1996. Pendant les 10 années suivantes, l’évolution s’est faite en dents de scie: accroissement jusqu’à 70 054 en 1999, puis phases de diminution et d’augmentation quasiment d’une année sur l’autre pour atteindre 68 354 en 2006. Depuis, elle a augmenté en fonction des différentes étapes de rénovations pour être portée à 73 208 en version traditionnelle, extensible à 76 768 voir plus pour certains évènements.

Photo: Pinterest.

L’ouragan Katrina

Le dôme a été utilisé comme abri pour la troisième fois lors du passage de l’ouragan Katrina après 1998 (ouragan Georges) et 2004 (Ivan). Environ 9 000 résidents et 550 gardes nationaux se sont abrités alors que Katrina débarquait le 28 août 2005. Il a été utilisé comme abri d’urgence, bien qu’il n’ait été ni conçu, ni testé pour connaitre la quantité de vent que la structure pourrait supporter. Pendant la tempête, une grande partie du revêtement extérieur a été décollée par les vents violents, laissant apparaitre deux trous de 6m sur 1,5m chacun qui favorisaient les infiltrations d’eau. Au cours des phases de recherches et sauvetages, les équipes de la garde nationale de Louisiane ont accueilli 20 000 personnes supplémentaires touchées par les inondations, ils ont au préalable installé des postes de contrôle en confisquant alcool, armes et drogues illicites.

La pelouse servant de camp de fortune (Photo: Pinterest).

Malgré cette période d’urgence avec l’approche de Katrina, les autorités n’ont pas stocké suffisamment de nourriture, carburants et d’autres fournitures pour répondre aux besoins des personnes qui cherchaient refuge. Il n’y avait pas d’équipements d’épuration de l’eau sur le site, ni de toilettes chimiques, d’antibiotiques ou d’anti-diarrhéiques; pas non plus, de personnel médical ou d’infirmerie et très peu de lits étaient disponibles. Les inondations au niveau de la pelouse ont commencé le 30 aout, date à laquelle le gouverneur Blanco a ordonné l’évacuation complète de la Nouvelle Orleans et de son stade.

Le toit du Superdome après le passage de l’ouragan (Photo: Nola.com).

Sans eau ni électricité, les conditions sanitaires se sont rapidement détériorées. Au 31 aout, il y avait eu trois décès à l’intérieur du Superdome: deux patients médicaux âgés et un homme qui se serait suicidé en sautant des sièges du niveau supérieur. La situation a commencé a s’envenimer avec des rapports de viols, vandalismes, agressions, trafic de drogues au sein du bâtiment; la garde nationale a utilisé des barricades en barbelés pour se séparer des habitants après l’attaque d’un soldat. Ce jour là, la décision a été prise d’évacuer le stade : le lendemain, 475 bus accompagnés de camions de ravitaillement et escortés par la garde nationale, ont commencé à rapatrier les personnes vers Houston. Cela a continué jusqu’au 4 septembre où le dernier grand groupe a quitté l’abri de fortune.

Après ces évènements, le Superdome a été fermé et n’a pu être utilisé pendant la saison 2005 obligeant les Saints à se rabattre sur le Tiger Stadium de Baton Rouge, l’Alamodome de San Antonio et le Giants Stadium d’East Rutherford pour disputer leurs rencontres à domicile. Les bureaux de la franchise et ses terrains d’entraînement resteront à San Antonio tout au long de la saison. De même, les différents matchs universitaires déjà programmés ont été déplacés dans des stades alentours ( Bayou Classic, New Orleans Bowl, Sugar Bowl).

Le 7 septembre, une rumeur faisant état d’une démolition du Louisiana Superdome a commencé à se répandre. Au lieu de cela, l’état de Louisiane a préféré réparer et rénover son installation. La somme de 185 millions de dollars a été nécessaire pour faire peau neuve (115 millions de la FEMA, 13 de la Louisiane, 15 de la NFL, 42 de la Louisiana Stadium and Exposition District). Après avoir été endommagée par les inondations, une nouvelle surface Sportexe MomentumTurf a été installée pour le retour du football en ville. La ré-ouverture a eu lieu le 25 septembre 2006, lors d’un Monday Night Football opposant les Saints à leurs rivaux de division, Falcons. Devant l’une des meilleures audiences d’ESPN et 70 003 personnes présentes au stade, la Nouvelle Orleans a fêté son retour sur ses terres par une victoire 23-3, marquée par le dégagement contré de Steve Gleason qui a récupéré le ballon pour scorer les premiers points de l’équipe depuis leur retour. Cette action a été immortalisée comme la renaissance de la ville après la dévastation de l’ouragan. En juillet 2012, une statue représentant ce moment a été érigée juste à l’extérieur du stade et portant le nom de « Rebirth ».

La controverse de la délocalisation

En avril 2005, avant le passage de Katrina, le propriétaire des Saints, Tom Benson, a mis fin aux négociations concernant le renouvellement du bail avec l’état de Louisiane en raison d’un conflit avec le stade. Les rumeurs ont rapidement commencé à se répandre que San Antonio, Albuquerque et Los Angeles souhaitaient récupérer l’équipe. San Antonio avait une longueur d’avance en raison des nombreux biens de Benson dans la région et de ses intérêts commerciaux dans la ville, avec son empire concessionnaire automobile.

En coulisses, les responsables politiques locaux, comme le maire de San Antonio ou le gouverneur du Texas, travaillaient à cette possible re-localisation permanente qui a reçu l’appui de Jerry Jones, propriétaire des Cowboys. Des fonds pour moderniser l’Alamodome ou construire un nouveau stade ont même été proposés. La NFL, par l’intermédiaire de son commissionnaire Paul Tagliabue, ne l’entendait pas de cette oreille, préférant maintenir la franchise à la Nouvelle Orleans, ou s’il devait y avoir un départ, choisir entre Toronto ou Los Angeles plus grandes que San Antonio.

Les fans de San Antonio veulent la franchise à plein temps… (Photo: Getty Images).

En Louisiane, la colère est monté d’un cran. Les fans sentaient que certains profitaient des malheurs de la ville pour tenter de voler l’équipe. Le maire, Ray Nagin, a qualifié les actions de Benson d’honteuses et irrespectueuses envers les partisans de la Nouvelle Orleans qui ont toujours soutenu l’équipe pendant presque quatre décennies, avec la plupart du temps des saisons négatives. Le 21 octobre 2005, Benson a publié une déclaration faisant état de son indécision quant à l’avenir des Saints. Son de cloche inverse du côté du San Antonio Express News qui a révélé après enquête que Benson a prévu d’annuler son contrat de location avec la Nouvelle Orleans en déclarant que le Louisiana Superdome était inutilisable pour la pratique du football.

Au milieu de cette controverse,  plusieurs groupes d’investisseurs ont approché Benson avec des offres pour acheter l’équipe et la garder en Louisiane, dont un groupe dirigé par l’ancien QB des Steelers, Terry Bradshaw, originaire de la ville. Benson a exprimé publiquement qu’il n’avait aucune intention de vendre l’équipe qui serait transmise à sa petite-fille, Rita Benson LeBlanc. Il a également indiqué que la NFL et d’autres propriétaires travaillaient avec lui pour garder la franchise à la Nouvelle Orleans.

Lors du premier match à domicile des Saints à Baton Rouge face aux Dolphins le 30 octobre 2005, Tagliabue a rencontré Benson et le gouverneur de Louisiane, Kathleen Blanco, au sujet de l’avenir de l’équipe. Le propriétaire n’a pas apprécié les propos tenus au cours de cette réunion puisqu’il a quitté le stade en colère avant la fin du match, repoussant une caméra de télévision qui filmait la scène. En effet, la NFL n’avait aucunement l’intention d’accorder un déménagement en réitérant sa confiance en la ville et la Louisiane à pouvoir recevoir à nouveau dans de bonnes conditions une équipe professionnelle.

…Au contraire des fans de Louisiane (Photo: Sports Illustrated).

Début décembre, nouvelle entrevue décisive entre les différentes parties pour visiter et évaluer la viabilité de la ville pour la saison suivante. Lors d’une conférence de presse le 11 janvier 2006, le patron de la ligue a annoncé que les Saints joueraient toutes leurs rencontres à domicile de la saison 2006 au Superdome, exception faite pour la pré-saison qui se déroulera ailleurs dans la région. Il a également déclaré que Saints et NFL sont engagés à la Nouvelle Orleans pour le long terme sans donner plus de précisions. En avril 2009, la franchise a conclu un accord qui maintiendra sa présence au moins jusqu’en 2025 en échange de l’amélioration du stade et la résurrection d’une partie abandonnée du quartier central des affaires avec une tour de bureaux rénovée ainsi qu’un nouveau bâtiment de divertissements.

Les rénovations

Avant la catastrophe de 2005, le Superdome n’a connu que peu de périodes de rénovations. Durant l’année 1996, un projet de rénovation de 22,8 millions de dollars a été entrepris pour améliorer notamment l’accès. Un nouveau hall d’entrée principal et une aire d’accueil supplémentaire desservant les gradins supérieurs ont été ajoutés, les salles VIP ont été rénovées, des zones supplémentaires pour les personnes handicapées crées et des équipements de sécurité améliorés. Après la saison 2002, le terrain de jeu en Astroturf a été remplacé par Fieldturf.

En janvier 2006, les travaux de nettoyage et de rénovation ont commencé. Près de 4 000 tonnes d’ordures et de débris ont été enlevées, ainsi que 148 000m2 de moquette détruite. Les 72 000 sièges ont été nettoyés et les équipes ont réparé le toit. La structure à trois étages du stade reste la même et les écrans vidéo derrière chaque zone d’ en-but ont été agrandis.

En 2008, un plan de réhabilitation de 336 millions de dollars de l’enceinte a permis, dans un premier temps, l’installation de nouvelles fenêtres pour apporter de la lumière naturelle dans le bâtiment. Le toit a également été rénové avec une teinte blanche et uniforme. Entre 2009 et 2010, toute la couche extérieure du stade, plus de 37 000m2 de parement en aluminium, a été remplacée par de nouveaux panneaux isolants, en aluminium champagne-bronze, ramenant la couleur originale. Un système innovant pour le drainage a également été ajouté, permettant au dôme de ressembler à sa façade d’origine. A l’intérieur, des escaliers mécaniques ont été ajoutés, les suites de luxe modernisées et de nouveaux points de vente installés. Au cours de l’été 2010, un nouveau gazon synthétique UBU Speed ​​S5-M de la marque Act Global a été posé. À partir de 2011, les travaux de démolition et de construction ont débuté dans la partie inférieure du stade pour augmenter le nombre de places assises de 3 100 unités, élargir les halls d’accès, construire deux salons VIP ultra-modernes et ajouter des points de ventes supplémentaires. Afin d’améliorer l’expérience des fans le jour du match, un système Wi-Fi a été mis en place, ainsi que l’amélioration du réseau cellulaire. Cette dernière phase s’est achevée en juin, juste à temps pour recevoir le festival « Essence », elle a porté la capacité d’accueil de 72 000 à 76 468 places en version élargies.

Photo: Nola.com.

 « La création de ces sièges supplémentaires nous permettra de rester compétitifs en attirant les futurs Super Bowls, le premier événement sportif au monde. La configuration inférieure est structurée pour fournir à chaque fan un point de vue premium avec la dernière technologie. Il est difficile d’imaginer que nous sommes dans un bâtiment qui a été si lourdement endommagé et qui a vraiment été laissé pour mort. Beaucoup de personnes ne pensaient pas que nous allions récupérer, et nous voilà, le Superdome a vraiment été réinventé. Nous l’avons vu tomber au plus bas de ses 36 ans d’histoire, maintenant je pense que ce sera l’âge d’or du Superdome ». Doug Thorton, vice-président des stades pour SMG, société qui gère le Superdome.

Au fur et à mesure des travaux, le stade a reçu son premier contrat de naming en 2011 avec Mercedes-Benz. Le 3 octobre, la firme automobile allemande s’est emparée des droits pour les 10 années suivantes et 55 millions de dollars. Le nouveau nom a pris effet le 23 octobre, à ce moment-là, il était le troisième stade au monde a porté le patronyme de la marque après la Mercedes-Benz Arena de Stuttgart et celle de Shanghai. Bien que le stade soit la propriété de l’état de Louisiane, le bail des New Orleans Saints confère à l’équipe le droit de vendre les droits d’appellation. L’affaire a été plus facile à mener, Tom Benson possédant également des concessions Mercedes-Benz à la Nouvelle Orleans et à San Antonio. A l’extérieur, une nouvelle peau avec des panneaux de bronze a été créée, flanquée de la signalisation « Mercedes-Benz Superdome » sur le toit. Un nouveau système d’éclairage extérieur a vu le jour, il possède la capacité d’utiliser toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pour mettre en valeur divers designs et messages dans la soirée, qui peuvent être vus à des kilomètres de distance.

Durant l’inter-saison 2016, deux nouveaux écrans géants LED H.D ont été posés et sont visibles dans tout le stade. Un nouveau système d’éclairage LED est venu améliorer la luminosité en offrant des teintes plus naturelles et agréables, ressemblant à la lumière naturelle. En 2017, la société Act Global a remplacé une nouvelle fois le gazon synthétique de l’aire de jeu.

Le futur

Le stade devrait avoir 50 ans en 2025, incitant à se demander ce que son avenir lui réserve. Il semblerait que les responsables des Saints et de la Louisiane discutent de la façon dont le Mercedes-Benz Superdome pourrait être remodelé pour tenir la distance face aux dômes modernes de la NFL. Le Louisiana Stadium and Exposition District, l’entité qui possède le Superdome, a choisi le cabinet d’architecture Gensler pour élaborer un plan directeur. Pour l’instant, rien n’est figé, bien qu’il semble que toutes les parties impliquées conviennent que la rénovation du bâtiment est une option plus faisable économiquement que la construction d’un nouveau stade. Les dernières installations sont sorties de terre pour des montants tournants autour de 1,5 milliards de dollars, une rénovation  pourrait être réalisée pour environ un dixième de ce coût selon Doug Thornton.

« Personne ne croit que nous avons besoin d’un nouveau stade. Tant que nous pouvons continuer à apporter des améliorations à l’installation, il n’y a aucune raison pour que le Superdome ne puisse pas continuer à garder l’équipe compétitive et être une installation viable dans un avenir prévisible ». Doug Thornton.

Si des rénovations sont prévues, il faudra du temps pour qu’elles se concrétisent. Pour le moment, les autorités sont ouvertes à toutes idées pour mettre le stade à la pointe du progrès. Les axes majeurs de développement passent par l’élargissement des halls d’entrée, l’amélioration des offres de stationnement et surtout trouver une solution pour laisser pénétrer la lumière naturelle, principale caractéristique des derniers stades couverts ou à toit rétractable de la ligue comme l’ US Bank Stadium des Vikings. Pour réaliser cela, certaines parties du toit et des murs extérieurs  pourraient être remplacées par du verre ETFE  pour laisser passer la lumière naturelle dans le stade.

Photo: Stadiums of Pro Football.

A aujourd’hui, tout cela n’en est encore qu’au stade de discussions. Les différents projets et leurs coûts associés seront dans un premier temps compilés, avant d’être examinés pour déterminer les éléments choisis, le financement et la planification dans le temps. Et pour une fois, toutes les parties semblent être en adéquation avec ce déroulé.

« Nous entretenons d’excellentes relations avec le gouvernement Edwards et nous comprenons que la Louisiane a des priorités plus élevées à l’heure actuelle. Mr Benson veut faire ce qu’il y a de mieux pour l’état et toutes les personnes impliquées ». Dennis Lauscha, président des Saints.

Les rénovations ne commenceront probablement pas avant un certain temps, la Nouvelle Orleans n’est pour le moment pas inscrite au calendrier de la NFL pour l’organisation du Super Bowl entre 2018 et 2022. Cependant, toute amélioration future pourrait théoriquement en faire une option attrayante pour la ligue.

Photo : The Gridiron Fields Database.

Évènements organisés

. 7 Super Bowl: XII, le 15 janvier 1978 – XV, le 25 janvier 1981 – XX, le 26 janvier 1986 – XXIV, le 28 janvier 1990 – XXXI, le 26 janvier 1997 – XXXVI, le 3 février 2002 – XLVII, le 3 février 2013 marqué par une coupure de courant de 34mn dans le 3ème quart-temps. Pro Bowl le 26 janvier 1976.
. Domicile des New Orleans VooDoo de l’Arena Football League en 2013 et des New Orleans Night de l’AFL en 1991 et 1992.
. En NCAA, finale nationale en 2004, 2008, 2012 et prochainement en 2020. Sugar Bowl depuis 1975 (sauf en 2006): intégré au système de playoffs dans une rotation sur 3 ans, il représente une demi-finale; les deux autres années, le match oppose les champions des conférences SEC et Big 12. New Orleans Bowl depuis 2001 (sauf en 2005) où une équipe de la conférence Sun Belt rencontre une équipe de la conférence USA. Bayou Classic entre Grambling State University et  Southern University. Les rencontres à domicile de l’université de Tulane entre 1975 et 2013 (sauf 2005).
. En High-School, finale de l’état de Louisiane depuis 1981, sauf en 2005.

. En basket, domicile des New Orleans Jazz entre 1975 et 1979. Final Four NCAA en 1982, 1987, 1993, 2003, 2013. 1/2 finale et finale régionale NCAA en 1981, 1990, 1999, 2000, 2011. Rencontres à domicile de l’université de Tulane entre 1975 et 1982; puis dans les années 1990, seulement pour les grandes affiches.
. En baseball, plusieurs rencontres d’exhibition avec la présences des Twins du Minnesota en 1976 et 1999, des Yankees de New York en 1980, 1981, 1982, 1983 et 1994, des A’s d’Oakland en 1989, 1991 et 1993. Domicile des New Orleans Pelicans en Minor League en 1977. Busch Challenge/Winn-Dixie Showdown: tournoi NCAA entre 1987 et 1999.

. En boxe, les combats entre Muhammad Ali et Leon Spinks le 15 septembre 1978, Sugar Ray Leonard et Roberto Duran le 25 novembre 1980, Wilfredo Gomez – Lupe Pintor et Wilfred Benitez – Thomas Hearns le 3 décembre 1982.
. En catch: Clash of the Champions le 2 avril 1989, WrestleMania XXX le 6 avril 2014 et WrestleMania XXXIV le 8 avril 2018.
. En soccer, quelques rencontres amicales de clubs fin des années 1970 et Etats-Unis – Chine féminin le 16 décembre 2015 devant 32 950 personnes.
. Plusieurs autres évènements: Monster Jam, AMA SuperCross Championship, rencontres de tennis, épreuves de gymnastique, évènements politiques et religieux.

 

Comment s’y rendre?

En voiture: de l’ I-10, venant de l’Ouest ou de l’aéroport international de la Nouvelle Orleans : au croisement avec l’ I-610, suivre la direction du centre-ville de la Nouvelle Orleans, prendre la sortie 234A (90 Claiborne Ave. West- Superdome). Suivre les indications pour le Mercedes-Benz Superdome.
De I-10, venant de l’Est: prendre l’I-10 West jusqu’au centre-ville de la Nouvelle Orleans, prendre la sortie Orleans Avenue, poursuivre sur Canal Street, puis sur Loyola Avenue et Girod Street. Tourner à droite en direction du stade.
De la rive occidentale du Mississippi et du pont de la Nouvelle Orleans: prendre la sortie O’Keefe Street, tourner à gauche sur Girod Street et suivre la direction du stade.
Depuis l’Interstate 55 et 59: continuer vers le Sud jusqu’à l’ I-10, suivre les panneaux menant au centre-ville de la Nouvelle Orleans, prendre la sortie Orleans Avenue, poursuivre sur Canal Street, puis sur Loyola Avenue et Girod Street. Tourner à droite en direction du stade.

Le complexe géré par SMG compte sept espaces de stationnement public et deux terrains pouvant accueillir environ 7 000 véhicules, qui sont adjacents au Mercedes-Benz Superdome et au Smoothie King Centre.

En transports en commun: Des navettes peuvent circuler entre le Mercedes-Benz Superdome, le centre-ville et certaines banlieues en fonction de l’événement. Les bus s’arrêtent sur Poydras Street en face de la porte A. Les bus express de l’aéroport ont des arrêts près du Superdome, et la gare Amtrak de la Nouvelle Orleans se trouve à moins d’1,6 kilomètre. Les services de bus public passent également près du stade avec la ligne Ride de l’autorité de transport régionale (RTA).

A pied ou à vélo: au vue de sa situation géographique et de sa proximité avec un grands nombres d’établissements hôteliers, la balade se tente pour découvrir les alentours avant le match.

Photo: Super Bowl Tickets.

Fun Facts

Puisque le stade ne permet pas de tailgate dans sa forme traditionnelle, le propriétaire des Saints et l’état de Louisiane ont co-développé une zone de divertissements de pointe de plus de 11 000m2 appelée Champions Square. Depuis 2010, cet espace se trouve juste à l’extérieur du stade, il permet aux fans de se rassembler avant et après le match en profitant de la nourriture, des boissons, de la musique. Il est devenu si populaire qu’il est utilisé toute l’année pour une variété d’événements communautaires. Champions Square dispose d’une grande scène fixe, un écran vidéo LED de 9,75m sur 5,4m, un système de sonorisation puissant, des éclairages et de multiples vendeurs de nourriture pour créer une ambiance festive où plus de 9 000 personnes peuvent s’y retrouver. Il y a aussi un salon ultra-moderne, le XLIV Club, qui offre une expérience luxueuse pour les spectateurs, disponible toute l’année pour la location privée. Le 27 juillet 2012, la statue intitulée Rebirth a été dévoilée sur Champions Square. Pour rappel, l’ouvrage dépeint le coup de pied de dégagement contré par Steve Gleason lors du match marquant le retour des Saints à la Nouvelle Orleans depuis la catastrophe de Katrina.

Champions Square (Photo: Whereyat.com).

Le Mercedes-Benz Superdome soutient des organismes de bienfaisance de la région en illuminant le stade aux couleurs et logo de ces associations afin de créer une plus grande sensibilisation à leurs diverses causes. A l’intérieur des murs du bâtiment, plusieurs expositions sont présentes: le Saints Hall of Fame, le Sugar Bowl Hall of Fame, la reconstruction après Katrina et un mur composé des casques de toutes les équipes lycéennes de l’état de Louisiane.

Photo: Techie Talk.

Les fans de La Nouvelle Orleans ont parcouru un long chemin depuis l’époque des « Aints », quand ils portaient des sacs sur leurs têtes. L’entraîneur Sean Payton et Drew Brees ont transformé la ville et ses partisans en une combinaison de football gagnant avec une participation civique très active. Curieusement, l’ouragan Katrina a semblé être le tournant, il a contribué à construire un lien fort entre l’équipe et ses résidents. Les fans sont bruyants, intimidants et ils adorent s’habiller avec des vêtements effrayants. Rien ici n’est aussi mémorable que le « Who Dat », repris plusieurs fois au cours des rencontres, le « When the Saints go marching in » et les fanfares de la mi-temps.

Les offres culinaires sont fortement axées sur les spécialités locales: crevettes, poissons-chats, nachos de fruits de mer. Les plus uniques proposent des produits cajuns tels que jambalaya, écrevisses et saucisses cajun composées de diverses viandes. Pour les aventuriers, essayez la saucisse d’alligator grillé. Au niveau boisson, certains stands offrent divers cocktails, comme l’Hurricane ou Daiquiris, il y a aussi un large choix de bières artisanales locales.

 

Sources : New orleans Saints, Info-Stades, Stadium DB, Stadiums of Pro Football, Stadium Journey, Football Stadium Digest, Football Ballparks, Pro Football Reference, Thrillist, Sports Pro Media, Go Banking Rates.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR