Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Los Angeles Chargers Preview 2018 0

Preview NFL 2018 – Los Angeles Chargers : du talent mais un chat noir

Les Chargers sont sur le bon chemin, mais il est traversé par un chat noir.

Preview NFL 2018 – Los Angeles Chargers : du talent mais un chat noir

C’est parti pour la présentation équipe par équipe de la saison 2018 ! Au programme aujourd’hui : les Los Angeles Chargers. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Pour une première saison à Los Angeles, les Chargers ont réussi une campagne positive, avec une seconde place en AFC Ouest. Mais ils ont échoué aux portes des playoffs.

La saison dernière : 9 victoires – 7 défaites

Mouvements à l’intersaison :

Continuité est le maître-mot des Chargers pour cette intersaison. Avec un effectif jeune qui a montré de belles choses la saison passée, Anthony Lynn veut se baser sur son vivier de jeunes pousses et notamment avec le duo Joey Bosa-Melvin Ingram. En outre, Casey Hayward a été prolongé pour 3 ans et 20 millions de dollars.

La signature majeure pour la franchise californienne est celle de Mike Pouncey pour 2 saisons et 15 millions de dollars, dont 10 millions garantis. L’ancien premier tour de draft des Dolphins avait été coupé par ces derniers et il va former un secteur intérieur de la ligne offensive intéressant avec Forrest Lamp et Dan Feeney. En outre, Virgil Green (TE) et Geno Smith (QB) ont également été signés.

La défense des Chargers est belle et ils continuent de la renforcer à travers la Draft. Le poste de safety est le point faible de l’escouade défensive de LA. Avec leur premier choix, ils ont décidé de prendre Derwin James, safety de Florida State. Sur leurs sept choix, les quatre premiers ont été destinés à des joueurs défensifs (Derwin James S, Uchenna Nwosu LB, Justin Jones DTet Kyzir White LB). Scott Quessenberry (C, UCLA), Dylan Cantrell (WR, Texas Tech) et Justin Jackson (HB, Northwestern) ont été les autres choix de la draft.

Arrivées notables : Mike Pouncey (C), Virgil Green (TE), Caleb Sturgis (K), Jaylen Watkins (DB), Geno Smith (QB), Roberto Aguayo (K)
Re-signatures : Nick Dzubnar (LB), Geremy Davis (WR), Tyrell Williams (WR)
Draft : Derwin James (S), Uchenna Nwaosu (LB), Justin Jones (DT), Kyzir White (LB), Scott Quessenberry (C), Dylan Cantrell (WR), Justin Jackson (HB)
Pertes notables : Antonio Gates (TE), Nick Novak (K)

Le(s) point(s) fort(s)

La défense, et notamment le pass rush, est le gros point fort de la franchise californienne. Le duo Joey Bosa-Melvin Ingram a fait très mal aux lignes offensives qu’ils ont rencontré avec 23 sacks et 5 fumbles forcés à eux deux. La blessure de Jason Verrett pour la saison est problématique pour la couverture aérienne. Avec lui, Casey Hayward et Derwin James auraient formé un trio monstrueux. Malgré tout, Hayward est un shutdown corner et il va rendre la vie difficile au meilleur receveur adverse lors de chaque rencontre. L’an dernier, il avait cumulé 40 plaquages, 22 passes défendues, 1 fumble forcé, 2 fumbles recouverts et 4 interceptions en 16 matchs.

En attaque, avec le retour de blessure de Forrest Lamp, l’intérieur de la ligne offensive avec Mike Pouncey et Dan Feeney semble de bonne qualité si les blessures n’entravent pas la progression de Feeney et Lamp. Ils protégeront Philip Rivers, qui à 36 ans reste un quarterback solide, capable de fulgurances, comme l’attestent ses 28 touchdowns pour 10 interceptions de l’an dernier. Son escouade de receveurs est homogène. Keenan Allen sera le fer de lance de cette dernière, avec ses 1 393 yards gagnés l’an passé. Le premier tour de la draft 2017, Mike Williams, est de retour de blessure et va donner une nouvelle cible à Rivers. Pour finir, Melvin Gordon est devenu un running back solide qui a pour la première fois dépassé les 1 000 yards au sol l’année dernière. Il formera un bon duo de running backs avec Austin Ekeler.

Le(s) point(s) faible(s)

Malgré l’intérieur de la ligne offensive qui semble solide, les deux tackles ne sont pas du même niveau. Ils doivent être meilleurs. Sinon, les pass rushers extérieurs des franchises qu’ils vont rencontrer risquent de malmener Philip Rivers.

En défense, l’escouade de linebackers est assez légère, avec aucun joueur qui sort du lot, mais ils sont assez jeunes et peuvent continuer à se développer, notamment Denzel Perryman et Jatavis Brown.

Les blessures ont aussi affaibli deux postes. Comme indiqué précédemment Verrett est indisponible pour le reste de la saison et les cornerbacks pouvant le remplacer sont loins d’être à son niveau. En outre, avec le départ d’Antonio Gates, la blessure pour toute la saison d’Hunter Henry tombe au plus mauvais moment et ses remplaçants n’ont pas la carrure de tight end numéro un.

Facteur(s) X

La faculté à l’escouade de linebackers d’élever son niveau. Si elle arrive à atteindre un bon niveau, la défense californienne deviendra une top défense de la ligue. Avec Joey Bosa, Melvin Ingram et Casey Hayward, les Chargers disposent déjà de joueurs d’élite, mais ils manquent encore quelques joueurs pour prétendre à mieux.

Enfin, l’équipe est habituée aux blessures de longue durée et chaque année un joueur clé se blesse, comme Keenan Allen en 2016 ou Forrest Lamp en 2017. Si la franchise arrive à chasser le chat noir qui la suit depuis plusieurs années, elle pourra avancer ses pions plus sereinement, mais cela ne semble pas encore le cas avec les blessures de Jason Verrett et d’Hunter Henry…

Calendrier : Chiefs, @Bills, @Rams, 49ers, Raiders, @Browns, Titans, @Seahawks, @Raiders, Broncos, Cardinals, @Steelers, Bengals, @Chiefs, Ravens, @Broncos

En résumé

Les Chargers ont une base solide pour être une équipe visant les playoffs, mais il lui manque plusieurs détails pour devenir une franchise pouvant voir plus loin que l’accession aux wild cards.

Les blessures de Jason Verrett et d’Hunter Henry n’aident pas les dirigeants qui veulent viser plus haut que les neuf victoires de la saison dernière. Malgré tout, le changement de coaching staff de l’année dernière a permis d’insuffler un nouveau souffle dans cette équipe. Les jeunes pépites ont été responsabilisées, tout en s’appuyant sur des joueurs d’expérience tels que Philip Rivers ou Keenan Allen. De quoi construire une équipe en devenir.

Le pronostic : 10 victoires – 6 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 2 pariez 1.6 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.3 pariez 1.45 NE
21-Oct à 19:00 JAX 1.38 pariez 2.5 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une