Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dallas Cowboys Preview 2018 0

Preview NFL 2018 – Dallas Cowboys : la base… mais pas le reste ?

Décevants l’an passé, Dak Prescott et les Cowboys vont tenter de rebondir en 2018.

Preview NFL 2018 – Dallas Cowboys : la base… mais pas le reste ?

La présentation équipe par équipe de la saison 2018 continue ! Au programme aujourd’hui : les Dallas Cowboys. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

En 2016, les Cowboys de Dak Prescott et Ezekiel Elliott ont surpris tout le monde en terminant avec le meilleur bilan de la NFC. Mais l’an dernier, ils sont tombés de haut et n’ont pas réussi à confirmer.

L’objectif pour 2018 sera donc de repartir de l’avant afin d’essayer de retrouver les playoffs. Mais sont-ils vraiment armés pour cela ? Tentative de réponse.

La saison dernière : 9 victoires – 7 défaites, pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison 

S’il y a bien une chose à retenir concernant l’intersaison des Cowboys, c’est le départ de deux joueurs emblématiques, à savoir Jason Witten (TE) et Dez Bryant (WR). Le premier, leader de la franchise au nombre de réceptions et de yards à la réception, a pris sa retraite après quinze saisons sous le maillot de Dallas. Quant au second, triple Pro-Bowler, il a été coupé en avril dernier. Une page s’est donc tournée dans le Texas.

Pour combler les trous offensivement, les Cowboys ont recruté les receveurs Allen Hurns et Deonte Thompson. Ils ont également réalisé un transfert pour récupérer Tavon Austin (RB/WR), tout en sélectionnant Michael Gallup (WR) et Dalton Schultz (TE) à la Draft.

Toujours en attaque, Dallas a investi sur sa ligne offensive, l’un des points forts de l’équipe. Afin de compenser le départ du guard Jonathan Cooper, titulaire à treize reprises en 2017, les Cowboys ont drafté Connor Williams (G) au second tour. De plus, Cameron Fleming (OT) a été signé lors de la free agency. Enfin, la franchise texane a cassé sa tirelire pour le Pro Bowler Zack Martin (G), prolongé pour six ans et 84 millions de dollars.

Concernant la défense, on note évidemment l’arrivée du polyvalent linebacker Leighton Vander Esch, choisi en 19è position à la Draft. Avec le départ d’Anthony Hitchens et les soucis de blessures de Sean Lee et Jaylon Smith, Dallas avait besoin de renfort sur ce poste. Chez les defensive ends, les Cowboys ont recruté Kony Ealy et Dorance Armstrong Jr., tandis que DeMarcus Lawrence a eu droit au franchise tag. Du côté de la ligne arrière, on peut mentionner le départ d’Orlando Scandrick. Après dix saisons à Dallas, le cornerback a été libéré.

Arrivées notables : Jamize Olawale (FB), Tavon Austin (RB/WR), Allen Hurns (WR), Deonte Thompson (WR), Cameron Fleming (OT), Kony Ealy (DE), Joe Thomas (LB)
Re-signatures : Joe Looney (C), Zack Martin (G), David Irving (DT), DeMarcus Lawrence (DE)
Draft : Leighton Vander Esch (LB), Connor Williams (G), Michael Gallup (WR), Dorance Armstrong Jr. (DE), Dalton Schultz (TE), Mike White (QB), Chris Covington (LB), Cedrick Wilson (WR), Bo Scarbrough (RB)
Pertes notables : Alfred Morris (RB), Keith Smith (FB), Dez Bryant (WR), Brice Butler (WR), Jason Witten (TE), James Hanna (TE), Jonathan Cooper (G), Anthony Hitchens (LB), Kyle Wilber (LB), Benson Mayowa (DE), Orlando Scandrick (CB), Ryan Switzer (KR/PR)

Le(s) point(s) fort(s) 

Même si elle a été moins dominante en 2017 que lors des années précédentes, la ligne offensive reste le principal point fort de l’équipe. Guard le mieux payé de la ligue, Zack Martin est l’un des meilleurs joueurs à son poste. Le centre Travis Frederick et le tackle gauche Tyron Smith sont également des références. Ce trio de Pro Bowlers représente la base de l’attaque des Cowboys. Il faut juste espérer que Frederick, victime du syndrome de Guillain-Barré, ne soit pas absent trop longtemps. Le rookie Connor Williams (LG) et le tackle droit La’el Collins devraient compléter la ligne.

Derrière elle, le running back Ezekiel Elliott (10 matchs, 983 yards au sol, 7 TD, 26 réceptions, 269 yards, 2 TD) devrait donc se faire plaisir. Après une première saison exceptionnelle en 2016, il a connu une campagne sophomore un peu plus difficile, à cause notamment de sa suspension. Mais cette année, il est opérationnel et on imagine que le jeu au sol de Dallas va une nouvelle fois faire des étincelles. De plus, grâce à la solidité de la ligne offensive, le jeune quarterback Dak Prescott (16 matchs, 3 324 yards à la passe, 22 TD, 13 INT, 357 yards au sol, 6 TD) sera normalement bien protégé.

Le(s) point(s) faible(s) 

L’attaque aérienne des Cowboys fait un peu peur, mais pas dans le bon sens. En effet, quand on regarde les cibles qui sont à disposition de Dak Prescott, c’est loin d’être rassurant.

Avec le départ de Dez Bryant, Dallas n’a plus de receveur numéro un dans son équipe, et le recrutement n’a pas été très convaincant. Allen Hurns (10 matches, 39 réceptions, 484 yards, 2 TD) a certes réalisé une belle saison 2015 mais il n’a pas été productif depuis. Deonte Thompson (16 matchs, 38 réceptions, 555 yards, 2 TD) n’a rien d’exceptionnel et Michael Gallup n’est qu’un rookie. Il y a toujours Cole Beasley (15 matchs, 36 réceptions, 314 yards, 4 TD) et Terrance Williams (16 matchs, 53 réceptions, 568 yards), sauf que le premier a vu ses statistiques baisser sensiblement l’an dernier tandis que le second n’est pas le plus fiable des receveurs.

Quant au poste de tight end, c’est un peu le désert. Sans Jason Witten et James Hanna, les Cowboys vont devoir se débrouiller avec des joueurs inexpérimentés comme Rico Gathers, Geoff Swaim (15 matchs, 2 réceptions, 25 yards), Blake Jarwin et le rookie Dalton Schultz. Ça risque d’être un peu compliqué au début.

Bref, on peut dire que Dak Prescott ne se retrouve pas dans des conditions idéales pour rebondir, lui qui a connu une saison 2017 mitigée.

Facteur(s) X 

La défense dans son ensemble représente le facteur X de cette équipe. La saison dernière, Dallas a connu des hauts et des bas dans ce secteur et on ne sait pas vraiment à quelle version on aura droit cette année.

Le point positif, c’est qu’il y a clairement des joueurs de qualité. On pense d’abord au defensive end DeMarcus Lawrence, auteur de 14,5 sacks en 2017 (et 58 plaquages, 4 fumbles forcés, 1 passe défendue en 16 matchs), ainsi qu’au linebacker Sean Lee (11 matchs, 101 plaquages, 1 INT, 1 passe défendue), qui semble indispensable à son équipe. L’an passé, Lee a raté cinq rencontres et les Cowboys ont vraiment galéré sans lui. S’il reste en bonne santé, ça devrait aller pour les Cowboys. On peut aussi citer le solide Tyrone Crawford (DE, 16 matchs, 27 plaquages, 4 sacks, 1 fumble forcé, 2 passes défendues) et le pass rusher David Irving (DT, 8 matchs, 22 plaquages, 7 sacks, 1 fumble forcé, 6 passes défendues). Le souci, c’est que ce dernier est suspendu pour les quatre premiers matchs. Le talentueux Leighton Vander Esch (LB), rookie drafté au premier tour, est également capable de faire du bruit mais il n’est pas étranger aux blessures non plus.

Sur la ligne arrière, il y a du talent avec des cornerbacks comme Chidobe Awuzie (10 matchs, 25 plaquages, 1 fumble forcé, 1 INT, 7 passes défendues) et Jourdan Lewis (15 matchs, 54 plaquages, 1 INT, 10 passes défendues). Cependant, ils sont encore très jeunes et devront confirmer ce qu’ils ont montré lors de leur saison rookie. Il faudra surveiller également les performances de Byron Jones (16 matchs, 82 plaquages, 1 fumble forcé, 1 INT, 1 TD, 5 passes défendues), qui va passer de safety titulaire à cornerback. En parlant du poste de safety, Dallas devrait aligner Xavier Woods (16 matchs, 42 plaquages, 1 INT, 3 passes défendues) et Jeff Heath (15 matchs, 71 plaquages, 3 fumbles forcés, 3 INT, 5 passes défendues). Ce n’est pas exceptionnel, mais il y a pire.

En résumé 

Avec sa ligne offensive et son jeu de course, Dallas possède toujours une base solide. Par contre, il y a de quoi avoir des doutes par rapport à l’attaque aérienne. Concernant la défense, le potentiel est là mais il y a aussi des points d’interrogation à ne pas négliger.

Au final, cette équipe des Cowboys est intrigante et imprévisible. D’un côté, on sent qu’ils sont capables de rebondir. De l’autre, il est tout à fait possible qu’ils passent à côté de leur saison. Le coach Jason Garrett, souvent critiqué, devra donc plus que jamais prouver qu’il est bien l’homme de la situation. Sinon, il risque de valser à la fin de la saison.

Calendrier : @Panthers, Giants, @Seahawks, Lions, @Texans, Jaguars, @Redskins, Repos, Titans, @Eagles, @Falcons, Redskins, Saints, Eagles, @Colts, Buccaneers, @Giants

Le pronostic : 8 victoires – 8 défaites

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 3:20 DEN 1.65 pariez 1.95 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.2 pariez 3.5 TB
16-Déc à 20:00 BUF 1.6 pariez 2 DET

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une