Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Petit dej 0

Le petit dej’ : Joe Flacco impressionnant, les Packers touchés en défense

Toute l’actualité NFL du mardi 31 juillet 2018.

Le petit dej’ : Joe Flacco impressionnant, les Packers touchés en défense

L’actu chaude

Le rookie Sam Darnold et les Jets trouvent enfin un accord

– Seahawks : par crainte des commotions, il prend sa retraite à 24 ans

Ravens : Joe Flacco impressionne

Avec la sélection du quarterback Lamar Jackson à la Draft, les Ravens ont mis un coup de pression au vétéran Joe Flacco. Mais visiblement, ce dernier répond très bien.

D’après Peter King de NBC Sports, Flacco impressionne depuis le début du camp d’entraînement, surtout lorsqu’on prend en compte le fait qu’il joue avec un nouveau groupe de receveurs. Des observateurs ont même assuré à notre confrère que Flacco a l’air plus fort que lors de tous les autres camps d’entrainement de sa carrière. Jeudi, devant les yeux de King, le quarterback aurait enchainé les superbes passes.

L’effet de la concurrence ?

« Forcément, vous avez un certain sentiment. Ce n’est pas le pire sentiment du monde, mais cela veut dire quelque chose. Il y a définitivement un petit message derrière tout ça. Mais c’est la NFL. Ça fait dix ans que j’y suis, j’ai presque tout vu. J’ai été un peu surpris par la sélection de Jackson. Mon approche est ‘Je vais montrer à ces gars chaque jour quel type de quarterback je suis, et je ne peux pas vraiment m’inquiéter par rapport au reste.' »

On n’en est qu’au début du camp, mais Joe Flacco n’a pas perdu de temps pour envoyer son propre message.

Doug Pederson (Eagles) : « Carson Wentz est encore un peu hésitant »

Opéré du genou en décembre après avoir été victime d’une rupture d’un ligament, le quarterback des Eagles Carson Wentz reprend peu à peu ses marques lors du camp d’entraînement.

Mais selon son coach Doug Pederson, Wentz ne joue pas encore tout à fait libéré.

« Il est encore un peu hésitant. Je pense que c’est naturel. C’est plus dans la tête que dans le genou » a-t-il déclaré via NBC Sports.

Après une grosse blessure, l’aspect mental est souvent compliqué à gérer. Pour certains joueurs, c’est difficile de revenir sans penser au traumatisme. Mais au fur et à mesure que le camp avance, Carson Wentz devrait retrouver toute sa confiance.

Shaquem Griffin à l’interception

Linebacker amputé d’une main, Shaquem Griffin (LB, Seahawks) sera forcément une curiosité de la saison. Et son interception lundi au camp d’entrainement donne forcément le sourire.

Blessures 

Jake Ryan (LB, Packers) et Kentrell Brice (S, Packers) ont tous les deux été évacués sur une civière lors de l’entrainement de lundi. Ryan est touché au genou et pourrait ne pas revoir le terrain cette saison, alors qu’il devait être titulaire. La nature exacte de la blessure de Brice n’est pas encore connue.

– Les blessures s’enchaînent à Pittsburgh. Dimanche, plusieurs joueurs importants ont quitté la séance. Il s’agit du linebacker T.J. Watt (ischio-jambiers), du tight end Vance McDonald (pied), du safety Sean Davis (aine) et du receveur JuJu Smith-Schuster (non révélée). Aucune précision n’a été donnée sur la gravité des blessures, selon le Pittsburgh Tribune-Review.

– Placé sur la liste NFI avant le camp d’entraînement, Jabrill Peppers (S, Browns) a été activé par son équipe après une visite médicale réussie. Il était gêné par une blessure aux adducteurs (clevelandbrowns.com).

– Le receveur des Titans Rishard Matthews a été placé sur la liste PUP. Il est actuellement incapable de s’entraîner d’après son coach. La nature de sa blessure n’a pas été révélé (titaninsider.com).

– Placé sur la liste PUP avant le camp d’entraînement, le tight end des Bengals Tyler Eifert (dos) a été activé par son équipe après une visite médicale réussie (Twitter des Bengals).

Gareon Conley (CB, Raiders) était absent à l’entrainement dimanche à cause d’une douleur à la hanche. Selon ESPN, c’est le troisième entrainement de suite qu’il manque.

Garrett Bolles (OT, Broncos) a quitté l’entrainement de lundi pour être évalué pour une commotion, selon ESPN. Brandon Marshall (LB, Broncos) a également quitté le terrain prématurément, lui pour un soucis au poignet. Vance Joseph a expliqué après la séance que le soucis de Marshall serait mineur.

Transactions

– Les Seahawks ont signé Lorenzo James (LB).

J’Marcus Webb (OT) a signé avec les Colts (officiel).

500 millions pour les victimes de commotions

La NFL passe à la caisse. L’Associated Press annonce que 502 millions de dollars ont été versés en deux ans aux anciens joueurs victimes de commotions. Des versements qui font suite à l’accord trouvé en 2016.

Au départ, l’accord prévoyait la distribution d’un milliard de dollars sur 65 ans. Finalement, on a déjà atteint la moitié de ce chiffre. La NFL pensait distribuer 400 millions sur les dix premières années, mais tout va beaucoup plus vite. Finalement, le total des versements pourrait atteindre 1,4 milliard de dollars, selon une estimation ajustée des avocats des joueurs.

Le cornerback Sam Shields sur la voie du retour !

Cela fait presque deux ans que Sam Shields n’a pas joué un match NFL. Mais dimanche, il a franchi une étape importante en vue de son retour.

Pour la première fois depuis 2016, le cornerback des Los Angeles Rams s’est entraîné avec les protections.

« Mentalement, c’est difficile pour n’importe qui de revenir et mettre les protections. Mais comme je l’ai dit auparavant, je suis heureux d’être ici avec mes frères. C’est le plus important » a-t-il déclaré via ESPN.

Habitué aux commotions et libéré par les Packers en février 2017, Shields n’a pas du tout joué la saison dernière. En 2016, il n’a disputé qu’une seule rencontre avec Green Bay. Avec toutes ces blessures à la tête, il s’est posé la question de savoir si ça valait vraiment le coup de revenir. Visiblement, la réponse est oui et il ne regrette pas.

« Je pense que j’ai fait le bon choix. Vous devez être fort mentalement. »

Derek Wolfe (Broncos) : « La ligne offensive progresse beaucoup »

En galère la saison dernière, la ligne offensive des Broncos est désormais coachée par Sean Kugler et Chris Strausser. Ces deux-là ont pris la place de l’ancien entraîneur Jeff Davidson, viré en janvier dernier.

Ce changement, ainsi que l’arrivée du vétéran Jared Veldheer, semblent porter ses fruits si l’on en croit les propos du defensive end Derek Wolfe via le site officiel de l’équipe.

« Je pense qu’ils sont vraiment bien entraînés cette année. Au niveau de la technique, ils font des choses que je ne voyais pas avant. Cela nous permet de progresser, donc je suis content. Sans vouloir critiquer, on faisait ce qu’on voulait l’an dernier. Désormais, vous ne gagnez plus aussi facilement en un-contre-un. Vous devez vous battre. Ils progressent tellement. Ils ont de la profondeur et jouent de manière unie. Ils s’entendent bien, ils s’apprécient, ils s’entraident. C’est très important. Cela fait deux jours de suite qu’il n’y a pas eu de bagarre. Cela signifie quelque chose. »

Ce sont les quarterbacks de Denver qui doivent être contents.

Josh Norman (Redskins) n’aime pas être la souris

Considéré comme le game manager par excellence, le nouveau quarterback des Redskins Alex Smith possède peu de déchets dans son jeu. Son coéquipier Josh Norman peut le confirmer.

Le cornerback de Washington s’est exprimé sur les qualités de Smith. Il a même avoué que c’était très frustrant de jouer contre lui.

« On joue au jeu du chat et de la souris. C’est juste chiant d’être la souris.

Il est tellement précis, donc il ne fait pas d’erreurs. C’est la chose la plus frustrante pour un defensive back, vous êtes bien placé par rapport au tracé du receveur, vous êtes prêt à faire une action mais la balle ne vient pas. Mais quand vous avez un peu de retard, là il lance la balle » a déclaré Norman via le Washington Post.

Dur dur…

Jon Gruden est vraiment old school

Le nouveau coach des Raiders a vraiment décidé de ne rien faire comme tout le monde. Même dans la salle vidéo.

« Il sort des vidéos de 1976, une époque où on ne pensais même pas qu’ils avaient des vidéos. Des films sur lesquels ont peut à peine voir les joueurs », explique Jared Cook au Las-Vegas Review Journal.

L’idée serait de montrer aux joueurs les origines de ses principes de jeu.

Marshawn Lynch revient sur la dernière action du Super Bowl XLIX

Plus de trois ans après, on se demande encore pourquoi les Seahawks n’ont pas fait courir Marshawn Lynch lors de la dernière action du Super Bowl XLIX entre Seattle et New England.

Le running back est revenu sur cette séquence lors d’une interview avec l’ancien basketteur Matt Barnes sur Uninterrupted.com.

« Il y avait de la confusion. Tout le monde dans le huddle était confus. »

Pas étonnant vu à quel point la décision du coach Pete Carroll était surprenante. Mais Lynch a appris à vivre avec cela.

« Gagner un Super Bowl puis perdre un Super Bowl de cette façon, il n’y a rien de mieux pour une personne. Cela teste votre caractère, et dans l’adversité cela montre quelle put*in de personne vous êtes vraiment. Parfois vous gagnez, parfois vous perdez, mais vous vivez. »

Surtout, Lynch n’en veut à personne. Dans le même entretien, il assure qu’il avait vu Russell Wilson faire suffisamment de grandes choses pour avoir confiance en lui.

« Honnêtement, parfois je me dis, « Est ce qu’il aurait du changer le jeu ? » », raconte-t-il au sujet de son quarterback de l’époque. « Au final, je ne lui en veut pas. Je n’en veux pas à celui qui a appelé le jeu. »

Jerry Jones (Cowboys) n’a plus le droit de parler de l’hymne national

Selon Clarence E. Hill, Jr. du Fort Worth Star-Telegram, la NFL a ordonné au propriétaire des Cowboys Jerry Jones d’arrêter de parler de l’hymne national.

Plusieurs interviews avec des chaînes de télévision locales étaient prévues dimanche lors du camp d’entraînement des Cowboys, mais Jones a informé ces dernières qu’il n’avait plus le droit de parler du sujet. Une interview avec FOX 4 a même été annulée en conséquence.

La semaine dernière, Jerry Jones a été très bavard concernant l’hymne national, en déclarant notamment que ses joueurs devaient absolument rester debout sur la touche, et ce malgré la nouvelle politique de la ligue qui autorise les joueurs à rester aux vestiaires. Il y a eu un certain nombre de réactions par rapport aux propos de Jones, comme celle de Malcolm Jenkins. Richard Sherman (CB, 49ers) a aussi donné son avis sur Jones à USA Today, et c’est évidemment très direct.

« Le propriétaire des Dallas Cowboys avec une mentalité de patron de plantation. Vous vous attendiez à quoi ? »

Les linemen aussi peuvent capter des punts

La fin de l’entrainement des Patriots a été plutôt sympathique lundi. C’est Isaiah Wynn, lineman sélectionné au premier tour de la dernière Draft, qui a assuré la réception d’un punt pour boucler la séance. Il lui a fallu deux essais.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.55 pariez 2.1 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.45 pariez 1.4 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une