Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA 0

NCAA – Futures stars – David Edwards : Buffet à volonté

NCAA – Futures stars – David Edwards : Buffet à volonté

Avant d’exprimer leur talent avec les professionnels, les joueurs NFL se forment dans les universités du pays. La rédaction de TDActu vous propose onze portraits de ceux qui seront les vedettes de demain. Rendez-vous au nord du pays pour y rencontrer un joueur qui a connu une évolution physique spectaculaire.

David Edwards
6’7 315 ou 2m01 pour 143 kilos
Offensive Tackle, Wisconsin, junior

En 1634, le Français Jean Nicolet fut le premier Européen à explorer le « Ouïskonsen ». Il y fonda la colonie de la Baie des Puants devenue depuis la Baie Verte (Green Bay).
L’université localisée à Madison, à 200 km de là, donne régulièrement à la NFL des joueurs majeurs tel que JJ.Watt (Texans), Melvin Gordon (Chargers) ou Russell Wilson (Seahawks). Cette fac a également une spécialité, celle de former des linemen offensifs.

Big ugly

Si Joe Thomas, désormais à la retraite, était le plus connu de ces dernières années, Travis Frederick (Cowboys),  Ryan Ramczyk (Saints), Rob Havenstein (Rams), Ricky Wagner (Lions) ou Kevin Zeitler (Browns) en sont les derniers fleurons en date. Des linemen offensifs surnommés les « Big Uglies ». (effrayants mastodontes).
Pour 2018, la ligne offensive de Wisconsin est considérée comme la meilleure du pays avec le polyvalent Michael Deiter et le guard Beau Benzschawel. Edwards, avec sa taille et ses qualités athlétiques, pourrait bien être le tout premier sélectionné des membres de ce formidable groupe en Avril prochain.

Le quarterback et la genouillère

Pourtant au lycée de Downers Grove North dans l’Illinois il jouait…Quarterback.

Un dual-threat QB en plus, c’est à dire, un quarterback mobile se servant de ses jambes pour gagner des gains à la course.

« C’est fou de penser d’où je viens et où j’en suis désormais ».

S’il est recruté comme athlète/tight-end par le programme de Madison, coach Paul Chryst n’a quant à lui jamais hésité sur la position qui lui siérait le mieux : Sur la ligne O.
Alors s’entrainant en tant que tight-end, le coach lui lance sur le ton de la blague, que s’il laisse échapper un seul ballon alors il trouvera accrochée dans son vestiaire une genouillère, signe qu’il devra jouer sur la ligne offensive. Et bien entendu, il lui est arrivé de relâcher un ballon !

Super Size Me

Alors comment passe-t’on de quarterback au lycée à joueur de ligne à l’université ?
Tout d’abord en mangeant !
Edwards a depuis qu’il a rejoint la fac des Badgers pris pas moins de trente-deux kilos.

Shaun Snee, assistant dans le staff de préparation physique, concoctait pour lui des repas à 5000 calories par jour. Avec le droit de dépasser ce total.
Depuis qu’il a atteint un poids en adéquation avec son poste sur le terrain, le niveau calorique de son régime a un peu diminué mais Snee avoue que son joueur :

« a du mal à rester raisonnable avec le beurre de cacahuètes ».

Manger. S’entrainer. Manger à nouveau. S’entrainer encore. Puis manger etc (comme le montre la vidéo qui suit).

Après une première saison sur le campus comme « redshirt » (sans jouer), il compte 26 matchs dont 19 démarrés en tant que tackle sur le côté droit.
En 2017 il participe à ce que Jonathan Taylor batte le record de yards à la course sur une saison par un joueur de première année avec 1977.

Apprendre de ses erreurs

Bien entendu il ne lui a pas suffit de manger et grossir pour devenir un des lineman les plus observé du pays. Il a aussi beaucoup travaillé sa technique et appris de ses erreurs comme lorsqu’il entre en jeu pour remplacer le titulaire son année sophomore et, que le defensive end Sam Hubbard (Ohio State/Bengals) le bat et sacke le quarterback Alex Hornibrook.

Joe Rudolph, coordinateur offensif et en charge également de la ligne offensive pense :

« qu’il y a des joueurs qui apprennent de leurs erreurs et d’autres non. David lui était prêt à apprendre et il l’a fait ».

King Kong

Son coéquipier, Michael Dieter, dit de lui qu’il a TOUT :

« Il est fort, il est rapide, il est grand et a une super technique. Tout ce qu’il faut ».

Nul doute que son passé récent de quarterback l’aide dans sa capacité à être mobile, à répondre en « miroir » aux déplacements des defensive ends adverses. (regardez à droite de la ligne O, en position de right tackle).

Edwards, en plus d’un physique imposant, possède un atout naturel indispensable pour être efficace à cette position : De longs bras. Bob Wylie, coach de la ligne chez les Browns a montré à ses joueurs que le meilleur lineman offensif au monde est le gorille ! Par sa capacité à se déplacer en étant bas sur ses appuis et en raison de ses longs bras permettant de tenir à distance le défenseur adverse (Hard Knocks 2018).

Et s’il joue à droite avec Wisconsin, nul doute que sa taille couplée à ses qualités athlétiques font saliver des scouts NFL l’envisageant comme un tackle gauche, ce qui ne fait qu’augmenter sa « valeur » et donc la place où il sera choisi à la prochaine draft. Il est pour l’instant considéré comme un premier tour de la prochaine sélection qui aura lieu à Nashville. La classe de tackle sera une bonne cuvée avec Edwards et aussi Jonah Williams (Alabama), Greg Little (Ole Miss), Andre Dillard (Washington State) ou Mitch Hyatt (Clemson).

Possible fit 2019 : Houston Texans

Julie’n Davenport et Seantrel Henderson seront les titulaires avec le rookie Rankin comme plus proche postulant. Rien d’exceptionnel donc et avec un jeune et talentueux QB à la mène, les Texans cibleront sans doute un tackle pour éviter que Watson ne se blesse à nouveau. Edwards offre en plus la possibilité de pouvoir jouer à droite ou à gauche de la ligne.

Quelques dates à retenir pour la saison :

– 13 Octobre à Michigan. Face aux DEs Gary et Winovich.
– 24 Novembre contre Minnesota. Rivalité NCAA comptant le plus de rencontres de football avec 127. Avec en jeu, la hache de Paul Bunyan (un bucheron géant selon contes et légendes).

Précédemment :

Rashan Gary : La terreur au cœur tendre
Christian Wilkins : Le futur président

 

 

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.45 pariez 2.3 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu