Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Histoire NCAA 0

NCAA – Futures stars – Scott Frantz : Le rempart arc en ciel

NCAA – Futures stars – Scott Frantz : Le rempart arc en ciel

Avant d’exprimer leurs talents avec les professionnels, les joueurs NFL se forment dans les universités du pays. La rédaction de TDA vous propose onze portraits de ceux qui seront les stars de demain. Ce nouvel épisode vous propose d’aller au centre de cet immense pays, dans l’état du Kansas.

Scott Frantz

1m98 pour 133 kilos
Né le 7 Juin 1996 à Lawrence, Kansas
Left Tackle, Kansas State, junior

Tyler Lockett (Seahawks), Cody Whitehair (Bears) ou le neo Raider Jordy Nelson ont fait leur étude dans cette université de la ville de Manhattan. Plus récemment c’est le cornerback DJ.Reed qui a été drafté par les 49ers en 2018, il pourrait être rejoint en NFL par un lineman offensif.

Chat sauvage

Au lycée, Frantz se fait remarquer avec une saison à 10 victoires (deux défaites) et se retrouve dans le top 10 des recrues « football » de l’état du Kansas. Les universités de Missouri, de Kansas et de Miami lui font aussi une offre.

Le 16 Juin 2014, Scott Frantz décide qu’il acceptera en 2015 la bourse d’études de l’université de Kansas State. Quoi de plus logique pour un jeune homme né à Lawrence dans le Kansas (à 54 km de Kansas City et ses Chiefs). Dans cet état, si tu joues au basket alors les Jayhawks de l’université du Kansas sont le but à atteindre et, si tu joues au football alors ce sont davantage les Wildcats de Kansas State.

« C’est une famille ici » dit-il pour justifier son choix. « Les entraineurs prennent soin des joueurs et les joueurs des coaches, il y a une très bonne atmosphère »

Un match de référence

Après une année redshirt (sans jouer), il devient en 2016 le premier joueur de première année a démarrer les treize matchs de la saison avec Kansas State au poste de left tackle. Sa production aide à ce que l’équipe termine la saison avec le sixième meilleur total universitaire de touchdowns à la course, battant au passage le record de la fac en yards par portée. (sans running-back hors-norme)

Frantz pourra grâce à ses qualités athlétiques devenir un tackle dans la ligue pro ou, comme son prédécesseur chez les Wildcats (Cody Whitehair/Bears), glisser à l’intérieur de la ligne offensive.

Matt Miller du site BleacherReport, un des analystes les plus respectés concernant le football universitaire, pense qu’il a ce qu’il faut en terme de puissance et de mobilité pour jouer en NFL.

Sa performance lors AdvocareBowl face à Texas A&M en Décembre 2016 l’a d’ailleurs mis en lumière :

« Qui est donc ce left tackle capable de contenir Myles Garrett ? Un freshman ? Vous êtes sérieux ? »

Le futur numéro 1 de la draft ne parvenant pas dans ce match à faire ce qu’il fait habituellement si bien : battre le lineman et sacker le quarterback.

Pride

Une performance qui peut le rendre fier de lui. Cependant, Frantz a grandi en se détestant. Détestant qui il est : Scott Frantz est gay et il en a toujours eu honte.

Il n’en a jamais parlé. Ni à ses amis du lycée, ni aux recruteurs universitaires, ni même à ses parents.

En juillet 2017, lors d’un exercice en amphithéâtre où chaque joueur devait dire quelque chose à propos de lui-même, il décide de franchir le pas. Bien entendu il ne monte pas sur l’estrade le cœur léger. Cent jeunes hommes sont là, ses coéquipiers. Ses entraineurs aussi. Comment vont-ils recevoir cette nouvelle ?

Quelques jours plus tard, sur la chaine ESPN, la journaliste Holly Rowe lui demande pourquoi il décide désormais d’en parler publiquement ?

« Pour que les jeunes gens dans mon cas sachent qu’ils n’ont pas à avoir peur. Qu’ils sachent qu’ils peuvent être aimé. Ce jour-là mes coéquipiers sont venus spontanément vers moi, m’ont pris dans leurs bras car ils voyaient ma souffrance et avaient beaucoup d’amour à me donner »

Les exemples de ce genre sont tellement rares dans le sport que nous pensons forcément à Michael Sam, le premier joueur homosexuel (« déclaré ») a être drafté par une équipe professionnelle de football.

Si ses performances sportives ne devraient pas lui permettre d’être choisi au premier tour de la draft en avril 2019, il devrait néanmoins sans mal, faire mieux que son prédécesseur, sélectionné au septième tour par les Rams en 2014.

« Et qui sait ? Peut-être que mon exemple aidera les autres à ne plus vivre caché »

 1 sur 6000

En Septembre 2018, lui et My-King Johnson, un redshirt-freshman jouant defensive end avec d’autres Wildcats (ceux de l’université d’Arizona) seront les deux seuls joueurs de la première division universitaire à avoir fait leur coming-out . Les deux seuls alors que la première division regroupe 120 universités qui ont au moins 100 joueurs dans leur effectif chaque saison.

Scott Frantz et My-King Johnson

Possible fit 2019 : Washington Redskins

Lauvao, 30 ans, n’a été signé que pour un an alors Frantz qui comme Whitehair glissera sans doute de la position de tackle vers l’intérieur en NFL serait une belle addition. De plus sa capacité à jouer extérieur ou intérieur est précieuse, pour n’importe quelle équipe et plus encore pour des ‘Skins ayant connu énormément de blessures sur leur ligne en 2017.

Quelques dates pour sa saison :

– 22 Septembre à West Virginia
– 10 Novembre contre Kansas pour le 116ème match entre les deux facs du Kansas. Kansas mène cette série 64 à 46 (5 nuls) mais n’a plus battu Kansas State depuis 2008, soit 9 matchs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une