Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire NCAA 0

Rivalité universitaire : Auburn contre Georgia

Rivalité universitaire : Auburn contre Georgia

Ce n’est pas en arrivant en NFL que les joueurs de football américain découvrent les rivalités. Dès l’université, ils sont plongés dans des oppositions de prestige, souvent inscrites dans une histoire très riche. Ce sont ces rivalités NCAA qui ont forgé les joueurs NFL d’aujourd’hui que TDActu se propose de vous raconter. Premier épisode dans le sud des États-Unis, avec les affrontements entre Auburn et Georgia.

Des stars et des joueurs de rotation

Avant d’entrer dans « l’histoire », un petit rappel concernant les joueurs sévissant chaque dimanche sur les pelouses NFL. Car si les deux facs ont produit deux des plus grands coureurs du passé avec Bo Jackson et Hershell Walker, elles continuent d’alimenter la NFL. 85 joueurs issus de ces deux campus sont actuellement sous contrat avec une franchise NFL (avant les cuts).

Du coté de la fac d’Auburn, dans l’état de l’Alabama, quatre joueurs ont été sélectionnés en avril dernier lors de la Draft : le guard Braden Smith (Colts), le coureur Kerryon Johnson (Lions), le cornerback Carlton Davis (Buccs) et le kicker Daniel Carlson (Vikings). Ils rejoignent, entre-autres, Carl Lawson (Bengals), Dee Ford (Chiefs), Greg Robinson (Browns) et bien sur le plus connu de tous : Cam Newton (Panthers).

Après avoir quitté l’université de Florida, Newton exprime son talent en junior college (établissements accueillant généralement des élèves ayant des difficultés scolaires) au Blinn Junior College (Texas) qu’il emmène en finale de ce niveau universitaire. Transféré à Auburn pour la saison 2010, il lance pour 2589 yards et 28 touchdowns en plus des 1409 yards et 20 touchdowns à la course ! Il est logiquement élu joueur de l’année en conférence SEC avant de permettre à l’université de Birmingham de remporter son premier titre national depuis 1957, en finale face à Oregon 22 à 19. A l’issue de cette saison épique il remporte le Heisman Trophy (voir plus bas) avec 729 votes, devant Andrew Luck (78 votes).

Au mois de novembre 2010, il permet à Auburn de remporter le match contre le Georgia de Aaron Murray et A.J.Green (49-31), avec 148 yards à la passe, 151 yards à la course et 4 touchdowns (deux à la passe et deux en courant).

Du coté d’Athens, dans l’état de Georgie, pas moins de trois joueurs ont été choisi au premier tour de la dernière draft NFL : Roquan Smith (Bears), Isaiah Wynn et Sony Michel par les Patriots. Sans oublier Nick Chubb (Browns) au second tour et Lorenzo Carter (Giants) au troisième.

Le passé récent évoque le receveur Malcolm Mitchell, les pass rushers Leonard Floyd (Bears) et Jordan Jenkins (Jets) ou le tackle offensif Cordy Glenn (Bengals). Pas assez bon pour vous ? Alors vous préfèrerez sans doute ces anciens Bulldogs : AJ.Green et Geno Atkins (Bengals), Matthew Stafford (Lions) et Todd Gurley (Rams) !

Au début de la saison 2012, Gurley est un inconnu du grand public. À la fin ? Plus du tout. Dans sa première année, il court pour 1385 yards, avec pas moins de 17 touchdowns ! En trois ans avec les Bulldogs, TG3II (son pseudo tweeter) c’est 3285 yards à la course et 36 touchdowns.

Il a joué trois fois contre Auburn, pour 449 yards à la course, scorant un touchdown dans chacun de ces matchs pour un bilan de deux victoires et une défaite dans cette rivalité.

Deep South’s Oldest Rivalry

Ces deux universités du sud des États-Unis sont distantes de 320 kilomètres, ce qui à l’échelle de ce pays est peu. Elles se sont affrontées la première fois en 1892 et Auburn l’a emporté 10 à 0. Depuis, elles se sont rencontrées 122 fois, Georgia menant cette série 58 à 56 (et 6 matchs nuls).

Le match Georgia-Auburn de 1895 à Atlanta.

En 2017, un fait unique dans l’histoire de cette ancienne rivalité a eu lieu : Les deux équipes se sont jouées deux fois. La première, pour le traditionnel match annuel, Auburn à domicile s’est imposé 40 à 17. La seconde lors de la finale de conférence au mois de décembre. Cette fois, au flambant neuf Mercedes Stadium d’Atlanta, Georgia s’est imposé 28 à 7. Avec notamment ce fumble forcé de Lorenzo Carter sur Kerryon Johnson, récupéré par Roquan Smith. Trois joueurs que vous découvrirez cette année en NFL.

Retour vers le futur

De 1895 à 1899, le coach de l’équipe de football s’appelle John Heisman. Introduit au Hall of Fame des coachs en 1954, cet ancien entraineur de football mais aussi de basketball et de baseball (199 victoires au niveau universitaire) a laissé son nom dans l’histoire de ce jeu. Chaque année, la récompense attribuée au joueur élu « Meilleur joueur universitaire » porte son nom : le Heisman Trophy.

Épiques ou cocasses

Pour qu’une rivalité perdure, il faut plus que de l’engouement, il faut aussi des matchs qui marquent l’esprit des supporters. Comme ce match de 1959 où le quarterback Frank Tankerton (Hall of Fame) lance victorieusement dans l’en-but à la dernière minute pour permettre à Georgia de l’emporter.

Plus récemment, le match de 2013 est restée dans la mémoire des fans des deux camps. Auburn, à domicile, mène 31-17 dans le dernier quart temps. Mais le quarterback Aaron Murray (ex Chiefs) lance trois touchdowns à la passe en sept minutes. Il reste alors une minute et quarante neuf secondes à jouer. Puis 36 secondes seulement. Georgia mène. En 4e et 18 yards, depuis ses propres 26 yards, le quarterback Nick Marshall (ex Jaguars comme cornerback !) lance une balle longue, une prière. La balle est touchée (tip) par le safety Harvey-Clemons (Redskins) qui l’enlève des bras d’un coéquipier et le ballon tombe par miracle dans ceux du receveur Ricardo Louis (Browns). Touchdown. Auburn l’emporte.

Cette réception a même été baptisée : Prayer at Jordan Hare. (prière/nom du stade).

Le match de 1996 fut également intense et avec des rebondissements. Si Georgia est mené 28 à 7 à la mi-temps, les Bulldogs l’emportent finalement après quatre prolongations. Quatre. Sur le score de 56 à 49.
Pourtant, ce n’est pas que de cela dont se souvienne les fans.

Depuis 1956, un chien dressé est la mascotte présente sur le bord du terrain de Georgia. Un dogue forcément, répondant au nom de Uga (u pour université, ga pour georgia). Ce jour-là, son héritier, uga 5, après un touchdown d’Auburn, a échappé à son maitre (volontairement ?) pour mordre le receveur Robert Baker.

Dix ans plus tôt, le 12 novembre 1986, Georgia vient l’emporter sur le terrain du Jordan Hare de la ville de Birmingham 20 à 16. Les fans venu d’Athens (à 100 km d’Atlanta) pénètrent sur le terrain et expriment sans retenue leurs joies, arrachant même des bouts de gazon qu’ils veulent emporter en souvenirs. Cela a fini par agacer des responsables d’Auburn qui ont alors décidé de chasser de la pelouse ces envahisseurs avec des canons à eau.

Droits de l’homme

Si l’université d’Auburn a été la première de l’état sudiste d’Alabama a accepté un étudiant afro-américain (Forest Gump en était témoin), l’université de Georgia fut pionnière en la matière en acceptant (sur ordre du juge William Bootle) en 1961, deux étudiants de « couleurs » : Hamilton Holmes et Charlayne Hunter.

Le prochain match

Le 10 novembre 2018, sur le terrain de Georgia. Le stade sera plein, à n’en pas douter.

En 2017, l’université de Georgia a connu une moyenne de 92 746 spectateurs dans son stade Sanford.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
23-Sep à 19:00 ATL 1.55 pariez 2.1 NO
23-Sep à 19:00 BAL 1.35 pariez 2.6 DEN
23-Sep à 19:00 CAR 1.55 pariez 2.1 CIN
23-Sep à 19:00 HOU 1.3 pariez 2.85 NYG

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une