Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Jets Preview 2018 0

Preview NFL 2018 – New York Jets : un nouvel espoir ?

Le moment de Sam Darnold arrive. Mais quand ?

Preview NFL 2018 – New York Jets : un nouvel espoir ?


La présentation équipe par équipe de la saison 2018 continue ! Au programme aujourd’hui : les New York Jets. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Promis à l’enfer d’une saison à 0 ou 1 victoire l’an dernier, les Jets ont surpris positivement les observateurs en allant chercher succès. Tout ça malgré l’un des effectifs les plus faibles de la ligue. Une prestation honorable qui a permis au coach Todd Bowles de voir son contrat prolongé.

Avec un quarterback tout neuf, les Jets peuvent-ils continuer sur leur lancée positive en 2018 ?

La saison dernière : 5 victoires – 11 défaites

Mouvements à l’intersaison

Beaucoup de mouvements durant l’intersaison du côté des Jets. De nombreux vétérans ont pris la porte : Matt Forte (RB), Muhammad Wilkerson (DE/DT), Demario Davis (LB), Austin Sefarian Jenkins (TE)… Mais ces nombreux départs ont été compensés par l’arrivée d’une flopée de joueurs de devoir qui viennent renforcer l’effectif. On pense notamment à Isaiah Crowell (RB), Avery Williamson (LB) ou encore le talentueux Trumaine Johnson (CB).

Mais le moment fort, voir charnière, de l’intersaison, a sans aucun doute été la Draft. En allant chercher le troisième choix du 1er tour, les Jets ont choisi Sam Darnorld, ancien quarterback de USC. Avec ce choix, les Jets espèrent enfin mettre la main sur leur franchise quarterback. Une sélection qui s’avère majeure pour l’avenir des verts. Si c’est le bon choix, il pourrait permettre à Bowles de garder son poste quelque temps, et peut-être aux Jets de venir titiller les Patriots d’un Tom Brady qui finira bien par prendre sa retraite…

Arrivées notables : Teddy Bridgewater (QB), Isaiah Crowell (RB), Thomas Rawls (RB), Terelle Pryor (WR), Charles Johnson (WR), Antonio Garcia (OT), Travis Swanson (C), Spencer Long (C), Henry Anderson (DE/DT), Courtney Upshaw (DE), Avery Williamson (LB), Kevin Minter (LB), Kevin Pierre-Louis (LB), Trumaine Johnson (CB), Morris Claiborne (CB), Cairo Santos (K).
Re-signatures : 
Draft : Sam Darnold (QB), Nathan Shepherd (DT), Chris Herndon (TE), Parry Nickerson (CB), Folorunso Fatukasi (DL), Trenton Cannon (RB),
Pertes notables : Matt Forte (RB), Austin Seferian-Jenkins (TE), Wesley Johnson (C), Muhammad Wilkerson (DE/DT), Kony Ealy (DE), Demario Davis (LB), Chandler Catanzaro (K)

Le(s) point(s) fort(s)

En cette année 2018, l’essentiel des points forts des Jets sera en défense.

D’abord il faut se tourner du côté du backfield défensif. La paire de safeties Jamal Adams (16 matchs, 83 plaquages, 2 sacks, 6 passes défendues, un fumble forcé) et Marcus Maye (16 matchs, 79 plaquages, 2 passes défendues, 2 interceptions, 1 fumble forcé) ont été satisfaisants lors de leur année rookie. La marge de progression pour cette seconde saison est là et ils ont le potentiel de former l’un des meilleurs duo de safeties de la ligue. En faisant venir Trumaine Johnson (CB, 16 matchs, 65 plaquages, 14 passes défendues, 2 interceptions, 1 touchdowns, 1 fumble forcé) et Morris Claiborne (CB), les Jets ont considérablement renforcé l’escouade de cornerbacks et ont maintenant un quatuor vraiment intéressant sur les lignes arrières.

Ensuite, et malgré la perte de Wilkerson (quand il voulait jouer), le front seven restera solide grâce à une ligne défensive portée par Leonard Williams (16 matchs, 47 plaquages, 2 sacks, 1 int), bien épaulé par Henry Anderson, et un corps de linebacker dur au mal.

Pour finir, évoquons le groupe de coureurs. Avec les arrivées de Isaiah Crowell et Thomas Rawls pour faire la paire avec Bilal Powell, les Jets ont un jeu au sol qui a les armes pour être la base de l’attaque des Jets.

Le(s) point(s) faible(s)

Sans surprise, les points faibles des Jets sont avant tout en attaque. Globalement, il n’y a pas de playmakers confirmés dans cette équipe. Or, on le sait, le football est un sport où le talent d’un homme peut faire la différence.

La principale inquiétude vient de la ligne offensive, qui n’a aucun joueur de talent. La paire de tackle, qu’elle soit composée de Kelvin Beachum, Brandon Shell ou Antonio Garcia n’a rien d’une assurance. Les guards James Carpenter et Brian Winters ont été horribles l’an dernier. Seul le centre Travis Swanson peut être efficace, à condition qu’il reste en bonne santé.

Une autre faiblesse se situe du côté des tight end. Austin Safarian-Jenkins parti, l’équipe se retrouve avec Eric Tomlinson, Jordan Leggett ou le rookie Chris Herndon… Difficile de croire que l’un de ses hommes peut représenter une menace pour l’adversaire ou à minima une soupape de sécurité pour le quarterback de l’équipe.

Enfin, si la défense est solide, il y a une vraie faiblesse concernant la capacité à mettre le quarterback au sol. Avec seulement 28 sacks l’an dernier, les Jets n’ont pas enregistré d’arrivées qui devraient faire la différence à ce niveau-là.

Facteur(s) X

Qui lancera le cuir dès la première semaine pour les Jets ? Si la logique voudrait que ce soit Josh McCown, la pression des fans et les échos positifs du camp d’entraînement de Sam Darnold pourrait propulser le rookie au centre du terrain en 2018. La saison des Jets dépendra aussi de cette bataille : McCown (à l’image de son début de saison de l’an dernier) pourrait apporter plus de victoires à la fin de la saison, mais Darnold peut créer la surprise et poser les fondations d’une nouvelle ère pour les Jets. Et s’il est mis sur le terrain, sera-t-il suffisamment prêt ?

En résumé

Alors qu’on les pensait au fond du trou en 2017, les Jets ont su rebondir. Le vestiaire a été apaisé, le quarterback du futur drafté, les jeunes de l’effectif progressent, des arrivées judicieuses en free agency… Bref, la franchise semble aller dans le bon sens et il faut en partie rendre hommage à Todd Bowles pour cela.

Si les Jets font le choix de titulariser Sam Darnold, la saison sera celle de l’apprentissage avec en vue la deuxième année du quarterback, à l’instar de ce qu’on fait les Rams ou Eagles avec leur lanceurs rookies. Si c’est McCown, les Jets peuvent créer la surprise pour la deuxième place dans leur division.

Calendrier : @Lions, Dolphins, Browns, @Jaguars, Broncos, Colts, Vikings, @Bears, @Dolphins, Bills, Patriots, @Titans, @Bills, Texans, Packers, @Patriots

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 2 pariez 1.6 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.25 pariez 1.48 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une