Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Preview 2018 Washington Redskins 0

Preview NFL 2018 – Washington Redskins : la surprise de l’année ?

Et si Alex Smith apportait la sérénité… et le succès ?

Preview NFL 2018 – Washington Redskins : la surprise de l’année ?


La présentation équipe par équipe de la saison 2018 continue ! Au programme aujourd’hui : les Washington Redskins.Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Et si l’étrange gestion du cas Kirk Cousins avait finalement accouché d’une situation favorable ? Les Redskins ne sont pas vraiment attendus. De loin, l’arrivée d’Alex Smith ne révolutionne pas grand chose, et l’effectif n’a pas connu de changements drastiques.

Mais plusieurs retours de blessure pourraient faire la différence, et il va falloir garder un oeil attentif sur cette équipe.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites, pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison

Après des années à refuser de payer Kirk Cousins, les Redskins ont préféré lâcher leur argent à Alex Smith, qu’ils ont eu la chance de pouvoir récupérer à Kansas City lorsque les Chiefs ont décidé de donner les clés de leur attaque à Patrick Mahomes. Les dirigeants de Washington ne devaient vraiment pas aimer Cousins, car ils ont donné 71 millions garantis à Smith, contre les 84 millions récupérés par Cousins chez les Vikings. Sauf que Smith a 34 ans et Cousins 29. Et au passage, il a quand même fallu lâcher un choix du troisième tour et l’excellent cornerback Kendall Fuller.

L’équipe de la capitale n’a pas été très active lors de la free agency. Orlando Scandrick a été signé pour palier le départ de Kendall Fuller dans l’échange pour Smith, mais il a déjà été coupé. Là encore, un jeune contre un ancien. Pernell McPhee a été signé pour apporter de la profondeur au pass rush.

La Draft pourrait apporter des renforts précieux. Da’Ron Payne rejoint son pote d’Alabama Jonathan Allen, arrivé au premier tour l’an dernier, sur la ligne défensive. Payne devrait faire mal au jeu de course adverse. Au second tour, le talentueux Derrius Guice a été sélectionné en provenance de LSU. Depuis le début du camp d’entrainement, il était annoncé comme LA solution au sol, malheureusement, il s’est déchiré les ligaments croisés et sa saison est terminée. Les autres choix sont des bons paris, qui pourront apporter de la profondeur au banc, voir un peu plus avec un peu de temps.

Le vestiaire devrait être plus calme. Car au coeur des nombreux départs, il y avait quelques caractères bien trempés, comme Terrelle Pryor, Junior Galette ou DeAngelo Hall.

Arrivées notables :  Alex Smith (QB), Paul Richardson (WR)Orlando Scandrick (CB), Kevin Hogan (QB), Pernell McPhee (OLB)
Re-signatures : Dustin Hopkins (K), Ty Nsekhe (OT), Zach Brown (LB),
Draft : Da’Ron Payne (DT), Derrius Guice (RB), Geron Christian (OT), Troy Apke (S), Tim Settle (NT), Shaun Dion Hamilton (LB), Greg Stroman (CB), Trey Quinn (RB) + Adonis Alexander (CB, Draft supplémentaire).
Pertes notables : Kirk Cousins (QB), Kendall Fuller (CB), Terrelle Pryor (WR), Ryan Grant (WR), Niles Paul (TE), Spencer Long (C), Terrell McClain (DT), Trent Murphy (LB), Junior Galette (LB), Su’a Cravens (LB), Will Compton (LB), Bashaud Breeland (CB), DeAngelo Hall (S).

Le(s) point(s) fort(s)

Les Redskins ont-ils perdu au change avec Alex Smith à la place de Kirk Cousins ? Ce sera la question numéro un de la saison. Malgré une pluie de blessures autour de lui, Cousins a tout de même bien joué et aidé son équipe à gratter sept victoires. Mais Smith, lui, a terminé la saison avec la meilleure évaluation de tous les quarterbacks de la ligue (26 TDs, 5 int, 104,7 d’évaluation). Il est aussi un peu plus mobile. Sur le fond, Smith est moins bon que Cousins, et il lui faut sûrement des meilleurs joueurs autour de lui pour briller. Mais au final, Washington aborde quand même la saison avec un joueur solide et expérimenté aux commandes, et son leadership est déjà apprécié par ses coéquipiers.

Smith devrait en plus pouvoir compter sur une ligne solide. Décimés par les blessures l’an dernier, les linemen de la capitale sont de nouveau sur pied. Avec Trent Williams et Morgan Moses, il y a un excellent duo sur les extrémités. Brandon Scherff est aussi excellent à l’intérieur. Les deux autres éléments sont moins solides, mais si le trio reste en bonne santé, contrairement à 2017, il y aura une bonne base pour protéger le lanceur et ouvrir des brèches.

En défense, le front seven commence à avoir très belle allure. Washington a réussi 42 sacks l’an dernier, le septième total NFL. Le trio Jonathan Allen – Da’Ron Payne – Matthew Ioannidis (14 matchs, 4,5 sacks) est costaud. Ryan Kerrigan et Preston Smith ont cumulé 21 sacks à eux deux l’an dernier. Chez les middle linebackers, Zach Brown (13 matchs, 127 plaquages, 2,5 sacks, 2 passes défendues) va retrouver Mason Foster, qui n’a joué que cinq fois l’an dernier. Puissance, pass rush, plaquage. Il y a aura beaucoup de qualité face aux attaques adverses.

Le(s) point(s) faible(s)

Il y a de l’incertitude au poste de receveur. Josh Doctson (35 rec, 502 yards, 6 TDs) et Paul Richardson (44 rec, 703 yards, 3 TDs) sont de bons joueurs, mais ils n’ont pas encore l’étoffe d’un numéro un. Jamison Crowder (66 rec, 789 yards, 3 TDs) est un superbe receveur dans le slot et Smith risque de beaucoup l’utiliser. Mais ce n’est pas là-dessus qu’on construit toute une attaque. Jordan Reed (27 rec, 211 yards, 2 TDs) ? On commence à ne plus se souvenir de la dernière fois où il a été en bonne santé.

Et justement, s’il y a des blessures dans ce groupe, le banc est plus que suspect. Alex Smith sait distribuer le ballon, mais il va quand même falloir que ses cibles soient à la hauteur, et ce n’est pas gagné.

Facteur(s) X

Derrius Guice n’était pas le premier joueur à être loué pendant tout le mois d’août. Mais confirmer en septembre, c’est une autre histoire. L’ancien coureur de LSU est un énorme potentiel, beaucoup de talent, mais il ne pourra finalement pas faire ses preuves cette année. Dommage, car il aurait pu donner une toute autre dimension à l’attaque, et ainsi rendre le boulot d’Alex Smith plus simple. Sans lui, Chris Thompson, Rob Kelley et Samaje Perine seront chargés d’assurer la vie de l’attaque au sol. Kelley avait signé une saison rookie honorable en 2016, avec 704 yards au sol. Thompson est polyvalent. Et si Perine était la surprise du groupe ? Washington se lance en tout cas dans l’inconnu.

En défense, Josh Norman doit rebondir. Gêné par les blessures l’an dernier, le joueur star n’était que le 53e cornerback de la ligue selon les évaluations de Pro Football Focus. Selon les analyses de Bleacher Report, il était classé 24e chez les cornerbacks jouant sur les extérieurs. Une chose est sûre : il faut réagir. À 30 ans, c’est encore tout à fait dans ses cordes. Les Redskins étaient déjà neuvièmes contre la passe l’an dernier (213,8 yards/match). Mais avec le départ de Kendall Fuller met encore plus de pression sur Norman, qui va devoir tirer son escouade de jeunes joueurs vers le haut. Le safety Montae Nicholson doit confirmer les bonnes choses aperçues lors de sa saison rookie. Gonflé à bloc par son passage dans « Danse avec les stars », Norman sait ce qui lui reste à faire. À lui de montrer l’exemple.

Calendrier : @Cardinals, Colts, Packers, Repos, @Saints, Panthers, Cowboys, @Giants, Falcons, @Buccaneers, Texans, @Cowboys, @Eagles, Giants, @Jaguars, @Titans, Eagles.

En résumé

Selon les statistiques de Football Outsiders, aucune équipe n’a été plus touchée par des blessures sur ses joueurs importants que les Redskins l’an dernier. Avec tous ces retours et quelques ajouts judicieux lors de la Draft, Washington pourrait avoir les armes pour se mêler à la lutte pour les playoffs NFC.

Évidemment, il y a des doutes sur le secteur aérien et la terrible blessure de Guice. Mais cette équipe peut passer en force, grâce à ses lignes. Si elle trouve l’équilibre, tout est possible, surtout dans une NFC Est souvent surprenante. Personne n’attend Washington. Et c’est peut-être pour ça que ça va marcher.

Le pronostic :  10 victoires – 6 défaites.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.5 pariez 1.38 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.7 pariez 1.88 TEN
18-Nov à 20:00 JAX 2.6 pariez 1.35 PIT

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une