Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Field Advisor Houston Texans

Field Advisor : le NRG Stadium des Houston Texans

Partez à la découverte du domicile des Texans.

Nouvelle structure, rénovation, future implantation… qu’importe l’avancée du projet, le stade demeure l’élément de base pour chaque franchise. Il représente à la fois un véritable moyen de pression auprès des municipalités et une extraordinaire machine à cash pour les équipes. Au cours de ce tour d’horizon, TDActu vous propose de découvrir les spécificités de chaque enceinte. Dans un premier temps, place aux stades actuels accueillant une franchise à temps complet tout au long de la saison.

Direction cette semaine la quatrième ville de Etats-unis pour découvrir le NRG Stadium des Houston Texans.

Retrouvez les enceintes de la première saison en cliquant sur ce lien.

 

NRG Stadium, un peu plus près des étoiles…

Le NRG Stadium (anciennement Reliant Stadium) fait partie du complexe NRG Park qui comprend en plus de la demeure des Texans, le Carruth Plaza (jardin articulé autour de sculptures), le NRG Center (centre de congrès), la NRG Arena (centre sportif), le NRG Astrodome (ancien stade des Oilers qui n’a aujourd’hui plus de résidents à temps plein) et environ 26 000 places de stationnement. L’ensemble du complexe de 141 hectares porte le nom de NRG dans le cadre d’un accord de 300 millions de dollars sur 32 ans en 2000. Le caractère unique de NRG Park se manifeste par la flexibilité de ses installations, chacune offrant la possibilité d’accueillir de grandes expositions, des concerts, des événements sportifs, des conventions et des réunions.

Comme son voisin l’Astrodome avec son dôme, sa pelouse synthétique AstroTurf et sa polyvalence, il a été le premier du genre à introduire un toit rétractable à son édifice, qui se fend de la ligne des 50 yards vers les zones d’en-but. Phénomène unique, le football partage les installations avec le Houston Livestock Show and Rodeo (HLSR), associé du projet, qui organise chaque année le plus grand rodéo du monde.

Infrastructure technologique de pointe, il présente un design de qualité supérieure avec une grande attention portée aux espaces publics. L’installation offre un sentiment de transparence, avec son toit en toile et ses vastes zones vitrées. La nuit, le bâtiment semble briller de l’intérieur. L’utilisation intensive du verre donne une impression de plein air aux halls, qui sont ouverts sur le terrain de jeu. Les bureaux du front office de la franchise sont situés à l’extrémité Sud du stade pour permettre au club de fonctionner au quotidien en un même endroit.

 

Le stade

Le NRG Stadium se trouve à environ 13 kilomètres au Sud-Ouest du centre-ville de Houston, dans la boucle intérieure de l’ I-610, entre Kirby Street et Fannin Street. Cette zone est connue sous le nom de Houston Medical District et se trouve à proximité du zoo de Houston et de l’université Rice.

Le stade a été construit pour un montant de 352 millions de dollars et peut accueillir 72 220 personnes, réparties sur 3 niveaux pour des rencontres sportives; 80 000 pour des concerts. 197 suites de luxe, 8 400 places VIP, 5 vestiaires, des clubs lounges , des bars, le Pro Shop des Texans complètent l’édifice.

Un toit rétractable a été choisi pour le bâtiment, principalement en raison de la chaleur, mais aussi pour configurer les 11 600m2 d’espaces en fonction des diverses manifestations organisées (matchs, réunions, expositions, concerts, rodéos). Les plus récents ajouts du stade sont les deux écrans vidéos H.D de 15 mètres de haut sur 84 mètres de large, chacun bien au-dessus de chaque zone d’en-but. Ils ont été installés avant la saison 2013.

Photo : Sportsmatik.

La construction

Le football dans la ville de Houston était un aliment de base depuis 1960, année de la création des Oilers, et elle a toujours été à la pointe du développement des stades. Tout d’abord en 1965, en présentant l’Astrodome, premier stade couvert par un dôme à usages multiples au monde. Puis, par la suite, avec le NRG Stadium et son toit rétractable, premier du genre dans la ligue.

Toujours impressionnant à voir, l’Astrodome a tenu sa place pendant près de 3 décennies, mais à la fin des années 1980 – début 1990, la structure a commencé à montrer son âge. Avec le boom des stades, il ne répondait plus aux nouveaux besoins en matière de design sportif. En 1987, la menace du propriétaire des Oilers de délocaliser la franchise à Jacksonville a obligé les politiques locaux à rénover le bâtiment. En 1995, faute d’accord entre les parties pour la construction d’une nouvelle enceinte plus moderne, les Oilers déménagèrent à Nashville pour devenir les Tennessee Titans. L’équipe de baseball des Astros a également quitté les lieux, le seul locataire à temps plein restant était le Houston Livestock Show and Rodeo. Cet événement a lieu chaque année de mi-février à début mars, il génère une chiffre d’affaire annuel de 45 millions de dollars et une affluence de près de deux millions de personnes.

Photo : Stockyard Photos.

Fin 1997, le Houston NFL Holdings Group dirigé par Bob McNair a été créé afin de ramener une franchise de football à Houston. Dans cette optique, le groupe a chargé HOK Sport de développer un projet incluant le premier stade à toit rétractable de la ligue. En 1998, la NFL a annoncé la naissance d’une 32ème  équipe, les principaux candidats pour cette place étaient Los Angeles et Houston. Pour l’emporter, Bob McNair s’est associé à la puissante organisation de rodéo pour commencer à concevoir un bâtiment qui conviendrait parfaitement aux deux utilisations car, fait intéressant, les exigences des deux programmes sont très similaires.

Dès le départ, l’intention était de créer un stade de football qui fonctionnerait comme une installation à ciel ouvert, mais avec l’intimité et le confort d’une arène fermée. Avec son design compact pour le football et la surface supplémentaire requise par le rodéo, le bâtiment dispose d’une surface proche des 176 000m2.

Photo : Stadium db.

La partie était serrée entre les camp californien et texan. Cependant, la franchise semblait promise à L.A si un accord entre municipalité et investisseurs arrivait à voir le jour. En Octobre 1999, faute de consensus côté Angelino et grâce au projet innovant de Mc Nair, la ligue et les autres propriétaires (après avoir négocié une redevance de 700 millions de dollars) ont octroyé la franchise à Houston, ainsi que l’organisation du Super Bowl en 2004.

L’emplacement de la nouvelle enceinte a été choisi sur un terrain adjacent à l’Astrodome, et le chantier a débuté officiellement le 9 mars 2000, dès la fin du rodéo. Les travaux de construction ont été réalisés en moins de 30 mois par les deux géants, Manhattan et Skanska, juste à temps pour le début de la saison 2002. À l’ouverture du bâtiment, les habitants de Houston pouvaient à nouveau profiter de la puissance et de l’excitation de la NFL, et le HLSR disposait pour la première fois d’un bâtiment spécialement conçu pour ses besoins. Avec son design de classe mondiale, le stade, doté d’une surface de jeu en herbe naturelle, s’adapte aux conditions climatiques tout au long de l’année, en proposant un confort inégalé avec son toit escamotable qui peut s’ouvrir ou se fermer en 7 minutes.

« Lorsque le nouveau stade ouvrira ses portes en août 2002, la ville de Houston redéfinira l’avenir des stades pour la deuxième fois dans l’histoire ». David Manica, chef de projet chez HOK Sports.

Les cabinets d’architectes Hermes Reed Architects (HRA) et Lockwood, Andrews and Newnam, basés à Houston, se sont associés pour créer le Houston Stadium Consultants (HSC). Cette entité, avec l’aide de HOK Sport, ont collaboré avec les ingénieurs de Walter P. Moore et d’Uni-Systems pour concevoir le stade en utilisant les principes de l’architecture cinétique. Le choix du toit rétractable a été fait en raison du climat chaud de Houston et surtout pour permettre l’organisation dans des conditions convenables du rodéo. Le budget pour l’élévation du stade était de 352 millions de dollars, Bob McNair a contribué en fournissant 115 millions (50 millions par la vente de licences de siège personnel, 50 millions de l’équipe, 10 millions provenant des taxes de stationnement et de billets pour d’autres événements). Le financement public est monté à 237 millions de dollars par le biais de taxes sur les hôtels et la location de voitures.

Photo : Sports Illustrated.

Dès le début, la ligne directrice de la conception reposait sur l’offre d’aménagements supérieurs apporté aux spectateurs. Comme l’Astrodome, il ne devait ressembler à aucun autre stade, mais refléter l’esprit du sport en se tournant vers l’avenir. Il était important qu’il conserve l’histoire unique de Houston, ville en pleine expansion, épicentre de la technologie, médecine, industrie et banques, et qui trouve ses racines dans les années 1960 avec la course à l’espace.

Outre la création du toit ouvrable, la technologie a joué un rôle important dans d’autres aspects du projet. Avec un modèle 3D des tribunes et du toit, WJHW (consultant en acoustique) a pu modéliser sa résonance dans l’espace, pour bien comprendre la réverbération du son. le but étant d’aider le bâtiment à fonctionner comme une installation de concert de premier ordre.

Après les études de vent pour l’ingénierie de la toiture, RWDI (spécialisé dans l’ingénierie éolienne et environnementale) a fait plusieurs simulations pour aider au développement du futur gazon naturel. Ainsi, l’ossature du stade et le toit en tissu translucide ont été modélisés ensemble dans les conditions d’éclairage comparables à celles de Houston, afin d’aider l’équipe de conception à mieux anticiper les problèmes d’entretien du gazon avant le début des travaux de construction.

Photo : Stadium Journey.

Initialement, la capacité était fixée à 69 500 sièges, bien que des dispositions aient été prises pour accueillir plus de personnes pour les grands évènements; et tous les efforts ont été déployés pour rapprocher les tribunes au plus près de l’action. Les côtés ont été ouverts vers l’extérieur avec de grandes surfaces vitrées pour ressembler davantage à un stade en plein air et améliorer la qualité de l’expérience des spectateurs. La peau transparente permet de réguler plus facilement la température tout au long de l’année, et la nuit, le bâtiment brille depuis l’intérieur comme un véritable joyau.

En octobre 2000, la compagnie Reliant Energy a signé un énorme contrat de 300 millions de dollars, lui permettant d’apposer son nom sur toutes les infrastructures du Reliant Park et ceci pour 32 années; le stade de football a ainsi été baptisé Reliant Stadium. Il a ouvert ses portes le 24 aout 2002 lors d’un match de pré-saison contre Miami, que les Dolphins ont remporté 24-3 devant 69 432 spectateurs. Le 8 septembre, pour leur première rencontre de saison régulière à domicile, les Texans ont battu les Cowboys 19 à 10 devant 69 604 fans survoltés, dévoilant une atmosphère de jeu qui allait devenir un élément de base tout au long de la campagne inaugurale de Houston. Le premier rodéo dans le stade a eu lieu en février de l’année suivante. Le 19 mars 2014, suite au rachat de Reliant Energy par NRG Energy, l’installation et le complexe entier ont été renommés NRG Stadium, tout en conservant les mêmes termes contractuels.

Photo : The Gridiron Fields Database.

Le toit escamotable, premier du genre

Alors que les équipes NFL préfèrent jouer dans des stades à ciel ouvert, le HLSR a des exigences strictes pour organiser ses événements en intérieur, dans un environnement plus contrôlé, en raison de son calendrier hivernal. À la vue de ces deux idéaux opposés, le besoin d’un toit rétractable était évident dès le départ. Le football pourrait également profiter du toit lors de la pré-saison chaude et des premiers matchs à domicile de saison régulière en offrant aux spectateurs un stade entièrement climatisé.

Après avoir étudié plusieurs systèmes de toiture, une solution simple a été recherchée pour des raisons de coût et de maintenance. Les ingénieurs en structure de Walter P. Moore, Uni-Systems et Birdair se sont réunis pour former le concept. La mécanisation de la toiture comprend deux grands panneaux qui se divisent en deux parties sur la ligne des 50 yards, la taille de l’ouverture est de 152 mètres sur 117 mètres. Chaque panneau glisse sur les rails de deux fermes parallèles massives en acier de 293 mètres de long, qui s’étendent sur toute la longueur du terrain, et repose derrière chaque zone d’en-but une fois le toit ouvert. Chaque opération d’ouverture ou de fermeture est effectuée en 7 minutes, à une vitesse pouvant atteindre 11 mètres par minute.

Le toit ouvert, vue de l’extérieur.( Photo : Birdair.com).

Afin de réduire le poids et les coûts globaux, la structure est en poly-tétrafluoroéthylène, un tissu en fibre de verre recouvert de téflon, matériau élastique et résistant. Il fournit une solution légère, permettant à l’équipe de maintenir les tonnages en acier au minimum. La translucidité fournit la lumière ambiante du soleil pour permettre au  terrain de jeu en gazon naturel de pousser correctement .

Photo : Thornton Tomasetti.

La prévision des paramètres de charge de fonctionnement liés aux vents sur la surface du toit était un aspect important de l’ingénierie du projet. La RWDI, basée au Canada, a créé une maquette du stade complet et a étudié le modèle en soufflerie. Les pressions positives et négatives ont été compilées pour permettre de réaliser le meilleur dispositif permettant de faire fonctionner le système mécanique d’ouverture-fermeture. Au total, environ 300 tonnes de machinerie conduisent le toit qui est conçu pour être opérationnel et capable d’avancer au travers de rafales de vent pouvant atteindre 80 km/h. Le procédé est composé de 20 groupes moto-propulseurs comprenant en tout 40 roues de 90cm de diamètre, entraînées par un moteur électrique de 5 ch-460 V. Chaque groupe dispose d’un frein électrique à sécurité intégrée et le système général se compose de brides de rail motorisées qui bloquent le mécanisme lorsqu’il ne fonctionne pas.

Le fonctionnement de l’appareil d’entraînement est contrôlé par un ordinateur sophistiqué qui fournit à l’opérateur un retour d’information en continu. Il fournit une détection des pannes et des diagnostics pour identifier les composants spécifiques qui ne fonctionnent pas correctement.

Photo: Mapio.net.

Frappé par les ouragans

Au cours des 10 dernières années, le NRG Stadium a subi de nombreux dégâts suite aux passages des ouragans Ike et Harvey sur de nombreuses régions du Texas.
Dans la nuit du 12 au 13 septembre 2008, le stade a été endommagé par le passage de l’ouragan Ike, forçant le report du match d’ouverture entre Texans et Ravens. Initialement prévu le 14 septembre, la rencontre a dans un premier temps été décalée au lendemain. Mais face à l’ampleur des dégâts et à l’impossibilité logistique de délocaliser la partie sur un autre site, la NFL a pris l’initiative de chambouler le calendrier pour caler le match le 9 novembre.

Photo : Thornton Tomasetti.

Une partie du revêtement du toit a été touchée, où cinq panneaux se sont détachés entraînant de gros débris à l’intérieur du bâtiment, et des infiltrations d’eau dans plusieurs sections du stade. La société qui gère le complexe a embauché des experts pour évaluer les dommages causés qui, à l’exception du toit, n’avaient pas touché la structure de l’édifice. Les Texans ont pu reprendre possession de leur domicile dès le 5 octobre face aux Colts et terminer la saison sur place en gardant le toit ouvert. Les réparations effectuées par Reel Group Americas sont intervenues en février de l’année suivante.

Vue aérienne du toit après le passage de l’ouragan Ike où cinq panneaux ont été arrachés. (Photo : Battle Red Blog).

Fin aout 2017, Harvey a touché Houston et de nombreuses régions avoisinantes, où près d’un quart de la population du Texas a été impacté. Des pluies diluviennes et des vents violents se sont abattus sur le secteur; les inondations ont nécessité la délocalisation de plusieurs rencontres NCAA, MLB et du match de pré-saison entre Texans et Cowboys. Le NRG Stadium n’a lui subi aucun dégât. Plusieurs personnalités sportives se sont démenées pour mettre en place des plans d’aide aux victimes. La NFL Foundation a versé un don d’un million de dollars. Plusieurs propriétaires, dont celui des Texans, Robert Kraft des Patriots et Amy Adams Strunk des Titans, ont également annoncé leurs participations. Avec plusieurs messages vidéos, J.J Watt a lancé de son côté un appel aux dons avec l’espoir initial de récolter 200 000$. Le message a semble-t-il été entendu, plus de 37 millions de dollars ont finalement été recueillis auprès de 200 000 donateurs.

Les rénovations

En 2009, suite au passage de l’ouragan Ike, la première rénovation majeure a dû être effectuée à l’issue de la saison de football. Le timing était serré, le bâtiment devait recevoir les épreuves de rodéos début mars. Les cinq panneaux en tissu détruits par la tempête ont été remplacés, les fuites colmatées et la mise aux normes réalisée dans les temps impartis. Les réparations ont coûté 10 millions de dollars dont 4 rien que pour le toit, argent provenant d’assurances et d’une combinaison de fonds de comté et fédéraux. Le stade appartient au comté de Harris, qui était habilité à demander des fonds à la FEMA pour 75% du coût des réparations.

En 2013, pour aider à ramener le Super Bowl en terre texane, des améliorations de confort ont été effectuées. Deux nouveaux écrans géants monstrueux ont pris place au-delà chaque end-zone, battant le record mondial des plus grands écrans vidéo dans un stade et dans les sports professionnels. 16 mètres de hauteur, 84 mètres de large pour une surface d’affichage de 1 352m2, soit une augmentation de 561% par rapport aux premiers utilisés depuis l’ouverture. Au niveau format d’image, la nouvelle résolution était de 1 000 x 5 280 pixels, H.D 1 080i avec 4,4 trillions de couleurs et un taux de rafraîchissement de 960 Hz. Les fans ont expérimenté ces nouvelles images haute définition pour la première fois le 16 aout 2013. Ils permettent non seulement la diffusion des actions de jeu, mais indiquent aussi les statistiques, les scores des autres rencontres et les points fantasy des joueurs. Une horloge numérique des 24 secondes a remplacé les écrans matriciels précédents, les rediffusions se sont améliorées grâce à des ralentis supplémentaires disponibles avec l’aide de nouvelles caméras qui capturent les images sous quatre angles différents.

L’un des deux nouveaux écrans géants. (Photo : Houstonia).

Avant le second match de la saison 2015, une aire de jeu en gazon synthétique a pris la place de la surface naturelle de façon permanente. Depuis l’ouverture, la véritable pelouse était réservée aux professionnels pendant que les rencontres lycéennes et universitaires se déroulaient sur une étendue artificielle. Les plaintes concernant les conditions du terrain et les problèmes liés aux changements ont contraint la franchise à ne conserver que le synthétique UBU Speed, fourni par Act Global. Depuis 2017, le NRG Stadium a choisi un MatrixTurf de Helix Technology avec un contrat de trois ans qui prévoit son remplacement chaque année.

Pour recevoir le Super Bowl 2017, le bâtiment s’est refait une petite beauté pour se montrer à la hauteur de l’évènement. Mis à part le nouveau terrain, un nouveau système d’éclairage a été installé, avec le remplacement de tous les projecteurs par 65 000 LED permettant une économie d’énergie de 60%. Le réseau cellulaire et Wi-Fi ont été retravaillés par Verizon qui a passé près de trois ans à concevoir et construire un système de 783 petites antennes dans le stade. Il a également ajouté des relais à travers NRG Park, fournissant une capacité égale à 54 tours de téléphonie cellulaire. Pour l’ensemble du projet, l’entreprise de télécommunications a dépensé plus de 40 millions de dollars.

Au cours de la dernière inter-saison, des modifications ont été apportées dans des zones que les fans ne voient pas généralement. Elles concernaient les installations d’entraînement de l’équipe et les bureaux du front office attenants, une amélioration de la salle de presse et la rénovations des suites de luxe et espaces VIP qui n’avaient pas encore été modernisés.

Évènements organisés

. Super Bowl XXXVIII, le 1er février 2004, devant 71 525 spectateurs et marqué par le scandale du « Nipplegate » lors du concert de la mi-temps. Super Bowl LI, le 5 février 2017 avec les premières prolongations et le plus gros comeback de l’histoire du match (70 807 spectateurs).

. En NCAA, la finale de la conférence Big 12 en 2002 et 2005. Depuis 2006, le stade accueille le Texas Bowl (précédemment Houston Bowl) opposant à l’heure actuelle un représentant de la Big 12 et de la SEC. L’AdvoCare Texas KickOff disputé le week-end d’ouverture de la saison universitaire. Le Bayou Bucket Classic entre les universités de Houston et Rice. Battle of the Piney Woods depuis 2010 ,qui est l’une des plus anciennes rivalités du Texas entre Sam Houston State et Stephen F. Austin State. Le SWAC Championship Game pour déterminer le champion de la Southwestern Athletic Conference, rencontre qui oppose les champions des divisions Est et Ouest. En 2005, la délocalisation du Bayou Classic entre Grambling State et Southern de la Nouvelle-Orleans en raison de l’ouragan Katrina. Des rencontres à domicile des universités de Houston, Rice, Texas Southern et Prairie View A&M. En 2024, le NRG Stadium sera le théâtre de la finale nationale.

. Rodéo : le site est co-locataire avec le Houston Livestock Show and Rodeo, qui a lieu chaque année début mars. Il reçoit une épreuve de Xtreme Bulls, tournée dédiée à la monte de taureaux.

Le stade en configuration rodéo (Photo : Experience Vision.com).

. Soccer :  des rencontres de la Copa America Centenario en 2016, des Gold Cup 2005,2007,2009, 2011. Le All-Star Game MLS 2010, entre une sélection des meilleurs joueurs de la ligue et Manchester United. Plusieurs matchs amicaux internationaux et de préparation d’avant-saison de clubs.

. Divers: En basket, Final Four NCAA en 2011 et 2016. Tournoi South Regional NCAA en 2008, 2010 et 2015. En auto-moto, le site reçoit chaque année depuis 2003 une manche du championnat AMA de Supercross et un spectacle Monster Jam. En Catch, WrestleMania XXV, le 5 Avril 2009. Le 23 septembre 2011, les Stars de Dallas et les Coyotes de Phoenix en  NHL devaient s’affronter sur place pour une exhibition, mais la partie a été annulée à cause du coût trop important du transport et maintien à température de la glace. Plusieurs concerts et conférences.

 

Comment s’y rendre ?

En voiture : selon le point de départ, l’itinéraire arrivera soit à la sortie 1C Kirby Drive, soit à la sortie 1B Fannin Street de l’ I-610 Loop.

. Du Nord: prendre l’ I-45 South ou l’ Highway 59 South jusqu’à l’ Highway 288 South. Poursuivre sur l’ I-610 Loop West jusqu’à la sortie Fannin Street ou Kirby Drive. Emprunter l’une de ces rues et le parc de stationnement sera à moins d’un kilomètre.
. Du Sud : prendre l’ I-45 North ou l’ Highway 59 North jusqu’à l’ Highway 288 North. Poursuivre sur l’ I-610 Loop West jusqu’à la sortie Fannin Street ou Kirby Drive. Emprunter l’une de ces rues et le parc de stationnement sera à moins d’un kilomètre.
. De l’Est : prendre l’ I-10 West jusqu’à l’ I-610 Loop South et sortir à Fannin Street ou Kirby Drive. Emprunter l’une de ces rues et le parc de stationnement sera à moins d’un kilomètre.
. De l’Ouest : prendre l’ I-10 East jusqu’à l’ I-610 Loop South et sortir à Fannin Street ou Kirby Drive. Emprunter l’une de ces rues et le parc de stationnement sera à moins d’un kilomètre.
. De l’aéroport William P. Hobby : prendre Broadway Street jusqu’à l’ I-45 North. Quitter l’autoroute en prenant la sortie 40c vers l’ I-610 Loop West. Poursuivre et sortir à Fannin Street ou Kirby Drive. Emprunter l’une de ces rues et le parc de stationnement sera à moins d’un kilomètre.
. De l’aéroport international George Bush : prendre l’ Highway 59 South jusqu’à l’ Highway 288 South. Poursuivre sur l’ I-610 Loop West jusqu’à la sortie Fannin Street ou Kirby Drive. Emprunter l’une de ces rues et le parc de stationnement sera à moins d’un kilomètre.

Il y a huit parcs de stationnement qui ouvrent quatre heures avant le coup d’envoi et font parties du NRG Park. Ils sont dispersés autour des quatre grands sites, mais sont rarement disponibles, les places sont prépayées et vendues pour la saison. Cependant, il y a d’autres parkings à proximité comme à l’hôtel Extended Stay America ou au Houston Medical Center.
Si vous choisissez de vous y rendre via un service comme Uber, la zone de dépose-minute/ramassage se trouve au coin de Lantern Point Drive et de Murworth Drive, près du NRG Center.

En transports en commun : les transports publics sont probablement l’option la moins chère pour se rendre à NRG Park où le MetroRail de Houston exploite diverses routes à proximité et autour du complexe. La ligne rouge propose un arrêt à moins de 400 mètres de la NRG Arena. Les lignes de bus locales 10, 14, 18 et 73 s’arrêtent aux alentours du parc.

A pied ou en vélo : Possible avec plusieurs espaces pour garer son vélo ou en louer un.

Fun Facts

Les fans des Texans sont l’une des bases les plus assidues de la ligue avec des taux de fréquentation toujours proche de la jauge maximale. La phrase « We are Texans » est fièrement affichée tout autour du stade, et les spectateurs font écho de ce slogan lors de chaque rencontre à domicile. Les plus bruyants sont « assis » dans la Bull Pen Zone du NRG Stadium, située dans la tribune Nord. Ils offrent une atmosphère festive et créent une ambiance en interagissant directement avec l’action sur le terrain. Au fil du temps, ils ont lancé des encouragements et des traditions, pour inciter les autres parties du stade à encourager l’équipe : les fans du Bull Pen reste debout pendant le match, ils chantent, crient le nom de famille des joueurs locaux lors de la présentation des équipes, alors qu’ils préfèrent tourner le dos pendant l’introduction des visiteurs ou lorsqu’ils encaissent des points.

L’avant-match est festif avec de très bonnes scènes de tailgate et des animations pour faire patienter petits et grands. Les grandes lettres formant le nom « TEXANS » à l’extérieur du stade donnent la possibilité aux spectateurs de prendre la pose, en remplaçant la lettre X, avec les bras et jambes écartés. Tout autour de l’enceinte, de nombreuses statues représentant des taureaux ou des scènes de rodéos rappellent que la discipline y est aussi reine dans ce royaume. Des petits concerts se tiennent dans différents endroits tels que The Cantina, Bud Light Plaza et dans le Fanzone. De plus, le stade se maintient au rythme des temps modernes en proposant 12 bornes de recharge pour téléphones portables, réparties sur tout le site.

Photo : Battle Red Blog.

Chaque année à l’occasion du Houston Livestock Show and Rodeo, plus de 5 500m3 de terre sont utilisés pour couvrir le stade. 2 600m3 supplémentaires couvrent la zone d’élevage et les arènes. Après le spectacle, ils sont expédiés par camion et enregistrés pour l’année suivante.

Récemment, la dernière mise à niveau de 15 millions de dollars a permis d’améliorer le secteur des boissons et de la nourriture à l’intérieur du stade avec la création de bars à thème, de l’application permettant de commander directement de son siège, d’espaces dédiés au barbecue. La variété offerte au sein de l’installation est de la taille du Texas, les menus affichent même les calories, et vous êtes assurés d’y trouver quelque chose à votre goût. Mis à part les options de base et les restaurants de chaînes locales, le Chicken Biscuit (poitrine de poulet enrobée de flocons de maïs et garnie d’une sauce crémeuse, posée sur un biscuit de babeurre infusé au Jalapeno, à la ciboulette et au cheddar) est un choix original et atypique de la région.

Sources : Houston Texans, Info-Stades, Stadium DB, Stadiums of Pro Football, Stadium Journey, Football Stadium Digest, Football Ballparks, Pro Football Reference, Thrillist, Sports Pro Media, Go Banking Rates.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
20 Oct à 19:00 ATL 2.2 pariez 1.5 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.5 pariez 1.38 JAX
20 Oct à 19:00 DET 2 pariez 1.6 MIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR