Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire NCAA 0

Rivalité universitaire : Michigan contre Ohio State

Rivalité universitaire : Michigan contre Ohio State

Ce n’est pas en arrivant en NFL que les joueurs de football américain découvrent les rivalités. Dès l’université, ils sont plongés dans des oppositions de prestige, souvent inscrites dans une histoire très riche. Ce sont ces rivalités NCAA qui ont forgé les joueurs NFL d’aujourd’hui que TDActu se propose de vous raconter. Aujourd’hui direction le nord-est des États-Unis pour la rivalité entre Michigan et Ohio State.

The Game

En sport certaines rivalités sont tellement ancrées qu’elles en reçoivent un nom comme « el clàsico » Barça-Real. Chaque troisième samedi de novembre, les universités de Michigan et d’Ohio State s’affrontent pour The Game (LE match). Les deux campus étant distant de 300 kilomètres seulement, plus que du sport, la suprématie régionale est en jeu pour les joueurs, les fans et les coaches.

De nombreuses familles sont divisées et ses membres sont rivaux une fois par an.

Cela dure depuis 1897. Depuis, ils se sont affrontés 114 fois, Michigan menant la série 58 à 49, avec six matchs nuls.

Centres de formation pour la NFL

Trente-neuf joueurs issus de l’université de Michigan sont actuellement sous contrat avec une équipe NFL. Le chiffre monte à 54 concernant les joueurs formés à Ohio State.

Du coté du campus d’Ann Arbor (distant de 56 km de Detroit), les joueurs majeurs de ces dernières années ont pour noms Brandon Graham (Eagles), Taylor Lewan (Titans) ou Jabrill Peppers (Browns). Le plus fameux d’entre-eux étant un certain numéro 12 : Tom Brady. En 1997 il est remplaçant de Brian Griese dans l’équipe championne en finale contre Washington State.

En 1998 et 1999, Brady est le titulaire et connait deux saisons à plus de 2200 yards à la passe, lançant 14 puis 16 touchdowns. Le match contre Ohio State de 1999 et la victoire des « maize and blue » (couleurs des tenues) de Michigan a permis à la faculté de battre son record de spectateurs. Ils étaient 111 575 dans les tribunes pour voir Tom Brady lancer 2 touchdowns.

Concernant l’université basée à Colombus (à 155 km de Cincinnati), ce sont surtout des défenseurs qui se sont distingués lors de la saison 2017-2018 : Malcolm Jenkins (vainqueur du Super Bowl avec les Eagles), Marshon Lattimore (rookie défensif de l’année avec les Saints), Joey Bosa (12,5 sacks avec les Chargers) ou Denzel Ward, drafté en quatrième position par les Browns de Cleveland. La saison passée, un autre ancien Buckeye a fait la une mais pour une raison moins joyeuse : Ryan Shazier et sa terrible blessure.

En plus des défenseurs, The Ohio State University est également réputée pour sortir régulièrement d’excellents running backs. Ce fut le cas d’Archie Griffin, seul joueur de l’histoire a remporter le Heisman Trophy deux fois en 1974 et 1975 (meilleur joueur universitaire). Le cas également d’Eddie George, lui aussi vainqueur du Heisman Trophy, qui atteindra le Super Bowl avec Les Titans du Tennessee à l’issue de la saison 1999.

Plus récemment, un ancien coureur des « scarlet and gray »(couleurs des tenues d’OSU) est arrivé pour faire le bonheur des Cowboys de Dallas : Ezekiel Elliott. S’il ne joue que sept matchs sa première saison pour 262 yards au sol, il enchaine avec deux saisons à plus de 1800 yards chacune pour 18 et 23 touchdowns. Absent lors de son année freshman (première année universitaire), Zeke a couru pour 335 yards et 4 touchdowns en deux participations (et deux victoires) à « The Game ».

Des entraineurs légendaires

En 1968, et alors que son équipe mène au score de 36 points, l’entraineur d’Ohio State Woody Hayes (Hall of Fame universitaire) tente une conversion à deux points plutôt que de tenter la transformation valant un point. « Pourquoi ?« , lui demanderont ensuite les journalistes ?

« Parce que les règles ne me permettent pas de tenter à trois points ! »

Cet entraineur, connu pour son tempérament colérique et son langage châtié, n’a jamais prononcé publiquement le terme « Michigan. » Cela lui était impossible.
« Cette équipe plus au nord » était pour lui la seule façon de le dire.

Ohio State s’impose dans ce match 50 à 14. La carrière de Woody Hayes prend fin en 1978 quand, lors du match contre Clemson, il frappe un joueur adverse qui remontait une interception devant la sideline d’Ohio State.

En 1969 Michigan engage un nouvel entraineur : Bo Schembechler. Avant son premier match contre Ohio State, sur demande du nouveau coach, les joueurs affiche un autocollant « 50 » sur leur casque à l’entrainement. Une référence à la défaite un an plus tôt. Michigan remporte le match 24 à 12, sur son terrain, devant 103 588 spectateurs. Fiers, des milliers de fans collent la semaine suivante un sticker sur leurs voitures : « Remember Ann Arbor 24-12. » Schembechler reste 20 ans sur le campus d’Ann Arbor, remportant 194 victoires pour les Blue. Le clin d’oeil du destin voudra qu’il s’éteigne le vendredi 17 novembre 2006, veille du match contre Ohio State.

Depuis, de nombreux entraineurs se sont succédés avec plus ou moins de succès, comme Jim Tressel (OSU) et son bilan de 106 victoires et seulement 22 défaites et un titre de champion national en 2002, ou bien entendu l’actuel coach des wolwerines du Michigan, Jim Harbaugh (ex 49ers).

Gold Pants Charm

Depuis 1934, une tradition a été instaurée à Ohio State : les joueurs et entraineurs, s’ils battent Michigan, reçoivent alors comme récompense un médaillon en forme de pantalon de football (pant).
Certains de ces joueurs affirment que ce bijou est le plus beau souvenir de leur vies sportives. En 2017, le quarterback JT.Barrett (Saints) pose fièrement avec et le poste sur son compte Twitter.

Deux matchs dans une riche histoire

Le 25 novembre 1950, les conditions climatiques dans l’Ohio sont dantesques. Le thermomètre affiche -12 degré celsius. La neige tombe en abondance et sans discontinuer. Le vent glacial est violent. Pourtant, 50 000 personnes garnissent l’Ohio Stadium pour un match qui voit Michigan l’emporter 9 à 3…. en ne produisant que 27 yards en attaque et sans jamais obtenir de premier down ! Ce match, connu depuis comme le « Snow Bowl », a vu en cumulé 45 punts. 24 pour Michigan et 21 pour OSU. Le seul touchdown de ce match, inscrit par Michigan, l’a été à la suite d’un punt bloqué, le ballon étant recouvert dans la end-zone.

Plus près de nous, le match de 2016 est encore dans toutes les mémoires. Un match où les défenses ont fait honneur à l’enjeu. La D de Michigan produit 8 sacks (2.5 pour Taco Charlton, Cowboys) alors que celle d’Ohio State intercepte deux fois Milton Speight, le quarterback de Michigan. Une fois par Jerome Baker (drafté en 2018 par les Dolphins) et une retournée pour un touchdown par Malik Hooker (Colts). Il faut deux prolongations pour départager les deux équipes et c’est Curtis Samuel (Panthers) qui donne la victoire aux Buckeyes.

The Big House

Le Michigan Stadium a été inauguré en 1927 et sa capacité originelle était de 72 000 places. Mais dès sa conception, les structures étaient en place pour de futurs agrandissements. En 1928 sa capacité est de 85 000 places, puis 97 000 en 1949, pour atteindre aujourd’hui plus de 111 000 places.

En 2006 contre Ball State, le stade surnommé « The Big House » a fêté son 200ème match consécutif avec plus 100 000 spectateurs dans les tribunes. En 2017, lors des six rencontres à domicile, la Big House a connu une affluence moyenne de 111 589 spectateurs !

Le futur

La Draft 2019 qui aura lieu à Nashville verra une fois encore de nombreux talents venir garnir les rangs NFL, citons entres-autres du côté de Michigan le defensive end Rashan Gary et le quarterback Shea Patterson. Du côté d’OSU, le cornerback Damon Arnette et le defensive end Nick Bosa (frère de Joey).

La prochaine édition de « The Game » aura lieu le samedi 24 novembre dans l’Ohio.

Ce sera bien entendu l’occasion pour les fans de voir la fameuse fanfare d’Ohio State en action. Elle est réputée pour dessiner diverses figures sur le terrain tout en jouant (ici Superman, Spiderman ou Batman car le thème du jour était les super-héros). Les Européens ont pu admirer leur précision à Wembley en 2015 lors du match Jaguars-Bills, où elle était invitée. Remarquez que le spectacle ci-dessous en vidéo s’est déroulé lors de la mi-temps d’un match contre Nebraska et pourtant…Le tout premier personnage réalisé par le Marching Band est celui de Thor qui avec son marteau vient détruire une bannière aux couleurs de Michigan !

Précédemment :

Auburn contre Georgia

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
25-Sep à 2:15 TB 1.75 pariez 1.82 PIT
28-Sep à 2:20 LAR 1.3 pariez 2.85 MIN
30-Sep à 19:00 ATL 1.35 pariez 2.6 CIN
30-Sep à 19:00 DAL 1.5 pariez 2.2 DET

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu