Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Detroit Lions Preview 2018 0

Preview NFL 2018 – Detroit Lions : Matt Patricia, pour sortir du ventre mou?

L’attaque est là, mais la défense doit élever son niveau de jeu.

Preview NFL 2018 – Detroit Lions : Matt Patricia, pour sortir du ventre mou?

La présentation équipe par équipe de la saison 2018 continue ! Au programme aujourd’hui : les Detroit Lions. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

La dernière belle saison des Lions commence à dater. Il faut remonter en 2014 et la première année de Jim Caldwell pour voir la franchise de Detroit dépasser les 10 victoires. Depuis, l’équipe de Matthew Stafford est restée moyenne, sans plus.

Du coup, 2018 a vu un grand changement dans le Michigan. Jim Caldwell est parti. Il a été remplacé par l’homme au stylo sur l’oreille, Matt Patricia, ancien coordinateur défensif des Patriots.

La saison dernière : 9 victoires – 7 défaites, pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison

Le principal changement chez les Lions est l’arrivée de Matt Patricia au poste de head coach. L’ancien des Patriots va tenter de réussir là où la plupart des anciens assistants de Bill Belichick ont déçu. Il va tenter d’insuffler un souffle nouveau après quelques années moyennes lors du passage de Jim Caldwell.

Malheureusement, il n’y a pas eu de renouveau majeur chez les joueurs. Il y a même eu de la perte. Au rayon des arrivées, un nom se détache. LeGarrette Blount arrive, auréolé de son titre de champion avec Philadelphie. Il vient renforcer l’attaque à la course, très décevante l’année dernière. C’est le seul grand nom signé à l’intersaison. Les autres arrivées sont pour la plupart des joueurs de rotation ou des paris n’ayant pas prouvé grand-chose, comme Luke Willson ou Ricky Jean Francois.

Côté départs, la déception Eric Ebron est partie dans l’Indiana retrouver des sensations. Mais les deux grosses pertes viennent de la défense. Haloti Ngata, le meilleur defensive tackle des Lions, est parti chez les Eagles. Le linebacker, Tahir Whitehead, le meilleur tackleur de l’équipe, a, lui, posé ses valises en Californie, chez les Raiders.

Finalement, la draft a été le rayon de soleil de l’intersaison de Detroit. Frank Ragnow, l’un des tous meilleurs centres universitaires l’année passée, et Tyrell Crosby viennent renforcer une ligne offensive déjà consistante en 2018. Da’Shawn Hand, defensive tackle d’Alabama vient compenser le départ de Ngata. Enfin, Kerryon Johnson devra montrer autre chose qu’Ameer Abdullah et apporter une vraie solution au sol pour soulager Matt Stafford.

Arrivées notables :  Matt Cassel (QB), LeGarrette Blount (RB), Luke Willson (TE), Kenny Wiggins (G), Ricky Jean-Francois (DT), Sylvester Williams (DT)
Draft : Frank Ragnow (C), Kerryon Johnson (RB), Tracy Walker (S), Da’Shawn Hand (DT), Tyrell Crosby (OT)
Pertes notables :  Eric Ebron (TE), Darren Fells (TE), Travis Swanson (OL), Armonty Bryant (DE), Haloti Ngata (DT), Tahir Whitehead (LB), Paul Worrilow (LB)

Le(s) point(s) fort(s)

Il y a deux ans, Megatron annonçait sa retraite. Calvin Johnson laissait Matthew Stafford (29 TDs, 10 int, 99,3 d’évaluation en 2017) orphelin. On pouvait s’inquiéter de ne pas voir de solution en réception apparaitre. Mais la saison dernière, on a vu émerger deux très bons receveurs. Golden Tate (16 matchs, 92 rec, 1003 yards, 5 TDs) et Marvin Jones Jr (16 matchs, 61 rec, 1101 yards, 9 TDs) ont tous les deux réussi une superbe saison 2018. Ils ont dépassé les mille yards en réception et assure deux vraies solutions à leur quarterback vedette. Si vous rajoutez dans l’équation le sophomore Kenny Golladay (11 matchs, 28 rec, 477 yards, 3 TDs), Stafford devrait se régaler.

D’ailleurs, l’ancien de Georgia est évidemment un des meilleurs atouts des Lions. Très régulier dans ses statistiques, il est, depuis son arrivée en NFL, une valeur sure à son poste. Il sera toujours soutenu par le coordinateur offensif qui lui a fait passer un cap, Jim Bob Cooter, pourtant très convoité durant l’intersaison. Malgré tout, il doit rêver d’un vrai coureur pour le soulager de la pression sur ses épaules.

Pour briller, le lanceur a besoin d’une ligne offensive qui tienne la route. Et le moins que l’on puisse dire est que Detroit a fait les efforts nécessaires. Le centre titulaire l’année passée, Travis Swanson, est parti après une saison pourrie par les blessure. Il est remplacé par Frank Ragnow, le rookie d’Arkansas. Ce dernier n’a pas concédé un seul sack en 2017 au niveau universitaire. Taylor Decker sera aussi en pleine forme après avoir manqué 8 matchs en 2017 sur blessure. Du coup, la protection du quarterback devrait être très au point dans le Michigan.

Les équipes spéciales sont aussi un vrai plus à Detroit. Jamal Agnew devrait continuer à faire des ravages en retour de coup de pied, lui qui a été auteur de deux touchdowns l’année passée avec les équipes spéciales. Il y a aussi l’éternel Matt Prater, véritable garantie à son poste de kicker.

L’autre star de l’équipe se trouve en défense. Ziggy Ansah est la vraie force des Lions pour contrer les quarterbacks adverses. Preuve de sa valeur, il a été taggé par ses dirigeants pour s’assurer de ses services. Auteur de 12,5 sacks en 2017, tous les fans de Detroit espèrent qu’il soit aussi brillant cette saison. Il attend aussi le retour de Kerry Hyder, blessé toute la saison dernière, pour être moins ciblé par les coachs adverses.

Le(s) point(s) faible(s) 

Si l’attaque aérienne est très performante, ce n’est pas grâce à ses tight ends. Principal « atout » en 2017, Eric Ebron (53 rec, 574 yards, 4 TDs) a déçu, notamment à cause un problème de drops. Il est donc parti essayer de trouver une solution à Indianapolis. Pour le remplacer, Detroit a fait appel à Luke Willson (15 rec, 153 yards, 4 TDs), en provenance de Seattle. C’est un vrai pari à ce poste. Le joueur a des qualités mais n’a pas particulièrement performé dans la ligue. L’autre arrive au poste est Levine Toilolo. Mais ce dernier est plus un bloqueur qu’un receveur.

Déjà une faiblesse l’année passée, particulièrement après les blessures de Haloti Ngata, la défense contre la course sera encore un point noir pour les Lions. Da’Shawn Hand, Sylvester Williams et Ricky Jean Francois sont arrivés pour aider A’Shawn Robinson, valeur sûre à ce poste. Mais cela fait un peu léger pour compenser le départ de Ngata aux Eagles. De plus, le meilleur plaqueur de l’équipe en 2017, Tahir Whitehead a rejoint les Raiders. Déjà pointé du doigt en 2017, Detroit se retrouve très dépourvu au poste de linebackers avec Jarrad Davis comme seul joueur référencé. Malgré les arrivées de Devon Kennard et de Christian Jones, le départ de Whitehead n’a pas été compensé et risque de se payer dans la saison.

Mais la vraie faiblesse des Lions est le poste de coureur. Certes Theo Riddick produit régulièrement et donne satisfaction en tant que third down back. Mais Ameer Abdullah n’a pas été bon en étant limité à 552 yards à la course. Du coup, Detroit a drafté Kerryon Johnson et recruté LeGarrette Blount (173 courses, 766 yards, 2 TDs). Le rookie en provenance d’Auburn devrait devenir titulaire, mentoré par l’ancien Eagle. Les Lions comptent sur ce duo pour équilibrer l’attaque et éviter de ne reposer que sur le seul Matthew Stafford.

Facteur(s) X 

Matt Patricia était voulu par quasiment toutes les équipes en manque de head coach. Il a prouvé à New England qu’il savait diriger une défense. Mais venir de Boston n’est pas un gage de succès. Beaucoup d’anciens assistants de Belichick ont échoué, comme McDaniels à Denver. De plus, quelques semaines après son arrivée, l’image de l’ancien des Patriots s’est trouvée écorné par des accusations de viol. Du coup, l’idylle entre Detroit et son head coach ne démarre pas sous les meilleurs auspices. Il faut espérer que les Lions performent rapidement pour tout soit oublié et Matt Patricia puisse se concentrer sur son job.

L’autre facteur de réussite pour Detroit sera la défense aérienne. Si Ansah et Hyder devraient être performants, ils ont besoin que le backfield défensif soit bon. Si Darrius Slay est une valeur sûre, l’autre côté est plus fragile. Jalen Tabor, ancien de Florida, va devoir passer un cap pour aider son équipe.

En résumé

Les Lions devraient avoir une bonne attaque avec quand même une certaine réserve quant au jeu de course. Mais la principale inquiétude réside dans la défense. Dans une division très dense avec les Packers, les Bears et les Vikings, les places pour les playoffs vont être chères. Si les Bears sont à leur portée, les Vikings et les Packers semblent au dessus des Lions.

Avec un calendrier très compliqué, il parait très improbable de retrouver, pour Detroit, les phases finales.

Calendrier : Jets, @49ers, Patriots, @Cowboys, Packers, @Dolphins, Seahawks, @Vikings, @Bears, Panthers, Bears, Rams, @Cardinals, @Bills, Vikings, @Packers.

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une