Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs Preview 2018 0

Preview NFL 2018 – Kansas City Chiefs : une prise de risque payante ?

Acteur majeur du jeu des chaises musicales entre quarterbacks, les Chiefs ont décidé de faire confiance à Patrick Mahomes cette saison. Une bonne idée ?

Preview NFL 2018 – Kansas City Chiefs : une prise de risque payante ?

La présentation équipe par équipe de la saison 2018 continue ! Au programme aujourd’hui : les Kansas City Chiefs. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

L’an dernier, Kansas City a vécu une saison très paradoxale. D’un côté, elle a été réussie, avec 10 victoires, un deuxième titre consécutif de champion de l’AFC Ouest et une qualification en playoffs. De l’autre, les Chiefs ont déçu avec un gros passage à vide en milieu de saison et surtout une défaite d’un petit point à domicile lors du Wild Card Round face aux Titans.

Cette année, l’équipe veut enfin passer un cap en playoffs pour, au moins, atteindre la finale de conférence. Ce serait d’ailleurs une première sous l’ère Andy Reid. Pour cela, les dirigeants ont été parmi les plus actifs de cette intersaison, avec des décisions fortes.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites, AFC Wild Card Round perdu face à Tennessee (22-21).

Mouvements à l’intersaison

Dans la longue liste des mouvements de l’intersaison à Kansas City, le premier à traiter est forcément celui au poste le plus important : quarterback. Les Chiefs ont tradé Alex Smith (15 matchs, 4 402 yards, 26 TDs, 5 INTs et 67,5% de passes complétées) après 5 années passées au club. Andy Reid a décidé de faire confiance à Patrick Mahomes, drafté au premier tour en 2017. Dans cet échange, Kansas City récupère tout de même le cornerback Kendall Fuller, qui arrive dans un backfield en grande partie renouvelé avec les signatures d’Orlando Scandrick et David Amerson.

Il faut dire que les lignes arrières sont en chantier du côté de Kansas City, surtout après un autre trade majeur qui a vu partir Marcus Peters (14 matchs, 46 plaquages, 5 INTs, 9 passes défendues et 4 fumbles forcés) aux Rams, pendant que Sammy Watkins (15 matchs, 593 yards et 8 TDs) faisait le chemin inverse. Numériquement, le receveur remplace Albert Wilson, parti à Miami.

Si Peters a été poussé vers la sortie, il n’est pas le seul parmi cette défense à ne plus faire partie de l’effectif. De ce côté du ballon, plusieurs joueurs ne porteront plus la tunique rouge des Chiefs. Il y a Tamba Hali, Derrick Johnson, Phillip Gaines, Ron Parker ou encore Darrelle Revis (retraite) par exemple. Pour remplacer tout ce beau monde, les dirigeants se sont surtout appuyés sur la draft. L’intégralité des choix des Chiefs cette année se sont portés sur ce côté du ballon (6 joueurs). Certains comme Breeland Speaks ou Derrick Nnadi devraient d’ailleurs être des titulaires d’entrée.

À noter aussi un changement dans le staff puisque le coordinateur offensif de l’an dernier, Matt Nagy, est devenu l’entraîneur des Chicago Bears. Il est remplacé par Eric Bieniemy qui gérait les coureurs l’an dernier.

Arrivées notables : Sammy Watkins (WR), Orlando Scandrick (CB), Anthony Hitchens (LB), Chad Henne (QB), Xavier Williams (NT), Kendall Fuller (CB), Robert Golden (S), David Amerson (CB).
Re-signatures : Anthony Sherman (FB), Dustin Colquitt (P), Jarvis Jenkins (DE/OLB) et De’Anthony Thomas (WR).
Draft : Breeland Speaks (DE), Derrick Nnadi (DT), Dorian O’Daniel (DE/OLB), Armani Watts (S), Tremon Smith (CB) et Khalil McKenzie (DL).
Pertes notables : Alex Smith (QB), Marcus Peters (CB), Tamba Hali (DE/OLB), Darrelle Revis (CB), Derrick Johnson (ILB), Phillip Gaines (CB), Albert Wilson (CB), Zach Fulton (G), Ron Parker (S), Bennie Logan (NT), Dadi Nicolas (DE/OLB), Kevin Pierre-Louis (ILB), Terrance Mitchell (CB) et Steven Terrell (S).

Le(s) point(s) fort(s)

Une chose est sûre chez les Chiefs, le talent ne manque pas. À quelques postes clés, Kansas City possède certains des joueurs les plus talentueux de la ligue. Il y a par exemple Travis Kelce (15 matchs, 83 receptions, 1 038 yards et 8 TDs) qui est certainement le meilleur tight end en NFL, parmi ceux qui ne s’appellent par Rob Gronkowski. Ou encore Kareem Hunt (16 matchs, 272 courses, 1 327 yards, 8 TDs + 53 réceptions, 455 yards et 3 TDs) qui dès sa première saison a dominé le classement des running backs au nombre de yards parcourus. Et que dire de Tyreek Hill (15 matchs, 75 réceptions, 1 183 yards et 7 TDs) ? Le receveur est un couteau suisse pour Andy Reid. Il est capable de dynamiter n’importe quelle rencontre sur un coup d’envoi, un retour de punt ou bien une simple réception. Ajoutez-y Sammy Watkins qui, malgré une inconstance chronique, possède un talent indéniable, et vous avez une attaque parmi les plus excitantes de la ligue.

Les dirigeants aiment à penser que leur nouveau quarterback fait lui aussi partie des points forts de leur équipe cette année. Le style en tout cas sera bien différent du précédant. Alex Smith a souvent été considéré comme un gestionnaire, un quarterback qui prend peu de risques. Une qualité qui peut parfois être à double tranchant. Même s’il sortait de sa meilleure saison statistique avec les Chiefs, la franchise a pris le parti de considérablement se rajeunir à ce poste (de 34 à 22 ans) avec Mahomes et d’aligner un joueur qui n’a pas peur de tenter des coups (notamment en profondeur). Un lanceur qui colle peut-être mieux aux qualités de l’escouade offensive.

Le(s) point(s) faible(s)

Gare à l’inexpérience. Avec deux titres de champion dans l’AFC Ouest ces deux dernières années, on a tendance à croire que les Chiefs ont un bagage commun solide. Le problème est que cette équipe a perdu plusieurs joueurs d’expérience cette année pour différentes raisons. Entre Tamba Hali, Alex Smith, Derrick Johnson, Ron Parker ou Darrelle Revis, la franchise a tout bonnement perdu 59 saisons en NFL (dont 37 sous le maillot des Chiefs). Ce renouvellement a le mérite de rajeunir mais fait perdre beaucoup d’expérience à cet effectif. Et on sait à quel point cette qualité est importante quand arrivent les matchs couperets.

Ajoutons aussi la ligne offensive et particulièrement le côté gauche de celle-ci. Patrick Mahomes a beau être jeune, fougueux et talentueux, sans protection il n’ira pas bien loin. L’an dernier déjà l’association d’Eric Fisher au poste de tackle gauche et Bryan Witzmann à celui de garde gauche était à la limite du catastrophique. Malheureusement, la franchise est partie pour aligner ces deux mêmes joueurs cette année.

Facteur(s) X

On l’a dit l’attaque risque de faire des dégâts cette année, mais quid de la défense. Pendant plusieurs années, les Chiefs se sont appuyés sur une escouade défensive extrêmement solide. Cette année en revanche, les garanties sont beaucoup moins nombreuses. D’abord parce que, on l’a dit, elle a dû subir de nombreux départs. Sur le front seven Tamba Hali et Derrick Johnson ont fait leurs valises, pendant que derrière Marcus Peters (trade) et Darrelle Revis (retraite) ne faisaient plus partie de l’effectif. Le groupe n’est pas déserté, mais il soulève quelques interrogations. Les rookies vont-ils être à la hauteur ? Les dirigeants attendent beaucoup de Breeland Speaks et espèrent qu’il ait un impact dès sa première saison. Les joueurs récupérés sur le marché des transferts (Anthony Hitchens, Kendall Fuller, Orlando Scandrick,…) vont-ils s’adapter au groupe et au coaching d’Andy Reid ?

Il reste aussi quelques stars en défense mais on ne sait pas si elles seront à leur meilleur niveau cette année. On n’a par exemple jamais revu le Justin Houston de 2014 par exemple. Celui qui a terminé la saison avec 22 sacks et qui était pas loin d’être le meilleur pass-rusher de la ligue. Depuis ses deux saisons compliquées (2015 et 2016), il a eu du mal à revenir l’an dernier. Pareil pour Eric Berry. Lui aussi est l’un des meilleurs joueurs à son poste, mais après une rupture du talon d’achille lors du match d’ouverture l’an dernier, on est en droit de se demander s’il retrouvera 100% de ses capacités. Le staff l’a déjà mis au repos cet été après seulement un match de pré-saison.

Calendrier : @Chargers, @Steelers, 49ers, @Broncos, Jaguars, @Patriots, Bengals, Broncos, @Browns, Cardinals, @Rams, Repos, @Raiders, Ravens, Chargers, @Seahawks, Raiders.

En résumé

Après plusieurs années à tenter la même chose, avec quasiment le même effectif, pour le même résultat, les Chiefs ont décidé de faire de gros changements lors de cette intersaison. Comme souvent, le terrain uniquement validera ces choix, mais en attendant cette effectif devrait, au moins, être excitant à voir jouer.

Dans une division où les dominants et les dominés changent à peu près chaque année, Kansas City est pratiquement la seule certitude. La franchise devrait de nouveau se qualifier en playoffs, on imagine toutefois mal Patrick Mahomes amener son équipe au Super Bowl dès sa première année en tant que titulaire.

Le pronostic : 11 victoires – 5 défaites.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 3:20 DEN 1.65 pariez 1.95 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.2 pariez 3.5 TB
16-Déc à 20:00 BUF 1.6 pariez 2 DET

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une