Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire New England Patriots New York Jets

[Flashback] Semaine 1 : et le punter devient quarterback

12 septembre 1999, les Jets de New York affrontent leur rival de l’AFC Est, les New England Patriots au Giants Stadium. Si l’affiche est alléchante, cette rencontre restera dans l’histoire comme le jour où les Jets ont dû aligner leur punter au poste de quarterback durant quasiment deux quart temps.

Vinny Testaverde se blesse

En ce dimanche ensoleillé sur New York, les Jets démarrent la saison 1999 avec l’étiquette de favoris. Battus en finale de conférence AFC par les Denver Broncos en janvier, l’équipe coachée par Bill Parcell présente un juste mélange entre jeunesse et expérience. Une solide défense avec les pro-bowlers Mo Lewis, Aaron Glenn, un jeu à la course dominant, emmené par Curtis Martin, et pour encadrer le tout, le vétéran Vinnie Testaverde au poste de quarterback. En face, les Patriots de Drew Bledsoe et Terry Glenn, coachés par Pete Carroll.

Le début de rencontre est à l’avantage des Jets, Richie Anderson, sur une passe de Testaverde, inscrit le premier touchdown de la rencontre. Les Patriots reprennent l’avantage sur une passe de Bledsoe vers Tony Simmons en début de second quart-temps. Mais sur la possession qui suit, les Jets voient leur espoir de titre s’envoler. Sur un fumble de Curtis Martin, Vinnie Testaverde se blesse lourdement en essayant de récupérer le ballon. Rupture des ligaments croisés, les fans des Jets ne le savent pas encore mais la saison de Testaverde est déjà terminée…

Une règle obscure

Le problème pour les Jets est qu’ils n’ont pas de quarterback remplaçant mais seulement un « emergency quarterback » et Tom Tupa, punter qui a joué quarterback un peu plus tôt dans sa carrière. Sur la feuille de match, Tupa est inscrit comme quarterback remplaçant et Rick Mirer est le quarterback de secours.  Une règle étrange alors en vigueur en NFL interdit l’activation du quarterback de secours avant le quatrième quart-temps, sous peine de devoir perdre également le quarterback remplaçant pour la rencontre (en l’occurrence Tom Tupa). Ne voulant se priver de son punter aussi tôt dans la rencontre, Parcell prend donc la décision d’aligner Tom Tupa en tant que quarterback et punter titulaire.

Une performance plus qu’honorable.

Le bilan de Tupa au poste de quarterback avant la rencontre est peu flatteur. A ses débuts avec les Phoenix Cardinals, il a l’occasion de débuter 13 rencontres en 1989 et 1991 pour un bilan de neuf touchdowns pour vingt-deux interceptions, avec une évaluation ne dépassant pas les 62. Après 1992, il ne sera plus qu’un punter et ne prendra plus de remise en jeu en tant que quarterback avant ce 12 septembre.

« J’ai arrêté de penser que j’étais un quarterback en 1992, quand Indianapolis m’a coupé. L’année suivante, Bill Belichick m’a donné une chance en tant que punter à Cleveland, et c’est ce que je suis resté »

Pourtant, l’impensable se produit. Sur sa première passe, Tupa trouve Keyshawn Johnson dans la zone d’en-but pour un touchdown de 25 yards. La folie continue quand, sur la possession suivante, il trouve de nouveau Johnson pour un gain de 50 yards. Mais la joie est de courte durée : il est sacké en début de troisième quart-temps par Steve Israel, perd le ballon qui est recouvert pour un touchdown par Willie McGinest. Les Patriots prennent le large mais Tupa ramène les Jets dans la rencontre une nouvelle fois sur une passe de touchdown vers Fred Baxter.

Les choix étonnants de Parcell

Les Jets sont sur une bonne lancée et ont la possession sur les 45 yards des Patriots au début de la dernière période. Parcell prend alors la décision de sortir Tupa (10 sur 16 à la passe pour 165 yards et 2 touchdown) et aligne Rick Mirer (puisque le règlement le permet au quatrième quart-temps). Une décision discutable qui s’avérera catastrophique et qui entrainera d’autres choix hasardeux.

Mirer est sacké par Ted Bruschi sur sa première remise en jeu et enchaine avec quatre passes incomplètes. Les Jets progressent tout de même jusqu’aux 16 yards des Patriots grâce un jeu au sol performant. En position pour un field goal qui les ramènerait à deux longueurs des Patriots, Parcell s’en remet une nouvelle fois à Tupa. Sur un jeu feinté, le punter censé placer le ballon pour le kicker part à la course. Tupa est spécialiste de ce genre de jeu feinté, nommé « Two Point Tupa » après qu’il ait inscrit la première conversion à deux points de l’histoire en 1994, alors avec les Browns. Ce coup-ci, le succès n’est pas au rendez-vous et Tupa est stoppé à un yard de la première tentative.

Heureusement pour les Jets, leur défense prend le dessus et Bryan Cox inscrit un touchdown sur une interception pour leur redonner un point d’avance. Mais Mirer se fait intercepter pour la deuxième fois à six minutes de la fin de la rencontre par Chris Slade. Drew Bledsoe mène alors les Patriots jusqu’aux 5 yards des Jets et Adam Vinatieri (déjà lui !) offre la victoire aux siens à 7 secondes de la fin.

Mirer termine la rencontre avec une fiche catastrophique : 4 sur 11 à la passe pour seulement 28 yards et deux interceptions qui coûteront le match aux Jets.

Des conséquences importantes

Mirer débute les six rencontres suivantes pour les Jets avec un bilan de deux victoires et quatre défaites. Il est ensuite remplacé par Ray Lucas au poste de titulaire. Tom Tupa se cantonne alors à son rôle de punter et est même élu au Pro Bowl cette année-là.

Les Jets terminent la saison avec huit victoires pour huit défaites et ratent les playoffs de justesse. Bill Parcell est renvoyé à la fin de la saison pour laisser la place à son coordinateur défensif, un certain Bill Belichick… qui démissionne après 24 heures pour pouvoir s’engager avec les Patriots. Un enchaînement d’événements qui ont conduit à la construction d’une des plus longues dynastie de l’histoire de la NFL. Que se serait-il passé si les Jets avaient gagné cette rencontre ?

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Sep à 2:20 CLE 1.5 pariez 2.2 NYJ
23-Sep à 19:00 ATL 1.5 pariez 2.2 NO
23-Sep à 19:00 BAL 1.35 pariez 2.6 DEN
23-Sep à 19:00 CAR 1.55 pariez 2.1 CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une