Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 1 : Deshaun Watson contre Tom Brady, Kyle Shanahan face à Mike Zimmer

[Preview] NFL Semaine 1 : Deshaun Watson contre Tom Brady, Kyle Shanahan face à Mike Zimmer

Ca y est ! Le premier week-end de NFL point le bout de son nez ! Et comme pour chaque reprise de saison, les questions sont nombreuses autour des 32 équipes de la ligue. Pour bien suivre et comprendre les enjeux des matches de cette première semaine, nous vous proposons, en quelques lignes, les clés de chaque matches. Qui débute dans quelle équipe ? Quel coach va réussir ses débuts ? Quel facteur peut faire pencher la balance au cours de chaque match ? Toutes les réponses (ou presque) sont ici.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (0-0) – Houston Texans (0-0)

Les Patriots ouvrent leur saison à domicile face à une des équipes à surveiller cette saison. Avec le retour de blessure de leurs stars, les Texans veulent prouver qu’ils sont des prétendants en AFC. L’an dernier, les deux équipes s’étaient rencontrées en semaine 3 et les Patriots l’avaient emporter sur le fil 38 à 30 avec un TD houleux de Brandin Cooks à 30 secondes de la fin. A n’en pas douter que les Texans ont encore ce match en tête et souhaiteront faire mieux.
Comme l’an dernier, le match devrait nous proposer un beau spectacle entre l’attaque des Patriots et l’attaque des Texans conduite par Watson. A surveiller du côté des deux défenses, le retour de JJ Watt sur la ligne défensive d’Houston. Après deux saisons quasiment blanches, le triple MVP défensif voudra frapper fort pour son retour. Chez les Patriots, le premier match sans Matt Patricia en coordinateur défensif pourrait. New-England part favori dans sa forteresse du Gilette Stadium, mais ce match n’est assurément pas à prendre à la légère par les hommes de Bill Bellichick.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (0-0) – San Francisco 49ers (0-0)

Kirk Cousins, 1ere, action ! Avec le recrutement d’un quarterback sensé pouvoir leur faire passer un palier (et donc aller au Super Bowl), les Vikings et Kirk Cousins seront forcément scrutés dimanche soir. La franchise du Minnesota est l’un des grands favoris au titre cette saison et ce premier match doit déjà prouver que le choix du quarterback était el bon. Sur le papier, les Vikings sont meilleurs à peu près partout et devrait s’imposer logiquement. Mais attention à deux choses : d’abord comment va se comporter l’attaque des Vikings après le départ de leur coordinateur offensif Pat Shurmur ? Ensuite, à quel point la magie Jimmy Garoppolo va continuer ? Invaincu en cinq matchs à San Francisco, Jimmy G a redonné espoir à toute une franchise et ses fans. Suffisant pour s’offrir le scalp des finalistes NFC ? Sans doute pas, mais avec une intersaison entière sous les ordres de Kyle Shanahan, le quarterback et les siens sont attendus dès la semaine 1.

Les nouveaux coachs

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (0-0) – Jacksonville Jaguars (0-0)

Jolie entrée en matière pour le nouveau coach des Giants, Pat Shurmur. Celui qui avait fait brillé l’attaque des Vikings, et ses quarterbacks surprises, commence sa saison en affrontant une des deux meilleures défenses de la ligue. Au menu, Odell Beckham Jr, Saquon Barkley, Sterling Sheppard et Evan Engram contre Jalen Ramsey, AJ Bouye, Calais Campbell… Autant dire que ce match va nous offrir un duel force contre force. Mais le match pourrait être encore plus intéressant côté « point  faible » de ces deux équipes. Blake Bortles va devoir prouver qu’il peut mener les Jaguars – qui sortent d’une finale AFC – et commencer l’exercice face à une défense qui vient de passer du schéma 4-3 à 3-4 pourrait l’aider. A l’inverse, la nouvelle défense des Giants pourrait profiter d’un affrontement face à un quarterback hésitant et une escouade de receveurs douteuse pour se faire la main. La clé ? Sans doute Leonard Fournette (RB – Jaguars), moteur de l’attaque de Jacksonville.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (0-0) – Tennessee Titans (0-0)

Équipe surprise des playoffs l’an dernier (éliminé au 2e tour), les Titans ont pourtant fait le choix de se séparer de leur coach Mike Murlakey pour le remplacer par Mike Vrabel. L’ancien défenseur des Patriots a une expérience pourtant faible avec seulement une saison en tant que coordinateur défensif (Houston – 2017). Un changement qui pose aussi question par rapport au développement de Marcus Mariotta (QB – Titans) … Face à ces Titans, les Dolphins d’Adam Gase. Le coach entre dans sa 3e année avec l’équipe et est en sursis. L’an dernier a été catastrophique – au-delà du bilan – à plusieurs égards. Le vestiaire « assaini » et l’ajout de quelques vétérans pourrait ramener un peu de serénité côté Dolphins. Le match sera surtout à scruter pour le retour sur le terrain de Ryan Tanehill (QB – Dolphins). Les Titans sortent d’une saison plus réussie et semblent mieux armés que Miami, avantage AFC Sud donc.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (0-0) – Cincinnati Bengals (0-0)

Si les Bengals se présenteront pour la seizième année de suite avec le même coach, les Colts arriveront eux avec un nouveau coach. L’heureux élu est Frank Reich qui doit ramener un peu de joie après les dernières années moroses sous Chuck Pagano. Au-delà de cette première sur le banc, ce match est surtout l’occasion de revoir Andrew Luck (QB – Colts) sur les terrains. Absent l’an dernier, le quarterback est très attendu par ses fans et aura pour mission de relancer une équipe en grande difficulté l’an dernier. La tâche s’annonce complexe car l’effectif des Colts est pauvre en talent (de deux côtés du terrain) et ne devrait pas poser beaucoup de diffucultés cette saison. Surtout qu’en face, les Bengals ont eux de nombreux joueurs talentueux (AJ Green, Geno Atkins, Joe Mixon…) et sont supérieurs sur le papier. L’affrontement devrait donc tourner court même si l’impact d’un quarterback n’est jamais à négliger.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (0-0) – Washington Redskins (0-0)

C’est l’heure du renouveau à Washington comme dans l’Arizona. Pour cette première de la saison, deux nouveaux quarterbacks aux manettes : Alex Smith chez les Redskins et Sam Bradford chez les Cardinals. Autre nouveauté : l’arrivée de Steven Wilks sur le banc d’Arizona.  L’ancien coach défensif de Carolina va avoir un sacré travail de ce côté du ballon, surtout pour palier le départ de Tyran Matthieu en défense. Mais sur ce match, c’est la ligne offensive des Cardinals qui va avoir un sacré boulot pour retenir le pass-rush performant adverse. Quand on connaît la résistance physique de Sam Bradford aux chocs, il y a de quoi trembler. Côté Washington, on ne verra malheureusement pas les débuts de Derrius Guice, blessé pour l’année. Mais les début de Smith en quarterback vont être intéressants, même sans vrai receveur numéro 1 à qui lancer. Un match abordable pour les deux équipes mais qui ne joueront sans doute pas les premiers rôles cette saison.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h10
Detroit Lions (0-0) – New York Jets (0-0)

Matt Patricia est à Detroit ! C’était l’un des gros transferts de coach de l’été. Bye-bye le calme apparent de Jim Caldwell, place au feu sacré de l’ancien bras droit défensif de Bill Belichick chez les Patriots. Il a un gros chantier à gérer en défense dans une division où Aaron Rodgers et Kirk Cousins entendent bien faire régner la loi. Il peut compter sur Ezekiel Ansah mais c’est à peu près tout. En attaque, les Lions devraient faire du bon boulot, emmenés par un Stafford de plus en plus efficace, malgré l’absence notable de coureur. Pour les Jets, le grand test est annoncé pour Sam Darnold. Le quarterback rookie a été officiellement annoncé comme le titulaire pour ce match. Pas la pire défense pour faire ses premières armes mais saura-t-il suivre si Detroit se lance dans une orgie offensive ? A lui de donner confiance à ses dirigeants et aux fans de la franchise.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New Orleans Saints (0-0) – Tampa Bay Buccaneers (0-0)

L’an dernier, les affrontements entre Saints et Buccaneers avaient donné une large victoire des Saints avant un match remporté par Tampa en semaine 17 (NO déjà qualifiée). New-Orleans ouvre sa saison avec le sentiment que l’équipe peut aller très loin. L’an dernier la franchise s’est arrêtée au 2e tour des PO à cause d’une action miraculeuse des Vikings. L’équipe s’est renforcée et même si Mark Ingram est suspendu pour les 4 premiers matchs de la saison, les hommes de Sean Payton sont largement favoris de ce match. D’autant plus que côté Buccaneers, l’attaque sera privée de Jameis Winston, suspendu pour 3 matchs. Si Tampa Bay a fait des ajouts intéressants durant l’intersaison, Dirk Koetter doit encore trouver l’alchimie, mais peut-il y parvenir ? Le match pourrait être serré, rivalité oblige, mais les Saints semblent avoir l’avantage des deux côtés du terrain et sur le banc.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-0) – Pittsburgh Steelers (0-0)

Les Browns vont-ils enfin gagner un match ? Malheureusement pour eux, la réponse risque d’être négative. En effet, Cleveland affronte les Steelers et son armada offensive (même si des doutes sur Le’veon Bell et sa présence peuvent subsister). Si la défense des Browns a des joueurs prometteurs, la marche semble un peu haute pour eux. Ajoutons à cela les nombreuses questions autour de l’attaque des Browns : quid du niveau Tyrod Taylor, du jeu au sol ou encore de la ligne offensive ? Et même si la défense des Steelers traîne elle aussi ses questions (niveau du run-stop, des l inebackers…), l’écart entre les deux équipes restent important. A surveiller aussi les retrouvailles entre Ben Roethlisberger (QB – Steelers) et son ancien coordinateur offensif, Todd Haley, exerçant la même fonction mais chez les Browns. Les relations houleuses entre les deux hommes pourraient pousser Big Ben à vouloir donner une leçon à son ancien coach.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (0-0) – Kansas City Chiefs (0-0)

Et si c’était l’année pour les Chargers ? Les étoiles commencent à s’aligner du côté de Los Angeles depuis plusieurs saisons. Le pass rush est au top, la défense a du talent, le jeu au sol est de retour et Philip Rivers est aux manettes avec, en prime, le retour de son tight-end préféré Antonio Gates. Gare à l’avalanche de blessures toutefois et à l’inconstance chronique des Chargers qui pourraient leur coûter cher cette année. A commencer dans ce match face à des Chiefs nouvelle édition menés par Patrick Mahomes. Le front office a choisi de lancer le jeune quarterback dans la mêlée afin d’évaluer véritablement son potentiel comme joueur à long terme. Problème, ce match ressemble fortement à un piège pour démarrer sa saison. Melvin Ingram et Joey Bosa vont se faire un plaisir d’aller le taquiner tout le match.  Et la défense de Kansas City a perdu beaucoup de monde en défense, laissant à Los Angeles de solides arguments pour remporter ce match. Sauf qu’on ne sait jamais vraiment avec cette équipe, capable du pire comme du meilleur. Si aucun joueur star des Chargers ne se blesse, ce sera déjà une petite victoire.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
Green Bay Packers (0-0) — Chicago Bears (0-0)

Et si la petite surprise du week-end se jouait sur ce match ? Jusqu’à la semaine dernière, personne n’aurait misé un sou sur Chicago. Sauf qu’avec l’arrivée de Khalil Mack en défense, est-ce qu’on n’aurait pas vendu la peau des Ours avant de les avoir tués ? Parce que oui, Green Bay est une équipe du très haut de tableau, emmené par l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, quarterback de la NFL. Mais cette équipe a des trous. Sa défense n’est pas rassurante, son jeu au sol est famélique, son coaching est prévisible… Cela laisse de la place à une équipe des Bears emmenée par un nouveau coach Matt Nagy, avec un jeu au sol qui peut faire pencher le match en leur faveur et une défense qui va tout faire pour dévorer Aaron Rodgers au dîner. Alors qui sait ? Ce serait un sacré coup de tonnerre entre ces deux équipes qui vont s’affronter pour la 197e fois dans l’histoire du football américain.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (0-0) – Buffalo Bills (0-0)

Nathan Peterman est de retour. Après une titularisation cauchemardesque l’an dernier, le jeune quarterback sera la titulaire des Bills pour commencer la saison 2018. Faut-il avoir peur ? Un peu car Buffalo affrontera les Ravens, équipe qui a réalisé le plus d’interception l’an dernier avec 22. Autant dire que le second test du quarterback ne s’annonce pas aisée face à une telle défense. L’espoir pour les Bills peut venir de leur défense – qui les a porté l’an dernier – qui fera face à une attaque guidée par Joe Flacco dont on ne sait plus vraiment quoi attendre. Peu de points à prévoir dans ce match dominical.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (0-0) – Seattle Seahawks (0-0)

Difficile de savoir ce qui va se passer dans ce match. Et c’est pour cela qu’il s’annonce passionnant ! Les deux équipes sont capables du pire comme du meilleur. Les Broncos vont pouvoir profiter de leur nouveau quarterback Case Keenum, brillant avec les Vikings l’an dernier. Et les Seahawks vont devoir prouver qu’ils peuvent survivre au départ de nombreux joueurs et coaches cadres de ces dernières années. Heureusement, Earl Thomas a choisi de rester à Seattle. Et il reste toujours Russell Wilson, capable d’amener de la magie dans cette attaque. Il aura de sacrés clients en défense, à commencer par Von Miller. Pour Denver, la saison peut difficilement être pire que la précédente alors que Seattle semble en fin de cycle. L’expérience plaide en faveur des Seahawks, espérons que Wilson n’aura pas trop à courir pour sa survie.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Carolina Panthers (0-0) – Dallas Cowboys (0-0)

Beaucoup d’incertitudes planent autour de ces deux équipes. Les Panthers sortent de deux saisons « gueule de bois » après leur défaite au Super Bowl 50 face aux Broncos. Certes ils ont atteint les playoffs l’an passé mais ont perdu dès le premier tour face aux Saints. Côté Cowboys, la saison rookie de Dak Prescott et Ezekiel Elliott a ravivé la flamme des supporters de Dallas, seulement pour s’éteindre douloureusement la saison dernière. Les Cowboys sont maintenant au pied du mur avec leur deux jeunes joueurs qui doivent confirmer. Problème, la ligne ne va plus être aussi efficace qu’avant et deux monstres sont partis en attaque : Dez Bryant et Jason Witten. Cette saison doit être celle de la rédemption pour Prescott ou Newton et elle commence dès ce dimanche. Au vu des forces en présence, Carolina semble mieux armé, surtout en défense. Mais attention de ne pas enterrer trop vite les fringants Cowboys.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
Oakland Raiders (0-0) – Los Angeles Rams (0-0)

Le contre-coup du départ de Khalil Mack va être difficile à encaisser pour Oakland et son nouveau coach John Gruden. Et commencer par une équipe des Rams où les points faibles sont rares n’est pas forcément une bonne chose. Derek Carr se retrouve avec une forte pression sur les épaules et son corps de receveurs, emmené par Amari Cooper, vont devoir l’aider. Chez les Rams, il y a du beau monde des deux côtés du ballon. On attend surtout de voir jusqu’où Todd Gurley sera capable d’aller cette saison. Avec Jared Goff aux commandes, Sean McVay à la baguette et Aaron Donald dans le rôle de l’expert en démolition, Los Angeles semble armé pour aller très loin cette saison. A voir si l’expérience de l’an dernier peut leur permettre de faire mieux qu’une défaite au premier tour des playoffs.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (0-0) – Buffalo Bills (0-0)
New York Giants (0-0) – Jacksonville Jaguars (0-0)
New Orleans Saints (0-0) – Tampa Bay Buccaneers (0-0)
New England Patriots (0-0) – Houston Texans (0-0)
Minnesota Vikings (0-0) – San Francisco 49ers (0-0)
Miami Dolphins (0-0) – Tennessee Titans (0-0)
Indianapolis Colts (0-0) – Cincinnati Bengals (0-0)
Cleveland Browns (0-0) – Pittsburgh Steelers (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (0-0) – Kansas City Chiefs (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (0-0) – Seattle Seahawks (0-0)
Carolina Panthers (0-0) – Dallas Cowboys (0-0)
Arizona Cardinals (0-0) – Washington Redskins (0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
Green Bay Packers (0-0) — Chicago Bears (0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h10
Detroit Lions (0-0) – New York Jets (0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
Oakland Raiders (0-0) – Los Angeles Rams (0-0)

Textes de : Raoul Villeroy et Raphaël Masmejean

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
25-Sep à 2:15 TB 1.75 pariez 1.82 PIT
28-Sep à 2:20 LAR 1.3 pariez 2.85 MIN
30-Sep à 19:00 ATL 1.35 pariez 2.6 CIN
30-Sep à 19:00 DAL 1.5 pariez 2.2 DET

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une