Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New England Patriots Preview 2018 0

Preview NFL 2018 – New England Patriots : une sixième bague ?

Les Patriots seront encore là dans la course au titre.

Preview NFL 2018 – New England Patriots : une sixième bague ?

C’est parti pour la présentation équipe par équipe de la saison 2018 ! Au programme aujourd’hui : les New England Patriots. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Encore une fois, les Patriots ont joué le Super Bowl en 2017. Cette fois, ils ont échoué face aux Eagles et à un Nick Foles en feu.

Avec Tom Brady et Bill Belichick, la franchise a gagné 15 tires AFC Est, atteint 12 finales de conférence, joué huit Super Bowls et gagné cinq titres, dont deux des quatres derniers. Les deux hommes sont toujours là.

La saison dernière : 13 victoires – 3 défaites

Mouvements à l’intersaison

C’est plutôt du côté des départs qu’il y a eu le plus de mouvements lors de cette intersaison chez les Patriots. Malcolm Butler et Dion Lewis partent chez les Titans pour décrocher leurs gros contrats. Nate Solder obtient le plus gros contrat de la ligue pour un homme de ligne offensive en partant chez les Giants. Cameron Fleming et Antonio Garcia quittent aussi le navire du côté de la ligne offensive.
Brandin Cooks s’en va également dans un échange et rejoint le soleil de la Californie avec les Rams. Il était le second meilleur receveur en 2017 avec plus de 1 000 yards gagnés.

Du côté des arrivées, la free agency a surtout permit de renforcer la défense. Jason McCourty rejoint son jumeau, Devin, dans le backfield défensif. Adrian Clayborn renforce la ligne défensive avec également l’arrivée de Danny Shelton dans un échange avec les Browns.

En attaque, sur la ligne offensive, Trent Brown, Matt Tobin et Luke Bowanko rejoignent New England. Cordarrelle Patterson devient le nouveau jouet de Bill Belichick et il va pouvoir l’utiliser à la passe, à la course et sur les retours de coups de pied. En outre, Bill Belichick a ajouté un coureur supplémentaire à son escouade de running backs avec Jeremy Hill.

Enfin, lors de la draft, avec deux choix du premier tour, les Patriots ont récupéré Sony Michel et Isaiah Wynn, mais ce dernier est déjà blessé pour le reste de la saison… Avec leurs autres choix, New England ont choisi Duke Dawson, Ja’Whaun Bentley, Christian Sam, Braxton Berrios, Danny Etling, Keion Crossen et Ryan Izzo.

Arrivées notables : Adrian Clayborn (DE), Jason McCourty (CB), Danny Shelton (DT), Trent Brown (OT), Matt Tobin (OT), Cordarrelle Patterson (WR), Jeremy Hill (RB)
Re-signatures : Matthew Slater (WR), LaAdrian Waddle (OL), Jason King (OL)
Draft : Isaiah Wynn (OL), Sony Michel (RB), Duke Dawson (CB), Ja’Whaun Bentley (LB), Christian Sam (LB), Braxton Berrios (WR), Danny Etling (QB), Keion Crossen (CB), Ryan Izzo (TE)

Dont’a Hightower (Photo Boston Herald)

Le(s) point(s) fort(s)

Tom Brady, l’un des meilleurs quarterbacks de l’histoire, est forcément l’un des deux gros points forts des Patriots. En 2017, l’ancien quarterback de Michigan a encore fini MVP de la saison grâce à ses 4 577 yards, 32 touchdowns et 8 interceptions en 16 matchs. Il continue de faire briller tous ses receveurs, comme Brandin Cooks, qui a pu signer un gros contrat chez les Rams après une saison à plus de 1 000 yards.

L’autre gros point fort est Bill Belichick. Le gourou de New England est capable de transformer un joueur en un bon, voir très bon joueur, en l’assimilant ans un système précis. Il est capable de coups génies et et de jeux surprenants que ce soit en attaque ou en défense. Ce duo à la tête des Patriots reste un des plus productifs de l’histoire de la ligue.

La franchise dispose aussi de joueurs d’exception à différents postes comme Rob Gronkowski ,qui la saison dernière a fini comme meilleur receveur de l’équipe avec 69 réceptions pour 1 084 yards et 8 touchdowns en 14 matchs. Toujours un cauchemar à défendre pour les franchises adverses, car il est plus physique que les defensive backs et plus rapide que les linebackers. En outre, les retours de Julian Edelman en attaque, malgré sa suspension, et celle de Dont’a Hightower en défense vont faire du bien à leurs escouades respectives.

Enfin, l’escouade de running backs est toujours aussi fournie en joueurs. Ayant tous des styles différents, ces joueurs présentent un aspect de l’attaque du Massachusetts qui est polymorphe, car on ne sait jamais quel joueur va sortir du chapeau et qui va faire mal à son adversaire.

Le(s) point(s) faible(s)

Le pass rush est le point faible malgré quelques arrivées comme Adrian Clayborn ou Ja’Whaun Bentley. Les meilleurs renforts viennent de l’intérieur de l’effectif dans ce secteur avec les retours de blessures de Dont’a Hightower et de Derek Rivers. Ce dernier, rookie l’année dernière, est très attendu pour sa première saison sur les terrains. En outre, les linebackers sont loin d’être exceptionnels, mis à part Dont’a Hightower et Kyle Van Noy, qui est le seul de cette escouade à avoir surnagé l’année dernière, avec 73 plaquages dont 5,5 sacks et 2 passes défendues en 13 rencontres.

De ce manque de pass rush a découlé des performances affreuses dans la couverture aérienne, avec le Super Bowl en point d’orgue. Les Patriots ont terminé la saison 2017 à la 27e place contre la passe. Rien n’assure que cela va aller mieux. Stephon Gilmore est un bon cornerback numéro un, mais Jason McCourty vieillit et Duke Dawson, un rookie, est attendu dans le slot. Heureusement, Devin McCourty apporte sa présence au poste de safety, aidé par le valeureux Duron Harmon.

En attaque, malgré le retour de Julian Edelman, le groupe de receveurs s’est affaibli en 2018, avec les départs de Brandin Cooks et Danny Amendola et il faudra intégrer les nouvelles recrues comme Patterson ou Berrios.

Facteur(s) X

Le niveau des nouveaux venus pour le pass rush des Patriots. Si le trio Clayborn-Rivers-Bentley arrive à faire passer un cap à la franchise dans ce secteur, la défense redeviendra solide, car pour le moment elle ne l’est pas au centre du terrain.

En outre, avec les départs de Nate Solder et de Cameron Fleming et la blessure d’Isaiah Wynn, le niveau et la capacité à la ligne offensive à protéger Tom Brady cette année est une question importante, car le futur Hall of Famer continue d’avancer en âge. Si elle arrive à le protéger convenablement, il pourra sublimer chacun de ses receveurs sur le terrain.

Calendrier : Texans, @Jaguars, @Lions, Dolphins, Colts, Chiefs, @Bears, @Bills, Packers, @Titans, @Jets, Vikings, @Dolphins, @Steelers, Bills, Jets

En resumé

Les Patriots, comme chaque année, sont candidats au Super Bowl depuis pas mal de temps malgré quelques lacunes que ce soit en attaque ou en défense. Si ces lacunes sont gommées, ils seront dangereux pour n’importe quelle équipe qu’ils rencontreront.

Les retours de blessures de Julian Edelman et de Dont’a Hightower vont faire le plus grand bien à l’équipe en terme de qualité et de leadership. A 41 ans, Tom Brady continue d’écrire la légende en défiant les lois de la nature. 2018 sera-t-elle l’année de sa sixième bague?

Le pronostic : 13 victoires – 3 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
25-Sep à 2:15 TB 1.75 pariez 1.82 PIT
28-Sep à 2:20 LAR 1.3 pariez 2.85 MIN
30-Sep à 19:00 ATL 1.35 pariez 2.6 CIN
30-Sep à 19:00 GB 1.17 pariez 3.75 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une