Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire NCAA 0

Rivalité universitaire : USC contre Notre Dame

Rivalité universitaire : USC contre Notre Dame

Ce n’est pas en arrivant en NFL que les joueurs de football américain découvrent les rivalités. Dès l’université, ils sont plongés dans des oppositions de prestige, souvent inscrites dans une histoire très riche. Ce sont ces rivalités NCAA qui ont forgé les joueurs NFL d’aujourd’hui que TDActu se propose de vous raconter. Aujourd’hui une rivalité devenue un classique du football universitaire qui traverse le pays d’est en ouest.

Sur trois fuseaux horaires

Pour une fois dans notre série sur les rivalités universitaires, celle-ci n’oppose pas deux facs proches géographiquement. Elles sont en effet éloignées de presque 3000 km l’une de l’autre.

Le campus de l’université de Southern California se trouve dans la ville de Los Angeles alors que celui de South Bend se situe à une centaine de kilomètres à l’est de Chicago.

Leur première rencontre a eu lieu en 1926 et Notre Dame mène 47 victoires à 37 (et 5 matchs nuls).

NFL Pipeline

Aucune autre université n’a davantage fourni la NFL que ces deux-là : Notre Dame avec 525 joueurs et USC avec 518 joueurs sélectionnés. La dernière draft en date, en 2018 à Arlington, n’a pas dérogé à cette règle et a vu les Jets prendre Sam Darnold (USC) avec le troisième choix, Quenton Nelson (ND) avec le sixième choix des Colts et Mike McGlinchey (ND) a été choisi par San Francisco avec le neuvième choix.

Il y a actuellement 49 joueurs issus de USC sous contrat avec une franchise NFL. De Jurell Casey (Titans) à Juju Smith-Schuster (Steelers), de Tyron Smith (Cowboys) à Everson Griffen (Vikings).

Formés dans l’université catholique de Notre Dame, ce sont 38 joueurs qui sont à ce jour sous contrat chez les pros. Citons Harrison Smith (Vikings), Zack Martin (Cowboys) ou Golden Tate (Lions).

I am legend

Si les joueurs cités font partie du présent, ces deux universités ont offert par le passé quelques-uns des meilleurs joueurs de la grande ligue. En combiné, Notre Dame et USC représentent 25 joueurs introduits au Hall of Fame de Canton. Côté Californien remarquons le coureur Marcus Allen et ses 123 touchdowns en carrière entre 1982 et 1997 (Raiders puis Chiefs), le tackle offensif Anthony Munoz (Bengals) et ses onze nominations consécutives au Pro Bowl ou feu Junior Seau et ses 56,5 sacks (surtout avec les Chargers puis les Dolphins et les Patriots).

Chez les Fighting Irish, l’histoire a remarqué le receveur Tim Brown (Raiders) dont les 14934 yards en réception constituent le septième total dans l’histoire de la NFL. Aussi, le coureur Jerome Bettis (Steelers) alias « le Bus ». Mais celui qui aujourd’hui encore fait figure de légende jouait quarterback et se nomme Joe Montana.

« Joe cool » a lancé pour plus de 40000 yards et 273 touchdowns (avec les 49ers surtout puis les Chiefs) et il a remporté par quatre fois le titre de champion du Super Bowl.

Joe Montana

Domination en alternance

De 1983 à 1993, Notre Dame a remporté les 11 matchs disputés face à USC. Durant cette période, Notre Dame, sous la houlette du légendaire Lou Holtz au coaching, réalise une saison parfaite de 12 victoires et aucune défaite en 1988. C’est cette année là que la fac, tout au nord de l’état de l’Indiana, remporte son huitième titre national en battant West Virginia lors du Fiesta Bowl. Ce titre est le dernier en date pour des footballeurs jouant avec un casque doré en référence au dôme de la même couleur, couvrant le toit du bâtiment administratif du campus.

Le 15 décembre 2000, USC engage un nouvel entraineur. Les responsables du programme Californien essaye tout d’abord d’engager l’entraineur d’Oregon State, puis celui d’Oregon avant de se tourner vers Mike Riley alors coach des San Diego Chargers. En vain. En désespoir de cause, ils se résignent à engager un entraineur dont la fille était alors joueuse de l’équipe de volley-ball. Son nom, Pete Carroll.

S’il perd sa première confrontation contre Notre Dame en 2001, Pete Carroll conduit ensuite ses Trojans à huit victoires consécutives face aux Irish. Le coach né à San Francisco connait 34 victoires consécutives entre 2003 et 2005 dont un titre de champion national en 2005 et une défaite en finale l’année suivante (contre Texas).

Pete Carroll avec USC c’est un bilan de 83 victoires pour 18 défaites en dix ans de présence.

Pete Carroll a recruté puis formé des joueurs tel que : Reggie Bush (vainqueur du super bowl avec les Saints en 2010), Clay Matthews (Packers, SB 2011), Brian Cushing (ex Texans), Ryan Kalil (Panthers), Jurell Casey (Titans), Everson Griffen (Vikings) ou TJ.McDonald (Dolphins).

Carson Palmer (ex Bengals) était là avant la venue de Carroll mais c’est bien ce dernier qui a fait de lui un vainqueur du Heisman Trophy, un champion universitaire et le numéro 1 de la draft 2003.

Les mascottes

Aux Etats-Unis, chaque équipe a un nom. Pour l’université de Notre Dame ce sont les Fighting Irish. Si la première mascotte était un chien, un terrier Irlandais, depuis 1960 c’est un Leprechaun. Un lutin Irlandais issu de contes médiévaux. Celui de Notre Dame est représenté les poings en avant, prêt à combattre. Lors des matchs, un étudiant est choisi chaque saison pour le personnifier en chair et en os.

Les Californiens d’USC sont des Trojans. Les Troyens (mythologie grecque). C’est le journaliste Owen Bird qui utilisa ce terme pour la première fois en 1912 car « USC rencontrait des équipes plus solides et mieux équipées qu’eux mais avec un esprit combattif rendant le surnom de Trojans approprié ». Il est resté.

Chaque match à domicile, Traveler, un troyen arrive à cheval, pénètre sur le terrain et vient y planter son épée.

Le Leprechaun de Notre Dame et Traveler le Trojan d’USC

 

Lors de leurs cinq dernières confrontations, l’équipe jouant à domicile l’a emporté. En sera t’il de même le 24 novembre 2018 ? Le match se jouera le samedi après thanksgiving, à Los Angeles, dans une semaine sportive nationale nommée : Rivalry Week (notre prochain sujet).

Precedemment :

Auburn contre Georgia
Michigan contre Ohio State
Stanford contre California

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 23:30 NYJ 3.1 pariez 1.25 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.6 pariez 2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.22 pariez 3.35 TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu