Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Carolina Panthers Dallas Cowboys Résumés 0

Panthers – Cowboys (16-8) : Cam Newton et Carolina démarrent bien leur saison

Pas de faux départ pour les Panthers.

Panthers – Cowboys (16-8) : Cam Newton et Carolina démarrent bien leur saison

Carolina Panthers (1-0) – Dallas Cowboys (0-1) : 16-8

Premier match, première victoire pour Cam Newton et Carolina. Sérieux, les Panthers ont pris le meilleur sur les Cowboys grâce notamment à une défense solide qui a malmené Dak Prescott (19/29, 170 YDS, 1 fumble perdu, 6 sacks, 19 YDS à la course) tout au long de la rencontre. Offensivement, Newton (17/26, 161 YDS, 13 courses, 58 YDS, 1 TD) s’est illustré à la course et le jeune running back Christian McCaffrey (10 courses, 50 YDS, 1 fumble perdu, 6 REC, 45 YDS) s’est montré en jambes. Par contre, Carolina a perdu deux joueurs importants sur blessure, à savoir Greg Olsen (TE) et Daryl Williams (OT).

Du côté de Dallas, l’attaque a longtemps ramé et l’absence du centre Travis Frederick a pesé. La ligne offensive a été dominée par le front seven des Panthers et cela a été l’une des clés de la partie.

Dallas au point mort

Le début de match appartient à Cam Newton. Le quarterback des Panthers marche sur les Cowboys avec notamment deux courses pour 45 yards lors du premier drive de Carolina. Malheureusement pour les locaux, un fumble de Christian McCaffrey près de la end zone gâche tout. A Dallas, c’est la galère en attaque dans le premier quart-temps. Deux séries, deux first downs, trois pénalités, deux punts.

Il faut attendre le second quart pour voir le match se débloquer. En effet, les Panthers profitent d’un superbe retour de punt de Damiere Byrd pour se retrouver en bonne position sur le terrain. Derrière, McCaffrey fait bien avancer son équipe au sol, puis Newton conclut avec un touchdown à la course sur une read-option (7-0). Les Cowboys tentent de répondre mais ils n’arrivent pas à trouver leur rythme offensif. Dak Prescott est souvent sous pression et le jeu de course est absent.

Dans les dernières instants de la première période, Carolina parvient à accentuer son avance. Le coureur C.J. Anderson (7 courses, 35 YDS) sort de sa boîte, les receveurs Jarius Wright (3 REC, 23 YDS) et Torrey Smith (1 REC, 15 YDS) apportent leur contribution tandis que McCaffrey continue de se montrer. Résultat, les Panthers inscrivent un field goal juste avant la mi-temps (10-0).

Un réveil trop tardif pour les Cowboys

Au retour des vestiaires, l’attaque des Cowboys n’arrive toujours pas à mettre en danger l’équipe adverse. Et quand Dallas parvient enfin à se retrouver en position pour marquer des points, le kicker Brett Maher vendange un field goal de 47 yards. Du coup, cela commence à être compliqué pour la défense texane, qui a plutôt fait du bon boulot jusqu’ici. Mais à partir de la fin du troisième quart-temps, les Panthers déroulent offensivement. Newton trouve Devin Funchess (3 REC, 41 YDS) à deux reprises, McCaffrey et Anderson font mal à la course, et le fullback Alex Armah (1 TD) trouve la end zone (16-0 après une transformation ratée).

Dos au mur, les Cowboys se réveillent dans la dernière période grâce en grande partie à Dak Prescott et Ezekiel Elliott (15 courses, 69 YDS, 1 TD, 3 REC, 17 YDS). Les deux joueurs font avancer l’attaque de Dallas et ajoutent des points au compteur. Le running back conclut un drive de dix jeux et 75 yards par un touchdown au sol, alors que le quarterback marque une conversion à deux points (16-8).

Plus qu’à une seule possession de leur adversaire, les Texans prennent confiance. D’abord, la défense se montre performante en mettant Cam Newton sous pression. Ensuite, les Cowboys enchaînent les first downs en attaque. A ce moment-là, on pense qu’ils sont bien partis pour revenir dans la rencontre, mais ils sont coupés dans leur élan par un sack de Kawann Short et une pénalité. Ils tentent alors une quatrième tentative, sans succès. Dallas parvient cependant à récupérer le ballon dans les deux dernières minutes du match. C’est maintenant ou jamais. Et c’est le jamais qui l’emporte, puisque Dak Prescott perd la balle sur un nouveau sack signé Mario Addison.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
14-Déc à 3:20 KC 1.45 pariez 2.3 LAC
15-Déc à 23:30 NYJ 2.85 pariez 1.3 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.5 pariez 2.2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.18 pariez 3.65 ARI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu