Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Petit dej 0

Le petit dej’ : incertitude pour Aaron Rodgers, la NFL avoue une erreur d’arbitrage

L’essentiel de l’actualité NFL du mardi 11 septembre 2018.

Le petit dej’ : incertitude pour Aaron Rodgers, la NFL avoue une erreur d’arbitrage

L’actu chaude

– Lions – Jets (17-48) : Les Jets éteignent un Matthew Stafford très maladroit

– Raiders – Rams (13-33) : Derek Carr s’est crashé, les Rams ont déroulé

Mike McCarthy fait durer le suspense

Touché au genou lors du premier match, Aaron Rodgers (QB, Packers) est forcément au coeur de toutes les discussions à Green Bay. Lundi, Mike McCarthy n’a rien voulu assurer.

« Nous avons bien quelques informations, mais aucune décision n’a été prise. Nous collectons toujours toutes les informations », a expliqué le coach.

Une seule pénalité sifflée dimanche pour casque en avant

La statistique est mise en avant afin de rassurer le public de la NFL. La pénalité dite « du plaquage casque en avant » n’aura pas autant d’influence sur le déroulement du jeu qu’on aurait pu le croire.

L’ouverture de la saison n’aura finalement vu cette règle ne s’appliquer qu’une fois officiellement sur quatorze matchs, pénalisant le defensive back des Chiefs Ron Parker. Officiellement, l’expulsion du match du safety des Bengals Shawn Williams l’a été pour brutalité inutile.

Après un début de présaison où la pénalité avait été « beaucoup » appelée, le comité d’application avait clarifié son usage fin août, excluant les contacts involontaires ou incidents, ce qui avait baissé les coups de sifflet de 60%. La ligue soutient cette réglementation afin de changer les mauvaises pratiques, et d’améliorer la sécurité des joueurs.

La NFL avoue une erreur d’arbitrage

Lors du match Browns-Steelers, Myles Garrett (DE, Browns) a été sanctionné pour un plaquage sur Ben Roethblisberger (QB, Steelers). Car désormais, les défenseurs n’ont plus le droit de tomber de tout leur poids sur le quarterback. Sauf qu’il n’y aurait pas du avoir de coup de sifflet.

« La règle dit spécifiquement, « la majorité ou tout le poids du corps » », explique Al Riveron, vice-président de la NFL en charge de l’arbitrage, à NFL Network. « Sur celui-là, même s’il y a du poids sur Ben, ce n’est pas ce que nous considérons comme un contact étant une faute. »

Audiences TV en hausse l’après midi, en baisse le soir

Les audiences télé de cette première semaine de NFL 2018 sont tombées. Elles sont en légère augmentation par rapport à la semaine d’ouverture de l’an dernier. Concernant les matchs du dimanche, les rencontres du début d’après midi sont en large progression (+0,4 point pour FOX, +2 points pour CBS), les matchs de fin d’après midi en progression légère (+0,1 point pour FOX), mais en baisse pour le match du soir (- 1,4 points pour NBC). La rencontre de jeudi a aussi vu sa part de public se réduire par rapport à 2017.

Les dernières saisons ses parts de marché ont eu tendance à plafonner et à se réduire, mais le football reste toujours le programme le plus populaire de la télévision Américaine.

A.J. Green voit Joe Mixon comme un des meilleurs

La haute dose de travail promise de Joe Mixon (RB) a bien été tenue ce dimanche du côté des Bengals. Avec 95 yards sur 17 courses et un touchdown, ainsi que 54 yards en 5 passes reçues, le numéro 28 tigré a été omniprésent. Ses partenaires ont relevé son importance. Andy Dalton (QB) considère « qu’il peut tout faire« , mais A.J. Green va encore plus loin et n’hésite pas à le citer en égal des meilleurs de la ligue.

« Vous le mentionnez avec Le’Veon Bell (Steelers) ou Todd Gurley (Rams) » a-t-il déclaré via le site de l’équipe. »Il est là avec ces joueurs. »

« Khalil Mack ne voulait plus jouer ici »

Les Raiders tentent de limiter la casse sur le plan médiatique. Pendant que Khalil Mack (LB, Bears) montre déjà tout son talent à Chicago, Jon Gruden était sur ESPN pour tenter d’expliquer son départ.

« De toute évidence, Khalil Mack ne voulait pas jouer ici », a expliqué Gruden. « C’est ce qu’on oublie. Il était sous contrat. Il n’est jamais venu aux entrainements de printemps, il n’est jamais venu au camp d’entrainement, et il était évident qu’il n’allait pas venir pour la saison. Donc n’oubliez pas ça. Nous devons être prêts et je veux des joueurs qui veulent être ici, qui veulent nous aider à nous relancer. »

Des Browns dignes de leur réputation

Pour la première fois depuis décembre 2016, les Browns de Cleveland n’ont pas perdu leur match. Cependant, alors que la rencontre de dimanche face aux Steelers aurait pu se solder par une victoire, les Browns n’ont accroché « que » le match nul.

Les statistiques sont terribles pour les Browns ces dernières décennies, mais avec le résultat de ce week end, deux en particulier attirent l’attention. Contre Pittsburgh, Cleveland a  eu une marge de + 5 sur les ballons perdus. Sur les 137 équipes qui ont eu cet écart lors d’un match, 132 ont gagné. Trois des cinq équipes qui n’ont pas réussi à gagner étaient les Browns… La petite bonne nouvelle, quand même : avec une fiche de 0-0-1, les Browns font leur meilleur début de saison depuis 2004.

On ne peut vraiment rien contre la fatalité.

Blessures

Ziggy Ansah (DE, Lions) a quitté le match de lundi avec blessure à l’épaule. Pas encore d’informations sur la gravité du problème.

– Incertitude pour Leonard Fournette (RB, Jaguars) souffre d’une petite blessure aux ischios et devrait revenir d’un jour à l’autre. Selon ESPN, sa présence pour le match contre les Patriots est incertaine.

Doug Baldwin (WR, Seahawks) souffre d’une déchirure partielle du ligament médial collatéral du genou droit, selon ESPN. Lundi, dans son émission sur KIRO-AM, Pete Carroll a assure que Baldwin peut marcher. Le receveur est d’ailleurs revenu en jeu après sa blessure dimanche. Les dommages aux ligament médial collatéral sont moins handicapants que sur le ligament croisé antérieur. Mais Baldwin ne va clairement pas être à l’aise.

Joe Haden (CB, Steelers) souffre d’un claquage aux ischios, selon ESPN. Il pourrait donc être indisponible pour le prochain match de son équipe.

Comme on pouvait le craindre, la saison de Delanie Walker est terminée. Le tight end des Titans a été placé sur la liste des blessés ce lundi. Il souffre d’une fracture et d’une dislocation de la cheville droite. L’annonce a été faite par l’équipe.

– Mike Zimmer, le coach des Vikings, a annoncé que le tackle Aviante Collins allait rater le reste de la saison suite à une blessure à l’épaule contractée à l’entrainement la semaine dernière.

Jeremy Hill est sorti du terrain lors de la rencontre entre les Patriots et les Texans pour une blessure au genoux. Finalement Ian Rapoport de NFL Network rapporte que cela s’avère être une rupture des ligaments croisés, la saison de Hill s’arrête là.

– Le defensive end gauche des Browns Emmanuel Ogbah va manquer du temps de jeu selon Nate Ulrich du Akron Beacon Journal. Le coach Hue Jackson n’a pas formellement confirmé, mais Ogbah souffrirait d’une entorse de la cheville.

– Le tackle droit des Texans, Seantrel Henderson, s’est fracturé la cheville lors du premier quart temps de la rencontre dimanche. Le head coach Bill O’Brien a déclaré lundi que le lineman allait se faire opérer, et que cela cloturait sa saison 2018. Dans le même temps, son partenaire le cornerback Kevin Johnson est sorti du match à cause d’une commotion cérébrale. Déjà victime de commotion en présaison, le coach O’Brien a annoncé qu’il serait indisponible au minimum quatre semaines, et pourrait être mis sur la liste des blessés.

– Les Cowboys ont placé le garde Parker Ehinger sur la liste des blessés.

Transactions

– Les Falcons d’Atlanta ont placé le S Keanu Neal sur la liste des blessés, libérant un poste dans l’effectif. La franchise vient d’annoncer la signature du defensive end Steven Means, ancien jour des Eagles. Egalement, selon Ian Rapoport de NFL Media, la franchise de Géorgie a trouvé un accord avec l’inside linebacker Corey Nelson. Les Falcons avaient besoin de renfort après la blessure au pied de Deion Jones.

– D’après ses agents, le garde Xavier Su’a-Filo a été signé par les Cowboys suite à un essai la semaine dernière. Il a joué quatre ans aux Texans, franchise qui l’avait sélectionné au deuxième tour de la draft.

– Après un essai jeudi dernier, ESPN confirme que les Vikings ont signé le garde Bryan Witzmann pour renforcer leur effectif de ligne offensive.

– Les Dolphins ont (re)signés le centre Travis Swanson. Il a joué quatre ans pour les Lions, étant titularisé pour 42 matchs.

– Les Bills ont signé Nate Orchard (DE) et coupé Adolphus Washington (DT), selon NFL Media.

Par ailleurs

– Les 49ers vont rencontrer à l’essai les linebackers Erik Walden (ancien Titan et Colt) et Hau’oli Kikaha (ancien Saint) afin de renforcer leur second rideau, déjà touché en ce début de saison.

Breshad Perriman (WR) est quant à lui testé par les Eagles. Premier tour de draft en 2015, Perriman n’a capté que 43 passes en trois saisons aux Ravens.

Corey Coleman (WR) a été testé par les Patriots, et il devrait bientôt rencontrer les Eagles, selon NFL Media.

Assis

Marshawn Lynch (RB, Raiders) est resté assis pendant l’hymne national lundi soir.

Jay Ajayi va devenir le coureur principal des Eagles

Au cours de la partie de jeudi face aux Falcons, Jay Ajayi (RB) est monté en puissance en deuxième mi-temps alors que Darren Sproles avait été titularisé en début de match. La faute à une douleur au pied. Economisé par son encadrement, Ajayi a fini avec 15 courses (10 de plus que Sproles ou Corey Clement) pour 62 yards et 2 touchdowns. L’entraineur Doug Perderson a commenté auprès d’ESPN le rôle de son coureur.

« Je voulais être sur car Jay souffre d’une blessure dans le bas du corps depuis quinze jours, je voulais m’assurer qu’il allait bien avant de le lancer dans le flot du match. » a déclaré Pederson. « A l’avenir nous le verrons plus. »

Le coach a ensuite développé sa vision de son trio de coureurs.

« Je commencerai par Corey. Nous devons faire attention en lui donnant des touchés en plus car il est aussi joueur d’équipe spéciale, et je veux le garder en bonne santé et actif pendant quatre quart temps, c’est la première chose. »a-t-il dit. « Ensuite Sproles, nous savons qu’il revient, il sera introduit principalement sur des troisièmes tentatives et quelques jeux spéciaux offensifs en première et deuxième tentative. Jay est pour nous le cheval de bataille, le gars qui y va, entre les tackles, il va aller percuter, il est fort, physique, le gros gars qui a vraiment décollé en deuxième mi-temps. »

La départ de Legarrette Blount laisse donc bien le rôle de coureur principal à Ajayi.

Tom Brady cite Rob Gonkowski en exemple

Tom Brady (QB, Patriots) n’est pas avare de compliments, et semble tenir en haute estime son tight end, Rob Gronkowski. Lors d’une apparition sur WEEI, Brady a commenté le jeu des Texans en les complimentant pour leur travail sur le Gronk, mais a noté qu’ils avaient à s’occuper « probablement du meilleur qui ait joué le jeu ».

Le quarterback a ajouté que le reste des Patriots devait élever son niveau pour s’aligner sur ce que Gronkowski peut faire sur le terrain.

« Il est une grosse partie de ce que nous faisons, et nous devons tous nous élever à son niveau. Nous tous, dans le but d’être une grande attaque » a déclaré Brady via MassLive.com. »Les équipes se concentrent sur lui, ce qui donne des opportunités à d’autres gars, et nous devrons profiter de ces opportunités quand elles se présenteront. »

Ce n’est pas une maigre appréciation quand on se souvient que Brady a bien côtoyé un certain Randy Moss.

Philip Rivers complimente Patrick Mahomes

Après la victoire des Chiefs contre les Chargers, grâce notamment à un Patrick Mahomes étincellant aux commandes de son attaque « high octane », Philip Rivers envisage un avenir radieux à son adversaire du jour. Il a déclaré à ESPN que Mahomes avait « une chance de devenir vraiment, vraiment, vraiment merveilleux« . Le leader des Chiefs a rendu une fiche de 15 passes réussies sur 27, 256 yards et 4 touchdowns.

DeMarcus Lawrence est remonté

DeMarcus Lawrence (DE, Cowboys) a commencé 2018 comme il avait fini 2017. Avec une belle fiche de 7 plaquages, 3 pour perte, 1 sack et 1 fumble recouvert il a joué sa partition contre les Panthers ce dimanche. Cependant il n’en tire aucune satisfaction.

« Aucun commentaire, parce que nous n’avons pas gagné le match. » a-t-il dit à Jon Machota du Dallas Morning News. « Les actions ne comptent pas si vous ne gagnez pas. Les sacks ne s’additionnent pas si vous ne gagnez pas. Ca n’a aucune importance. Je ne joue pas pour avoir des sacks, je joue pour gagner. »

Lawrence a 26 ans et joue actuellement aux Cowboys sous le franchise tag. Il a déjà annoncé qu’il refuserait le tag à la fin de cette saison.

Frank Gore : toujours un peu plus loin (et plus haut)

Ce dimanche Adrian Peterson (RB, Redskins)  a dépassé Jim Brown. Il est devenu le dixième coureur le plus productif de l’histoire de la ligue. Cependant, un autre de ses collègues en activité est lui aussi bien placé parmi les plus grands, et devrait monter dans la hiérarchie lors des rencontres de la semaine prochaine.

Frank Gore (Dolphins), l’immortel, « the inconvenient truth », est actuellement classé cinquième, devant Ladainian Tomlinson, et très près de Curtis Martin. En effet, le coureur des Dolphins a rendu une fiche de 9 courses pour 61 yards face aux Titans, ce qui ne le laisse qu’à 14 longueurs de Martin. Il a actuellement couru pour 14 087 yards.

A 35 ans, après 14 saisons, Gore devrait très rapidement n’être plus devancé que par Emmitt Smith (18 355 yards), Walter Payton (16 726 yards), et Barry Sanders (15 269 yards). Des icônes.

Odell Beckham est de retour

Odell Beckham (WR, Giants) n’avait pas menti, il est en pleine forme. De retour de blessure après une année quasi blanche, il a signé une performance de 11 passes captées pour 111 yards face aux Jaguars. Il a été aligné partout sur le terrain, et a remporté ses duels. Ses partenaires et son organisation ont remarqué son apport.

« Des jours comme ça définissent votre attaque pour toute la saison. » a déclaré Evans Engram, le tight end. « Vous regardez les jeux et vous voyez Odell se libérer, trouver des trous dans les zones, les défenses vont devoir prendre ça en compte. Cela va ouvrir beaucoup d’autres choses. C’est définitivement bon de l’avoir, qu’il fasse ça, et vous pouvez planifier toute la journée, ce sera quand même difficile de stopper le numéro 13. Il a été un énorme contributeur pour nous dimanche, et il le sera à l’avenir. »

Une fois rodé, le duo avec Saquon Barkley pourrait être en effet très efficace.

Coach Matt Nagy prend sur lui

Alors que les Bears menaient d’au moins trois possessions face aux Packers avec un Aaron Rodgers sur le banc, Chicago a assisté à la remonté de Green Bay en deuxième période et a du s’incliner 23 à 24. Un nouveau miracle des verts et or ? Pas uniquement semble-t-il, puisque le coach Matt Nagy considère que certains de ses appels offensifs ont été mauvais et n’ont pas permis d’enterrer la partie. En cause ? Notamment des appels répétés de passe écran, et un appel de passe sur troisième-et-un-yard en début de dernier quart temps.

« Je n’ai pas aimé ces appels. Je l’ai dit aux gars, ceux là sont pour moi. » a-t-il déclaré en conférence de presse.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
28-Sep à 2:20 LAR 1.3 pariez 2.85 MIN
30-Sep à 19:00 ATL 1.33 pariez 2.7 CIN
30-Sep à 19:00 DAL 1.5 pariez 2.2 DET
30-Sep à 19:00 GB 1.18 pariez 3.65 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une