Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 3 : feu d’artifice à Los Angeles, alerte rouge à Oakland et Seattle

Un match explosif, des équipes en danger, d’autre en feu, cette semaine 3 vaut le détour.

[Preview] NFL Semaine 3 : feu d’artifice à Los Angeles, alerte rouge à Oakland et Seattle

Cette année, la NFL a démarré sur les chapeaux de roues. 174 touchdowns ont été inscrits avant ce Browns-Jets. C’est simple, c’est le plus haut total de l’histoire de la ligue après deux semaines. On compte aussi 1 506 points (deuxième plus haut total derrière 2012). Ajoutez à cela 25 matchs sur 32 qui ont affiché moins de 8 points d’écart dans le quatrième quart-temps (soit 78,1 % des rencontres), et vous avez un début de saison plus qu’excitant.

Et cette semaine 3 ne devrait pas déroger à la règle. Los Angeles va voir s’affronter ses deux équipes dans ce qui devrait être un feux d’artifice offensif. Mais il y a aussi d’autres franchises qui affolent les compteurs cette saison (Kansas City, Tampa Bay,…) et elles seront d’attaque ce week-end. À l’inverse, focus sur les équipes qui sont déjà en danger après seulement deux semaines. Un clash dans la cité des Anges, des franchises qui explosent tout, d’autres qui doivent se sortir de la crise et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 3.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (2-0) – Los Angeles Chargers (1-1)

Attention aux étincelles ! Ces deux équipes font partie des meilleures attaques de la ligue, alors quand elles se rencontrent ça promet un match ultra offensif. C’est simple, les Rams forment l’escouade qui marque le plus de points en NFL cette année avec 33,5 unités/match. Mais en face on n’est pas à plaindre avec 29,5 points/match ainsi que 445 yards gagnés/match (contre 398 pour les Rams). Deux armadas offensives qui devraient faire grimper le tableau d’affichage. La franchise menée par Sean McVay peut tout de même compter sur sa défense, qui n’a encaissé que 13 points depuis le début de l’année, pour ralentir Philip Rivers et sa clique. Il n’est pas rare que les Rams alignent 6 joueurs draftés au premier tour dans cette défense. En face, c’est plus compliqué. Sans Joey Bosa (encore absent ce dimanche), Anthony Lynn n’a pas encore trouvé de solutions défensives. La franchise encaisse 29 points par match et face à l’attaque des Rams ça pourrait se payer cash. Malgré des joueurs de grandes classes (Jared Goff, Brandin Cooks, Cooper Kuppn…), l’élément clé de cette escouade reste Todd Gurley. Il a inscrit 3 TDs à la course la semaine dernière et s’affirme aussi comme une arme dangereuse dans le jeu de passe. Ça tombe mal pour les Chargers qui ont des difficultés à défendre sur les coureurs, autorisant pas moins de 95 yards au sol par match. Cette défense pourra tout de même compter sur Kyzir White, le rookie très en vue depuis le début de saison et qui semble être capable de jouer à tous les postes.
Pronostic : Les Rams restent maîtres de Los Angeles dans un match où les touchdowns ne cessent d’affluer.

Alerte rouge

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (0-2) – New York Giants (0-2)

Premier duel dans cette catégorie et c’est peut-être le plus représentatif. Dans cette opposition, il n’y a pas seulement une équipe en danger, mais bien deux. Aucune des deux franchises n’a remporté un match cette saison et le temps commence à presser pour Houston et New York. La bonne nouvelle c’est que lundi matin une des deux aura ouvert son compteur. Enfin « normalement », vu que le match nul est à la mode en ce moment… Du côté de la grosse pomme, on se demande encore comment cette attaque n’est pas (beaucoup) plus prolifique (seulement 14 points par match, 30e de la NFL). Et si Eli Manning est pointé du doigt (à raison), il y a aussi la ligne offensive qu’il faut largement améliorer. La semaine dernière, les Giants ont encaissé 6 sacks face à Dallas. Dimanche, ces joueurs vont affronter J.J. Watt, Jadeveon Clowney ou encore Whitney Mercilus. Autant dire que ce ne sont pas le genre de joueurs qui mettent en valeur une ligne offensive. On l’a compris, pour rester dans le match, New York ne devra pas encaisser trop de points. Cette année les Texans ne sont pas beaucoup meilleurs (18,5 unités/match, 26e), mais il faudra tout de même surveiller la relation entre Deshaun Watson et Will Fuller qui peut faire des dégâts à tout moment.
Pronostic : Deshaun Watson se réveille et offre la première victoire de la saison à son équip.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (2-0) – Oakland Raiders (0-2)

Depuis la victoire de Hue Jackson, John Gruden est peut-être le coach en NFL qui a le plus besoin d’une victoire cette semaine. L’ancien technicien des Buccaneers a beaucoup été critiqué pour ses choix durant l’intersaison et espérait un début d’année bien meilleur. Malheureusement, deux revers plus tard, Oakland est mal en point et l’équipe n’arrive pas à s’en sortir. Ce dimanche, en Floride, les Raiders se doivent d’obtenir une victoire. Au moins, ils doivent montrer un niveau de jeu supérieur à celui affiché depuis deux semaines. En attaque, l’escouade avance (384 yards/matchs, 10e de NFL) mais n’arrive pas à concrétiser (16 points/matchs, 28e). Les Californiens doivent être beaucoup plus tueurs quand arrive la red-zone. Le problème pour eux, est que la défense des Dolphins a des caractéristiques qui ne leur conviennent pas. En effet, cette escouade encaisse beaucoup de yards (349 yards/match, 17e) mais peu de points (16 unités/match, 4e). Une mauvaise nouvelle pour Derek Carr et les siens. En tout cas, sans faire de bruit, Miami se retrouve premier de l’AFC Est, devant les Patriots. Pas sûr que cela dure toute l’année mais la franchise est en tout cas une candidate aux playoffs.
Pronostic : Adam Gase et Ryan Rannehill font juste ce qu’il faut pour venir à bout d’une franchise d’Oakland qui s’enfonce dans la crise.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (0-2) – Dallas Cowboys (1-1)

Chaque année, une équipe qui commence par un 0-2 se hisse en playoffs. C’était le cas, l’an dernier, pour les New Orleans Saints par exemple. Si ce schéma se répétait, Seattle serait peut-être la franchise la plus à même d’être l’élue de cette année parmi ces équipes qui n’ont pas encore gagné. Elle en a en tout cas les caractéristiques (l’expérience, un bon quarterback, un entraîneur qui a de la bouteille,…). Sauf que pour l’instant, ça ne tourne pas. Et si les Seahawks veulent aller en playoffs, il va falloir se mettre en route. Ce retour au CenturyLink Field pour le premier match de la saison à domicile doit être le déclic, notamment offensif. Un secteur qui a beaucoup de peine à se montrer en 2018. Sauf que les visiteurs du jour ne sont pas forcément les adversaires les plus propices pour ce genre de déclic. En effet, Dallas possède actuellement l’une des meilleures défenses du pays. Avec seulement 274 yards encaissés par match (4e) ainsi que 14,5 points pris par rencontre (3e), les Cowboys arrivent à compenser les défaillances de leur propre attaque. Vous l’aurez compris, ce match ne devrait pas ravir les amateurs de jeu offensif.
Pronostic : Les Seahawks s’imposent pour la première fois de la saison dans un match fermé et tendu.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Detroit Lions (0-2) – New England Patriots (1-1)

On se calme… Si ce match est dans cette catégorie ce n’est pas pour les Patriots. Même si New England a subit une défaite d’une ampleur rare sous l’ère Belichik-Brady, l’heure n’est pas à la crise dans le Massachusetts. À quelques kilomètres de là en revanche, dans le Michigan, la pression se fait de plus en plus insistante sur Matt Patricia. Non pas que son poste soit en danger (pour l’instant), mais il est en train de perdre le crédit qu’il avait en arrivant. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il rencontre cette semaine le double champion de l’AFC. La bonne, c’est qu’il connait cette équipe par cœur, lui l’ancien coordinateur défensif des Pats. Il est donc bien placé pour savoir que cette défense a beaucoup de lacunes et il l’a encore vu la semaine dernière face aux Jaguars. Il va donc falloir que son équipe et Matt Stafford en profitent, parce que de l’autre côté du terrain cela risque d’être plus compliqué. Les Lions ont encaissé 78 points depuis le début de la saison et quand on est sur le point d’affronter Tom Brady, c’est rarement bon signe. Le numéro 12 a d’ailleurs vu son groupe de receveur s’agrandir avec l’arrivée de Josh Gordon. On attend encore de voir ce que cela va donner, mais si l’alchimie prend…
Pronostic : Les Patriots se remettent à l’endroit et Bill Belichick inflige une troisième défaite à son ancien coordinateur.

À l’attaque

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (2-0) – San Francisco 49ers (1-1)

Beaucoup de jeunes et talentueux quarterbacks sont arrivés dans la ligue en 2018, mais deux des meilleurs lanceurs de la nouvelle génération sont à chercher parmi ceux qui étaient déjà en NFL l’an passé. Et ils s’affrontent ce dimanche. Patrick Mahomes et Jimmy Garoppolo sont impressionnants. D’un côté, il y a un lanceur qui n’a perdu qu’un seul match sur les 9 qu’il a débuté. Il a même redonné espoir à une franchise de légende. De l’autre, il y a quarterback qui bat tous les records sur ses premiers matchs et qui a fini sa dernière rencontre avec plus de touchdowns que de passes incomplètes (6 contre 5). Leur opposition risque d’être excitante. Surtout que les deux sont biens aidés. Jimmy Garropolo, n’a pas de grandes stars à ses côtés mais peut compter sur Kyle Shanahan au système offensif toujours très productif. Des schémas qui devront encore faire mouche puisqu’en face il y aura une défense qui encaisse plus de 500 yards par match. Quant à Patrick Mahomes, lui peut s’appuyer sur des joueurs au talent immense. Entouré de Kareem Hunt, Tyreek Hill, Sammy Watkins ou encore Travis Kelce, il n’a que l’embarras du choix pour découper les défenses face à lui. Surtout que les Chiefs vont jouer à domicile pour la première fois de l’année. Un avantage en plus pour Kansas City.
Pronostic : Avantage à Mahomes dans son duel avec Garoppolo, même si les Chiefs s’imposent d’une courte tête.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (1-1) – Denver Broncos (2-0)

Et si on avait en face de nous l’attaque la plus sous-côtée de la NFL. On parle bien sûr ici de celle des Broncos. Depuis le début de la saison, on a beaucoup souligné le retour de la défense à Denver. Après une période un peu creuse, l’escouade défensive est en train de redevenir dominante. Assez pour qu’on ne remarque pas que l’attaque possède la 4e moyenne de yards par match la plus haute (427,5 yards/match). Si cette moyenne est si haute ce n’est pas uniquement grâce à Case Keenum, mais aussi et surtout à la faveur du meilleur jeu au sol de la ligue. Denver a décidé de courir sur ses adversaires et la franchise le fait avec plusieurs joueurs. Phillip Lindsay, Royce Freeman et Devontae Booker s’en donnent à cœur joie. Résultat : 157 yards par match (2e). Baltimore qui est dans le milieu de tableau quand il s’agit de défendre le jeu au sol (95,5 yards/match) est prévenue.
Pronostic : L’attaque des Broncos continue d’avancer au sol pendant que la défense fait le travail et c’est une troisième victoire en autant de match cette saison pour Vance Joseph.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Tampa Bay Buccaneers (2-0) – Pittsburgh Steelers (0-1-1)

Il y a encore peu de temps de ça, les Steelers auraient été ravis de rencontrer Tampa Bay pour reprendre un peu de confiance. Sauf que depuis, Mike Tomlin et ses joueurs ont vu les deux premiers matchs des Buccaneers et se disent probablement qu’il y a quand même bien mieux comme opposition pour reprendre confiance. Si les Steelers doivent reprendre confiance, c’est que ce début de saison est une catastrophe. D’abord sur le terrain où la franchise n’a pas pu remporter son match contre Cleveland avant de chuter lourdement contre les Chiefs. Puis en dehors du terrain, avec un Le’Veon Bell qui refuse toujours de jouer et un Antonio Brown de plus en plus insatisfait. Bref, c’est la pagaille (pour rester poli) à Pittsburgh. Une nouvelle occasion pour Ryan Fitzpatrick de rester sur sa lancée. Les Steelers ont fait briller Patrick Mahomes la semaine dernière, il n’y a pas de raison qu’ils stoppent un quarterback encore plus en feu (48-61, 819 yards, 8 TDs et 1 INT).
Pronostic : Ryan Fitzpatrick est toujours en feu mais les Steelers, dos au mur, remportent leur premier match de la saison.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (1-1) – New Orleans Saints (1-1)

Après les Panthers, Atlanta accueille un nouveau rival de division : les Saints. Une équipe de New Orleans qui n’est pas encore le mastodonte que l’on attendait en début de saison. Les hommes de Sean Payton ont chuté face aux Buccaneers d’entrée avant de galérer contre les Browns. Résultat, un bilan à l’équilibre. Ce qui est déjà mieux que l’an dernier, quand les Saints avaient démarré par un 0-2. Ils ont donc le temps de monter en puissance. Il faudra pour cela battre les Falcons sur leur terrain. Les perdants malheureux du Super Bowl d’il y a deux ans, eux aussi, semblent monter en puissance. Après une défaite initiale face aux champions en titre, ils ont rectifié le titre contre Carolina. Surtout, on leur reprochait (à Steve Sarkisian principalement) leur manque d’efficacité dans la red-zone. Des critiques qu’ils ont fait taire dès la semaine dernière en étant impeccable dans cette zone du terrain. À surveiller en tout cas le duel qui promet d’être explosif entre Julio Jones et Marcus Lattimore.
Pronostic : Les Saints prennent l’avantage sur leur adversaire direct dans cette division et restent à l’affût derrière les Bucs.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (2-0) – Tennessee Titans (1-1)

La semaine dernière Jacksonville a envoyé un message fort à toute la ligue. Il va falloir compter sur les finalistes de l’AFC 2017 cette année en NFL. Après avoir mis à leurs pieds les doubles vainqueurs de l’AFC, les Jaguars doivent continuer leur route pour pourquoi obtenir une semaine de repos en playoffs. On en est loin pour l’instant, et avant cela il faut gagner la division. Cela passe justement par des victoires face à leurs rivaux de l’AFC Sud et ils commencent cette semaine par la réception des Titans. Un duel intéressant puisque ce qui fait la force de Blake Bortles cette saison, c’est son efficacité dans la red-zone (4-8 et 3 TDs). Alors que dans le même temps, Tennesse prend très peu de touchdowns dans cette partie du terrain avec seulement un TD encaissé en 6 défense dans les 20 derniers yards. L’équipe qui prendra l’avantage dans cette partie du terrain, sera bien lancée pour remporter le match. Deux incertitudes en revanche, la présence de Leonard Fournette ainsi que celle de Marcus Mariota. Deux absences (ou deux retours selon l’avancée des blessures) qui seront importantes.
Pronostic : Jacksonville est trop fort pour Tennessee et les Floridiens restent sur leur nuage.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (1-1) – Green Bay Packers (1-0-1)

Aaron Rodgers est sur une jambe. Le quarterback a joué le week-end dernier face aux Vikings, il a été bon, mais on le sent bien, il n’est pas à 100 % de sa forme. Sera-t-il en meilleure santé avec une semaine de plus derrière lui ? Nous le découvrirons dimanche. En attendant, les Redskins eux ne veulent pas être perturbés et vont jouer leur jeu. Un schéma qui consiste à gérer le ballon. Washington est l’équipe qui a eu le ballon le plus souvent en sa possession depuis le début de la saison. Malheureusement pour Jay Gruden, cela ne s’est pas encore traduit en terme de points puisque la franchise n’affiche que 16,5 unités/match. Il faut donc convertir ce temps de possession au tableau d’affichage. Pour les Packers, la statistique à améliorer pour tenter de s’imposer est l’efficacité dans la zone rouge. Green Bay n’est que 30e dans la red-zone. Une lacune qui n’est pas nouvelle et c’est pourquoi les dirigeants ont signé Jimmy Graham. Le tight end doit maintenant être utilisé à bonne escient dans ces situations. On fait confiance au double MVP pour trouver sa cible dans les moments importants. Les deux travaillent encore leur alchimie. L’avantage c’est que malgré une grosse défense (seulement 247 yards encaissés par match/1e), Washington a du mal à défendre dans les 20 derniers yards.
Pronostic : Même encore diminué Aaron Rodgers trouve le moyen de s’en sortir avec une victoire à l’extérieur.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Philadelphia Eagles (1-1) – Indianapolis Colts (1-1)

Il est de retour ! Carson Wentz devrait jouer derrière la ligne offensive des Eagles pour la première fois depuis la semaine 14 face aux Rams la saison dernière. Reste à savoir maintenant si le quarterback affichera le même visage qu’avant sa blessure. En tot cas, depuis l’an dernier quelque chose a changé : son coordinateur offensif. En effet, Franck Reich est parti… aux Colts. Ce sera donc des retrouvailles pour les deux hommes et le technicien aura l’avantage de connaître son adversaire par cœur. La défense va donc avoir du boulot, mais cette année à Indianapolis c’est la saison du renouveau pour cette escouade. Mieux coachée et avec plus de talent, la défense des Colts fait désormais partie du haut du panier (332 yards autorisés par match, 10e et  21,5 points encaissés par rencontre, 15e). On est loin de ce qui était l’une des pires défenses de la ligue les années précédentes. Une amélioration aussi due à une bonne draft, à l’image de Darius Leonard qui affiche le plus grand nombre de plaquage de la NFL (27). Tout cela va-t-il suffire pour arrêter le champion en titre ? Réponse dimanche. En tout cas, de l’autre côté du terrain Andrew Luck monte en puissance avec un deuxième match encore meilleur que le premier. Les supporters espèrent donc une troisième rencontre encore au-dessus de la deuxième.
Pronostic : Dans un match serré où Luck et Wentz se rendent coups pour coups, le champion en titre s’en sort tout de même à domicile, à l’expérience.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (1-0-1) – Buffalo Bills (0-2)

Peut-être le match le plus déséquilibré de la semaine. D’un côté, il y a les Bills qui n’ont pas gagné un match de l’année et qui filent tout droit vers le premier choix de la draft 2019. De l’autre, il y a les Vikings qui n’ont toujours pas connu la défaite et qui, malgré un match nul la semaine dernière, sont considérés parmi les favoris de la conférence. Du coup, on a du mal à imaginer comment l’issue de ce match pourrait être différente qu’une victoire de Minnesota. En attaque, les Bills sont en train de developper Josh Allen. Mais le rookie n’est pour l’instant pas au point. Surtout qu’il n’est pas aidé par sa ligne offensive qui est poreuse. L’un des points forts des Vikings étant de mettre la pression sur le quarterback adverse, il y a de fortes chances que l’attaque de Buffalo s’enraye. Et à partir de là, Kirk Cousins n’aura plus qu’à continuer sa saison très propre en distillant ses passes à toutes ses très bonnes cibles.
Pronostic : Minnesota n’a pas trop de souci pour se séparer des Bills toujours autant en difficulté.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (1-1) – Cincinnati Bengals (2-0)

Dans ce duel de prédateurs entre les Bengals et les Panthers, celui qui sera le plus agressif l’emportera. Pour l’instant, Cincinnati gère bien son début de saison. L’équipe de Marvin Lewis n’a toujours pas connu la défaite et domine l’AFC Nord seule en tête. En face, c’est un peu plus compliqué puisque Tampa Bay est innarretable pour le moment en NFC Sud et que Carolina a perdu face à son rival Atlanta. Mais Cam Newton a gagné ses trois derniers rencontres face à une franchise de la conférence voisine. Il espère continuer sa série. Pour cela, il faut que le jeu au sol des Panthers soit meilleur. Si on regarde les statistiques, on pourrait imaginer que tout va bien (134 yards/matchs, 5e de la NFL avec 5,4 yards/course, 1e). Mais en observant de plus près, on se rend compte que le quarterback, Cam Newton, est le joueur avec le plus de yards au sol à chacun des deux premiers matchs. Certes Newton est une double menace, un coureur efficace, mais les supporters et les coachs aimeraient probablement qu’il se contente de ses qualités de passeurs en déléguant le travail au sol aux joueurs qui sont payés pour cela (C.J. Anderson ou Christian McCaffray). Chez les Bengals, on a vu Andy Dalton utiliser de plus en plus (avec succès) la play-action. Une arme de plus pour cette attaque qui tourne bien en ce début d’année.
Pronostic : À domicile les Panthers ne se font pas surprendre et continuent de dominer les équipes de l’AFC.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (0-2) – Chicago Bears (1-1)

Les observateurs les plus durs voient déjà les Cardinals se battre… pour le premier choix de la draft l’année prochaine. Il faut dire que le début de saison est très compliqué dans l’Arizona. Steve Wilks, le successeur de Bruce Arians à la tête de cette franchise, n’a toujours pas gagné son premier match. Les lacunes sont nombreuses mais la plus flagrante reste du côté offensif. On peut le dire : Arizona possède la plus mauvaise attaque de la NFL. Chicago ne devrait pas avoir beaucoup de mal à contenir une escouade qui n’a inscrit que 6 points lors du premier match avant de laisser le tableau d’affichage vierge à l’occasion de la seconde rencontre. Sam Bradford n’a cumulé que 243 yards pendant que David Johnson (22 courses pour 85 yards) et Larry Fitzgerald (10 réceptions pour 104 yards) doivent se dire que la saison va être longue. Surtout que dimanche, ils affrontent la défense des Bears qui est dans le top 10 des meilleures escouades du pays, portée notamment par un Khalil Mack qui fait regretter son trade à chaque snap aux supporters des Raiders.
Pronostic : Victoire facile des Bears et toujours pas de succès pour Steve Wilks.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (1-1) – New Orleans Saints (1-1)
Washington Redskins (1-1) – Green Bay Packers (1-0-1)
Philadelphia Eagles (1-1) – Indianapolis Colts (1-1)
Minnesota Vikings (1-0-1) – Buffalo Bills (0-2)
Miami Dolphins (2-0) – Oakland Raiders (0-2)
Baltimore Ravens (1-1) – Denver Broncos (2-0)
Carolina Panthers (1-1) – Cincinnati Bengals (2-0)
Houston Texans (0-2) – New York Giants (0-2)
Jacksonville Jaguars (2-0) – Tennessee Titans (1-1)
Kansas City Chiefs (2-0) – San Francisco 49ers (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (2-0) – Los Angeles Chargers (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (0-2) – Dallas Cowboys (1-1)
Arizona Cardinals (0-2) – Chicago Bears (1-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Detroit Lions (0-2) – New England Patriots (1-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Tampa Bay Buccaneers (2-0) – Pittsburgh Steelers (0-1-1)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une