Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 2 : tous les scores et résumés

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20

Dallas Cowboys (1-1) – New York Giants (0-2) : 20-13

Coup d’envoi dimanche à 22h

San Francisco 49ers (1-1) – Detroit Lions (0-2) : 30-27

Los Angeles Rams (2-0) – Arizona Cardinals (0-2) : 0-34

Jacksonsville Jaguars (2-0) – New England Patriots (1-1) : 31-20

Denver Broncos (2-0) – Oakland Raiders (0-2) : 20-19

Coup d’envoi dimanche à 19h00

Atlanta Falcons (1-1) – Carolina Panthers (1-1) : 31-24

Green Bay Packers (1-1) – Minnesota Vikings (1-1) : 29-29

Pittsburgh Steelers (0-1-1) – Kansas City Chiefs (2-0) : 37-42

Les beaux débuts de Patrick Mahomes (23/28, 326 yards, 6 TDs) continuent. En plus d’être appliqué le jeune quarterback des Chiefs a été porté par des choix de jeu affutés et des coéquipiers tout aussi justes. Chris Conley, Travis Kelce (7 rec, 109 yards, 2 TDs) et Kareem Hunt (18 courses, 75 yards – 1 rec, 5 yards, 1 TD) ont ainsi marqué dès le premier quart pour lancer la partie sur un 21-0.

Ben Roethlisberger (39/60, 452 yards, 3 TDs) et les Steelers sont alors sortis de leur torpeur avec un 21-0 dans l’autre sens au cours du second quart, histoire d’atteindre la pause sur un score de parité.

Dans ce match débridé, les deux équipes échangent encore les touchdowns au retour des vestiaires (28-28). Mais Andy Reid trouve des options dans tous les sens pour Mahomes. Demarcus Robinson puis Tyreek Hill trouvent de nouveau la end zone (42-28). Kansas City semble même bien parti pour plier le match en récupérant le cuir à 12 minutes de la fin. Mais Kareem Hunt est plaqué dans sa end zone pour un safety (42-30). Et malgré un stop défensif, les Chiefs rendent à leur tour le ballon. Big Ben va chercher lui même un touchdown sur une course (42-37). L’écart est réduit, mais c’est trop tard. Pittsburgh n’arrive pas à stopper les Chiefs, qui épuisent le chrono.

Une chose est sûre : les deux défenses ont du boulot.

Tampa Bay Buccaneers (2-0) – Philadelphia Eagles (1-1) : 28-21

Les Buccaneers continuent leur début de saison surprise. Après s’être offert les Saintsne ouverture, c’est cette fois le champion en titre qui est venu subir la loi de Ryan Fitzpatrick (27/33, 402 yards, 4TD, 1INT).

Le quarterback a encore sorti une très bonne prestation à l’image de sa première passe du match qui envoie DeSean Jackson (4rec, 129 yards, 1TD) au touchdown sur 75 yards (7-0). Les défenses prennent ensuite le pas sur les attaques en forçant les punts puis en provoquant un fumble côté Buccaneers et une interception côté Eagles. Les champions en titre reviennent au score (7-7) sur une course de Corey Clement.

Sauf qu’encore une fois les Buccaneers et leur attaque font parler la poudre. Fitzpatrick trouve OJ Howard (3rec, 96 yards, 1TD) pour une passe de 15 yards qui se transforme en nouveau touchdown (14-7) de 75 yards ! Sur leur drive d’après, c’est Chris Godwin qui est trouvé dans l’end zone et permet aux locaux de rentrer aux vestiaires sur le score de 21 à 7.
Tampa Bay conforte son avance en seconde mi-temps avec un nouveau touchdown (28-7) sur leur premier drive grâce à une réception de Mike Evans. Mais les locaux vont se faire peur dans ce second acte.

En effet, Jay Ajayi (7 courses, 23 yards, 1TD) relance les champions avec un touchdown (14-28) en attaque alors que la défense force Fitzpatrick au fumble. Deux drives après, Nick Foles (35/48, 334 yards, 1TD) trouve Nelson Agholor (8rec, 88 yards, 1TD) dans l’end zone pour ramener les Eagles à 21-28 et se donner le droit de croire au comeback.
Sauf que la défense de Tampa tient et offre la victoire aux siens en empêchant le retour des Eagles. Les Buccaneers continuent leur bon début de saison sans Jameis Winston. Pour les champions, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Les jours sans arrivent en défense et Carson Wentz pourrait bientôt revenir en attaque.

New Orleans Saints (1-1) – Cleveland Browns (0-1-1) : 21-18

Les Browns trouvent toujours des nouvelles manières de ne pas gagner. Toujours. Cette fois, c’est leur kicker qui leur a porté le coup fatal. À un peu plus d’une minute de la fin, sur 4e tentative, Tyrod Taylor (22/30, 246 yards, 1 TD, 1 int) lance un missile sol-air qui trouve les mains d’Antonio Callaway (3 rec, 81 yards, 1 TD) 55 yards plus loin. Touchdown ! Mais Zane Gonzalez manque l’extra point, et le score reste à 18-18 !

Drew Brees (28/35, 243 yards, 2 TDs) n’en demandait pas tant. Sur la possession suivante, le quarterback des Saints trouve Ted Ginn qui remonte dans la partie de terrain adverse. Will Lutz, lui, réussit le coup de pied de 44 yards (21-18). Avec les 31 secondes restantes, Cleveland met Gonzalez en position pour un field goal de 52 yards… encore raté !

Plus tôt dans le match, Gonzalez avait déjà manqué un autre extra point et un field goal de 44 yards

Les Browns n’ont pas su tuer la partie et ils l’ont payé très cher. Si la défense de Cleveland a tenu pendant trois quart-temps, elle n’a pas été suffisamment aidée par l’attaque, qui n’a marqué qu’un seul touchdown sur ce même laps de temps. Taylor a été trop peu efficace et le jeu au sol pas assez dominant. Les marrons et orange ont attaqué le dernier quart avec l’avantage 12-3, et ils ont manqué un field goal de 44 yards au début de la dernière période. Ensuite, l’impitoyable Brees a remis les choses en place, avec un touchdown pour Michael Thomas (12 rec, 89 yards, 2 TDs). À un peu plus de cinq minutes de la fin, alors que les Browns mènent 12 à 10, Tyrod Taylor est intercepté dans son camp. Quatre actions plus tard, Brees trouve Michael Thomas dans la end zone pour un touchdown, et Alvin Kamara (13 courses, 46 yards – 6 rec, 53 yards) convertit à deux points. 18-12 pour New Orleans, qui mène pour la première fois de la soirée. L’égalisation folle de Callaway n’y changera donc rien. Cette fois, c’est au pied que ça ne voulait pas.

Tennessee Titans (1-1) – Houston Texans (0-2) : 20-17

Trois points de retard, sans temps mort, 1 minute à jouer et 75 yards à remonter pour Deshaun Watson (22/32 310 yards 2 touchdowns 1 interceptions). Si les Texans réussissent à remonter jusqu’au milieu du terrain avec encore 18 secondes au chrono, Watson panique, hésite, garde la balle trop longtemps et finit par envoyer une passe de 20 yard pour DeAndre Hopkins. Le match s’arrête là et les Titans remportent leur premier match de la saison.

En première mi-temps, l’attaque des Texans s’est montrée beaucoup trop indisciplinée pour avancer, multipliant les erreurs et les pénalités. Deshaun Watson, sans protection, ne réussit pas à faire avancer son équipe. De son coté, privée de Marcus Mariota, actif mais sur le banc, Tennessee a fait preuve d’ingéniosité, comme sur ce fake punt pour inscrire son premier touchdown. Une passe signée Kevin Byard (1/1 66 yards 1 touchdown) pour Dane Cruikshank (1 réception 66 yards 1 touchdown).

Menés 14 – 0 après un touchdown de Taywan Taylor (3 réceptions 32 yards 1 touchdown), les Texans réagissent juste avant la pause avec un touchdown de DeAndre Hopkins (6 réceptions 118 yards 1 touchdown). 14-7 à la mi-temps.

Le momentum a changé, l’attaque des Texans avance bien alors que celle des Titans est complètement bloquée. Les Texans passent devant après un touchdown de Will Fuller (8 réceptions 113 yards 1 touchdown), suivi d’un field goal de 34 yard de Ka’imi Fairbairn.

Mais les Titans réagissent enfin et, bien portés par leur jeu de course (Derrick Henry 56 yards, Dion Lewis 42), passent 2 field goal dans le dernier quart. 20 – 17, score final.
Blaine Gabbert (13/20 117 yards 1 touchdown) n’a pris aucun risque et n’a pas perdu de ballon.

New York Jets (1-1) – Miami Dolphins (2-0) : 12-20

Ryan Tannehill (17/23, 168 yards, 2 TDs) n’a pas été d’une régularité folle, mais il n’a pas fait d’erreur et a eu quelques belles fulgurances pour mettre son équipe devant 21-0 à la pause… et c’est tout. L’attaque de Miami a coupé le courant au retour des vestiaires : fumble, punt, fumble, punt… et finalement une série offensive de plus de 5 minutes pour manger le reste du chrono. Il était temps, car les Jets, en galère sur la ligne offensive et le jeu au sol, commençaient à revenir.

Les verts ont commencé à monter en température juste avant la pause, mais leur dernière action s’est terminée à un yard de la end zone, et le chrono a atteint zéro ! Au retour des vestiaires, Bilal Powell a trouvé la end zone pour un touchdown de 28 yards sur une passe de Sam Darnold (25/41, 334 yards, 1 TD, 2 int). Le rookie n’a rien fait d’inquiétant. Quelques erreurs, oui, mais sans jeu au sol pour le soutenir, c’était compliqué. Deux field goals ont rapproché les Jets dans le dernier quart, mais Miami a fini par garder la gonfle.

Les Dolphins ont montré des bonnes choses pendant une partie du match, mais ils ont aussi été éteints par une bonne défense des Jets dans la deuxième partie du match.

Washington Redskins (1-1) – Indianapolis Colts (1-1) : 9-21

Il faut cinq minutes aux Colts pour ouvrir le score (0-7) sur une réception d’Eric Ebron (3rec, 26 yards, 1TD). Après plusieurs punts, les Redskins pensent enfin créer un déclic en profitant d’une interception lancée par Andrew Luck (21/31, 179 yards, 2TD, 2INT). Le drive suivant leur permet de mettre un field goal (3-7). Sauf que les Colts enchaînent directement avec un deuxième touchdown par l’intermédiaire de Nyhem Hines, pour mener 14 à 3.

Washington et Alex Smith (33/46, 292 yards) n’avancent que peu. Et même quand c’est le cas, le kicker rate un field goal avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, la défense des locaux provoque une interception bonifiée en field goal par l’attaque (6-14). Les Redskins parviennent même à se rapprocher des Colts sur leur drive suivant avec un nouveau field goal (9-14).

Seulement, au milieu du dernier quart, Andrew Luck mène une nouvelle fois les siens au touchdown avec une passe ingénieuse pour TY Hilton. A 21-9, Indianapolis se rapproche de sa première victoire et la consolide en défense en provoquant une perte de balle du quarterback des Redskins et en forçant l’échec sur une quatrième tentative.

Buffalo Bills (0-2) – Los Angeles Chargers (1-1) : 20-31

Encore une première mi-temps calvaire pour les Bills qui rentrent aux vestiaires menés 28 à 6… Si le match a commencé par 2 punts,les Chargers ont rapidement passé la seconde. D’abord avec Philip Rivers (23/27, 256 yards, 3TD) qui trouve Mike Williams pour le touchdown (0-7), puis Melvin Gordon (9 courses, 28 yards, 1TD ; 6 rec, 38 yards, 2TD) s’en va au triplé avec un touchdown au sol (0-14) et deux à la réception (3-28). Entre temps, Josh Allen (18/33, 245 yards, 1TD, 2INT) n’a su conduire les siens qu’à un field goal et un second juste avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Bills réussissent enfin un drive positif avec leur premier touchdown de la saison après 6 quart-temps ! Il est le fait de Chris Ivory sur une course plein centre après un drive de 75 yards (13-28). Sans doute satisfaits de leur avance, les Chargers ne produisent plus grand chose en attaque dans le second acte avec seulement un field goal (13-31). Seul la défense semble encore jouer avec deux interceptions sur le rookie Allen. Malgré ces mauvaises lancers, le quarterback rookie conduit les siens à un dernier touchdown pour limiter la casse (20-31).

Nouvelle semaine et donc nouvelle défaite pour les Bills. Clairement l’équipe s’avance vers une saison très difficile même si il y a eu un peu de mieux avec Josh Allen aux commandes. Los Angeles se relance de son côté en se rassurant sur sa défense.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une