Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Arizona Cardinals Los Angeles Rams Résumés 0

Rams – Cardinals (34-0) : Todd Gurley s’occupe de tout pour Los Angeles

Avec un coureur en parfait finisseur, les Rams se sont rendus la tâche facile ce dimanche.

Rams – Cardinals (34-0) : Todd Gurley s’occupe de tout pour Los Angeles

Los Angeles Rams (2-0) – Arizona Cardinals (0-2) : 34-0

Il n’aura fallu qu’un quart-temps aux Rams pour prendre la mesure de cette équipe d’Arizona : le premier. Au bout de 15 minutes, la machine s’est mise en route est a tout emporté sur son passage. D’abord en attaque ou Jared Goff (24/32, 354 yards, 1 TD et 1 INT) et Brandin Cooks (7 réceptions pour 159 yards) se sont régalés, laissant tout de même le soin à Todd Gurley de finir le travail quasiment à chaque fois. Le running en parfait finisseur a terminé cette rencontre avec 22 points à lui tout seul. Mais Los Angeles a aussi fait le travail en défense, n’encaissant aucun point grâce à une escouade qui alignait pas moins de 6 joueurs draftés au premier tour. Autant dire que pour Arizona, la soirée a été difficile des deux côtés du terrain.

Los Angeles s’en remet à son coureur

Pourtant, le début de match ne laissait rien présager de cette rouste. C’est poussif pour les deux franchises. Côté Arizona, on a dû mal à trouver la solution face à cette défense qui met énormément de pression sur Sam Bradford (17/27, 90 yards et 1 INT). Du coup l’attaque n’avance pas et doit rendre le ballon très rapidement. Quand elle est dans les mains californiennes, la gonfle voyage un peu plus, mais on est loin des habitudes des hommes de Sean McVay. On se demande même où est la meilleure attaque du pays. Résultat, les quatre premiers drives du match (deux chacun) se clôturent par un punt.

Heureusement, la physionomie change dès le second quart d’heure de la partie. Du moins, pour une équipe. Les Rams arrivent enfin à produire un drive qui va jusqu’à la terre promise et ouvrent le score. Pour ça, Los Angeles s’en remet à son running back star qui parcours d’abord les 11 yards qui le sépare de la end-zone avant de se charger lui-même de la conversion à 2 points (8-0). Et pendant que Sam Bradford galère toujours (5/10 et 48 yards en première mi-temps), les locaux font le trou. Après un field goal, Todd Gurley trouve de nouveau le bout du terrain avec une course d’un yard sur une quatrième tentative, à seulement une seconde de la mi-temps. Et comme on ne change pas un schéma qui fonctionne, c’est le coureur qui va ajouter deux points de plus au compteur. À la mi-temps, le score affiche Rams 19 – Cardinals 0 mais pourrait très bien ressembler à quelque chose comme Todd Gurley 16 – Cardinals 0.

Les Rams déroulent, les Cardinals s’embourbent

Le passage aux vestiaires n’aura rien changé pour personne. Arizona ne trouve aucune solution en attaque et empile les punt plutôt que les points. Seule petite lueur dans ce troisième quart-temps, une jolie interception de Patrick Peterson. Mais celle-ci ne changera rien, Los Angeles est tenace et revient encore plus fort sur le drive suivant. Jared Goff remonte tout le terrain avec son escouade offensive et on vous laisse deviner qui va terminer le travail sur deux yards. Todd Gurley, bien sûr. Troisième touchdown pour lui dans ce match pendant que le score continue de gonfler (27-0).

Les dernières quinze minutes seront presque anecdotiques. Todd Gurley, un peu touché, sera mis sur la touche par son entraîneur par précaution. L’occasion pour Malcolm Brown, le second running back de se montrer (12 courses pour 46 yards). Mais c’est surtout tous les autres joueurs de l’attaque qui en profitent pour parfaire leur ligne de statistiques. C’est le cas de Robert Woods (6 réceptions pour 81 yards), Cooper Kupp (6 réceptions pour 63 yards) ou encore Tyler Higbee, le tight end, qui va inscrire le dernier touchdown de la partie portant le score à 34-0.

Au final, Todd Gurley n’aura pas livré un match exceptionnel en terme statistique (19 courses, 42 yards, 3 TDs, 3 réceptions et 31 yards), mais il aura toujours été là quand il le fallait. Se muant en étage final d’une fusée offensive de Los Angeles qui continue à être la plus prolifique de la NFL. Et quand la défense joue à ce niveau-là, cette franchise paraît imbattable. On attend désormais de la voir contre une équipe qui représente une vraie menace. Car pour les Cardinals, la saison risque d’être longue si la franchise continue dans cette direction. Ils ont certes affronté ce qui se fait de mieux dans la ligue en ce moment, mais on n’arrive même pas à sortir un seul motif de satisfaction. La franchise a même perdu Larry Fitzgerald qui a rejoint l’infirmerie durant le match à cause d’une douleur aux ischios. David Johnson (13 courses pour 48 yards), lui, doit peut-être se demander s’il n’est pas mieux à l’infirmerie que dans cette équipe.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une