Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons New Orleans Saints Résumés 0

Falcons – Saints (37-43) : dans un match complètement fou, Drew Brees arrache la victoire en prolongation !

WHAT A GAME !

Falcons – Saints (37-43) : dans un match complètement fou, Drew Brees arrache la victoire en prolongation !

Atlanta Falcons (1-2) – New Orleans Saints (2-1) : 37-43

A Atlanta, on vient peut-être d’assister au plus beau match de ce début de saison. Le duel de division entre les Falcons et les Saints a tenu toutes ses promesses. Du spectacle, beaucoup de points, deux quarterbacks au top, et surtout beaucoup de suspense.

Au final, c’est l’équipe de New Orleans qui est ressortie victorieuse de cette magnifique opposition grâce notamment à un Drew Brees de gala. Le quarterback des Saints a été presque parfait (39/49, 396 yards, 3 TD, 2 TD à la course) et a même battu un record. Il a aussi bien été aidé par Alvin Kamara (16 courses, 66 yards, 15 REC, 124 yards) et Michael Thomas (10 REC, 129 yards), qui ont fait plaisir à leurs propriétaires de fantasy.

En face, Matt Ryan a été grand (26/35, 374 yards, 5 TD) et le rookie Calvin Ridley a sorti une performance exceptionnelle (7 REC, 146 yards, 3 TD). Le problème, c’est que la défense n’a jamais vraiment réussi à stopper Brees et Cie. De plus, le jeu de course n’a pas été à la hauteur (seulement 48 yards au sol).

Le festival Calvin Ridley

Les Saints commencent la rencontre sur les chapeaux de roue. Dès leur première action, ils gagnent 35 yards sur une passe de Drew Brees pour Michael Thomas. Derrière, c’est Alvin Kamara qui s’illustre avec une belle course et une réception qui permettent à New Orleans de se retrouver dans la zone rouge adverse. Ted Ginn Jr. (32 yards au total, 1 TD) finit ensuite le boulot en marquant le premier touchdown du match sur une petite passe de Brees (0-7).

Au milieu du premier quart-temps, les Falcons commencent à trouver leur rythme offensif. Le play calling de Steve Sarkisian est plutôt varié, et ça marche. Il y a du jeu aérien, il y a de la course, et il y a surtout Calvin Ridley. Le receveur rookie, très sollicité, fait mal à la défense des Saints. Il réalise trois réceptions au cours du même drive, dont une pour un touchdown de 18 yards (7-7).

New Orleans reprend les commandes de la rencontre dans le deuxième quart. En s’appuyant essentiellement sur leur jeu de passe, les Saints inscrivent un premier field goal, puis un second après un stop défensif (7-13). Drew Brees, très précis et auteur de plusieurs longues passes en direction d’Austin Carr (1 REC, 25 yards) et Benjamin Watson (5 REC, 71 yards), en profite pour battre le record de Brett Favre concernant le plus grand nombre de passes complétées en carrière. Malheureusement pour la franchise de Louisiane, Calvin Ridley continue son festival avec un deuxième touchdown sur une réception de 75 yards face au pauvre cornerback P.J. Williams (14-13). New Orleans parvient cependant à repasser devant juste avant la pause avec un field goal (14-16).

Les deux équipes se rendent coup pour coup

Incapables d’arrêter Ridley en première mi-temps, les Saints n’arrivent toujours pas à trouver la solution pour le contenir au retour des vestiaires. En effet, le rookie provoque une interférence défensive de 45 yards, avant de marquer son troisième touchdown sur un joli travail d’ajustement avec Matt Ryan (21-16). Derrière, la défense d’Atlanta fait le boulot avec notamment un sack sur Brees, et tout le momentum est du côté des locaux. Mais dans un match NFL, tout peut changer très vite…

Après avoir stoppé l’attaque d’Atlanta, les Saints parviennent à bloquer un punt et récupèrent ainsi le ballon sur la ligne des 16 yards adverse. C’est une occasion en or pour Drew Brees, qui sanctionne directement avec un joli touchdown pour Cameron Meredith (1 TD) (21-23). A nouveau menés au score, les Falcons réagissent avec un très gros drive de sept minutes. Malgré un jeu de course peu performant, ils arrivent à bien avancer grâce à leur jeu aérien. Le jeune Ito Smith (3 REC, 41 yards) se met notamment en valeur, Mohamed Sanu (4 REC, 36 yards, 1 TD) sort de sa boîte, et Tevin Coleman (15 courses, 33 yards, 14 yards à la réception, 1 TD) trouve la end zone sur une passe de Ryan (29-23 suite à une conversion à deux points réussie).

Dans les premières minutes du quatrième quart-temps, l’attaque de New Orleans surprend la défense d’Atlanta à travers une course de 35 yards signée Taysom Hill, le…troisième quarterback de l’équipe. Suite à cette action, Drew Brees sert son fullback Zach Line (1 TD) qui permet aux Saints de reprendre l’avantage 29-30 ! Mais encore une fois, Atlanta a du répondant. Et c’est Julio Jones (5 REC, 96 yards), plutôt discret jusqu’ici, qui sonne la charge avec une réception de 58 yards. Les Falcons profitent ensuite d’une pénalité stupide de David Onyemata sur un field goal pour repasser en tête grâce à un touchdown de Sanu (37-30 suite à une conversion à deux points réussie).

Un finish irrespirable

Il reste sept minutes à jouer. Les hommes de Sean Payton savent qu’ils doivent assurer en attaque vu comment la défense galère. Et c’est ce qu’ils font. Drew Brees distribue en s’appuyant beaucoup sur Alvin Kamara, Ted Ginn Jr. réalise une course importante, et les Saints se retrouvent dans la zone rouge adverse. C’est alors que Brees sort une action improbable en marquant un touchdown à la course suite à un magnifique spin move (37-37) ! Les Falcons ont une dernière possession pour arracher la victoire, mais sans succès. Direction la prolongation.

Les Saints remportent le toss et décident évidemment de recevoir le ballon. En cas de touchdown, ils remportent la rencontre. Dans ce genre de situation, Brees a tendance à briller. Avec l’aide notamment de Kamara et Michael Thomas, le quarterback de New Orleans guide son équipe à un yard de la terre promise. Après 14 jeux et sept minutes de possession, il offre la victoire à son équipe en se jetant au-dessus de la mêlée (43-37). Game over !

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 23:30 NYJ 3 pariez 1.27 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.6 pariez 2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.23 pariez 3.25 TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une