Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 4 : Atlanta et New England veulent l’équilibre, Kansas City et Miami visent le mois parfait

Beaucoup d’oppositions intéressantes lors de ce dimanche qui marquera la fin du premier mois de compétition en NFL. Déjà.

[Preview] NFL Semaine 4 : Atlanta et New England veulent l’équilibre, Kansas City et Miami visent le mois parfait

Ce n’est un secret pour personne, depuis plusieurs années, la NFL est devenue une ligue où les quarterbacks et la passe sont rois. Et si on pensait que l’arrivée de jeunes et talentueux running backs (Elliott, Gurley, Fournette, Kamara,…) allait atténuer un peu ce phénomène, on avait tort. Cette saison plus que jamais, les statistiques s’envolent aussi loin que les bombes de Jared Goff. Depuis la première semaine, le nombre de passes complétées (2 248), de touchdowns dans les airs (168) ainsi que le pourcentage général de passes complétées (65,5%) et l’évaluation globale des quarterbacks (93,2) atteignent tous des niveaux jamais égalés dans l’histoire de la ligue après trois semaines de compétition. Des passes, encore des passes, toujours des passes donc, à moins que ce soit les défenses qui sont de plus en plus mauvaises. À vous de choisir.

Tout cela promet en tout cas une semaine 4 spectaculaire. Après ce très joli Thursday Night Football place désormais au reste de la meute. Cette semaine on s’intéresse particulièrement aux équipes qui ont gagné leur premier match la semaine dernière et qui espèrent avoir réellement démarré leur saison. À surveiller aussi deux rencontres qui vaudront certainement le coup d’œil, notamment celle du Monday Night Football. Des franchises sur leur lancée, deux équipes qui s’affrontent avant leur week-end de repos, des oppositions à ne pas manquer et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 4.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (1-2) – Cincinnati Bengals (2-1)

Atlanta vient de perdre en prolongations face aux Saints et affiche cette semaine un bilan négatif. Pourtant, cela ne reflète pas le niveau actuel de cette équipe. Beaucoup critiqué Steve Sarkisian, le coordinateur offensif, successeur de Kyle Shanahan, semble enfin prendre la mesure des atouts qu’il a à sa disposition. Résultat, Matt Ryan (re)commence à avoir un niveau de jeu impressionnant. Entre la victoire face aux Panthers et la défaite contre New Orleans, il affiche une évaluation de 139,8 ainsi qu’une moyenne de 323 yards/match. Il est surtout responsable de 9 touchdowns (7 à la passe et 2 à la course). Les Bengals sont donc prévenus, ils vont avoir du travail. Malheureusement, la défense n’est pas encore au point à Cincinnati. Malgré des éclairs de Carlos Dunlap et Geno Atkins, l’escouade encaisse tout de même 394 yards/match (26e en NFL) ainsi que 25,7 points/match (20e de la ligue). Andy Dalton sera donc obligé de suivre le rythme s’il veut donner une chance à son équipe. Ça tombe bien, le lanceur est quasiment aussi en forme que son adversaire du jour. Lui a lancé 8 touchdowns depuis le début de la saison (3e de la ligue), et il mène une attaque qui marque près de 30 points par match (29,7, 6e de la NFL). La franchise est surtout en tête de la division AFC Nord et doit profiter de l’affrontement entre ses deux principaux rivaux Baltimore et Pittsburgh (voir ci-dessous).
Pronostic : Atlanta revient à l’équilibre… les Bengals aussi.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Denver Broncos (2-1) – Kansas City Chiefs (3-0)

Qui va bien pouvoir arrêter cette attaque des Chiefs ? Certains ont essayé… ils ont eu des problèmes. Patrick Mahomes marche sur l’eau. Le jeune quarterback en est à 13 passes de touchdown lancées et surtout 0 interception. Son évaluation s’élève à 137,4. Tout semble lui réussir. Il y a quelques années la défense des Broncos aurait fait peur à n’importe qui, même au lanceur le plus en forme de la ligue. Malheureusement, les temps semblent avoir changé dans le Colorado. Sur ces trois dernières semaines, les Broncos ont autorisé une évaluation de 102,2 aux quarterbacks adverses. Alors ce n’est pas encore totalement catastrophique, mais cela représente la pire évaluation autorisée par la franchise depuis 2011. L’escouade n’est donc pas mauvaise mais ne fait plus partie des meilleures non plus. Pourtant, il faudra réussir à mettre la pression sur Patrick Mahomes et ce avec seulement quatre joueurs. Car avec les qualités des joueurs offensifs de Kansas City, les adversaires n’utilisent que peu le blitz sous peur d’être sanctionné derrière. Des joueurs comme Von Miller, Bradley Chubb ou encore Shane Ray seront importants. Ralentir l’attaque des Chiefs passe par la défense mais aussi par l’attaque. En tant que 3e meilleure attaque au sol de la ligue (144,7 yards/match), Denver va tenter de gérer le chrono tout en avançant avec cette atout majeur.
Pronostic : Kansas City et Patrick Mahomes continuent leur mois de septembre parfait et s’imposent à Denver.

Avant la pause

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (2-1) – Tampa Bay Buccaneers (2-1)

Ces deux franchises peuvent tout donner, elles seront au repos la semaine prochaine. Chacune d’elle espère d’ailleurs être premier de sa division au moment de se poser sur son canapé dimanche prochain pour regarder le reste de la ligue. Une victoire assurerait la tête de la NFC Nord à Chicago. Pareil pour Tampa Bay et la NFC Sud. Pour l’instant, on ne sait toujours pas qui sera derrière la ligne offensive des Bucs. Dirk Koetter a déjà choisi entre Jameis Winston et Ryan Fitzpatrick, mais il ne veux pas l’annoncer pour l’instant. Une information qui aura son importance et qui changera forcément l’approche des deux équipes de ce match. Un qui ne changera pas en revanche, c’est Khalil Mack. L’ancien Raider en est déjà à 4 sacks et livre pour l’instant un début de saison exceptionnel. Lui harassera le quarterback peu importe son identité. Tampa Bay a d’ailleurs intérêt à trouver une solution car à lui tout seul, Mack peut bousiller un plan de jeu offensif en entier.
Pronostic : Chicago arrive à mettre de la pression sur le jeu aérien des Bucs et pars en repos devant les Vikings et les Packers dans la NFC Nord.

Enfin lancés ?

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Green Bay Packers (1-1-1) – Buffalo Bills (1-2)

La semaine dernière les Bills ont probablement créé la plus grosse surprise de la saison en NFL. Au fond du trou pendant deux semaines, Buffalo a battu les finalistes NFC 2017. Une victoire amplement méritée en plus. Vont-ils réussir à continuer sur leur lancée ? La réponse sera dimanche à Green Bay. En tout cas, pour cela, il leur faudra de nouveau mettre la pression sur le quarterback comme ils l’ont fait sur Kirk Cousins. Aaron Rodgers est prévenu, il va affronter une ligne qui a enregistré 4 sacks, 5 hits et 2 fumbles. Le double MVP devra aussi régler le problème de son équipe dans la zone rouge. Green Bay est la 30e équipe de la ligue dans ce secteur de jeu. Une bizarrerie quand on aligne Aaron Rodgers et Jimmy Graham à ses côtés. Mais pour l’instant, l’alchimie ne prends pas entre les deux joueurs. En face, il y aura Josh Allen qui enchaînera une deuxième titularisation consécutive et qui essayera de garder un 0 dans sa case des défaites.
Pronostic : Josh Allen subit la première défaite de sa carrière, les Packers passent au-dessus des 50%.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Dallas Cowboys (1-2) – Detroit Lions (1-2)

Quoi de mieux qu’une victoire face au double vainqueur de l’AFC en titre pour se remettre en confiance. Surtout quand on est l’ancien coordinateur de cette équipe, comme c’est le cas pour l’entraîneur actuel de Detroit : Matt Patricia. Les Lions ont surtout vaincu la malédiction du jeu au sol, ils ont enfin affiché un coureur à plus de 100 yards (Kerryon Johnson) sur un match depuis 2013. La ligne offensive est enfin devenue dominante et tentera de le faire de nouveau contre Dallas. En parlant de ligne offensive, les Cowboys s’y connaissent bien. Ils ont longtemps possédé la meilleure du pays. Cette année, c’est plus compliqué, notamment après la perte de Travis Frederick. Dans le jeu au sol, ça a l’air d’aller mieux avec 127 yards en seulement 16 courses pour Ezekiel Elliott (7,9 yards par tentative). Dans le jeu de passe en revanche, c’est toujours très moyen et Dak Prescott a subi pas moins de 5 sacks contre Seattle. L’une des clés de la victoires des Lions la semaine passée était la pression que la défense a su mettre sur Tom Brady. S’ils réitèrent cette performance, Dak Prescott devrait voir du monde dans son back field durant la rencontre.
Pronostic : Sur sa lancée, Detroit s’impose à Dallas dans un match très physique avec peu de yards et de points.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (0-3) – Cleveland Browns (1-1-1)

ENFIN ! Les Browns ont ENFIN remporté un match. Le premier depuis 2016. Un soulagement pour Hue Jackson qui se décharge un peu de la pression qu’il avait accumulé sur ses épaules. En face, en revanche, les épaules doivent être de plus en plus lourdes, semaines après semaines. Jon Gruden n’a toujours pas gagné depuis qu’il est revenu à Oakland alors cette réception des Browns est l’occasion parfaite. Sauf que les visiteurs sont en confiance pendant que les Raiders patinent depuis le début de la saison. Le constat est toujours le même pour cette équipe. Elle avance (400 yards/match, 6e de la ligue) mais n’arrive pas à convertir cette domination en points (17,3 points/match, 28e de la ligue). Personne ne trouve la solution et Oakland se retrouve avec un bilan de 0-3. Un qui en revanche doit être en confiance, c’est Baker Mayfield. Le quarterback rookie va vivre sa première titularisation après sa deuxième mi-temps plus que remarquée contre les Jets. Le numéro un de la draft a désormais l’occasion de montrer ce qu’il sait faire sur toute la durée d’un match et il est attendu par beaucoup de monde.
Pronostic : Deuxième victoire consécutive des Browns qui n’en finissent plus de gagner… alors que les Raiders n’en finissent plus de perdre.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New York Giants (1-2) – New Orleans Saints (2-1)

Il aura fallu attendre une rencontre face à une autre équipe en difficultés (Houstonpour que les Giants débloquent enfin leur compteur. En prime, les supporters ont même eu le droit à un bon match d’Eli Manning (25/29, 297 yards et 2 TDs) et c’est Odell Beckham Jr. qui en a profité (9 réceptions pour 109 yards). Alors que l’équipe qui se présente a de gros problème de défense, la bonne passe offensive pourrait continuer. En effet, les Saints encaissent énormément de yards (421 par match, 30e de la ligue) et énormément de points (34,3 par rencontre, 32 de la ligue). La défense est retombée dans ses travers d’il y a deux ans et fait briller n’importe quelle attaque. Sauf que de l’autre côté, l’escouade offensive est toujours autant prolifique. Elle est l’un des groupes les plus efficaces de la NFL. Drew Brees, qui est toujours aux manettes, reste l’un des meilleurs lanceurs de la ligue. Dans son sillage, et celui de Michael Thomas et Alvin KamaraNew Orleans marque près de 35 points à chaque match (34,7, 2e de la ligue) et avale les yards (428 par week-end, 4e en NFL). Il faut donc s’attendre, comme à chaque fois avec New Orleans, a une rencontre avec beaucoup de points.
Pronostic : New Orleans a trouvé son rythme de croisière et fait exploser les Giants en marquant tout simplement plus de points.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (1-2) – Houston Texans (0-3)

Si pour Houston les playoffs semblent désormais quasiment inaccessibles, la défaite des Jaguars de la semaine dernière laisse encore la porte ouverte aux Colts. Indianapolis n’a pas dit adieu à la post-saison. Il faut maintenant se mettre à gagner les matchs. La bonne nouvelle est que l’équipe arrive toujours à s’accrocher et rendre le match serré. La mauvaise est que la pièce tombe rarement du bon côté. La semaine dernière encore, les coéquipiers d’Andrew Luck ont mené la vie dure aux champions en titre, sans pour autant arriver à s’en sortir. La défense s’est améliorée et se classe désormais dans le milieu de tableau de toutes les catégories. Un homme symbolise ce renouveau de la défense de Frank Reich, c’est Darius Leonard, le rookie linebacker, en tête du classement des joueurs avec le plus de plaquages cette saison (41). En face, c’est la déprime. À l’inverse des Colts, dont on attendait plus grand chose et qui nous surprennent, il y avait beaucoup d’espoirs placés sur Houston et le retour de Deshaun Watson aux manettes. Finalement, cela ne donne pas grand chose et même quand les stars jouent bien comme la semaine dernière (3 sacks pour J.J. Watt, 385 yards et 2 TDs pour Deshaun Watson) la franchise perd.
Pronostic : Première victoire de Houston qui s’impose chez un rival de division dans un match où Deshaun Watson et Andrew Luck montrent leurs qualités.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (1-2) – Miami Dolphins (3-0)

Difficile de savoir lequel de ces scénarii avait le moins de probabilité de se réaliser. Celui qui prédisait que les Patriots allaient commencer difficilement en affichant un bilan négatif à l’approche de la semaine 4. Ou bien, celui qui annonçait que les Dolphins seraient invaincus en se déplaçant dans le Massachusetts avec trois victoires au compteur. Toujours est-il que ces deux scénarii se sont réalisés et on se retrouve avec une situation plutôt surprenante. Le passé veut qu’on ne s’inquiète pas trop pour les Patriots qui commencent à avoir l’habitude de démarrer tranquillement la saison avant de se mettre en route. Seulement cette fois, on imagine mal comment New England pourrait se permettre de perdre de nouveau ce dimanche. D’abord ce serait un coup dur psychologique avec une troisième défaite en quatre matchs, qui plus est à domicile. Ensuite, ça laisserait s’envoler les Dolphins en tête de l’AFC Est et ça mettrait Bill Belichick et les siens en difficultés pour les playoffs. Ceci étant dit, on a toujours tendance à imaginer Tom Brady et les Patriots remettrent les pendules à l’heure à chaque fois que la crise pointe le bout de son nez. Cette fois-ci ce ne sera pas si facile car Jaguars puis Lions ont montré à toute la ligue comment défendre sur Rob Gronkowski, et on s’aperçoit que sans lui en ce moment (et sans Julian Edelman), l’attaque des Pats a du mal à avancer. Encore faut-il être capable de le reproduire.
Pronostic : New England se remet à l’endroit et envoi un message dans la division : les Pats ne sont pas morts.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (0-3) – Seattle Seahawks (1-2)

La semaine passée, Josh Rosen n’a pas réussi son comeback pour permettre aux Cardinals d’emporter leur premier match. Il aura toutefois eu le mérite de convaincre Steve Wilks, son coach, de le placer titulaire face aux Seahawks. En même temps, il ne peut pas faire pire que Sam Bradford. Arizona a tout simplement la pire attaque de la NFL. La franchise ne marque que 6,7 points par match (32e de la ligue) et engrange uniquement 190,3 yards/rencontre (32e, à plus de 56 yards de moyenne du 31e). Des difficultés qui ne sont pas uniquement liées à la qualités du quarterback. La ligne offensive par exemple est toujours aussi poreuse. Ce qui fait dire à plusieurs observateurs que titulariser un rookie derrière une ligne pareil, n’est pas forcément un cadeau. Surtout que le 10e choix de la dernière draft, ne commence pas par le plus facile puisqu’il voit arriver Seattle dans l’Arizona. Cette même équipe qui vient de sacker Dak Prescott à 5 reprises la semaine dernière. Le salut des Cardinals viendra peut-être par le sol. Pour soulager, Rosen et mettre la pression sur les Seahawks, les locaux pourraient utiliser son running back star, David Johnson, malgré un début de saison discret (34 courses, 116 yards, 1 TD). Il pourra s’inspirer d’Ezekiel Elliott qui a passé 127 yards à cette défense la semaine dernière.
Pronostic : Trop juste et trop harassé, Josh Rosen ne s’en sort pas et les Seahawks équilibre leur bilan.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Pittsburgh Steelers (1-1-1) – Baltimore Ravens (2-1)

Peu importe la dynamique de ces deux franchises, une rencontre entre les Ravens et les Steelers est toujours spéciale. L’une des plus grandes rivalités de division de la ligue. Ce match sera en prime-time lundi soir et ces deux équipes espèrent profiter du moment pour lancer une dynamique. Baltimore et Pittsburgh ont gagné la semaine dernière et veulent capitaliser. Pour les hommes de Mike Tomlin, c’était la première de l’année, lundi soir face aux Buccaneers. Une belle prestation qui, ils l’espèrent, va lancer leur saison. Paradoxalement dans ce match, l’équipe qui inscrit le plus de points, n’est pas celle que l’on croit. En effet, Joe Flacco et les siens affichent une moyenne de 32,3 points par rencontre (5e) alors que les Steelers font un peu moins bien avec 29,3 (7e). Mais c’est de ce côté là du ballon que va se jouer le match. La franchise du Maryland peut-elle ralentir un Big Ben qui joue à un niveau de MVP à l’heure actuelle (92/139, 1140 yards, 7 TDs et 4 INTs). Si on se base en terme de yards, la défense des visiteurs en est capable (273 yards/match seulement, 1e en NFL). Mais la clé sera de mettre la pression sur le quarterback adverse. Pittsburgh a peut-être la meilleure ligne offensive de la ligue et cela donne tout le temps nécessaire à Ben Roethlisberger pour distiller ses passes. Terrell Suggs et consorts en ont l’obligation s’ils veulent se donner une chance : ils doivent mettre le lanceur adverse sous pression.
Pronostic : Pittsburgh s’impose de peu à domicile.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (2-1) – New York Jets (1-2)

Comment peut-on passer d’une victoire écrasante et sans aucune contestation face au double champion de l’AFC, se positionnant au passage comme un grand favori dans la division, à une défaite déprimante 9-6 face à un rival de division ? Là est tout le paradoxe de Jacksonville. Quand on pense avoir cerné les Jaguars, ils nous offrent une prestation comme celle-ci pour que certaines interrogations reviennent. Blake Bortles en est d’ailleurs le symbole : un quarterback capable d’être impressionnant une semaine puis médiocre quelques jours plus tard. Toujours est-il que les Floridiens ont perdu la tête de l’AFC Sud au profit de leur bourreau d’un jour, les Titans. Ils reçoivent cette semaine les Jets pour prouver de nouveau qu’il faudra vraiment compter sur eux cette année. Les New Yorkais, eux, ont eu deux jours de plus pour se préparer puisqu’ils ont joué jeudi dernier. Ils ont aussi été l’équipe qui a enfin offert sa première victoire depuis 2016 à Cleveland. Les Jets restent désormais sur deux défaites consécutives et doivent se relever pour revenir à un bilan équilibré. Il faut surtout éviter d’entrer dans une spirale négative qui ferrait basculer la saison du mauvais côté.
Pronostic : Les Jaguars sont mieux que la semaine dernière, gagnent de nouveau mais ne rassurent pas totalement.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (2-1) – Philadelphia Eagles (2-1)

Carson Wentz est de retour et le champion en titre fait de nouveau peur. Certes, les Eagles avaient remporté le titre evec Nick Foles à la baguette, mais en début de saison, le quarterback semblait un peu en difficulté, diminué par les absences de nombreux joueurs en attaque. Manifestement, cela n’a pas gêné Wentz la semaine dernière. Le lanceur n’a pas fait le match de sa vie, mais il a été propre et Philadelphia a remis la marche en avant. Cette semaine, les hommes de Doug Pederson se rendent dans le Tennessee pour affronter les Titans. Là-bas Wentz va avoir un défi, dominer son adversaire dans la red-zone. En effet, les Titans n’ont pas la meilleure défense aérienne de la ligue (seulement 10e avec 218,7 yards encaissés par match), mais ils sont très bons dans leur 20 derniers yards. Une particularité qui leur permet de prendre très peu de points (16,7 par rencontre seulement, 4e de la ligue). On l’a vu encore la semaine dernière puisqu’ils n’ont encaissé que deux field goals face aux Jaguars. Les Eagles vont devoir trouver des solutions dans cette partie du terrain s’ils veulent scorer. Pour cela, ils pourraient voir le retour d’Alshon Jeffery qui ferait extrêmement de bien à cette attaque. En revanche, de l’autre côté du ballon, les Titans sont toujours en délicatesse. Dimanche dernier, Marcus Mariota n’était pas à 100 % et c’est Blaine Gabbert qui l’a remplacé avant de se blesser lui aussi et d’être remplacé… par Marcus Mariota. Résultat : on ne sait pas qui va jouer ce week-end.
Pronostic : Le retour de Jeffery fait du bien et on commence à apercevoir l’équipe qui a été championne l’an dernier : victoire de Philadelphia.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Chargers (1-2) – San Francisco 49ers (1-2)

Un seul être vous manque… La vie sans Jimmy Garoppolo risque d’être compliquée pour Kyle Shanahan. Il l’avait déjà expérimentée en début d’année dernière et cela n’était pas très joli à voir. C’était d’ailleurs pour cela que les 49ers étaient allés chercher le quarterback à New England via un trade. L’ancien Pats est désormais indisponible pour toute la saison et l’ancien coordinateur offensif d’Atlanta va devoir user d’encore plus de génie (voire de magie) pour faire avancer cette attaque. Certes San Francisco possède le meilleur coureur de la ligue en terme de yards en la personne de Matt Breida (274 yards, à égalité avec Ezekiel Elliott), certes la défense est en constante progression, mais les Californiens ne peuvent plus espérer grand chose cette année dans une conférence très relevée et une division dominée par les Los Angeles Rams. En face, les Chargers eux aussi voient leur division ultra-dominée (par les Chiefs), mais pour eux tout est encore ouvert. La défaite la semaine dernière face aux Rams était logique mais les hommes d’Anthony Lynn n’ont pas été ridicules face à une franchise qui roule sur tout le monde en ce moment. Les coéquipiers de Philip Rivers doivent toutefois faire le travail à domicile face à une formation qui vient de perdre son quarterback titulaire.
Pronostic : Sans un quarterback de grand talent, San Francisco n’arrive pas à suivre le rythme de Philip Rivers et s’incline chez le voisin californien.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (2-1) – New York Jets (1-2)
New England Patriots (1-2) – Miami Dolphins (3-0)
Tennessee Titans (2-1) – Philadelphia Eagles (2-1)
Indianapolis Colts (1-2) – Houston Texans (0-3)
Green Bay Packers (1-1-1) – Buffalo Bills (1-2)
Dallas Cowboys (1-2) – Detroit Lions (1-2)
Chicago Bears (2-1) – Tampa Bay Buccaneers (2-1)
Atlanta Falcons (1-2) – Cincinnati Bengals (2-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (0-3) – Seattle Seahawks (1-2)
Oakland Raiders (0-3) – Cleveland Browns (1-1-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New York Giants (1-2) – New Orleans Saints (2-1)
Los Angeles Chargers (1-2) – San Francisco 49ers (1-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Pittsburgh Steelers (1-1-1) – Baltimore Ravens (2-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Denver Broncos (2-1) – Kansas City Chiefs (3-0)

Équipes au repos :
Carolina Panthers (2-1) et Washington Redskins (2-1)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une