Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 3 : Odell Beckham de retour, Khalil Mack encore et toujours

L’équipe type de la semaine 3 : Odell Beckham de retour, Khalil Mack encore et toujours

Cette troisième semaine s’est déroulée sous le signe de la roue libre. Des Vikings dépassés, des 49ers blessés, des Bills révoltés. Tout pour déjouer les pronostics et notamment les combinés Unibet savamment préparés par l’équipe du podcast. On sait qu’en NFL, il y a des semaines comme ça et c’est ce qui la rend intéressante.

Du côté des meilleurs joueurs de cette semaine un peu particulière, on retrouve deux rookies ayant déjà fait leur apparition dans l’équipe type, Darius Leonard et Denzel Ward, qui, par la même occasion, se font un très beau dossier en vue du titre de rookie défensif de l’année.

Attaque

Quarterback : Jared Goff, Los Angeles Rams (29/36, 354 yards, 3 touchdowns, 1 interception)
Quarterback de système ou pas, Jared Goff a été quasiment parfait en semaine 3, notamment sur les passes longues. Le lanceur des Rams a réussi un beau 9/11 dans les passes de plus de 10 yards dont un 2/2 dans les pas de plus de 20 yards.

Running back : Christian McCaffrey, Carolina Panthers (28 portés, 184 yards)
Il y avait des bruits qui disaient que Christian McCaffrey n’avait pas suffisamment d’impact au sol et qu’il était quasiment un receveur. Eh bien, il faudra repasser car il a littéralement mis en pièces une défense des Bengals qui avait été très bonne jusque-là.

Receveur n°1 : Michael Thomas, New Orleans Saints (10 réceptions, 129 yards)
Dans un match très offensif, Michael Thomas a encore été une des cibles principales de Drew Brees. L’ancien Buckeye semble confirmer son bon début de carrière et pourrait bien être l’un des tous meilleurs receveurs de ces prochaines années.

Receveur n°2 : Calvin Ridley, Atlanta Falcons (7 réceptions, 149 yards, 3 touchdowns)
Et paf ! On se demandait pourquoi les Falcons avaient drafté Calvin Ridley s’ils ne comptaient pas l’utiliser. Il semblerait que l’ancien receveur du Crimson Tide soit bien dans les plans de Steve Sarkisian et Dan Quinn.

Receveur n°3 : Odell Beckham Jr., New York Giants (9 réceptions, 109 yards)
Eli Manning a retrouvé Odell Beckham. Étonnamment l’attaque avance mieux et parvient à libérer des brèches pour Saquon Barkley. Comme à son habitude, Beckham a été très précieux sur les yards gagnés après réception.

Tight end n°1 : George Kittle, San Francisco 49ers (5 réceptions, 79 yards)
On le met là car il n’aura peut-être plus l’occasion d’y être après la blessure de Jimmy Garoppolo. Non, plus sérieusement, Kittle s’impose comme un joueur très solide au poste de tight end, bien plus qu’une simple soupape de sécurité pour son quarterback.

Ligne offensive : Washington Redskins
Seule ligne offensive à ne pas encaisser de sack en semaine 3, elle a permis à Adrian Peterson d’être productif tout le match et à Alex Smith d’avoir le temps nécessaire pour lancer.

Défense

Defensive tackle : Calais Campbell, Jacksonville Jaguars (5 plaquages, 2 sacks)
Malgré la prestation affligeante de l’attaque des Jags, le moteur de Calais Campbell ne semble jamais s’arrêter. Le defensive lineman de Jacksonville est toujours aussi impressionnant et aurait pu être l’un des héros de ce match en redonnant plusieurs chances à son attaque en toute fin de partie.

Defensive tackle : Akiem Hicks, Chicago Bears (4 plaquages, 1 fumble forcé)
Très bon l’an passé, Akiem Hicks semble encore plus se régaler depuis l’arrivée de Khalil Mack car les lignes offensives adverses doivent s’occuper du monstrueux N°52 et accordent un peu moins d’attention à Hicks. Le defensive tackle a été tout aussi impressionnant sur le pass rush que sur le run stop.

Defensive end : J.J. Watt, Houston Texans (8 plaquages, 3 sacks, 1 fumble forcé)
Ça fait du bien de retrouver J.J. Watt en bonne santé. L’ennui pour les adversaires de ce dernier, c’est que lorsque lui est bonne santé, eux le sont rarement. Une belle performance du defensive end des Texans qui devra encore confirmer contre une meilleure opposition que la ligne offensive des Giants.

Defensive end : Khalil Mack, Chicago Bears (5 plaquages, 2 sacks, 1 fumble forcé)
Il est ce que les américains appellent « a one man wrecking crew ». Il n’a besoin de personne pour tout détruire sur son passage, mais comme il est mieux entouré qu’à Oakland, Mack n’a pas fini de faire trembler les lignes offensives adverses.

Linebacker n°1 : Darius Leonard, Indianapolis Colts (13 plaquages, 2 sacks)
Deuxième apparition de suite pour le rookie des Colts qui continue d’impressionner et car même si son équipe a perdu, elle a tenu tête au champion en titre et Leonard a été un problème tout au long de la rencontre pour Carson Wentz, notamment sur les phases de blitz.

Linebacker n°2 : Bobby Wagner, Seattle Seahawks (6 plaquages, 2 passes déviées)
Ciblé 7 fois, Wagner n’a autorisé que 3 réceptions pour quasiment aucun yard et a réussi 5 stops défensifs sur ses 6 plaquages. Malgré les nombreux départs dans la défense de Seattle, le linebacker s’impose encore un peu plus comme l’un des tous meilleurs à son poste.

Cornerback n°1 : Byron Jones, Dallas Cowboys (5 plaquages, 2 passes déviées)
Comme le soulignait Troy Aikman sur l’antenne de la Fox, le problème des Cowboys n’est pas la défense et Byron Jones l’a bien illustré avec un superbe performance en semaine 3, n’autorisant que 3 réceptions pour 10 yards et réussissant à dévier 2 passes.

Cornerback n°2 : Xavien Howard, Miami Dolphins (1 plaquage, 2 interceptions)
Malgré une longue réception accordée à Jordy Nelson, Xavien Howard a pratiquement gardé Miami dans le match à lui tout seul grâce notamment à une interception dans la end zone qui a empêché Oakland de rajouter des points à son compteur.

Cornerback n°3 : Denzel Ward, Cleveland Browns (4 plaquages, 1 fumble forcé)
Dans ce qui a été la première victoire des Browns en plus de 600 jours, Denzel Ward a été l’un des meilleurs atouts défensifs. Il n’a autorisé que 2 réceptions pour 9 yards en couverture et a forcé un fumble.

Free safety : Earl Thomas, Seattle Seahawks (7 plaquages, 2 interceptions)
Earl Thomas a réussi une performance de premier choix face aux Cowboys. Il a notamment encore une fois montré tout l’opportunisme qu’on lui connait et s’est permis de chambrer un peu la franchise texane, pour laquelle il souhaiterait jouer, en faisant une révérence après sa deuxième interception.


Strong safety : Eddie Jackson, Chicago Bears (3 plaquages, 1 interception)
Déjà très bon lors de sa saison rookie, Eddie Jackson montre pourquoi il était une recrue 4 étoiles au poste de receveur en 2013. Ses capacités à positionner son corps et à passer devant son adversaire se ressentent même s’il joue désormais de l’autre côté du ballon. Son interception aurait d’ailleurs été un pick six s’il n’y avait pas eu de pénalité sur l’action.

Équipes spéciales

Kicker : Justin Tucker, Baltimore Ravens (2/3 aux field goals, 3/3 aux extra points)
Justin Tucker a vu l’un de ses field goal contrés, mais il n’y avait pas grand chose à faire pour lui sur cette action. Il a été parfait sur le reste du match, réussissant deux field goals de plus de 50 yards.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 2 pariez 1.6 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.25 pariez 1.48 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une