Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA 0

NCAA – Futures Stars – Greg Little : La force tranquille

NCAA – Futures Stars – Greg Little : La force tranquille

Avant d’exprimer leurs talents avec les professionnels, les joueurs NFL se forment dans les universités du pays. La rédaction de TDA vous propose les portraits de ceux qui seront les stars de demain. Aujourd’hui, direction le sud du pays et la ville d’Oxford dans le Mississippi.

Greg Little

1m98 pour 147 kilos
Né le 4 novembre 1997 à Allen, Texas
Offensive tackle, Ole Miss, junior

Django

Ole Miss. L’université du Mississippi est ainsi nommé depuis 1896. Ole Miss est à l’origine un terme utilisé par les esclaves pour designer la femme du propriétaire terrien sur lequel ils sont exploités. Certaines ligues se sont indignés demandant à ce que ce terme ne soit plus utilisé cependant il demeure. Dan Jones, recteur de l’université, explique en conférence de presse que le terme est devenu populaire dans tout le pays et que la connotation historique n’y est pas au premier plan.

Blindside

Dans les équipes de jeunes (8-14 ans), Little jouait sur la ligne en attaque et comme linebacker en défense. Son gabarit aurait du le laisser sur la ligne en défense également mais sa vitesse était bien plus précieuse sur le second rideau. Chris Shaw, son entraineur d’alors, se souvient qu’il était capable de couvrir le terrain sur toute la largeur d’un coté à l’autre. Des qualités athlétiques lui permettant de jouer également tight-end en attaque.

Au Allen High School, Jeff Fleener se souvient d’un joueur pouvant évoluer à plusieurs positions mais son gabarit et sa vitesse en faisait le candidat idéal pour jouer tackle offensif.

« Dès sa seconde année, j’étais certain de sa meilleure position et je lui ai demandé de jouer tackle. Il était déçu car il voulait jouer tight-end mais il a accepté la décision »

Et celui qui a grandi en fan des Cowboys, s’est mis à analyser les qualités de son joueur favori : Tyron Smith. Comme le All-Pro, Little est imposant et athlétique. Mais ce qui fait la différence, chez l’un comme chez l’autre, est la technique comme il l’explique via le site BleacherReport :

« Pour moi la chose la plus importante est le placement des mains. Les défenseurs font des moves pour me battre et moi j’en fais un autre pour les en empêcher. Le placement des mains fait toute la différence dans les tranchées »

Il est aujourd’hui le digne successeur de Laremy Tunsil (Dolphins), Bobby Massie (Bears) et Michael Oher (ex Ravens) le « Big Mike » popularisé par le film The Blindside en 2009.

L’aile ou la cuisse

Si son gabarit est toujours imposant, Gregory comme l’appelle ses proches, a perdu plus de 10 kilos depuis son arrivée sur le campus. Et il sent la différence, comme il le confesse au ClarionLedger :

« Je suis plus vif, plus rapide. Même lorsque je regarde mes vidéos je vois que j’ai gagné en vitesse. J’ai perdu du poids et je compte bien ne pas le reprendre »

À l’opposé de son nom de famille, il a toujours été BIG. Un bébé naissant à 5 kilos pour 60 centimètres. Sa mère rapporte que les médecins de la maternité, en le voyant, se sont exclamés : « Un futur joueur des Cowboys de Dallas ». Il n’a jamais pu mettre de grenouillère, il n’y en avait pas à sa taille, ajoute t’elle.

Et comme la vie est parfois bien faite, son passe temps préféré lui permet de réguler son poids. Cuisiner est sa seconde passion, après le football.

« Ce que je préfère c’est cuisiner le poisson et surtout le saumon. Le poulet frit et les salades de crevettes aussi » (B/R)

Comme sur le terrain il est un perfectionniste. Il a appris en regardant faire sa mère et depuis il a pris goût à cuisiner, pour lui et surtout pour les autres.

Baloo

Si la majorité d’entre-nous le découvriront en NFL, les recruteurs connaissent son nom depuis longtemps déjà. Au lycée il a contribué à deux saisons parfaites de 16 victoires pour aucune défaite. Considéré comme une recrue 5 étoiles (le maximum) il reçu pas moins de 25 offres de bourses. Alors classé lycéen numéro 2 du pays (derrière Rashan Gary), il choisi l’université du Mississippi après avoir tout d’abord songé à rester au Texas et jouer pour Texas A&M.

Après la blessure de Trey Adams (Washington), il est considéré comme le meilleur tackle offensif du pays au niveau universitaire. David Edwards (Wisconsin), Jonah Williams (Alabama) et Dalton Risner (Kansas State) sont ses plus proches concurrents à ce jour. Ainsi que Bobby Evans (Oklahoma), également né à Allen dans le Texas et son ancien coéquipier au lycée.

Mais ce gentil colosse n’a pas encore pris de décision. En tant que junior, il lui reste une année d’éligibilité universitaire.

« Bien sur que j’y ai déjà pensé mais pour l’instant je suis concentré sur ma saison, sur m’améliorer et améliorer mes coéquipiers. On verra quand cela sera le moment de prendre une décision » (clarionledger.com)

Tranquille. Telle est sa personnalité. Ses proches décrivent un jeune homme souriant ne connaissant ni la pression ni le stress. Jamais le dernier a raconter une blague, toujours le premier à se laisser mettre à terre par un enfant lui arrivant au nombril. Une décontraction ne l’empêchant pas de jouer avec intensité comme s’en souvient Chris Shaw :

« Il balançait les joueurs à terre puis les aidait à se relever » (B/R)

Pour une équipe NFL, il présente l’avantage d’être presque aussi bon en protection du quarterback grâce à ses qualités athlétiques qu’en ouverture de brèches pour le jeu de course en raison de sa puissance. Il est aligné à gauche de la ligne offensive et porte le numéro 74.

Possible Fit 2019 : New York Jets

La franchise New-yorkaise semble avoir trouvé, enfin, son quarterback. Ils doivent désormais le protéger et lui donner le temps d’exprimer son talent. Bien entendu d’autres équipes semblent avoir le même besoin (Browns, Giants, Texans, Bills etc) alors, même dans une draft qui sera dominée par des défenseurs du front 4, Little devrait se faire une place dans le top 10.

Quelques dates sur son agenda :

– 20 octobre contre Auburn. Face à une des meilleurs Dline du pays avec le DE Davidson et le DT Brown.
– 10 novembre à Texas A&M
– 22 novembre contre Mississippi State pour le Egg Bowl. Il devra contenir le DE Montez Sweat ainsi que l’excellent DT Jeffery Simmons, parfois aligné en DE.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu