Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Cincinnati Bengals Résumés 0

Falcons – Bengals (36-37) : Andy Dalton et A.J. Green délivrent Cincinnati !

Au bout du suspense, les Bengals ont réussi à arracher la victoire à Atlanta !

Falcons – Bengals (36-37) : Andy Dalton et A.J. Green délivrent Cincinnati !

Atlanta Falcons (1-3) – Cincinnati Bengals (3-1) : 36-37

Quel finish ! Dans cette rencontre entre Atlanta et Cincinnati, il a fallu attendre les toutes dernières secondes pour connaître le vainqueur. Et ce sont les Bengals qui ont fini par s’imposer à l’arraché sur un touchdown d’A.J. Green (4 REC, 78 yards, 1 TD), parfaitement servi par Andy Dalton. Le quarterback a réalisé une belle prestation et a su se montrer très clutch (29/41, 337 yards, 3 TD, 1 INT).

Pour les Falcons, la déception est grande. Ils avaient le match en main mais ils n’ont pas réussi à tenir, un peu comme face aux Saints la semaine dernière. Avec trois défaites en quatre matchs, la franchise d’Atlanta se retrouve dans une situation compliquée et il va vraiment falloir que la défense hausse son niveau de jeu à l’avenir.

Vive les attaques !

Grâce à un gros retour de kickoff de la part de Marvin Hall, les Falcons commencent leur premier drive dans le camp adverse. Ils décident alors de privilégier leur jeu de course, et cette stratégie porte ses fruits. En effet, Tevin Coleman (14 courses, 51 yards, 26 yards à la réception) fait bien avancer les siens et le rookie Ito Smith (7 courses, 35 yards, 1 TD) inscrit son premier touchdown en carrière (7-0).

Si l’attaque d’Atlanta est bien rentrée dans la rencontre, ce n’est pas le cas de la défense. Déjà en grande difficulté face à New Orleans, elle est encore en mode portes ouvertes contre les Bengals, qui égalisent rapidement. Andy Dalton trouve A.J. Green pour 38 yards puis Tyler Eifert (4 REC, 38 yards, 1 TD) dans la end zone (7-7). Derrière, les choses ne s’arrangent pas pour les locaux. Suite à un quatrième down non converti, les Faucons encaissent un nouveau touchdown. Le running back Giovani Bernard (15 courses, 69 yards, 2 TD, 27 yards à la réception) s’illustre avec une réception de 17 yards suivie d’une belle course qui donne l’avantage aux siens (7-14).

Dans le deuxième quart-temps, les deux attaques continuent de s’amuser. Côté Atlanta, Matt Ryan (29/39, 419 yards, 3 TD) est chaud patate. Le quarterback guide son équipe vers deux touchdowns dans la période. Le premier est inscrit par le tight end Logan Paulsen (1 REC, 17 yards, 1 TD), qui conclut un drive de dix jeux et 75 yards. Quant au second, il est marqué par le rookie Calvin Ridley (4 REC, 54 yards, 2 TD) après une réception de 36 yards signée Mohamed Sanu (6 REC, 111 yards). En face, Dalton est tout aussi chaud. Le chef d’orchestre des Bengals envoie d’abord John Ross (2 REC, 52 yards, 1 TD) sur orbite pour le touchdown, puis enchaîne les passes complétées lors du drive suivant, ce qui permet à Bernard d’atteindre une nouvelle fois la end zone (21-28). Les deux équipes rentrent finalement aux vestiaires sur le score fleuve de 24-28 après un long field de Matt Bryant juste avant la pause.

Des défenses qui se réveillent et un finish de folie

La deuxième mi-temps débute de façon catastrophique pour Cincinnati. Le tight end Tyler Eifert se blesse gravement, Andy Dalton est sacké, et les Falcons bloquent un punt. Heureusement pour les Tigres, la défense tient le coup et limite les locaux à un field goal (27-28). Offensivement par contre, les hommes de Marvin Lewis ne sont plus aussi flamboyants. Après un nouveau sack sur Dalton, ils sont obligés de se dégager. Ils récupèrent ensuite le ballon suite à un stop défensif, mais le quarterback des Bengals est intercepté par Damontae Kazee. La sanction est immédiate puisque les Falcons marquent un touchdown sur une passe de 30 yards de Ryan pour Ridley (33-28, après une conversion à deux points ratée).

Dans le quatrième quart-temps, Cincinnati essaye de retrouver son rythme en attaque. Progressivement, les Bengals avancent mais une fois de plus, ils sont plombés par un sack et doivent ainsi se contenter d’un field goal (33-31). Sur la série suivante, les Falcons ont l’occasion de prendre une option sur la rencontre après plusieurs réceptions de Sanu, Austin Hooper (1 REC, 19 yards) et Julio Jones (9 REC, 173 yards). Mais la défense de Cincy répond présent dans la zone rouge en mettant Ryan sous pression. Résultat, Atlanta ne marque que trois points et tout reste possible (36-31).

Il reste alors un peu plus de quatre minutes à jouer et les Bengals ont besoin d’un touchdown. C’est le moment que choisit Andy Dalton pour sortir le grand jeu. Ce dernier guide son équipe vers la terre promise avec un drive exceptionnel de 16 jeux et 75 yards. Au cours de celui-ci, il trouve à plusieurs reprises Tyler Boyd (11 REC, 100 yards), dont deux fois pour une conversion sur un quatrième down. Et dans les dernières secondes, Dalton parvient à se connecter avec A.J. Green dans la end zone (36-37) ! Les Falcons sont crucifiés. Atlanta ne parvient pas à s’en remettre malgré une dernière réception énorme de Julio Jones.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une