Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 4 : Jared Goff et Aaron Donald font la paire

L’équipe type de la semaine 4 : Jared Goff et Aaron Donald font la paire

La semaine 4 était apparemment la semaine des receveurs en NFL car il y aurait probablement pu avoir une équipe type offensive uniquement composée de receveurs. N’y sont pas : Corey Davis (9 réc, 161 yards, 1 TD), Adam Thielen (8 réc, 135 yards, 1 TD), Golden Tate (8 réc, 132 yards, 2 TD), Dede Westbrook (9 réc, 130 yards), Stefon Diggs (11 réc, 123 yards).

Attaque

Quarterback : Jared Goff, Los Angeles Rams (26/33, 455 yards, 5 touchdowns)
Quarterback de système ou pas, Jared Goff a réussi une évaluation parfaite (158.3) et face à la défense de Minnesota s’il vous plait. Des questions ?

Running back : Ezekiel Elliott, Dallas Cowboys (25 portés, 152 yards, 4 réceptions, 88 yards, 1 touchdown)
Crucial pour le bon fonctionnement de l’attaque des Cowboys depuis son arrivée dans le Texas, Zeke a encore une fois démontré qu’il était un running back de premier plan, mais qu’il pouvait être tout autant létal en sortie de backfield. Une réception du n°21 en toute fin de match a permis aux Cowboys de botter le field goal de la victoire.

Receveur n°1 : Julio Jones, Atlanta Falcons (9 réceptions, 173 yards)
Julio Jones avait encore sorti son bleu de travail face à Cincinnati, mais malgré l’énorme performance offensive des Falcons, Atlanta s’incliné à 7 secondes de la fin. Dur dur.

Receveur n°2 : DeAndre Hopkins, Houston Texans (10 réceptions, 169 yards, 1 touchdown)
DeShaun Watson semblait un peu plus en jambes en semaine 4 et cela s’est ressenti dans le jeu de DeAndre Hopkins. Un gros match pour son receveur n°1, 37 points en attaque. Et si Houston venait jouer les trouble-fêtes.

Receveur n°3 : Cooper Kupp, Los Angeles Rams (9 réceptions, 162 yards, 2 touchdowns)
Pas si grand, pas si rapide, mais toujours tellement bien placé. En disant cela, on résume le match, mais aussi toute la carrière de Cooper Kupp, qui est en train de devenir un joueur très important dans cette attaque des Rams.

Tight end n°1 : George Kittle, San Francisco 49ers (6 réceptions, 125 yards, 1 touchdown)
Changement de quarterback, pas de problème pour George Kittle. C’est parfois là qu’on voit les grands joueurs. S’il faudra encore attendre pour savoir si Kittle en est un, le tight end est certainement sur la bonne voie.

Ligne offensive : New Orleans Saints
Un seul sack encaissé pour toute la ligne, un Ryan Ramczyk particulièrement inspiré qui n’a d’ailleurs autorisé que 4 pressions depuis le début de la saison. Mark Ingram revient en semaine 5 et si la ligne offensive continue à performer, l’attaque des Saints sera quasiment inarrêtable.

Défense

Defensive tackle : Aaron Donald, Los Angeles Rams (4 plaquages, 2 sacks)
Mike Remmers en a pris pour son grade, Kirk Cousins pareil et au-delà des 2 sacks, Donald a réussi 13 pressions sur le quarterback de Minnesota en 28 snaps de pass rush. Ça devient ridicule.

Defensive tackle : Kenny Clark, Green Bay Packers (2 plaquages, 1 fumble forcé)
Drafté pour sa solidité contre la course, c’est dans le pass rush que s’est montré Kenny Clark en semaine 4. Un fumble forcé et 4 pressions sur Josh Allen, une bonne semaine pour le nose tackle des Packers.

Defensive end : Demarcus Lawrence, Dallas Cowboys (6 plaquages, 3 sacks)
Le pass rush des Cowboys se résume bien souvent à lui et le surnom de Demarcus Lawrence est « Tank ». On se demande bien pourquoi.

Defensive end : Takkarist McKinley, Atlanta Falcons (3 plaquages, 3 sacks)
Premier vrai gos match du 1e tour de draft 2017 des Falcons qui a bien tourmenté Andy Dalton. Dommage pour son équipe que les belles performances de certains joueurs ne parviennent pas à cacher les mauvaises.

Linebacker n°1 : Kyler Fackrell, Green Bay Packers (4 plaquages, 3 sacks)
La défense des Packers a complètement annihilé l’attaque des Bills et Kyler Fackrell a fait beaucoup de mal à la ligne offensive de Buffalo sur le pass rush avec 3 sacks et un tonne de pression.

Linebacker n°2 : Leighton Vander Esch, Dallas Cowboys (6 plaquages)
Les Cowboys l’ont « un peu » drafté dans pour remplacer Sean Lee lorsqu’il était blessé. Sean Lee était blessé et Vander Esch est dans l’équipe type. Comme quoi le plan des Cowboys était plutôt judicieux. Plus sérieusement, le 1e choix des Cowboys en 2018 a été particulièrement bon sur les 3e tentatives où il a empêché une conversion à 4 reprises.

Linebacker n°3 : Anthony Levine Sr., Baltimore Ravens (6 plaquages, 3 passes déviées, 1 interception)
Hybride entre linebacker et safety, Anthony Levine était d’ailleurs un peu partout face aux Steelers. Il a notamment réussi l’interception qui a donné la victoire aux Ravens lors du Sunday Night Football.

Cornerback n°1 : Coty Sensabaugh, Pittsburgh Steelers (5 plaquages, 1 fumble forcé)
Contrairement au reste de son équipe, Sensabaugh a très bien joué. En 30 snaps défensifs, il a été ciblé 3 fois et n’a autorisé qu’une réception pour 5 yards.

Cornerback n°2 : Greg Mabin, San Francisco 49ers (4 plaquages)
Qui ? Eh bien, le cornerback des 49ers qui n’a autorisé que 2 réceptions pour 18 yards et une évaluation de 50,4 lorsqu’il était ciblé. Pas mal pour un joueur méconnu et non drafté en 2017.

Safety n°1 : HaHa Clinton-Dix, Green Bay Packers (4 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
Josh Allen n’a pas vraiment dû apprécier son duel avec HaHa Clinton-Dix. Le safety des Packers n’a autorisé aucune réception en couverture sur toute la durée de la rencontre et a réussi une interception.


Safety n°2 : Damarious Randall, Cleveland Browns (4 plaquages, 6 passes déviées, 1 interception
Dans un match encore très serré pour les Browns, Damarious Randall a été un élément très important de cette défense de Cleveland qui continue d’en étonner plus d’un. Le safety a intercepté Derek Carr et n’a manqué aucun plaquage de toute la rencontre.

Équipes spéciales

Kicker : Jake Elliott, Philadelphia Eagles (3/3 aux field goals, 2/2 aux extra points)
Sur ses trois field goals de cette semaine 4, l’un a envoyé les Eagles en prolongation, l’autre leur a donné l’avantage dans cette prolongation. Malheureusement pour Philadelphie, Marcus Mariota a trouvé Corey Davis pour un touchdown et Tennessee l’a emporté.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une