Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire 0

La story du vendredi : Les pépites du chemin de traverse

La story du vendredi : Les pépites du chemin de traverse

Qui aurait pu deviner qu’un enfant vivant sous un escalier deviendrait le plus grand magicien de tous les temps ? C’est pourquoi les recruteurs ne peuvent se contenter d’arpenter les terrains des meilleurs programmes du pays. Ils pourraient passer à coté d’un talent caché dans un chemin de traverse.

Il y a 51 joueurs formés à LSU dans les effectifs des 32 équipes NFL en 2018. L’université d’USC à Los Angeles a fourni plus de 500 joueurs à la NFL. Mais connaissez-vous l’université de Kentucky Wesleyan ? Cette université privé de 800 étudiants est pourtant l’alma mater de l’auteur d’une des plus belles réception de ce début de saison : Keelan Cole des Jaguars de Jacksonville.

Même si cela aide en terme de niveau et d’exposition, jouer dans une université du Power 5* n’est pas une obligation pour arriver en NFL (*Conférences SEC, Pac 12, Big 10, ACC, Big 12). Si vous êtes fan de l’univers de la série Harry Potter alors, enfourchez votre Nimbus 2000 pour un tour de la question avec des joueurs classés en sept catégories. Si ce n’est pas le cas, pas d’inquiétude il s’agit bien ici de football.

Catégorie Dumbledore

Pour ceux peu familier de la série Harry Potter, Dumbledore est LE magicien, âgé et respecté. Jerry Rice est son pendant made in NFL.

Demandez à dix experts ou dix fans de constituer une liste des 10 meilleurs joueurs NFL de l’histoire. Il est peu probable qu’un ancien joueur de Mississippi Valley State en soit absent, ne serait-ce que sur une seule liste. Hall of famer depuis 2010, Jerry Rice a marqué la ligue de son talent. De 1985 à 2004 il capte pour 22 895 yards à la réception, meilleur total de l’histoire et de loin (le second au classement, Terrell Owens, a un total de 15 934). Avec 197 touchdowns en réception, il est également le recordman dans cette catégorie avec là aussi une belle marge : 41 de plus que le second, Randy Moss.

Sixième enfant sur huit d’un père maçon et d’une mère au foyer, ses qualités athlétiques font que des universités prestigieuses comme LSU, UCLA et Mississippi State le convoitent. Mais Jerry décide de choisir une université d’un niveau moindre (1-AA, voir plus bas) en raison du système offensif pratiqué par l’entraineur Archie Cooley. Il confie dans son autobiographie Go Long que ce choix est également motivé par le fait que cette université est la seule à avoir envoyer quelqu’un le rencontrer.

Il sera choisi par les 49ers de San Francisco avec le 16e choix de la draft 1985. Un choix qui est largement critiqué par la fanbase et certains experts doutant de ses capacités, notamment après un chrono supérieur à 4,60 dans le sprint du 40 yards dash. Il sera d’ailleurs seulement le troisième receveur sélectionné à la draft cette année-là ! 3 Super Bowl et 13 apparitions au Pro Bowl plus tard, il est considéré comme un des meilleurs joueurs à avoir jamais foulé une pelouse NFL.

Jerry Rice à la fin de son cursus universitaire.

Catégorie ordre du phénix

Dans le 5e opus de la série (2007), lumière est mise sur une société secrète regroupant la crème des magiciens luttant contre le mal : l’ordre du phénix. Par analogie, un joueur NFL en particulier appartient à cette catégorie de par son talent ainsi que par son parcours loin des standards habituels.

En 2016, le numéro 2 de la draft vient d’une université dont le programme de football joue en division 1-AA*. Un fait sans précédent. Son nom : Carson Wentz. (*En football universitaire la division 1 est divisée en 1-A ou FBS, 130 universités, les meilleures et 1-AA, le niveau FCS).

A sa sortie du lycée Century High dans le Dakota du nord, le jeune Carson malgré une saison à 1383 yards et 25 touchdowns, ne reçoit aucune offre d’une université de premier plan. Seules les universités de Central Michigan et de Western Michigan semblent intéressées mais tardent à lui offrir une bourse. Il décide donc de rester dans l’état dans lequel ses parents ont emménagé quelques années plus tôt.

Après une première saison sur le campus sans jouer, il est remplaçant les deux suivantes. Il lance pour 350 yards et 3 touchdowns en cumulés (2012 et 2013). Il devient le titulaire en 2014 et affole les compteurs avec plus de 3000 yards à la passe et 600 à la course. 25 + 6 touchdowns. Son année senior, une fracture du poignet droit lui fait rater 8 matchs mais, il revient à temps pour jouer la finale du championnat FCS et une victoire face à Jacksonville State : son deuxième titre consécutif. Le cinquième consécutif pour NDSU.

Une belle performance à Mobile dans l’Alabama lors du Senior Bowl a fini par convaincre de son potentiel et les Eagles de Philadelphie ont monté un échange pour pouvoir le sélectionner en seconde position.

Catégorie gryffondor

Dans la série de JK.Rowling c’est là que vont les jeunes talents. Cette liste n’étant pas exhaustive, citons-en deux : Cooper Kupp (Rams) et Matt Breida (49ers).

Si l’université de Georgia Southern fait partie de la division 1-A, la conférence Sun Belt est assez loin du niveau d’autres conférences. Les adversaires de Matt Breida étaient donc Appalachian State, Troy et Coastal Carolina, ce qui sans manquer de respect à ces programmes, est relativement éloigné du niveau des Alabama, Ohio State ou Oklahoma. De cause à effet ? Il n’est pas invité au Combine d’Indianapolis et n’est pas drafté. En 2017 les 49ers de San Francisco le signe comme agent-libre. Et il s’impose dans l’effectif. Matt Breida démarre la saison 2018 avec 445 yards en 7 matchs et deux touchdowns.

Cooper Kupp lui a étudié (économie) à Eastern Washington en division 1-AA. Alors lycéen au Davis High School de la ville de Yakima (à 170 km de Seattle), il est une star sur les pelouses et les parquets. Avec l’université situé à 350 km de Seattle, il signe en quatre ans 6464 yards et 73 touchdowns en réception, battant les records de la division FCS dans ces deux catégories. Il est sélectionné au 3e tour de la draft 2017 (69e choix) par les Rams de Los Angeles. En 2018 il a attrapé 30 passes dont 5 pour un touchdown dans l’attaque mené par le quarterback Jared Goff.

Deux états sur notre carte du maraudeur

L’état du Colorado est connu, entre-autres, pour ses stations de ski d’Aspen et ses Broncos de Denver. Les meilleurs lycéens de cet état ont pour objectif de rejoindre les Buffaloes de Colorado ou les Rams de Colorado State. Nate Solder (Giants), David Bakhtiari (Packers) et Phillip Lindsay (Broncos) ont été formé chez les premiers. L’université d’état étant représentée par Michael Gallup (Cowboys), Rashard Higgins (Browns) et Weston Richburg (49ers).

Il cependant possible d’arriver en NFL par d’autres circuits. Les Buccaneers de Tampa Bay viennent de signer le centre Ryan Jensen pour 42M de dollars sur 4 ans. Ce dernier est issu de Colorado State-Pueblo et a joué au troisième niveau universitaire, la division two. Même niveau, même conférence Rocky Moutain Athletic pour l’efficace remplaçant de Melvin Gordon chez les Chargers : Austin Ekeler, un ancien de Western State Colorado.

Dans l’Illinois les jeunes joueurs s’entrainent en espérant être recrutés par Notre Dame (dans l’état de l’Indiana mais à 150 km de Chicago), par Northwestern ou par les Fightin Illini d’Illinois. Mais celui qui est actuellement le quatrième joueur le mieux payé (27M par an) a étudié à Eastern Illinois (270 km de Chicago). Nous parlons bien entendu de Jimmy Garoppolo (49ers).

Plus près de la ville phare de l’état, l’université de Northern Illinois et ses Huskies (à 90 km de Chicago). C’est là qu’ont été formé, entres-autres, Rashaan Melvin (Raiders), Kenny Golladay (Lions) et Jimmie Ward (49ers).

Catégorie moldu

Si ce terme est parfois utilisé de façon irrévérencieuse (par ceux de serpentard), ici, il l’est pour désigner les joueurs venant de très loin. C’est le cas du joueur de ligne offensive Ali Marpet (Buccs) venant de l’université de Hobart (à 150 km de Buffalo). Cette université joue dans la conférence Liberty League dans ce qui est nommé par la NCAA la division 3.

Cependant nous avons vu que la première division est déjà divisée en deux catégories (1-A et 1-AA), on peut donc considérer que le niveau auquel le joueur de Tampa Bay a évolué est équivalent à une quatrième division. Ses adversaires étaient donc les redoutables Yellow Jackets de Rochester et les terrifiants Bombers d’Ithaca.

Un niveau au-dessus pour Chris Ivory (Bills) avec la Tiffin University dans la Great Lakes Intercollegiate Athletic Conference. Même conférence pour le pass rusher des Ravens Matt Judon, formé à Grand Valley State. Même niveau mais autre conférence pour le rookie des Saints de la Nouvelle-Orleans, Nathan Sheperd. La même conférence MAIAA pour un ancien membre de Missouri Southern.

Oui ceci est une devinette : il joue sur la ligne défensive. Conférence AFC. Vous l’avez ? Division nord. Sa franchise vient de le signer pour 52M de dollars sur 5 ans. Tic tac tic tac. La réponse est Brandon Williams (Ravens).

Catégorie vif d’or

Dallas Goedert (Eagles/South Dakota State) et Darius Leonard (Colts/South Carolina State) ont tous deux été choisis dans le top 50 de la dernière draft. Le receveur Keelan Doss (California-Davis) pourrait être le prochain à jouer en NFL après avoir brillé en division 1-AA. Son physique d’un mètre quatre vingt-douze pour quatre vingt-quinze kilos ainsi que des mains sures devrait lui permettre de faire le grand saut en 2019. Les draftnicks (amateurs de ce tout ce qui touche à la draft NFL) le suivront attentivement au prochain Senior Bowl.

Catégorie Edwige

Edwige est la chouette de Harry Potter. Mais avant de poursuivre, soyez prévenu : un jeu de mot digne des blagues carambar est en approche. Poursuivons. Edwige est une chouette, owl en anglais. Vous le voyez venir ? Et elle est superbe. Cette catégorie regroupe donc les joueurs issus de niveau universitaire inférieur ayant remporté le super bowl (ou superb owl) !

Jerry Rice bien sur. Joe Flacco, de l’université de Delaware (D1-AA) l’a remporté à l’issue de la saison 2012 avec les Ravens de Baltimore. Carson Wentz également même s’il n’a pas joué le match décisif en raison d’une blessure. Le fullback John Kuhn a remporté deux bagues, une avec les Steelers de Pittsburgh (saison 2005) et une avec les Packers de Green Bay (saison 2010). Il est un ancien joueur de division 2 avec la Shippensburg University of Pennsylvania. Formé lui à la Bloomsburg University (D2), le guard Jahri Evans a également une bague, remportée avec les Saints de New Orleans le 7 février 2010.

Certains autres l’ont fait mais aucun autant que l’actuel kicker des Colts, Adam Vinatieri (45 ans). Ses coups de pieds précis ont aidé ses équipes a remporter 4 finales de championnat. L’ancien de South Dakota State l’a emporté 3 fois avec les Patriotes de la Nouvelle Angleterre et une fois avec les Colts d’Indianapolis. Et si les titres sont bien plus importants que les records, il détient rien de moins que le record de points avec (pour l’instant) 2547 !

Catégorie Poufsouffle

Les étudiants de cette maison sont, eux aussi, des gentils. Néanmoins ils sont rarement à l’affiche. Pourquoi ? L’auteur a du faire des choix. De même ici pour ces joueurs, qui eux aussi, auraient mérités une bièraubeurre :

John Brown (Ravens) Pittsburgh State, Pierre Garçon (49ers) Mount Union, David Johnson (Cardinals) Northern Iowa, Damon Harrison (Lions) William Penn, Derek Rivers (Patriots) Youngstown State, Akiem Hicks (Bears) Regina/Canada, Donald Payne (Jaguars) Stetson, Adam Shaheen (Bears) Ashland.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
13-Nov à 3:15 SF 1.45 pariez 2.3 NYG
16-Nov à 3:20 SEA 1.65 pariez 1.95 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.3 pariez 1.45 CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une