Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match 0

[Preview] NFL Semaine 6 : Kansas City continue sa revue de l’AFC, les Raiders et les Seahawks à Londres

Un beau week-end en perspective avec des matchs de haut de tableau, un autre à l’étranger et beaucoup de rencontres indécises.

[Preview] NFL Semaine 6 : Kansas City continue sa revue de l’AFC, les Raiders et les Seahawks à Londres

La semaine dernière quatre quarterbacks rookies se sont imposés (Sam Darnold, Baker Mayfield, Josh Rosen et Josh Allen), une première depuis l’instauration du Super Bowl. Alors pendant que Drew Brees et Tom Brady battent des records de longévité, nous sommes peut-être sur le point d’assister à un franc renouvellement de la classe des quarterbacks. Si on ajoute des joueurs comme Jared Goff, Carson Wentz ou encore Deshaun Watson, le futur est excitant. En attendant, il y a une semaine à jouer.

Cette semaine, l’AFC nous gratifie de nouveau d’une rencontre au sommet. Les Chiefs sont de nouveaux impliqués, mais ce sera cette fois face aux Patriots, un autre prétendant à la victoire finale. Pour la première fois de la saison la NFL sera aussi à Londres, pendant que certaines équipes espèrent repasser du bon côté de la barre des 50%. Un clash en AFC, un autre outre-Manche, des franchises sur leur lancée, d’autres qui veulent passer en positif et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 6.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New England Patriots (3-2) – Kansas City Chiefs (5-0)

Semaines après semaines Kansas City passe en revue ses adversaires sans faire de détails.  Un ball-trap qui vise notamment les équipes de l’AFC (Chargers et Broncos). Et c’est encore mieux quand elles sont considérées comme favoris dans la conférence (Pittsburgh et Jacksonville). Ça tombe bien, un nouveau prétendant se présente ce dimanche : New England. Après avoir donné une leçon aux Jaguars, une victoire face aux Pats placerait les Chiefs incontestablement en tête de cette conférence. Elle donnerait un avantage sportif et psychologique considérable aux hommes d’Andy Reid. Mais attention, le test risque d’être de taille à Foxborough. Déjà, parce que c’est dans le Massachusetts et qu’à domicile Tom Brady est souvent très bon (il a dépassé les 100 d’évaluation lors de 7 des 10 derniers matchs à la maison). Ensuite, parce New England semble avoir retrouvé l’attaque qui a fait tant de dégâts depuis le retour de Julian Edelman. Cela ne fait qu’un match et il faut encore confirmer, mais si c’était le cas, la défense des Chiefs pourrait souffrir (461 yards encaissés par match, pire défense de NFL dans ce secteur). Patrick Mahomes aura quoi qu’il arrive du répondant avec toutes ses armes et ce match risque d’être prolifique en points. Les Patriots de Bill Belichick voudront aussi probablement se venger. La dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées, Kareem Hunt et les siens avaient ridiculisé ce qui était à l’époque le champion en titre : 42-27. C’était lors de la semaine 1 de la saison 2017.
Pronostic : Les Chiefs tombent enfin à l’issue d’une rencontre qui tient toutes ses promesses.

On s’envole à Londres pour jouer au sol

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Oakland Raiders (1-4) – Seattle Seahawks (2-3)

Voilà le premier match à Londres de la saison. Une opposition excitante entre deux franchises qui avaient toutefois de plus grandes ambitions en ce début de saison. L’un des joueurs les plus observés dans cette partie sera le running back d’Oakland : Marshawn Lynch. Le coureur retrouve son ancienne équipe quelques années après un Super Bowl remporté et un revers l’année suivante dans les conditions que l’on connaît. Mais en Angleterre, il risque de ne pas vraiment reconnaître son ancienne formation, surtout en défense. De ce côté du ballon, il croisera peu de joueurs qui ont fait le succès récent des Seahawks (Earl Thomas, Kam Chancellor, Richard Sherman, Cliff Avril,…) pour différentes raisons. Un grand changement qui ne réussit pas forcément à Seattle puisque la défense n’est plus aussi dominante. Une bonne nouvelle pour Lynch qui affronte tout simplement la 29e défense de la ligue contre la course (129 yards/match). On imagine alors qu’il risque d’avoir beaucoup de ballons. En revanche, l’attaque des Seahawks devrait lui rappeler quelques souvenirs. En effet, Pete Carroll semble revenir à ses anciens préceptes. C’est à dire : utiliser un maximum le jeu de course. La semaine dernière la franchise a beaucoup plus couru que ce qu’elle n’a passé (21 passes pour 32 courses). Et, malgré la défaite (33-31), elle a su tenir le rythme face à une attaque des Rams en grande forme cette année. Il faut donc s’attendre, de ce côté aussi, à beaucoup de jeu au sol, surtout qu’Oakland n’est pas beaucoup mieux que son adversaire quand il s’agit de défendre ce secteur. Les Raiders affichent eux la 28e défense (127,2 yards/matchs). Ça va courir à Londres !
Pronostic : John Gruden n’y arrive toujours pas et c’est Pete Carroll qui repart de Londres avec la victoire.

Passer du bon côté

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (2-2) – Carolina Panthers (3-1)

Après leur première défaite (vs. Colts 21-9), les Redskins avaient réagi par une victoire (vs. Packers 31-17). Washington a perdu la semaine dernière en Nouvelle-Orléans (43-19), la logique voudrait que la franchise s’impose ce dimanche. Cette victoire ferait du bien aux hommes de Jay Gruden puisqu’elle les ferait passer de nouveau au-dessus de la barre des 50 %. Ils reprendraient par la même, la tête de la NFC Est, laissée pour l’instant aux Eagles. Les Panthers, quant à eux, sont toujours derrière les Saints dans la NFC Sud mais ont le même nombre de défaite. Comme leurs homologues, ils se doivent de passer l’obstacle Redskins. Une équipe que Cam Newton aime beaucoup et ses statistiques le prouvent (4-0, 9 TDs, 0 INT, 115,4 d’évaluation + 2 TDs à la course). Mais cette année la donne pourrait être différente avec une franchise de Washington qui performe en défense avec l’une des meilleures escouades de la ligue (320,3 yards autorisés/rencontre). Surtout, elle est bonne sur le point fort de Carolina : le jeu au sol. Elle ne laisse même pas 100 yards aux coureurs adverses (92,5 yards/match, 6e de la ligue). La clé du match se trouve ici.
Pronostic : Ce n’est pas le football le plus spectaculaire mais ça gagne à Washington, qui repasse en tête de la division.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (2-2-1) – Los Angeles Chargers (3-2)

Il fallait remonter à presque trois ans pour trouver une trace d’une victoire des Browns un dimanche. Avec son succès face aux Ravens la semaine dernière la série s’est arrêtée. Petit à petit toutes les mauvaises séries accrochées à Cleveland tombent. Les voilà désormais avec autant de victoires que de défaites. Ils ont même l’occasion ce dimanche de passer au-dessus des 50%. Ça aussi, ça fait longtemps que ce n’est plus arrivé. Ce week-end, ce sont les Chargers qui se présentent dans l’Ohio. Un bon souvenir pour les joueurs de Hue Jackson puisque la dernière fois qu’ils ont affronté Philip Rivers et les siens à domicile, ils les ont battus. C’était d’ailleurs la seule victoire de ces deux dernières années avant cette saison. Pour Los Angeles en revanche, ce souvenir est moins joyeux et l’équipe risque d’arriver avec une petite idée de revanche derrière la tête. Surtout que dans leur division, ils doivent suivre le rythme des Chiefs. Avec le déplacement de Kansas City à New England, Anthony Lynn espère un faux pas du leader de la conférence pour tenter de recoller un petit peu. Pour ça, il faudra battre les Browns.
Pronostic : Le bilan positif ne sera pas pour cette fois, les Chargers sont trop armés pour les Browns et repartent de Cleveland avec une victoire étriquée.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (2-2-1) – Arizona Cardinals (1-4)

Sur le papier c’est peut-être la rencontre la plus déséquilibrée de la semaine. Malgré leur première victoire la semaine dernière, les Cardinals ont beaucoup de mal en attaque. C’est simple ils ont la pire escouade en terme de yards gagnés par match (210,8) ainsi que la deuxième plus mauvaise dans la catégorie des points inscrits par rencontre (13, juste devant les Bills). À partir de là, cela devient compliqué de gagner un match. Surtout que cette semaine, ils affrontent une défense qui donne des sueurs froides à tous les coordinateurs offensifs. Si les chiffres ne sont pas encore exceptionnels (378 yards autorisés/match et 26,2 encaissés/rencontre), le talent est tel dans ce groupe de joueur qu’à tout moment un d’eux peut sortir une action qui fera basculer le match. Si Arizona veut se donner une chance dimanche, ce sera de l’autre côté du terrain, en défense. Certains joueurs sont en train de se montrer dans cette escouade, en tête desquels Chandler Jones et Patrick Peterson. Les deux stars sont de plus en plus dominantes cette année et c’est toute la défense qui en profite. Le lineman et le cornerback devront en tout cas être à leur meilleur niveau pour stopper une attaque de Minnesota portée par Kirk Cousins.
Pronostic : La confiance acquise dans la victoire de la semaine dernière ne sert à rien, les Cardinals s’inclinent lourdement dans le Minnesota.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Green Bay Packers (2-2-1) – San Francisco 49ers (1-4)

Depuis le début de la saison, Green Bay est sur courant alternatif. Un coup, l’équipe est dominante et bat les Bears (premiers de la division) ou fait match nul face aux Vikings, alors que le lendemain elle chute à Washington ou à Detroit. Globalement, les matchs à l’extérieurs ne réussissent pas à cette équipe. Ça tombe bien, cette semaine Aaron Rodgers et ses partenaires jouent au Lambeau Field. Ils reçoivent en plus une équipe des 49ers sans leur quarterback titulaire. Une bonne chose pour revenir au dessus des 50 %. Des deux côtés du ballon Green Bay devrait faire le travail lundi soir. Attention toutefois, même sans Jimmy Garoppolo, l’attaque peut être dangereuses. Les Packers devront être vigilants et s’attendre à tout avec Kyle Shanahan aux commandes. Ils devront notamment avoir un œil particulièrement attentif à George Kittle. Le tight end est le receveur le plus prolifique de cette équipe (23 réceptions, 399 yards et 1 TD). Attention aussi au full back, Kyle Juszczyk, que l’entraîneur adore impliquer (87 yards depuis la ligne de scrimmage la semaine dernière). Mike McCarthy devraient toutefois trouver la solution pour s’imposer. La victoire est d’ailleurs obligatoire puisqu’après leur week-end de repos, ils auront deux déplacements… à Los Angeles pour affronter les Rams et dans le Massachusetts pour rencontrer les Patriots. Pas les endroits les plus accueillants de la ligue… surtout quand on n’aime pas jouer hors de chez soi…
Pronostic : Avec un Aaron Rodgers de nouveau diminué les Packers ne survolent pas cette rencontre mais s’en sortent tout de même avec la victoire.

Continuer la série

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (2-3) – Buffalo Bills (2-3)

Dans le bas de tableau de la NFL, Houston est certainement l’équipe la plus forme. Les Texans restent sur deux victoires après un départ compliqué et trois revers pour démarrer la saison. Face à eux les Bills aussi sont un peu mieux. Ils viennent de remporter deux de leur trois dernières rencontres. Leurs succès, ils les doivent principalement à leur défense qui a maintenu Tennessee à 12 points et surtout Minnesota à 6 unités. Pour l’emporter dans le Texas, il faudra au moins ça, car Deshaun Watson s’est mis en route (33/44, 375 yards, 1 TD, 1 INT et 98,2 d’évaluation + 40 yards à la course la semaine dernière). Le quarterback est d’autant plus dangereux à domicile. En 5 rencontres dans son antre, l’ancien de Clemson a enregistré 1 529 yards (305,8/match), 15 TDs, 4 INTs, une évaluation de 110,4 ainsi que 154 yards au sol et un touchdown. Houston veut absolument gagner pour revenir dans la course au sein de cette AFC Sud. Buffalo et sa défense est prévenue.
Pronostic : Malgré une bonne défense, les Bills n’arrivent pas à contenir Deshaun Watson qui ramène son équipe à l’équilibre.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (3-2) – Chicago Bears (3-1)

La semaine de repos aura-t-elle coupé l’élan des Bears ? La réponse sera donnée dimanche en Floride. Après avoir perdu son premier match de la saison, Chicago est désormais sur une série de trois succès consécutifs et l’équipe de Matt Nagy est désormais en tête de la NFC Nord. Les Dolphins, eux, ont perdu la première place de leur division au profit des Patriots. Mais ils ont le même bilan que New England. Le finaliste de l’an dernier reçoit d’ailleurs la franchise la plus en forme de la NFL, les Chiefs. Peut-être l’occasion pour Miami de reprendre la tête. Pour cela, il faudra éviter les pertes de balles. Lors de leur deux dernières défaites (vs. Patriots et Bengals), les joueurs d’Adam Gase, et en particulier Ryan Tannehill, ont perdu des ballons dans des moments décisifs. Le problème est que la ligne offensive de Miami est en grande difficultés en ce moment. Le lineman défensif de Cincinnati, Geno Atkins, peut en témoigner. Face à eux dimanche ils auront probablement ce qui se fait de mieux à ce poste en NFL : Khalil Mack. Le néo-Bear est en train de ridiculiser tous les linemen offensifs qu’il affronte, au point de se poster en candidat au titre de MVP. Les joueurs de Miami seront-ils les prochains sur la liste ?
Pronostic : Chicago a profité de cette semaine de repos pour être encore plus frais et poursuit sa saison surprenante avec une 4e victoire consécutive.

Denver Broncos (2-3) – Los Angeles Rams (5-0)

Il faut bien que cela tombe sur une équipe chaque semaine. Pour la sixième, ce sont le Broncos les chanceux. Les heureux gagnants d’un affrontement avec les Los Angeles Rams. Probablement la meilleure équipe de la NFL à l’heure actuelle. Déjà que Denver a beaucoup à faire dans sa propre division avec Kansas City qui est la deuxième équipe invaincue de ligue, les voilà maintenant qu’ils doivent accueillir les Rams. Une nouvelle fois, l’attaque de Sean McVay et ses hommes risque de prendre feu. Les Broncos n’arrivent pas à retrouver leur pouvoir de domination en défense. Ils ont particulièrement du mal dans le jeu au sol. Dans ce secteur Denver a l’une des pires défenses de la ligue (30e, 139,6 yards au sol autorisés/match) alors que la franchise affronte l’un des meilleurs coureurs ce dimanche. Todd Gurley (101 courses pour 415 yards et 7 TDs) pourrait une nouvelle fois gonfler ses stats.
Pronostic : Pas de quartier pour Vance Joseph et les siens, les Rams continuent leur saison parfaite.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (4-1) – Pittsburgh Steelers (2-2-1)

Une fois n’est pas coutume, il n’y a peu de duel de division ce week-end en NFL. Un des deux seuls se déroulera à Cincinnati. Cette opposition vaut de l’or. Pittsburgh joue toujours un match sur deux et doit désormais absolument trouver de la constance. C’est simple, les trois prochains matchs des Steelers sont dans la division (Bengals, Ravens, Browns). Il faut donc enchaîner une série de victoire pour se replacer en AFC Nord. Pour Cincinnati en revanche, c’est une autre histoire. Les Bengals ont pris les commandes de cette division et ne veulent plus les lâcher. Ça passe par le fait d’écarter un rival dangereux en le mettant à 3 victoires derrière. C’est ce que tenteront de faire les hommes de Marvin Lewis dimanche à domicile. À noter, que ces deux équipes se retrouveront lors de la semaine 17, le 30 septembre, pour un match retour qui pourrait être extrêmement décisif. Premier acte dimanche.
Pronostic : Avant leur semaine de repos les Steelers échouent dans l’Ohio et replongent dans le doute pendant que les Bengals s’envolent en AFC Nord.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (1-4) – Tampa Bay Buccaneers (2-2)

L’autre duel de division sera lui à l’opposé dans la géographie de la NFL. On passe de l’AFC à la NFC et du Nord au Sud pour cette rencontre entre Atlanta et Tampa Bay. À partir de maintenant, chaque sortie des Falcons est une rencontre de la dernière chance. Ils n’ont plus le droit à l’erreur. Ils ont déjà perdu deux fois à domicile et, pour revenir dans la course aux playoffs, il faut déjà qu’ils redeviennent impériaux au Georgia Dome. Face à eux dimanche une équipe qui est reposée. Les Buccaneers n’ont pas joué la semaine dernière et ont eu deux semaines pour préparer ce match. Ils ont surtout annoncé un changement au poste de quarterback. Après deux défaites consécutives, Jameis Winston (re)prend la tête de cette attaque. Il est donc dans des conditions presque idéales avec 14 jours pour mettre en place un plan de jeu et surtout une défense face à lui qui est à la peine. Atlanta a beaucoup de mal de ce côté du ballon (28e défense de NFL avec 398,6 yards encaissés par match). Chose rare cette année, les Falcons vont eux affronter une défense encore pire que la leur. Car si on parle de la galère de l’escouade défensive de Dan Quinn, c’est encore pire en Floride. Les Buccanneers sont avant-dernier dans la catégorie des yards encaissés par match (445,8). Nous verrons en tout cas à l’oeuvre les deux franchises qui encaissent le plus de points par rencontre (32,6 pour les Falcons et 34,8 pour les Bucs). Le score va rapidement grimper donc.
Pronostic : Le changement de quarterback ne casse pas la mauvaise spirale pour les Bucs et les Falcons restent encore en vie.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (2-3) – Indianapolis Colts (2-3)

Avec les Bills, Indianapolis et New York sont probablement parmi les rares franchises satisfaites malgré un bilan sous les 50 %. En effet, la reconstruction d’un côté et le retour d’un quarterback élite de l’autre ont apporté des signes d’optimisme. La semaine dernière les Colts ont perdu à Foxborough. Mais malgré l’ampleur du score (38-24), ils ont affiché un très bon visage compte tenu du fait qu’ils ont été décimés avant et pendant la rencontre. Forcément les yeux sont tournés vers Andrew Luck qui commence petit à petit à revenir à son meilleur niveau. Seul secteur encore délicat pour lui, les longues passes. La force dans son bras semble être revenu à 100 %, ou presque, mais la précision n’est pas encore là (74 d’évaluation sur les passes longues cette année, contre 105.6 entre 2012 et 2016). Un problème que le lanceur doit régler, en espérant que T.Y. Hilton, toujours incertain pour ce match, fasse son retour. En face, l’optimisme aussi est de mise après une deuxième victoire en 5 matchs. Comme beaucoup d’équipe, la clé est le quarterback. Quand Sam Darnold est bon (vs. Detroit et vs. Denver), les Jets gagnent. Quand il est moins bon, ils perdent (vs. Dolphins, Browns et Jaguars). C’est un peu caricaturale mais très proche de la vérité. On observera aussi la défense des Colts sur Isaiah Crowell qui sort d’une performance majuscule (15 courses pour 219 yards et 1 TD). Ce secteur n’est pas forcément un atout pour les hommes de Franck Reich (18e avec 106,8 yards encaissés au sol par match), alors il faudra faire un effort pour contenir cette attaque.
Pronostic : Dans un duel entre Andrew Luck et Sam Darnold, c’est le plus expérimenté des deux qui prends le dessus et qui prouve que le rookie a encore du travail.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Tennessee Titans (3-2) – Baltimore Ravens (3-2)

La « preview » de ce match pourrait se résumer à une seule phrase toute simple : l’équipe qui marquera un touchdown gagnera le match. Nous avons en effet affaire là à deux franchises qui défendent très bien, notamment dans la red-zone. On ne cesse de le dire chaque semaine, mais les Titans encaissent à la fois un certain nombre de yards (333,2 yards/matchs, 7e en NFL), mais surtout peu de points  (17,2 unités/rencontre, 3e de la ligue). Dans les 20 derniers yards, ils sont dominants et autorisent que peu de touchdown (8 depuis le début de la saison, 2e plus bas total de la ligue). Pour la réception des Ravens, ils affrontent une équipe qui était à 12/12 dans la red-zone avant son match face aux Browns. L’une des raisons réside dans le fait que John Harbaugh utilise souvent le rookie Lamar Jackson dans cette situation car il apporte une menace au sol en plus de son jeu de passe. Les Titans auront donc un lourd défi face à eux en défense. Mais aussi en attaque car eux aussi inscrivent que peu de touchdown (seulement 7 cette année, 31e en NFL). Et surtout en face se dresse la meilleure défense de NFL en terme de points encaissés (15,4 par match). Pas sûr que le match soit très excitant, ou du moins spectaculaire. En tout cas, on maintient, la première franchise à marquer un touchdown gagnera probablement le match.
Pronostic : Festival de punts et de fields goal à Nashville où les Ravens sont les plus précis dans les moments décisifs. Ils s’imposent à l’extérieur.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Dallas Cowboys (2-3) – Jacksonville Jaguars (3-2)

Ce match aurait pu être un énorme duel entre deux des meilleurs coureurs de la nouvelle génération. Malheureusement, comme la semaine dernière, les Jaguars ont déjà annoncé que Leonard Fournette serait indisponible pour ce match. Une absence toujours aussi coûteuse pour Jacksonville qui laisse moins d’options à Doug Marrone. Elle mets aussi plus de pression sur Blake Bortles. Ce qui n’est pas forcément toujours une bonne chose, on l’a vu la semaine dernière (4 INTs). Ezekiel Elliott sera en revanche bien là. Le meilleur coureur de la ligue (480 yards et 2 TDs) sera lui l’option numéro 1 de Dallas. Il sera ainsi très intéressant d’observer l’opposition entre la ligne offensive des Cowboys et celle défensive des Jaguars. Elles sont toutes les deux parmi les meilleures dans leur catégorie et celle qui prendra l’avantage mettra la main sur le match.
Pronostic : Jacksonville se relève grâce à sa défense et l’emporte dans un match très fermé.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (1-4) – Tampa Bay Buccaneers (2-2)
Washington Redskins (2-2) – Carolina Panthers (4-1)
Oakland Raiders (1-4) – Seattle Seahawks (2-3)
New York Jets (2-3) – Indianapolis Colts (2-3)
Minnesota Vikings (2-2-1) – Arizona Cardinals (1-4)
Cincinnati Bengals (4-1) – Pittsburgh Steelers (2-2-1)
Cleveland Browns (2-2-1) – Los Angeles Chargers (3-2)
Houston Texans (2-3) – Buffalo Bills (2-3)
Miami Dolphins (3-2) – Chicago Bears (3-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (2-3) – Los Angeles Rams (5-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Tennessee Titans (3-2) – Baltimore Ravens (3-2)
Dallas Cowboys (2-3) – Jacksonville Jaguars (3-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New England Patriots (3-2) – Kansas City Chiefs (5-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Green Bay Packers (2-2-1) – San Francisco 49ers (1-4)

Équipes au repos :
Detroit Lions (2-3) et New Orleans Saints (4-1)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 1.88 pariez 1.7 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.2 pariez 1.5 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.23 pariez 3.25 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une