Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Giants Philadelphia Eagles Résumés

Giants – Eagles (13-34) : Carson Wentz géant, New York dans le néant

New York Giants (1-5) – Philadelphia Eagles (3-3) : 13-34

Les Giants et Eagles avaient besoin de rebondir, seul Philadelphie y est arrivé. Et il n’y a pas eu photo.

Le ton a été donné dès la deuxième action du match, lorsqu’un Eli Manning (24/43, 281 yards, 1 int) toujours aussi laborieux a été intercepté dans son propre camp. Philadelphie a alors entamé son échappé. Trois jeux plus tard, Carson Wentz (26/36, 278 yards, 3 TDs) envoyait Alshon Jeffery (8 rec, 74 yards, 2 TDs) dans la end zone.

Incapables de développer une véritable attaque aérienne, les new yorkais ont vécu sur quelques grosses actions de Saquon Barkley (13 courses, 130 yards, 1 TD – 9 rec, 99 yards) pour mettre Aldrick Rosas en position pour des field goals. Mais les Eagles, eux, ont marqué des touchdowns. Par Corey Clement (11 courses, 43 yards, 1 TD) pour le 14-3. Puis après plusieurs punts, par Zach Ertz (7 rec, 43 yards, 1 TD) pour le 21-6. À la pause, les Eagles mènent 24-6 et le match est déjà plié. Surtout que Wentz envoie Alshon Jeffery dans la end zone pour la deuxième fois juste au retour des vestiaires. À 31-6, c’est bien terminé.

L’inévitable Saquon Barkley répond avec un touchdown de 50 yards (31-13) juste après, mais il s’agit d’un dernier souffle plutôt que du début d’une remontée.

Le grand contraste

Si Carson Wentz a été sous pression régulièrement, il a réussi à créer du jeu et donner de la vie à son attaque. Efficace, il a converti les 10 premières passes qu’il a tenté sur des troisièmes tentatives, même si la conversion n’était pas toujours au bout.

Tout l’inverse d’un Eli Manning plus en galère que jamais. Sacké 4 fois, touché 13 autres fois par les défenseurs, le vétéran s’est contenté de petites passes pendant la majorité du match. Il a fallu le talent d’un Barkley pour transformer un passe écran en gain de 55 yards, histoire de gonfler les statistiques de son lanceur. Odell Beckham aussi a fait quelques petits miracles. Mais les deux jeunes pépites sont bien trop seules.

Les Eagles n’avaient jamais marqué autant de points cette saison. Ca va mieux. New York est loin de pouvoir en dire autant.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
19-Oct à 2:20 ARI 2 pariez 1.6 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.25 pariez 1.48 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.27 pariez 3 BUF

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une